• Karaté Do, Naïm passe de ceinture....

    Pin it!

    Ce jeudi 23 août 2007 Naîm vient de
    passer  ceinture intermédiaire jaune-
    orange. Celle-ci lui a été remise des
    mains de Maître Massamba, lui même
    arbitre international de la discipline.
     
    Pour rehausser l'événement,  Maître
    Denis Kieko, Président du Club BAVUA
    CENTER CLUB KARATE DO, à invité
    Mlle Nancy Tshiaba.
     
    Mlle Nancy Tshiaba est une des trois 
    seuls athlètes de la R.D.C. à avoir
    remporté une médaille aux jeux d'Alger 2007.
    Elle est en effet, médaille d'argent, excusez
    du peux, dans la catégorie des plus de
    60 kg Dames de Karaté
     
    Si le Karaté est la seul discipline à avoir
    obtenu des médailles, celà n'a ému que
    peux de personnes. La presse et les édyles
    politiques ayants superbement ignorés cet
    événénement majeur.
     
    Naïm, loin des jeux savourait ce moment
    de récompense de tant de travail.
     
    A Quatre ans et demi, il continue son
    petit bonhomme de chemin, devant ses
    parents émus et des Maîtres qui se
    prennent au jeux mais qui restent tout
    de même étonnés du bambin assidu
    et discipliné qu'ils ont à coacher.
     
    Bravo, Naïm. Bravo, aussi a tes
    Maîtres qui savent communiquer
    même aux plus jeunes, les principes
    fondamentaux d'une discipline sportive,
    éducative et porteuse de principes qui
    contribuent au devéloppement physique
    et intéllectuel de l'individu.
     
      Zen Kutsu Dashi
     
     Mai Gery
     
     Maître Massamba enlève la ceinture Jaune
     
     Avec Maître François et Nancy Tshiaba médaille d'argent aux jeux d'Alger 2007
     
     Avec Maître Denis Kieko à l'interview TV
     
     Naim répond aux questions

  • RDC Musique

    Pin it!

    La R.D.C. est sans conteste un des pays
    avec une culture musicale bien encrée.
     
    L'héritage est important et marque de son
    empreinte différentes tendances écoutées 
    dans le monde entier à ce jour.
     
    Alors, comme mise en bouche, ou plutôt,
    en guise d'allècher vos sens auditifs ainsi
    que rythmiques. Nous vous proposons un
    site très intéressant pour l'actualité mais
    aussi l'histoire musicale de la RDC.
     
     Avis aux amateurs de swings, de Rumba, de
    Dombolo, de tcha-tacha et autres musiques
    traditionnelles congolaises.
     
    Ce n'est que l'avant goût de la présentation
    d'un livre unique en son genre  dont nous
    parlerons d'ici peux de temps.
     
    Ce livre incontestablement, est, et restera
    comme "la bible" de la musique congolaise.
     
    Soyez patients et cliquez ci-dessous
     
     
     
     
    Guitare


     
       

  • Tintin au Congo et le hyper politiquement correct

    Pin it!

    Plainte en Grande Bretagne, plainte en Belgique,  retrait

    des rayons pour enfants aux States. Tintin au Congo

    continue depuis les années « 30 » à faire couler

    l’encre et est encore et toujours aussi médiatique

    et controversé.

    On se souvient aussi de la levée de boucliers venant au

    courant des années « 70 » du parti Communiste français

    sur le même thème et sur les mêmes effets et causes.

    Seulement à ce moment c’était le PC et donc pas de réelles

    suites à çà. Marchais était plus comique pour certains que

    les BD vendues dans l’hexagone.


    Qu’en pensent les congolais ?

     

    "Je n’ais pas fait de sondage d’opinions."

     

    Ici à Kinshasa, si la BD ne se vend pas, (il n’y a pas de

    librairies achalandées en bons livres), les artistes en

    font leur business et font le commerce sur fond de

    dérision. Ils tournent la farce à leur avantage et de

     manière magistrale. C’est çà aussi le Congo. Cette

    faculté de prendre les choses au troisième degré et se

    dire que la vie continue. Tintin y compris.  Le propos est

    de présenter comme à l’identique la première de couverture

    et d’y remplacer « Tintin au Congo » par  " (son nom) au Congo"

     

    Que dire des artisans et des petites voitures faites en réduction.

    A l’identique ?

     

    Pas convenable mais historiquement éducatif.

