• N'employez pas ces mots la

    Pin it!

    Haïti, on en parle, on regarde à la TV, on écoute à

    la radio. Plus on écoute, on regarde et plus on se

    sent à la fois proche des familles des victimes mais

    aussi il faut le dire, impuissants. Sinon par l'aide que

    l'on peut  envoyer rapidement par des dons qui sont

    organisés et relayés par des organismes qui sont

    professionnels en la matière.

     

    La terre entière ne suffirait pas à dire notre notre

    soutien profond.  


    Il y a ceux qui sont sur le terrain. Les urgentistes. Il

    y a ceux qui en quelques secondes ont tout perdu.


    Il y a ceux qui relaient tant bien que mal l'information.

    Cette information dont les haïtiens ont besoins pour

    qu'on puisse leur venir en aide, que l'on connaisse

    l'ampleur du désastre de l'indicible. C'est l'information

    donnée par les médias du monde. Il y a l'information

    de l'intérieur. Il faut remettre vite en marche les radios

    pour que les personnes puissent communiquer. Il faut

    pouvoir savoir, et faire savoir que telle famille est la,

    que les frères, les soeurs, oncles, cousins, tantes, sont

    en vie. Ou pas.


    Et puis, il y a ceux qui jouent avec les mots sur la

    tête des morts. Ceux qui sont en compétition. Ceux

    de l' audimat malsain qu'il faut nourrir. Le monde en

    paix loin des catastrophes a besoins de faire monter

    son adrénaline. Il faut du sensationnel. Comme si la

    vie en soi, n'était pas déjà sensationnelle. Certains 

    on besoin de vivre l'horreur par procuration    assis

     



    Dany Laferrière, grand écrivain haïtien, Prix Médicis

    2009, a fait une  mise au point. Avec sa verve et sa

    fibre universelle.


    Il disait ceci dans les colonnes du journal "Le Monde".


    "Il faut cesser d'employer ce terme de malédiction.

    C'est un mot insultant qui sous-entend qu'Haïti a fait

    quelque chose de mal et qu'il le paye." .... et de 

    poursuivre ...


    "C'est un mot qui ne veut rien dire scientifiquement.

    On a subi des cyclones, pour des raisons précises,

    il n'y a pas eu de tremblement de terre d'une telle

    magnitude depuis deux cents ans. Si c'était une

    malédiction, alors il faudrait dire aussi que la 

    Californie ou le Japon sont maudits. Passe encore

    que des télévangélistes américains prétendent

    que les  Haïtiens ont passé un pacte avec le diable,

    mais pas les médias… "


    Voilà donc le cri d'un homme parmi tant d'autres,

    un homme qui refuse la fatalité et la malédiction.

    Un cri d'espoir et la conviction que c'est ici, sur 

    cette terre, que les hommes construiront ce qui 

    sera leur avenir. Et que la vie culturelle a toute

    sa place dans cette reconstruction. 


    Un cri entendu ? Il le sera d'avantage si d'autres

    ne capitulent pas sur l'autel des divinités. 


    Dimanche, une journaliste française parlait de la 

    reconstruction et du temps que cela prendrait. Elle

    disait "il faudra un plan Marshall pour aller vite, pour

    reconstruire Haïti dans les 10 ans à venir"


    Le mot, le nom, le plan est lancé. 


    Haïti, le Congo, les pays des Grands Lacs de 

    l'Afrique Centrale, vivent les mêmes conditions

    de pauvreté. Le manque de tout, comme on dit.


    Qui peut croire que l'on pourra décemment avancer

    dans le développement de régions du mondes qui

    sont pauvres et dénuées de tout,  sans des plans

    ambitieux à la hauteur de l'humanité ? Qui peut 

    croire à une bonne conduite des affaires dans des

    conditions de vulnérabilité aussi profondes ?


    N'employez pas ces mots là. Ces mots qui ne 

    veulent rien dire. Les banques ont été sauvées 

    par la volonté politique des hommes et la crise n'

    avait rien d'une malédiction. La pauvreté, aussi 

    pourrait être vaincue par la volonté des hommes.


    Bonne journée et bonne lecture !


  • Comme annoncé hier

    Pin it!

    Le Président Kabila et le Ministre belge des Affaires

    Etrangères M. Vanackere se sont rencontrés à  plus

    de 2 000 km de la capitale, à Lubumbashi dans le

    Katanga.


    L'invitation au Roi Albert a été évoquée ainsi que 

    le réchauffement  des relations belgo - congolaises

    tout ceci alors que le ciel de la R. D. C. faisait grise

    mine. Ce n'est pas parce que le ciel tonne que les 

    hommes ne peuvent pas s'entendre. 


    A suivre !


    Bonne journée et Bonne lecture !

     

  • Quand pourrons nous savoir que le Roi des Belges

    Pin it!

    Quand pourrons nous savoir que la Roi Albert II sera

    à Kinshasa le 30 juin 2010 ? 


    Le Ministre des Affaires Etrangères belge, Monsieur

    Steven Vanackere  est à Kinshasa ce soir. Il serait très

    peux probable que le 50 ème anniversaire de la R.D.C.

    ne soit pas évoqué et entre autres le carnet d'invitations 

    des chefs d'Etats pour le 30 juin.

     

    On parle même d'une rencontre entre le Ministre et le

    Président Kabila. Ce qui n'était pas prévu au programme

    officiel.


    Le sujet n'est pas nouveaux. il a été évoqué. On en 

    parle, on se tait, on en reparle ...


