• Le temps des comptes.

    Pin it!

    « Le temps mûrit toute choses ; par le temps toutes
    choses viennent en évidence ; le temps est père de
    la vérité. » François Rabelais.

    Après le vote, les bureaux ont clôturés quelquefois tard
    dans la nuit. C’est que les procès verbaux devaient être
    signés par l’ensemble des témoins des partis et être
    envoyés ensuite vers les 62 centres de liaison et de
    compilation des résultats répartis dans tout le pays.

    La CEI (Commission Electorale Indépendante) ne
    pourra annoncer les résultas définitifs avant deux
    ou trois semaines.

    Des spéculations vont bon train et chacun(e) s’essayent
    a des projections hâtives, sur base de chiffres qu’on
    ne peut même pas qualifiés de partiels.

    Seule évidence, c’est que les 75% de votants
    du premier tour ne sera pas atteint. Sauf peut
    être avec la mobilisation des abstentionnistes du
    premier tour des deux Kasaï qui se sont mobilisés
    tant à Mbuji-Maï qu’à Kananga. Que pèseront-ils ?

    Aux dires de certaines agences, Kinshasa dévoile
    une progression du Président sortant M. Kabila
    avec un report des voix de M.Antoine Gizenga
    qui jouerait à plein. Mais pas seulement, ce matin
    encore des personnes me disaient avoir vu plus
    claire dans l’intervalle qui séparé le premier et
    second tour.

    Qu’en est il que cette progression ne renverserait
    pas la vapeur, « toute », dans le capital oû 1/3 seraient
    acquits à M. Kabila et 2/3 à son rival, M. Bemba.

    Boma dans le Bas – Congo, serait acquise aussi à
    M. bemba comme Kananga et Mbuji-Maï dans les
    Kasaï. Mais attention aux conclusions hâtives. Les
    résultats des localités avoisinantes des villes ne
    sont pas connus, loin de la.

    Il suffit de voir, les militants des deux camps
    qui restent postés devant les QG des partis
    en attente de nouvelles de leurs états majors.

    Attendre les vrais chiffres et rien d’autre !.

    Rester calme et serein. Ne pas confondre vitesse
    et précipitation. Faire en sorte que les accords de
    pacification entre les deux camps soit respectés
    dans les jours à venir.

    Relativiser encore et encore ce qui se passe en
    République Démocratique du Congo.

    S’en tenir au fait historique de ce grand jour,
    pour un Congo avec plus de démocratie, de
    sécurité et de bien être.

    « Laissons le temps au temps » disait, Le Président
    Mitterrand.

    Prenons donc le temps ! Le temps des comptes !

  • Les Kinois votent sous la pluie.

    Pin it!

    Dans le calme, sous la pluie, les kinois se rendent
    dans les isoloirs et remplir leur droit de citoyens.

    Certains pourraient être tenté de dire, « il pleut,
    ils vont voter et après ». C’est que la pluie
    handicape fortement le vie ici. Nombre de
    Kinois ne se rendent pas au travail ou arrivent
    en retard lorsqu’il pleut. Manque de transports,
    manque de motivation, (les routes sont tellement
    embourbées) ou manque rigueur, il y a un peu de
    tout çà.

    Il pleut et les votes se font sans incidents.

    Derrière la maison assiégée lors des incidents des
    21 et 22 août derniers, un camp retranché des
    forces de l’ONU, la MONUC.

    Pour rappel, ils sont 25 millions à être appelé à
    voter ce 29 octobre dans 50 000 bureaux de
    votes à travers le pays Pour le futur Président et
    pour les députés provinciaux.

    Journée historique, on ne le répétera jamais assez.

    C’est ce que l’on se disait hier encore avec Pierre,
    qui est ici en qualité d’observateur du bon déroulement
    des élections. Rendez vous sur son site.

    http://www.pierregaland.be

    Si la colombe est sous la pluie elle aussi ce n’est
    peut être qu’un bon présage. En Afrique, un
    événement qui se déroule sous la pluie est
    béni. Alors croyons tous en cette bénédiction.

    Les images ci-dessous, « le long du Bd du 24
    Novembre », « camp retranché » « Devant la
    CEI » « Comment voter » « La Colombe du
    Monument Nelson Mandela »

    IMG_2287_edited

    IMG_2289_edited

    IMG_2285_edited

    IMG_2286_edited

    IMG_2293_edited

    IMG_2292_edited

  • Laissons parler les gens.

    Pin it!

    C’est pour demain. Le vote du second tour aura bien lieu.

    Une fin de campagne en queue de poisson. Les épouses
    aux avant-postes et les candidats retranchés.

    Au pays des Tamtam, radio trottoir a pris le pouvoir.

    Psychose et rumeurs. Le lot de ces derniers jours.
    Cédric en a fait les frais. Voici son adresse de blog
    cedric.uing.net

    Pas moyen de travailler sereinement. Hier, un client qui
    devait retiré des appareils à nos entrepôts, ne la pas fait
    sous prétextes que des bagarres se passaient à Limete
    aux abords des première et deuxième rues. Beaux dire
    que non, rien, ce n’est pas vrai. On verra lundi !

