• Revue de presse...

    Pin it!

    De la visite probable du Roi des belges en R.D. Congo à
    la présentation du programme de Gouvernement au Président de
    la Chambre, Monsieur Vital Kamerhe, la presse s'étend en
    long et en large sur le fond et la forme.

    L'affaire des 3 K a été résolue et c'est l'ancien Ministre
    de la Justice sous la Transition, M. Ilunga Mbundu qui est
    le Ministre du Commerce extérieur.

    Le Palmares, nous rappel en page 23 de son édition du 20
    février 2007, qui est Monsieur Ilunga Mbundu et nous gratifie
    en sa dernière page de deux dessins de Trebal
    sur les événements de ces derniers jours.

    Le Potentiel, titrait "Gizenga : Le baptême de feu". Dans
    ses pages 11,12 et 13, un vaste dossier sur "la réforme
    du secteur forestier : échec du Cameroun, Pillage annoncé
    en R.D.C." titre le journal.

    Quant au Soft, sa première page est consacrée à la visite
    royale et les soubressauts qu'elle rencontre tant en Belgique
    qu'en RDC. Mais ici il s'agit plus du mauvais état de la piste
    d'atterissage de l'aéroport de La Luano à Lubumbashi,
    que de querrelles belgos-belges du Nord et du Sud du plat
    pays.

    Le Soft, ouvre un espace important au portrait du Gouverneur
    du Katanga... Monsieur Moïse Katumbi Chapwe...3 pages lui sont
    consacrées avec en sous titres les phrases chocs du "Governator"
    comme l'appel le Soft, "Construire le Katanga
    est le refrain de ma vie" ou "il nous faut nous interdire
    d'entrer dans ce débat sur la nationalité qui déchire la
    Côte d'Ivoire" et enfin "Quand je partage, le lendemain,
    je gagne le double; c'est le secret de ma vie que je vous
    livre."

    Par ailleurs le Soft nous donne la composition du Gouvernement
    avec les noms, les appartenance de partis et les régions
    de provenance des 60 Minstres et Vice-Ministres.

    Revue de presse 20 02 07

  • Semaine chargée ...

    Pin it!

    Le moins que l'on puisse dire c'est que M. Jean-Pierre Bemba
    doit se poser pas mal de questions depuis l'élection des
    Gouverneurs Provinciaux.

    Que s'est-il passé ?

    Du côté AMP, Alliance pour la Majorité Présidentielle), c'est
    carton plein.

    Une fausse note cette semaine à la Primature, la présence de
    trois personnes qui se revendiquent du même patronime, pour
    le poste de Ministre du Commerce Extérieur.

    çà peut paraître bizarre ou cocace, mais c'est ainsi.

    Alors, stratégie du Président du parti à qui revient ce
    poste Ministériel ou tentative de brouiller M. Gizenga ?

    Cette semaine la MONUC, (Mission des des Nations Unies au Congo)
    a fait parler d'elle. Son mandat expirant le 15 février 2007.
    De nombreuses voix se sont levées, tant nationales
    qu'internationales, ONG y comprises, Oxfam en particulier
    pour demander une prolongation du mandat de la MONUC et de
    prévenir des dangers d'une catastrophe sans précédent
    si la mission devait se terminer.

    Les appaisements sont venus de New-York, avec une reoncductions
    de deux mois.

    Est-ce que ces deux mois suffiront ?

    Va - t - ont vers un autre round de palabres dans 60 jours ?
    Très certainement. Mais il serait temps de commencer à faire
    confiance aux autorités du Pays et de négocier, peut être
    un mandat géographiquement modifié, en fonction des zones
    et régions du pays qui posent encore problèmes à causes de
    bandes armées encore incontrôlées qui rôdent, massacrent, et
    empêchent la reconstruction sereine du pays.

    Quoi qu'il en soit, maintenant, les Ministres devront passer
    le test devant le Parlement, qui doit avalisé ou non la
    formation de M. Gizenga. Gageons, la aussi que çà ne se fera
    pas sans mal, et qu'avant la prestation de serment au Président
    de la République, des changements pourraient avoir lieux pour
    l'un ou l'autre.

    Semaine chargée donc que celle qui vient de s'achever mais
    celle qui vient ne le sera pas moins.

    Monuc fin de mandat

  • D'un bout à l'autre ...

    Pin it!