     

    Ce n’est pas, loin de la, ce que l’on peut attendre d’une

    bande dessinée pour enfants d’aujourd’hui et d’avant

    d’ailleurs. Il y a pourtant, une part de naïveté par rapport

    à la situation de l’époque qui saute aux yeux.

     

    C’est aux parents de pendre leur rôle et d’expliquer au

    rejetons tintinophiles, que ce n’est pas juste et que c’est

    une fiction d’un autre âge. Qu’un monsieur réactionnaire

    à un jour écrite. Parce qu’il faut bien le dire, Hergé était  

    un réactionnaire. Mais son œuvre est la et fait partie du patimoine.

     

    C’est une vision paternaliste et colonialiste véhiculée à l’époque.

    Injuste !

     

    Céline était collaborateur et a été censuré. Son style d’écrivain, est à ce jour étudié,

    pour son oeuvre qui fait partie du patrimoine

    des arts littéraires et de talent.

    "Différencier l’homme de son œuvre

    n’est pas chose aisée."

     

    J’ai lu il y a bien longtemps, Tintin au Congo. Çà ne m’a

    pas empêché de lutter contre le racisme et la

    xénophobie, ou d’arborer il y de cela longtemps

    déjà mon pin’s « Touche pas à mon pote » de SOS racismes.

    Mais je parle la d’une époque que les moins

    de vingt ans ne peuvent pas connaître.

    D’un temps de discutions,  de débats, de

    bouillonnement des idées

     d’une époque riche en différences et en revendications solidaires

    et non de "revendications à buts lucratifs ".

    N’a-t-ont pas d’autres agressions racistes de par le

    monde à ce jour contre lesquels il serait bien plus

    rentable collectivement De se lever ?

     

    Sous toutes les latitudes, d’ailleurs. Le racisme hélas n’étant

    pas univoque mais multinational aussi.

     

    Mais bon, ce n’est pas hyper politiquement correct

    peut être que dire cela ?

    Photos :

    Tableau vendu et dessiner à Kinshasa par

    des artistes congolais

                   Voiture de Tintin reproduite par les artisans kinois

             La main de touche pas à mon pote

     

     

    IMG_2328

     

     

                                                                                           

    Touche ^pas à mon pote
     
     

     

    IMG_2329

     

     


  • Le réel et les utopies

    Pin it!

    Croire et entreprendre. C'est le dicton qu'emploie un de mes
    amis dans son message sur MSN. Et depuis lors j'ai envie de
    livrer des notes à ce propos.

    Peut on entreprendre sans croire à ce que l'on projette ? Certes
    non. Chaque projet à sa part rêves et de réalisme, d'utopies
    quelquefois.

    Un projet, c'est plusieurs projections. Optimiste, réaliste, ou
    minimaliste. Il faut donc y croire pour proposer les trois
    scénarios, s'y atteler, les calculer, les écrire.

    Tout çà fait, rien n'est fait, il faut réaliser. Produire.

    Il faut alors des reins solides, ou des personnes externes
    qui croient au rêve, au projet, à cette projection de soit
    dans une création. Il en va ainsi pour tout projets, artistiques,
    économiques, de bien être, de changement de vie, que sais-je?

    C'est enivrant, c'est jouissif. Bref, excitant.

    Existe t - il des lieux, des latitudes propices a y croire ?
    C'est possible, mais l'homme, n'a t'il pas partout et en tout
    temps rêver, cru en quelque chose de meilleur, de plus grand
    de différent?

    Et comme le disait Beaumarchais, "La difficulté de réussir
    ne fait qu'ajouter à la difficulté d'entreprendre.

    De terminer sur le sujet avec Pierre F Drucker, "Chaque fois
    que vous voyez une entreprise qui réussit, dites-vous que
    c'est parce qu'un jour quelqu'un a pris une décision
    courageuse.

    Photo ci-dessous "aller plus haut"

    Aller plus haut

    A tous ceux qui osent rêver, pour eux ou pour les autres...

  • Bientôt à Kinshasa, le Beau Vélo de Ravel

    Pin it!

    Le Ravel du bout du monde 2007

    Après le Québec en 2002, l'Egypte en 2003, le Sénégal en 2004,
    la Turquie en 2005 et la Californie en 2006 "Le Beau Vélo de
    RavelL" mettra le Cap cet automne vers la République
    Démocratique du Congo pour un périple extraordinaire qui
    permettra aux auditeurs de la RTBF,de découvrir la région
    de Kinshasa…

    Soyons en surs, ce sera une autre manière pour les Kinois,
    découvrir ou faire découvrir Kin-la-Belle.