    Les employés des Nations Unies, qui habitent en bordure
    du fleuve ont été conseillés de se déplacer vers d’autres
    Lieux de vie et les hôtels.

    Plus l’indice de sécurité est haut, plus les primes sont fortes !

    Si nous faisions attention à chaque rumeur, à chaque bruit
    de trottoirs, soigneusement distillés, si vous voulez mon
    avis. Nous serions tous, sous tranquillisants ou en fuite.
    Peut être fous ! « Nzanga Mobutu a fui en Centre Afrique »,
    « Kabila est malade et il est parti », « c’est vendredi que çà va
    se déclencher » et j’en passe et des meilleurs.
    "Eddy Kapend est en fuite"

    On se calme. Deux morts à Djolo dans le Kasaï. Oui, deux
    vies interrompues ce sont deux morts de trop. Mais dans
    les pays occidentaux, lors d’élections entre libéraux, fascos
    et socialistes, combien d’incidents ? Combien de rixes ?

    Ceci n’excuse pas cela. D’accord !

    Le temps n’est tout de même pas à débiliter d’avantage
    une Afrique qui n’en à pas besoin. En RDC, nous avons
    60 millions d’habitants. Calculez l’impact ! Froidement !

    Par contre

    1700 morts chaque jour, en RDC, une des plus grandes
    catastrophe humanitaire que l’humanité connaisse. Pire
    Qu’au Darfour ! Combien de news et de « unes » à
    Ce sujet ? Cette situation dure depuis des années.

    Mais ceci n’excuse pas ce qui se passe. D’accord !

    Demain, la population se rendra aux urnes.
    Demain, les congolais écriront une page d’histoire
    Sans précédent pour la R.D.C.

    Que se passera t-il ensuite ? Qui peut le dire ?

    Demain, j’irai, avec mon appareil numérique de poche
    vers quelques bureaux de votes pour tenter de figer
    Cet événement majeur.

    Je prendrai des précautions. Je serai prudent.

    Laissons parlez les gens !

  • La joutes des idées fait place à la force

    Pin it!

    Ils ne parleront pas.

    C'est une évidence. Par contre les deux camps s'énnervent.
    Plusieurs incidents dans le pays. A Gbadolite, Fief de
    L'ex Maréchal Mobutu Sese Seko, Nzanga, son fils,ralié
    au camp du Président sortant, Joseph Kabila, l'AMP, fait
    l'objet d'une mise sous surveillance dans les locaux de "Radio
    Liberté". Il y aurait eu des coups de feux.
    La MONUC négocierait sa sortie.

    A Lodja, dans le Kasaï, il y a
    eu des rixes entre partisans des deux camps.

    A Kinshasa, sous quelle impulsion, nul ne le sait
    pas, une mutinerie à éclaté à la prison de Makala.
    C'est parti semble t-il du bloc n° 1, celui des détenus
    pour hauts délits.

    On dit même que Monsieur Jean-Pierre Bemba, ne
    tiendra pas son meeting de fin de campagne, annoncé
    au stade des Martyrs pour demain soir, vendredi 27
    octobre 2006.

    Drôle de fin de campagne, drôle de campagne de
    second tour, tout court.

    Pourtant les caravanes des supporters défilent dans la capitale
    à gros renfort de coups de klaxons et de
    slogans dans les parlophones, çà reste bon enfant.

    Mais l'ambiance est plombée, de plus en plus plombée.
    Personne, mais alors personne, ne peut dire ce qui
    va se passer ici. Sauf que l'élection dimanche devra
    se faire. çà oui, on le sait. De plus
    en plus de rappel à l'ordre et au calme
    de la part des Ambassades et du CIAT, Comité
    International d'Accomppagnement de la Transition.

    Hormis une très bonne interview de Monsieur Gizenga réalisée
    par Madame Colette Braeckman, rien de nouveaux pour les idées,sous le
    soleil de Kinshasa et des tropiques.

    Ci-dessous photo de M. Nzanga Mobutu.

    Nzanga

  • Le débat n'aura pas lieu...

    Pin it!

    L'affrontement des idées et des deux candidats face aux caméras
    n'aura pas lieu.

    C'est via Pino et Belga interposé que l'annonce m'est parvenue.
    La "tension" est trop forte et il n'y a aucune
    confiance d'un camp envers l'autre.

    Ce sont donc des élections sur fond de tension, qui se
    dérouleront dimanche. Dimanche, la population ira voter.

    Quid, des reports de voix annoncés ?

    Quid, de la sécurité ?

    Quid, de l'ambiance dans laquelle cette démarche démocratique aura lieu ?

    Décidément, Kinshasa n'est pas tanquille.

    Les Drones de l'EUFOR ont repris leurs survols de la ville
    ce 25 octobre 2006 afin de prévenir des mouvements anormaux.

    Comme dirait un qu'on connaît "Rock'n Roll"...
    sauf qu'ici le swing n'est pas celui que l'on voudrait.

    On préférerait une Rumba réconciliatrice des corps et des esprits.
    Cette gaïté congolaise tant réputée.

  • Dans deux jours, le débat tant attendu à Kin.

    Pin it!

    Plus que 2 jours et le débat télévisé entre les deux
    candidats, Le Président sortant et le Vice-président
    aura lieu.