    Gizenga I, s'est réuni pour la première fois à Kinshasa.
    les commentaires vont encore bon train, mais après tout
    c'est le travail et les réalisations qui comptent.

    Le monde économique du pays attend beaucoup du Gouvernement.
    les conditions dans lesquelles pourront se développer de
    nouveaux investissements, le dialogue avec les entreprises
    qui ont traversé le désert sans jamais renoncer, la mise
    en route des trois P, (PPP, Participation Publique Privé),
    on ne parle pas ici de privatisation des secteurs, mais de
    prises de participations du privé dans le publique), mais
    aussi, la façon d'aborder le secteur de l'économie informelle,
    (qui représente plus de 80% de l'économie),sont très attendues.

    Les attentes de la populations sont très grandes, en fait,
    et la tâche immense.

    Nous avons tout !Des institutions qui se mettent en place, des ressources,
    de l'ingéniosité, des partenaires internationaux qui y croient,
    et une volonté politique affichée de rompre avec les vieux
    démons, la corruption entre autres, et une justice qui
    garanti les droits de tous, économiques et individuels.

    Du Nord, de France plus exactement, on a pu entendre, hier,
    un discours différent, un discours rassembleur autour du
    µsocial et de l'économique. Hier, Ségolène Royal dévoilait
    son programme Présidentiel.

    Différent, dans ce qu'il est un discours de resspect des
    des autres et de tolérance. Différent, dans sa volonté de
    rompre avec les vieux démons que sont entre autres, l'immobilisme,
    et le non respect des promesses tenues, vers tout les français.

    On la disait vide, presque à la dérive, prête de l'abandon,
    ce n'est pas ce que nous avons pus voir et entendre hier.

    Le discours vers les jeunes et l'Afrique, notamment, sont
    un mélange subtile de main tendue et de mise en demeure de
    respecter le pacte proposé, sur base des droits et devoirs
    de chancuns.

    Ségolène Royale à la Présidence, pourrait vouloir dire, que
    la France ferait son examen de consciences tout au moins,
    vis-à-vis, du Génocide Rwandais. C'est ce qui transparrait
    dans sa manière d'aborder le sujet.

    On la disait aussi, mauvaise oratrice.

    Au moment, oû les loups, de la xénophobie, du racisme, du
    refu de l'autre, l' étranger ou le sans emploi, rentrent au pays
    de Voltaire, je ne l'ais pas trouvé si mauvaise que çà.

    d'un bout à l'autre de la planète, "il n'est de pire sourd,
    que celui que ne veut pas entendre..."

    Ségolène Royale_12 février 07

    gizenga_primature

  • Gizenga I, prêtera peut prêter serment

    Pin it!

    Ouf, le Gouvernement est la.

    Ouf, parce que bien qu’on n’ais pas fait le monde en un jour
    les affaires, la diplomatie, les grands chantiers, ne pouvaient
    pas démarrer sans lui.

    Déjà des commentateurs intra et extra muros, se perdent en
    conjectures… 60 ministres et vice-ministres et des ministres
    d’Etat. ELEPHANTESTQUE, PEUX EXPERIMENTES…..

    C’est tout au moins faire peux de cas de la Démocratie, certes
    naissante au Congo, mais présente.

    Laissons donc, ce Gouvernement, se mettre en place, et se mettre
    à la tâche, sans préjuger de ce qu’il fera ou ne fera pas.

    Plusieurs atouts, acquits, dans les nouvelles institutions.

    Un Parlement, un Sénat, des Députés provinciaux, des Gouverneurs
    Elus démocratiquement.

    Une mise en place d’institutions qui regroupent, les différentes
    opinions politiques, les différentes régions, différentes époques
    du Congo, siègent ensemble et vont travailler ensemble.

    Si rien n’est encore tout à fait gagné. Le chalenge est la !

    Osons espérer aussi, que des querelles partisanes, en Europe,
    ne compromettent pas tous les rapprochements possibles, les
    coopérations et les rencontres au plus haut niveaux, entre autres,
    la visite du Roi des belges, 22 ans après la dernière visite Royale.

    C’est une marque de reconnaissance et d’encouragement importante
    quoi qu’on en dise, dont les congolais ont besoins.

    Ne commettons plus les erreurs du passé. Quinze années ont été
    perdues dans des domaines sensibles, éducation, santé, hygiène.

