• Il y a un an, Bye Bye Belgium

    Pin it!

    La R.T.B..F, le 12 décembre 2006, provoquait
    émois et stupeurs dans les chaumières avec
    son éission Bye Bye Belgium.
     
     La réalité à dépassé la fiction suite aux votes
    de juin  dernier.
     
    Bye Bye Belgium, même dans sa forme, hard,
    provocatrice, alarmiste, à donc plus que jamais 
    toute sa légitimité.
     
     Plus d'émissions et de revues de presses des deux
    communautés, plus d'information et d'opinions à
    partir des régions.
     
    Alors, encore une fois bravo à ce coup d'audace
    du 12 décembre 2006.
     
    Dommage que nous ayons face à nous des gens
    qui résonnent en termes racistes et xhénophobes.
    Je pèse mes mots. Mr. Leterme qui insulte de façon
    éhontée la RTBF ces derniers jours, ferait bien de
    revoir ses cours d'histoire politique. Mais tout ceci
    n'est pas fait sans desseins. Tout est calculé et plus
    l'esbrouffe est grande plus il gagne auprès de son
    opinion public. Les fanatiques de tout bords adorent
    les investivent.
     
    Je regrette, mais nous valons mieux que ce Monsieur
    à la tête de notre pays.
     
    By by Belgium

     

  • Poésie congolaise, à lire...

    Pin it!

    Bestine  Kazadi Ditabala signe un premier recueil
    de poésie.  Engagée, fière de son Congo natal, 
    elle offre à lire un ode à son pays et à son peuple. 
     
    C'est un cri de révolte, un cri d'avenir qui nous est
    livré au fil des mots, au fil des maux d'un Congo
    meurtri, dans la chère des congolais(es), dans les 
    entrailles de son sol.
     
    La préface de Eddie Tambwe Kitengen ainsi que
    les illustrations de Vitchois Milambwe Bondo sont
    en finesse, en  harmonie avec l'auteur.
     
    Titre : mots pour maux.
    Edition :  L'Harmattan.
     
    Extrait... page 69, Fierté 
     
    Congo de ma terre je suis
    Aux heures lasses insolites
    Le vent parle de tes maux
    Et je l'entends souffler
    Cet hôte anonyme
    Dans cette nuit moribonde
     
     Douce humilité mise à nu
    Ne concède aucun répit
    A ce jour prochain de liberté
    C'est l'énergie de mon amour
    Cet éternel élan ivre
    Qui en moi est continu
     
    A force de trop de désirs
    Je magnifie ce que demain sera
    Congo avec tes propres mots
    Sans emprunts venus d'ailleurs
    Congo au regard de torche vive
    Nous serons nombreux à te rêver
     
     
    Bestine Kazadi Ditabala, à lire absolument.
    Un cri d'amour pour le Congo.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

  • Réunion RDC et Bailleurs de fonds : Paris

    Pin it!

    Les Bailleurs de Fonds et des membres du Gouvernement
    de la R.D.C. se sont réunis à Paris. La délégation se
    composait également de représentants de la Fédération
    des Entreprises du Congo, la FEC. 
     
    La mission congolaise était ménée par son Excellence, 
    le Ministre des Finances, Monsieur Atnanase Matenda.
     
    Durant son alloction d'ouverture des travaux, il a entre
    autres insisté sur "la consolidation des efforts". 
     

    De la situation sécuritaire du pays, le ministre des
    Finan­ces s’est appesanti sur la « success stories » de la
    RDC, qui a réussi dans des conditions difficiles à se doter
    d’institutions démocratiques au terme d’un processus
    électoral laborieux.  « Vous conviendrez avec moi que le
     fonctionnement har­monieux des institutions nées de la
    volonté populaire constitue le fondement des espéran­ces
    de normalisation de la vie sociale, facteur indispensable à
    l’exercice de la démocratie, creuset de libertés constructi­ves,
    et base du développement économique ».

    Concernant la situation économique et financière de la RDC,
    note le ministre, une amélioration nettement significa­tive
    est observée depuis l’instal­lation du nouveau gouvernement,
    « ouvrant la voie à des espoirs d’un peuple appelé à jouer son
    rôle au coeur du continent et dans le monde ». Mais, pour le
    ministre des Finances, tous ces efforts doivent être consolidés
    davantage dans la voie du déve­loppement et de la mise en
    oeuvre des stratégies de réduction de la pauvreté.
     
    Prochainement nous parlerons dans le carnet de notes
    des résultats de la réunion de Paris.
     
    Photo ci-dessous: S. E. Athanse Matenda
     
    Athansa 2