    Du moins c’est ce qui continue de se dire et se dédire.

    Suspense à Kinshasa. Pas de discours, pas de meetings,
    pas de programmes. C'est comme si tout devait se jouer
    le 26 au soir par caméras interposées.
    A l'américaine comme on dit. Des questions de journalistes.
    Pas de débat entre les protagonistes. Juste des réponses
    aux questions, loin des tumultes des bons vieux débats
    à la Pollack en France. La France qui n’est pas en reste
    d’ailleurs, puisque les trois prétendants socialistes à l’investiture
    font le même exercice. Décidément, on à beaux aller loin,
    on revient toujours au même point.

    Il pleut sur Kinshasa. La chaleur est moite. Les banderoles
    et affiches s'affichent. L'impression que quelque chose doit se passer.

    Hier, le Boulevard était noir de monde. Les gens ont
    choisis de rentrer à pieds chez eux. Les transports
    manquaient, comme à chaque fois qu'il pleut. La pluie
    inondait tout. Il manque de plus en plus de choses. On ne trouve
    pas facilement des pièces de rechanges dans les quincailleries
    . Les patrouilles mixtes issues des accords se multiplient.

    Des gens quittent ou se préparent à quitter la capitale.
    Qui, de l'autre côté du Fleuve, vers l'autre Congo.
    Qui, pour ailleurs mais pas ici.

    La rumeur, toujours la rumeur, qui fait perdre les sens
    et le bon sens. Partir, rester. Plutôt rester ! Après tout,
    ce ne sont que des élections. Tendues, certes. Mais
    quelle élection ne l'est pas de nos jours. Kinshasa est précairement
    calme. D'un calme avant la tempête.

    C'est ce qui se dit. Ce qui se sent. Mais ce qui se sent, est
    souvent subjectif et volatile. Pas de paramètres objectivement
    vérifiables pour étayer tel ou tel scénario.
    Prudence donc.

    Kinshasa bouillante.
    Kinshasa cosmopolite,
    Kinshasa suspendue.

    L'ombre des élections plombe la ville, les affaires.
    Les consignes de sécurité de plus en plus claires, tombent.
    Ce qui n’était , hier encore, que des blindés de factions
    sur le Boulevard, face à la maison assiégée et sur l’Avenue
    de la Justice sont devenu, de mini bunker de sacs de sables.

    C’est comme si le décor d’un film se posait sur la ville.
    On en connaît les acteurs, mais pas le metteur, en scène,
    ni le scénario.

    Kinshasa fait peur.
    Kinshasa, veut se faire remarquer.
    Comme une belle, se faire désirer.

    Ci-dessous : "Des militants de M. Bemba devant le QG"
    et "Les blindés legers renforcés de sacs de sable"

    24 octobre 2006001_edited

    24 octobre 2006003_edited

  • Blog, virtualité, actualité, infos, intox ...

    Pin it!

    Ecrire sur une toile, poster, ses réussites, ses raclées.

    Ecrire pour écrire. Ecrire la vie, ses joies, ses
    hauts et ses bas. Parler des autres, témoigner ! peut être ?

    Les journalistes, les photographes professionnels se posent des questions.
    Aujourd'hui, ce ne sont plus seulement les reporters, les
    journalistes ou les agences de reportages qui font l'actualité.
    Les techniques de la communication se démocratisent. Elles sont
    à portée de plus en plus de monde.
    Les événements, catastrophes ou exploits sont de plus en plus,
    rapportés par des "amateurs".

    Ils sont souvent spectateurs et acteurs à la fois
    de l'événement. Il suffit seulement d'envoyer des "rabatteurs d'infos"
    aux aéroports pour obtenir "la photo" , "le film".

    Lors du Tsunami de décembre 2004, ce sont des
    photos et des films d'amateurs qui passaient en boucle
    sur les chaînes de TV dans le monde entier.
    Même chose pour d'autres événements, il n'y a qu'à se
    rappeler la catastrophe du Concorde à Paris. Mais aussi
    des images prises sur le vif dans des manifestations
    aux quatre coins de la planète.

    Est-ce un bien ? Est-ce un mal ?

    L'information est entrain de muter. Elle a muté avec
    internet mais restait aux mains (l'est encore) de "spécialistes"
    qui jugent de qui, de quoi et de quel
    lieu il faut parler.

    Il suffit de s'attarder sur les temps réservés aux
    actualités télévisées d'un point de vue géographique.

    Les résultats sont effarents. Un continent comme l'Afrique est
    souvent réduite à une peaux de chagrin. Pas que
    l'Afrique d'ailleurs. Nous comptions en juillet 2003, 238 pays
    dont 191 indépendants représentés à l'ONU. Ils sont répartis
    sur 5 continents (certains disent 7) et nous sommes
    à plus de 6,5 milliards d'habitants.