    Rendez-vous à tous et toutes, entre les 9 et 18 septembre 2007
    à Kinshasa.

    Programme provisoire :

    J1 : Arrivée à Kinshasa et nuitée à l’hôtel de presse Invest

    J2 : Départ à vélo vers le refuge des Bonobos aux chutes de
    la Lukaya, visite du sanctuaire et poursuite du périple,
    par la piste, vers les chutes de N’Zongo. Nuitée en paillotte,
    aux Chutes

    J3 : Le Bas-Congo avec Mbanza-Ngungu (projet de coopération
    village de Dalhem) et nuitée à la sucrière de Nkuilu Ngongo,
    avec visite de la plantation de 12.000 hectares (Compagnie Belge)

    J4 : Escale au Jardin Botanique de Kisantu et nuitée à l’hôtel
    de presse Invest de Kin

    J5 : Rivière N’Zélé, village de Mombélé (en pirogue) et nuitée
    à Menkao, premier village du plateau Batéké, visite concert
    Skol avec artistes Congolais

    J6 : Rando vélo avec les Békés dans cadre festival, visite
    projet reforestation IBI, réserve Bombo Lumene et nuitée
    dans le village de réinsertion des enfants des rues (OSER)

    J7 : Retour vers Kin avec peloton belgo-congolais, arrivée
    sur le boulevard 30 Juin avec méga-concert Skol et nuitée à
    l’hôtel Invest

    J8 : Démontage des vélos et retour vers Bruxelles

    Véritable évènement médiatique, ce RAVeL en RDC fera l'objet

    d’une campagne de solidarité avec récolte et réhabilitation
    de vélos en Belgique, transfert de ceux-ci (via la Défense)
    et distribution sur place (via l’abbé Stéphane et le centre
    Wallonnie Bruxelles). Sur les antennes de la RTBF plusieurs
    émissions spéciales :

    Pendant l'expédition :

    - Flash Direct (3') quotidien sur VivaCité et sur RTBF
    International en guise de carnet de bord de ce voyage
    exceptionnel

    - Les émissions radio en direct de Kinshasa sur VivaCité
    et sur RTBF International « Grandeur Nature » et « Les
    Belges du bout du Monde » (également sur La Première).

    - Reportage pour le journal télévisé de la RTBF

    - Reportage pour l’émission télé « Le Beau Vélo de RAVeL »
    (La Une Télé , RTBFSat et TV5)

    A vos vélos...

    Beau velo de Ravel

  • Trois jours de deuil National...

    Pin it!

    Le Décès de Monsieur le Professeur Samba Kaputo, Conseiller
    Spécial du Chef de l'Etat, survenu mercredi dernier. Ainsi
    que, le déraillement du train dans le Kasaï Occidental, entre
    Ilebo et Kananga au centre de la République Démocratique du
    Congo ont fait prendre la mesure de deuil national par les
    membres du Gouvernement et de l'ensemble des chambres des
    représentants.

    Cette semaine qui s'achève est une de celles que l'on retient
    et que l'on a envie qu'elle n'ai pas existé. Une à oublier.

    100 morts au Kasaï, la disparition d'une personnalité très
    appréciée pour son opiniâtreté au travail pour son pays et
    le développement de celui-ci. L'assassinat d'un belge dans
    une sombre histoire de faits divers qui tourne mal.

    Bref une semaine noire.

    Et pourtant, le deuil national décrété en raison des deux
    évènements tragiques du Kasaï et de la disparition du Prof.
    Samba Kaputo, est peut être un tremplin vers plus de sens
    national dans le pays. Un deuil pour se rappeler que le
    pays est une Nation et qu'il est composé de fils et de filles
    de la Nation congolaise. Petits et grands. Simples gens,
    ou notable au service de la Nation

    Dans le sillage d'actions en ce qui concerne les changements
    de mentalités et d'attitudes. Au moment ou les Policiers sont
    au service des gens, et que le sens moral reprend le dessus
    un autre pas est franchi.

    Ne nous leurrons pas, à l'Est le bruit des bottes, ailleurs
    des poches de résistances à cette ouverture démocratique
    sont encore bien présents.

    Pourtant, le chemin est entrain de se tracer.

    Sincères condoléances à tous ceux et celles qui ont perdus
    un être cher. A ceux du Kasaï, à la Famille du Professeur,
    Samba Kaputo, à celle de Michel Hanse.

    Sincères condoléances au Chef de l'état.

    images_Samba Kaputo 2