    La détermination congolaise, la maturité des populations, méritent
    encore une fois d’être saluées, lors de la prestation de serment.
    des ministres du Gouvernement Gizenga I.

    photo_fichier_207_gouvernement

    Composition du Gouvernement…

    I. Ministres d’Etat chargé:
    1.de l’Agriculture: Francois Joseph Mobutu Nzanga
    2.de l’Intérieur, Décentralisation et Sécurité: Denis Kalume Numbi
    3.Affaires Etrangères et Coopération internationale : Antipas Mbusa Nyamwisi
    4.Enseignement supérieur et universitaire : Sylvain Ngabu Tshumbu
    5.Infrastructure, Travaux publics et Reconstruction : Pierre Lumbi Okongo
    6. Près le président de la République : Nkulu Mitumba Kilombo

    II. Ministres

    7. Près du premier ministre : Godefroid Mayobo Mpune Ngansien
    8. Défense nationale et Anciens combattants: Tshikez Diemu
    9. Justice : Georges Minsai Booka
    10. Plan : Olivier Kamitatu Etsou
    11. Integration regionale : Ignace Gata Mavinga
    12. Finances : Athanase Matenda Kyelu
    13. Budget: Adolphe Muzito
    14. Portefeuille : Mme Jeanine Mabunda Lioko
    15. Economie nationale : Sylvain Joel Bifwila Tshiambuala
    16. Information, presse et communication nationale : Toussaint Tshilombo Senze
    17. Commerce extérieur : Kasongo Ilunga
    18. PME (Petites et Moyennes entreprises) : Jean Francois Ekofo Panzoko
    19. Transports et Voies de communication : Remy Henri Kuseo Gatanga
    20. Développement rural : Charles Mwando Simba
    21. Epsp (Enseignement primaire, secondaire et professionnel) : Macaire Mwangu Famba
    22. Recherches Scientifiques : Sylvanus Mushi Bonane
    23. Santé publique : Victor Makwenge Kaput
    24. Mines : Mathieu Kubwelulu Labilo
    25. Energie : Salomon Banamuhere Bahene
    26. Hydrocabures : Lambert Mende Omalanga
    27. Travail et Prévoyance sociale : Mme Marie Ange Mufankol
    28. Fonction publique : Zéphyrin Muntu Diambu Dilusala
    29.Affaires sociales et Solidarité nationale : Martin Butuhula Mahimba
    30. Condition féminine : Mme Philomène Omatuku
    31. Jeunesse et Sports : Pardone Kaliba Mulanga
    32. Affaires foncières : Mme Liliane Pande Mwaba
    33. Urbanisme et habitat : Laurent Simon Ikenge Lisambola
    34. Ptt (Postes et Télécommunications) : Kiamusoke Basumulonga
    35. Environnement : Didace Pembe Bokiaga
    36. Tourisme : Elias Kakule Mbaingana
    37. Culture et Arts : Marcel Malenso Ndodila
    38. Droits Humains : Eugène Lokwa Ilwaloma
    39. Affaires Humanitaires : Jean Claude Muyambo Kiasa
    Vice-Ministres
    40. Intérieur : Joseph Dovel Mpango Okundo
    41. Sécurité : Darwezi Mokombe
    42. Affaires Etrangères : Alain Lubamba Wa Lubamba
    43. Congolais de l’étranger : Mme Colette Tshomba
    44. Défense nationale : Nelson Paluku Siaimpuma
    45. Anciens combattants : Mme Ivonne Iyamulemye Kabano
    46. Justice : Mme Kalinda Mitumbala Odia
    47. Plan : Ferdinand Esambo Lukye
    48. Finances : Angi Binini
    49. Budget : Célestin Mbuyu Kabango
    50. Transports : Mme Laure Marie Kawanda
    51. Travaux publics : Gervais TarumeNyerwa Kimonyo
    52. Agriculture : Jeantini Ngobila Mbaka
    53. Epsp : Omba Sakatolo
    54. Esu : Mme Marie Madeleine Nzeze kiaku
    55. Santé publique : Ferdinand Ntwa Osiamba
    56. Mines : Victor Kasongo Shomari
    57. Energie : Arthur Sedeya Ngamo Zabusu
    58. Travail et Prévoyance sociale : Telesphorte Tsakala Munikengi
    59. Fonction publique : Vincent Okoyo Nembe