    De combien de pays parle t-ont ?
    De quelle région parle t-ont ?
    De ce point de vue, il y a une certaine
    "inégalité" entre régions, personnes, etc...
    Est-ce à dire que les populations d'une région
    vallent moins qu'une autre ? Ou est -ce que les
    news (nouvelles) se font sur fond d'audimat ?
    Que voulons nous voir aux actus ?
    Ne sommes nous pas responsables de cette surmédiatisation régionomondiale ?
    Il suffit de voir, par exemple, un blog avec
    les mots "sexy", "sexe" ou "intime" et encore "filles",
    ils sont au hit parade des visites. Parlez de votre
    patelin, de votre église, de votre mosquée ou de la
    sinagogue que vous avez visité à Pragues ou en Israël
    et vous êtes lus, oui, pas à la hauteur de
    votre espérence de communication. Parlez de votre soubressauts en
    affaires et vous verrez que ce n'est pas le pied.

    Phénomène de vie ou de mode de vie.
    La société qui se radicalise et se soldatise de plus
    en plus, réclamant comme dans la Rome Anthique du pain
    et des jeux. Sauf que les jeux sont ici
    de plus en plus cinique. Puisqu'il s'agit de
    voir le mieux possible comment s'est passé l'attentat commis
    et avec svp suffisamment d'hémoglobines pour satisfaire ou dégoûter,
    le bloc opératoire des Urgence du Cook County Hospital
    de Chicago, avec Dubenko en grande forme.

    Qu'en est-il ? Que mutation il y a.
    L'info circule par d'autres prismes que ceux des pouvoirs
    souvent senceurs. Ce n'est plus seulement "Ciné Revues qui
    parle de votre chien, de votre mari ou de vos
    bobos aux coeur, mais vous. Serions nous devenus nos
    propres paparazzis ? Non ! Pas encore. Peut être

    un besoin d'exister autrement que seulement vus par
    les autres.

    Une manière de se faire sa thérapie. Comme chantait J.J. Goldman
    à propos des humanitaires...
    "Y'en a qui partent en Orient
    En Afrique ou en Asie
    Pour y soigner les enfants
    Et pour s'y soigner aussi yéyé".

    Mais le blog, après tout, c'est peut être tout
    simplement la vie. Pas celle des télés ralités, des
    reality shows, ceux qui font consommer des sms et des
    coups de fils en tapant 1,2 ou 3.
    Non la vie !
    Avec ses coups de boules et ses coups de gueules,
    les pelles que l'ont prend et qu'on veut toujours
    effacer pour faire mieux ou autre chose. Entreprendre et
    se défendre contre les fléaux d'où qu'ils viennent.
    Les coups dures, les surmonter, les dépasser et les
    raconter. La vie, quoi !
    Rebondir et rebondir encore. Et sois même le dire.

  • Lexique (Suite) de phrases et autres mots usités

    Pin it!

    Dans les notes des différents postes, se retrouvent certains mots
    qui peuvent prêter à confusion. Explication.

    Papa : Monsieur

    Maman : Madame

    ll n'y a rien de filiale. Seulement les gens s'appellent

    papa, maman. Mon dernier poste s'institulait ; "chez Papa Ismael"
    entendez, chez Ismael, ou chez Monsieur Ismael.

    Autre mot qui prête aussi à confusion, pour ceux et
    celles qui viennent ici.
    MUNDELE : Le Blanc.

    Il ne faut pas entendre de connotation raciste. Mes les
    gens de couleur blanche, asiatiques, européens et autres sont interpélés
    par leur couleur de peaux. Mundele. Attention tout de même
    au contexte de l'interpellation. A la voix de l'interpellant. au milieux.
    Tout ceci peut être gentil, agressif ou convivial. En Afrique de
    l'Ouest, le blanc, c'est "Toubab" dans les pays swaïliphones
    c'est "Muzungu". Le Blanc. malgré différentes lectures, je n'ais
    pas encore trouvé l'étimologie du mot Mundele. Qui se retrouve
    dans la langne Arabe, et du Moyen Orient.

    De la à dire, que çà fait plaisir de se
    faire appeler "Mundele, mundele à longueur de journée, non. C'est lassant.

    "Boy".

    Pour beaucoup de personnes ce mot à une connotation "raciste"
    lui aussi. Il vient simplement du vocabulaire anglais voulant dire
    "Garçon". Je ne l'utilise pas personnellement mais nombre de familles
    congolaises comme expatriées l'utilise sans aucun sens péjoratif.

    Pour ceux et celles que çà intérresse. Je vous renvois
    à la lecture d'un guide très bien fait (encore à améliorer)
    sur la RDC. Le guide du "Petit Fûté" sur la
    République Démocratique du Congo.

    Bien documenté, de bons conseils, de bons plans par bon
    temps. Et comme ils l'écrivent en ouverture ...
    "La République Démocratique du Congo, un pays à redécouvir" !

    Bonne lecture.

    (Cliquez sur l'image).

    images petit futé

  • Photos historiques rares

    Pin it!

    L'Hôtel Memling de Kinshasa dans les années 70,
    première image (source congovision) et la dernière, je la situe
    dans les années 60. Demain, une photo du même hôtel
    et de la même rue en 2006.

    Si vous avez des photos d'archives, vous pouvez peut être
    me les envoyer. Elles seront publiées avec les références, nom
    et date de l'auteur.

    Merci à Pino de m'avoir mis sur cette piste.

    kin_tim29

    Memling_rare

  • Il pleut sur Kinshasa

    Pin it!

    Depuis trois jours des pluies tropicales se déversent sur Kinshasa.
    Qui connaît les pluies des tropiques sait de ce qu'il en est.

    Depuis vendredi dernier, jour du lancement de la campagne du
    second tour électoral, il pleut de nouvelles affiches des candidats
    à la Présidentielle et à la Députation permanente des provinces.

    Depuis le 12 octobre, le F.M.I. (Fond Monétaire International) a déversé
    ses conclusions ... "La situation économique de la R.D.C. s'est
    fortement dégradée ses derniers trois mois..." Ce n'est pas
    un homme d'affaires qui vous dira le contraire.

    La monaie qui avait été stabilisée de façon magistrale depuis
    au moins deux ans a perdu plus de 10% en moins de
    5 semaines.

    Vivemement l'après 29 octobre 2006.

    Peut être verrons nous l'embellie sur Kinshasa, et les averses
    se dissiper. (images de campagne, de pluie, 50 cm sur le Bd du 30 Juin)

    IMG_2216_edited IMG_2229_editedIMG_2231_edited

  • Aux belges du bout du Monde ...

    Pin it!

    adimage.php

    ...des belges qui sont à Kinshasa.
    Ok, ce n'est plus comme avant.
    Nous avons, la télé via les "Bouquets" de Canal+ Horizon,
    de DSTV etc...

    Nous avons par conséquent aussi des chaînes radios.
    Bien sûre, l'incontournable RFI (Radio France International) en FM et via
    le satellite. Nous avons aussi, Europe 1 et 2, NRJ, Africa n°1,
    Classique Jazz etc...

    Mais quel plaisir (en tant que belge) d'entendre sur sa FM
    et même dans sa voiture, svp, la R.T.B.F.

    C'est aussi bête et simple, que s'imaginer, qu'au même moment,
    une personne qui vous est chère, écoute en même temps
    que vous, la même chose au même moment. On peut
    dire ce que l'on veut, mais çà vaut de l'or.
    On a beaux être loin, déraciné, disent ceux qui ne
    savent pas.

    Nous sommes des expatriés qui ont une patrie et deux pays.

    Comme chantait Josephine Baker
    "... J'ai deux amours, mon pays et Paris..."

  • Le commerce équitable agrandit sa vitrine

    Pin it!

    Après Max Havelaar et ses cafés, après l'étiquetage de plus en plus
    connu même dans les grandes surfaces, des produits équitabes.

    Voici venu, "LE TOURISME EQUITABLE" avec son premier salon qui se tiendra
    à Bruxelles les 21 et 22 octobre 2006. Et où çà ?
    A Tours et Taxis.

    Ci-dessous, l'affiche du salon. Pourquoi pas après tout ?

    Personnellement, je n'aime pas le toursime "bagué"comme je le dis.
    Vous savez, les gens qui sont avec leur bracelet de la couleur
    de l'hôtel dans lequel ils sont descendus. Tout organisé, planifié.
    Dans des tours de bêton le long des plages.
    Non, çà ce n'est pas pour moi. Par contre, des rencontres via
    des gîtes d'hôtes, ou via le guide du Routard et autre Petit Fûté, c'est pas
    mal. Et en plus j'en connais quelques uns qui se préparent à
    ouvrir si et là de nouveaux gîtes,à thèmes, entre autres, en
    Belgique comme en France.A chacun ses plaisirs, me direz vous .
    Et vous avez en celà raison.

    Mais aussi, pourquoi pas faire un tour, du côté de Tours et Taxis ?

    Adresse du site : http://www.tourisme-autrement.be

    TOURA-Afficge-SALON-JPG

  • La Banque des Pauvres

    Pin it!

    Muhammad Yunus et la Grameen Bank prix Nobel de la paix.

    Enfin, dirons nous dans ce carnet. Le père du "Micro-Crédit",
    celui qui a changé la vie de milions de familles, de femmes,
    de pauvres dans le monde est enfin réconpensé.

    Son système de micro-crédit qui a été mis à toutes les
    sauces des grands organismes de l'aide aux pays en voie de développement
    est récompensé.

    Quel parcours ! Que de chemins parcouru !

    Mieux que ce que nous pourions notés ici, tentez de lire son
    premier ouvrage, "Une Banque pour les pauvres".

    Ci-dessous, la photo du Prix Nobel de la Paix. (source yahoo)

    1731947245-le-banquier-des-pauvres-nobel-de-la-paix-2006-s

  • Londres, agression de She Okitundu

    Pin it!

    Décidément, un jour n'est opas l'autre.
    J'apprends ce matin, que Léonard She Okitundu a été attaqué sur un
    quai de gare d'une ville proche de Londres.

    Injuste, hors champ, indigne.

    On sait combien l'activisme des congolais à Bruxelles et ailleurs fait rage
    ( au propre et au figuré) mais de la, a créé des troubles
    importants, s'attaqués aux personnes, il y a un pas à ne pas
    franchir.

    Laissons la parole au Journal congolais, "Le Soft", qui parrait dans les
    pays des Grands Lacs et à Bruxelles.

    MISE EN LIGNE LE 11 OCTOBRE 2006 | ÉDITION LE SOFTONLINE.NET.

    Le directeur de cabinet du Chef de l’État Léonard She Okitundu en
    tournée en Europe occidentale a été violemment agressé à l’étape d’Angleterre
    par un groupe d’hommes identifiés, selon des témoins, comme étant ses compatriotes.
    En compagnie de certains membres de sa délégation, She Okitundu descendait d’une «Plusieurs personnes se sont ruées sur lui, l’attaquant à coups de pied
    et de barres à mines», rapportent des témoins selon lesquels l’ancien ministre
    des Affaires étrangères de Mobutu et ambassadeur à Paris, Edouard Mokolo
    wa Pombo, aujourd’hui sénateur de transition, faisait partie de la délégation.

    Mokolo qui a assisté à la scène a déposé une plainte contre x
    à Scotland Yard, la police britannique, tandis que She Okitundu était admis
    dans un établissement hospitalier à Londres.

    Des compatriotes vivant à Londres lui ont dans la soirée rendu visite
    à l'hôpital.

    «De mémoire d’homme public, je n’ai jamais assisté à un tel déploiement
    de barbarie mêlée de haine», a confié un témoin r-dcongolais...
    La scène aurait été filmée et diffusée par des chaînes britanniques alternatives.

    «On dirait qu’on l’y attendait... Manifestement, il avait été piégé»,
    disent diverses sources.. fin de citation du journal.

    She Okitundu est aussi un enfant du pays et il est à son
    service et celui de la Démocratie depuis des années.

    Pourquoi çà, Pourquoi lui ?

    She Okitundu

  • Internet un pont vers les autres et l'amitié

    Pin it!

    Internet dans la bouche des gens, c'est la fin de tout,
    ou, c'est au contraire, "l'autoroute de l'information", dixit Al Gore. Oui, le même
    qui explique à la planète entière que la terre n'en a plus
    pour très longtemps au rythme où on la mène.

    "Une Vérité qui Dérange"

    Chapeaux bas à ce monsieur, Ex Vice Président des Etats-Unis sous
    Bill Clinton et qui n'a jamais dévié de ce thème environnemental.
    Au delà de ce qu'il fait et publie, il suffit de lire
    ce que le Président disait de lui à ce propos.

    C'est aussi la fin des CD, des droits d'auteurs, la Fnac va
    devoir recycler quelques employés et supprimer un quart de sa surface disques (bof).

    Le début d'une autre manière de communiquer ou de s'informer (Ah).

    C'est un monde de rencontres virtuelles, avec ou sans sexe.
    Pour d'autres encore c'est l'ouverture à tout les vices, puisqu'il suffit de
    cliquer pour arriver sur un site "enfants non admis". Pour ceux et
    celles qui ne la savent pas encore, des filtres existes, pour interdir
    ces sites opportinistes et protéger les enfants.

    Le net, c'est aussi le commerce avec "E" devant(Youppie).
    C'est la rapidité des Email, courriels(oufti comme on dit à lidje).
    Le suivi d'un colis envoyé d'un point à l'autre de la planète(srcump).

    Internet, c'est donc une toile, une fenêtre, ouverte sur le monde.
    Et comme dans tout ce que nous faisons dans la vie, c'est
    un choix.

    Multiple choix, certes, des possibilités infinies de connaître, apprendre, communiquer,visiter, visionner,
    acheter et bien d'autres choses encore.

    Ce progrès au travers des présentes notes, et de ce "blognotes", permet à
    votre serviteur, d'élargir le cercle de ses connaissances et amitiés.
    Je pense à Michèle, Billy et Gène, Pino, Kim, Tim, ma famille et
    bien d'autres encore. Ce qui nous rassemble c'est probablement, l'Afrique, cette volonté
    de communiquer, et, beaucoup d'ouverture sur les gens et le monde.

    L'amour du beaux aussi probablement.

    J'aime à penser que l'internet est un pont qui rapproche les
    gens, les pays, les continents, les modes de vies. L'image du pont
    d'une rive à une autre rive, de mondes vers d'autres mondes.

    Bonne soirée à tous et toutes.

    Photo d'Al Gore (source AP via Yahoo actualité)

    Al Gore

  • Remaniement Gouvernemental

    Pin it!

    Après la tempète, le calendrier est en train de tenir la route
    des promesses faites avant les élections.
    C'est ce que relèvent tout les journaux de la capital ce mercredi
    et avec raison.

    Conformément à l'article 77 de la loi électorale, plus précisément aux points
    1, 3, 4, 6, 7 et 9, il a été demandé aux ministres et mandataires publics
    élus députés nationaux d'opérer un choix entre leurs anciennes fonctions et l'Assemblée
    nationale. Cela pour éviter l'incompatibilité condamnée par les articles 96 et
    108 de la Constitution de la République.

    Parmis les nouveaux mandataires, Mr. Le Général Denis Kalume, bien connu
    sur la scène internationale devient Ministre de l'Intérieur.

    Parmis les sortants des personnalités connues qui ont choisis le Parlement
    plutôt que de rester à leur poste. Honoris Kisimba Ngoy (Justice),
    José Makila (Travaux Publics), N'dom Nda Ombel (Agriculture), Théophile Mbemba (Intérieur),
    Adolphe Onusumba (Défense), Célestin Vunabandi (Portefeuille).

    Nous avons connu une manifestation d'anciens combattants, militaitaires démobilisés, invalides et veuves
    de guerre. Objet de la manifestation, "réclamation des soldes impayées"

    Pourtant,les choses ont l'air de se mettre en place, d'autant plus
    que l'on annonce depuis ce matin, un débat télévisé entre les deux
    candidats, Mrs. Kabila et Bemba, pour le 26 octobre 2006.

    Pour un événement, c'est un événement !

    Ci-dessous, photos de M. D. Kalume, M. JP Bemba et M. Joseph Kabila

    Denis Kalume

    imagesBembaJ Kabila

  • Le monde est un village

    Pin it!

    Le titre est emprunté à une émission de la RTBF. Je ne me
    suis pas foulé aujourd'hui. La Belgique vote ce dimanche aux Communales
    et Provinciales, les municipales comme disent les français. A Kinshasa, les deux
    camps fourbissent leurs armes, au propre et au figuré. Des dissonances de
    l'un et l'autre pays, des enchevêtrements, comme si le cordon ombilical n'était pas coupé.

    Ne prêtez pas à cette note ce qu'elle n'insinue pas. Elle ne dit
    pas qui était le nourricier de ce cordon. Des candidats d'origine congolaise à
    Bruxelles, « Monsieur Bertin Mampaka », à Dour , « M. Bob Kabamba » et d’autres un
    peux partout. Des échauffourées dans le quartier de Matonge à propos des
    élections en République Démocratique du Congo. Des attaques contre le Président actuel.
    Des accusation portant atteinte à sa nationalité. L'éternel et lancinant leitmotiv de
    cette campagne et au delà de ses détracteurs depuis toujours. Des atteintes aux droits des personnes congolos-belges qui ne sont pas de cet avis dans les rues de Bruxelles. Vraiment, en tout cas, M. Jean Pierre Bemba et son
    entourage ratissent larges.

    Ici à Kinshasa, l'ogre "Communauté International" personnalisé par M. Louis Michel, est
    vilipendé par les partisans du "Mwana na Mboka" "Enfant (fils) du pays".
    On recommence à se jeter des nouvelles accusations par médias interposés.
    "Il n'est pas congolais, il est rwandais" disent les uns, à propos de
    M. Joseph Kabila, "arrêtez vos insinuations cannibales que vous êtes" de l'autre,
    en référence aux exactions présumées des forces armées de M. JP Bemba.

    Revenons à M. Louis Michel un instant. Difficile sinon intolérable de laisser dire ce
    qui se dit à son propos. Même en étant à l’opposé de son parti
    politique en Belgique. L'ensemble des personnes tout partis confondus, qui ont travaillés
    avec lui lors de son Ministère aux Affaires Etrangères belge, et aussi
    de son mandat de Commissaire Européen, sont d'accord pour dire, que le gars
    de Jodoigne, à pesé de tout son poids, et il en a, dans
    l'avancée du processus de transition et de démocratisation du Congo et a la
    pacification de la Région des Grands Lacs Africains.

    Tout simplement parce qu'il, croit en ce qu'il fait, il croit en
    cette partie de l'Afrique et il l'aime. Çà se sent, çà se voit.
    Je ne connais pas ce Monsieur. Mais çà transpire. "Il n'est de pire sourd
    que celui qui ne veut pas entendre". La démagogie joue à plein de
    Kinshasa à Bruxelles. Le Vlams Belang est la aussi pour nous le rappeler.

    Alors, le monde n’est il pas un village ?

    IMG_2206

  • Nouvelle cathégorie

    Pin it!

    Sans prétention aucune, juste pour le plaisir, une nouvelle catégorie prend sa
    place dans ce blognotes.

    Livres, Essais, Nouvelles.

    Il s'agit de glisser des coups de coeurs, de lectures actuelles ou
    anciennes, des citations et autres documents intéressants ou jugés comme tels.
    Les commentaires seront encore plus, biens venus dans ce cadre.

    Une occasion aussi de faire connaître des auteurs congolais et africains.

    livre

  • Drone, Senghor et autres notes

    Pin it!

    Merci à Kim, grâce à son commentaire je peux insérer une photos
    du drone qui est tombé à Kinshasa. Drone, vous avez dit drone ?
    Mais il n’y avait pas de pilote dans l’avion. Mieux vaut tard que
    jamais. Après tout ce blog est avant tout un bloc notes.

    Photo Radio OKAPI

    photo_fichier_188 drone

    Notes, vous avez dit notes ? Bonne nouvelle , les « Enchanteurs » chantent plus que
    jamais, ils et elles répètent et préparent une nouvelles représentation. Au Menu
    de nouvelles et d’anciennes chansons. Harli et Patrick sont rentrés se Belgique.
    Ils y ont chanté et impressionnés. Peut être leurs impressions ici prochainement
    et, qui sait des photos.


    images note de musique

    Le 29 octobre 2006, des élections qui marqueront à jamais le Congo.
    Présidentielles et Députations Provinciales.

    Le pouvoir dans son ensemble par la Démocratie. Les députés provinciaux devront
    élire les Gouverneurs des Provinces. Çà fait rire de dire province.
    Ces provinces congolaises grandes en superficie comme la France. Quel Enjeux, lorsque
    la Constitution donne de nouvelles prérogatives et plus d’autonomie au Provinces.

    Entre temps que se passe t’il ?

    Tout va très bien, tout va très bien. L’école Belge arrêtera ses
    cours le 30 octobre, lendemain des élections. Elle donne congé à ses élèves
    à partir du 4 novembre jusqu’au 19 novembre 2006. Congés de détente.
    Congés de sécurité. Des conseils de sécurité seront donnés dans les écoles.
    Buts recherchés : apprendre à se maîtriser, apprendre à gérer le stress, apprendre
    à gérer les p’tits bouts dont les maîtres et maîtresses ont la charge.
    Tout ceci en cas de problèmes.

    Psychose ? Peut être ? Un homme avertit en vaut deux.

    Certains expatriés ne sont pas rentrés au pays (des épouses surtout
    et des enfants). Certain prendront des congés. Les mesures de sécurité et de
    précautions sont de plus en plus répétées. Certaines sociétés mettent leurs agents
    expatriés au vert à Brazzaville, SN Brussels Air Lines, Hewa Bora….

    Pourquoi tout se raffut ?

    Les deux leaders qui s’affronteront n’ont pas signé d’accord de bonne conduite.
    Des armes ont été achetées par les uns et les autres.
    Kinshasa est donc une ville calme, mais au calme précaire,ténu.
    Pourtant la Communauté Internationale ne reste pas les mains croisées, si on
    peut rire de l’accord de « Kinshasa désarmée » (il n’y a pas de moyens
    ni de stratégies lis en œuvre pour atteindre cet objectif), des négociations
    ont par contre lieux pour donner entre autres, l’immunité au niveaux juridique
    vis-à-vis de l’un ou l’autre perdant etc.

    L’espoir est que le Congo retrouve sa gloire d’antan.

    Que la misère cède progressivement sa place à plus de droits et de travail.
    Plus de prospérité pour tous et que les affaires puissent reprendre et avec
    elles des investissements générateurs d’emplois et de bien être.

    La sagesse n’est pas Africaine ?

    En cette année 2006, année du centième anniversaire de la naissance de
    Léopold Sédar Senghor, une envie de le croire plus que tout.
    Et, laissons à cet homme d’esprit, de culture, d’amour de la Francophonie
    (il en fut le fondateur) la parole de la fin. Peut être réitérerait
    il ses mots prononcés entre autres en 1969…

    (…). L’heure est désormais à la coopération. La Francophonie n’est pas une idéologie ;
    c’est un idéal qui anime des peuples en marche vers une solidarité
    de l’esprit » (Liberté 3, p.193-194)

    senghor_photo2

  • L'amitié, les affaires et le reste

    Pin it!

    Une amitié née des affaires vaut mieux qu'une affaire née de l'amitié.
    David Rockfeller

    Parler d'amitié, d'affaires et de fidélité. Rien d'autre. Les temps sont dures
    à Kinshasa dans le milieu des affaires. L'amitié nous sauve de cette ambiance.
    Le Franc congolais dégringole. Il est passé de 485 CDF / 1 USD
    à 518 CDF / 1 USD en mois de 10 jours.
    Peux de devises en circulation. La dégringolade ne fait que commencer.
    On annonce un remaniement de gouvernement pour une durée d'un mois.
    Les élections du 29 octobre, Présidentielles et Députations Provinciales vont être déterminantes.
    Plus que jamais, chacun est entrain de s'en rendre compte.

    La vie continue.

    Je me sens morose, coup de blues. Je vais me passer
    le DVD de Johnny à Bercy. Gabrielle, Toute la musique que j'aime,
    Ô Marie, si tu savais, tout le mal que l'on ma fait...

    Ah que oui, j'ai le blues. Bye bye bye, Bye bye lonelyness...

    congo_franc_200

    Johnny

  • Un Drone se crash à Kinshasa

    Pin it!

    13 heures, ce mardi, un drone, avion sans pilote, de reconnaisance aérienne s'est
    écrasé pas loin du stade des Martyrs de Kinshasa, le long du
    Boulevard Triomphal.

    Il y aurait à déplorer un mort, à l'heure de la rédaction
    de cette note.

    Des drones de reconnaissance sont des engins, sans pilote. A Kinshasa, ils
    survolent la ville 24H / 24H et prend des photos . C'est un moyen
    de connaître en temps réel les mouvements de personnes, les encombrements, et
    autres informations.p> Embêtant pour les relations. C'est les deuxième engin de cette sorte qui
    tombe en moins de deux mois. De plus ces drones sont belges.
    Il n'en faut pas beaucoup plus pour mettre de l'huile sur le feu
    et relancer les polémiques malsaines.

    Encore un épisode dans cette période de pré-second tour électoral.
    Pour rappel, le second tour Présidentiel aura lieu le 29 octobre 2006.

    (Pas d'image de cet incident)

    Les consignes de sécurité. Ne pas se déplacer en direction
    de l'endroit du crash.