    Le Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Alexis

    Tambwe Mwamba  avait parlé avec son homologue

    belge qui était à cette époque, M.  Yves Leterme le

    24 septembre 2009 à New-York (Sources RTL Info)

    de l'invitation possible du Roi Albert II pour le 30 juin

    en affirmant même "que le Roi était le premier de la 

    liste..."


    Depuis, c'est tout juste s'il est encore possible d'évoquer

    cette visite sans, soit baisser le ton, ou se faire tancer

    du regard par ceux qui savent ou pourraient savoir du

    côté de la Belgique. C'est comme si ce sujet ne nous

    regarde pas. 


    La venue de S.A.R. Albert II serait un événement. Elle

    est autant souhaitée par les congolais que par les belges

    qui vivent en R.D.C. qui y travaillent, qui ont fait du 

    Congo leur pays de vie, d'établissement. Leur patrie de

    coeur et de raison.


    L'Ecole Belge de Kinshasa, par exemple porte le nom

    Lycée Prince de Liège, (S.A.R. Albert II était Prince de 

    Liège à l'époque de la création de l'établissement), et

     Albert II aurait posé la première pierre en 1969. Pas

    sure de cette information. Lors de l'avènement de Mzée

    Laurent Désiré Kabila et de l'AFDL (1997), il était dit 

    que le Roi (1993 prestation de serment) n'était jamais

    venu au Congo. Peut être avez vous des informations

    qui peuvent contredire cette affirmation ?

     


    La visite du Roi au Président Kabila et au Peuple de 

    l'ex. Colonie ce serait en quelques sortes le symbole 

    "du vivre ensemble" avec une histoire commune certes

    mais avec des vues communes pour le futur des deux

    peuples.

     

    Faut il rappeler que le Roi Albert II, alors qu'il était le

    Prince de Liège, fut un des grands représentants de la

    Belgique dans les missions économiques à travers le

    monde. "Le Commis voyageur" comme il le disait lui

    même, s'était fait une réputation de négociateur ayant

    le sens de la conciliation et du compromis.

     

    Le monarque de Belgique, dans cet exercice n'a donc

    pas taris  la renommée du "compromis à la belge". 


    Alors, quand pourrons nous savoir si le Roi des belges

    viendra à Kinshasa ?


    D'accords ou pas d'accords ? Vous êtes invités à vous

    exprimer sur le sujet dans les commentaires. Favorable

    ou non, le but est que les avis soient exprimés  dans le

    respect des deux pays, des cultures, des peuples, de 

    toute façon nous ne referons pas l'histoire, les dates et

    les faits parlent d'eux mêmes. L'avenir ! Oui l'avenir, pas

    simple, mais tellement excitant ! Que les "Noko" (Oncles)

    d'hier et d'aujourd'hui deviennent les "Ndeko" (cousins,

    frères). Mpo na nini te ? Pourquoi pas ? 



    Bonne journée et bonne lecture !

     

  • L'éclipse et autres notes

    Pin it!

    Ce vendredi 15 janvier 2010, éclipse solaire ce matin.

    Des précautions ont été prises quant à la protection

    des yeux. Lunettes foncées venduent à grand renfort

    de publicité. Hélas, pour tous, petits et grands, les

    nuages opaques ont occultés l'événement. Il a fait

    plus sombre jusqu'à 6,15 heures mais sans plus.


    Par contre ce que nous devons à la nature et aux

    voies célestes, l'axe Terre - Lune - Soleil, c'est d'avoir

    pu emprunter la voie terreste entre Kintambo et le

    centre ville en moins de 5 minutes. Pas un chat, enfin

    pas une voiture, pas d'embouteillage sur 5 files, pas

    d'énnervement. Les enfants à l'heure, à l'école. Ouf.


    Comme dit l'autre, "la nature fait bien les choses".


    On en rie donc, on en parle entre amis autour du

    petit café du matin le long de l'Avenue de l'Equateur.


    Autre fait saillant de cette semaine, la note de la FEC

    Fédération des Entreprises du Congo adressée au

    Ministre du Plan, et au Comité de Pilotage pour l'

    améioration du climat des Affaires et des investissements.

     

    "Mesures prioritaires pour l'assainissement`

    du climat des Affaires en RDC".


    Il est porté à la connaissance de tous que sur treize

    mesures prévues à la feuille de route tendant à l'

    amélioration du climat des Affaires en R.D.C. sept 

    ont été prises à l'échéance du 31 décembre 2009.

    Trois sont prisent à titre partielle et trois autres n'ont

    pas pu être mises en oeuvre.

     

    Entre 70 et 75 % de la feuille de route est donc

    réalisée. Il reste à donner le dernier coup de reins

    pour que les 100% des mesures soient prises.

     

     

    Grande polémique, et çà se comprend autour de la

    présumée accession au Gouvernement du C.N.D.P.

    groupe jusqu'il y a peux armé et qui faisait la guerre à

    l'Est du Pays. Cinq postes ministériels sont réclamés

    par l'ex mouvement rebelle. La discussion n'est pas prête


    de se terminer. D'autant que de nombreuses voix se

    font entendre.

     

    Les 16 et 17 janvier, dates de la commémoration de

    la disparition brutale de deux figures emblématiques

    de la R.D.C. Le 16 janvier on commémore l'assassinat

    de Mzée Laurent Désiré Kabila et le 17 janvier celui de

    l'assassinat du Premier "Premier Ministre de la R.D.C"

    P.E. Lumumba.

     

    Le Gouvernement à fait savoir mardi dernier que les

    journées du 16 et du 18 janvier 2010 seraient des jours

    fériés chômés payés. Lundi 18 janvier 2010 sera pour

    les kinois le jour de récupération de la date du 17, qui

    tombe cette année un dimanche.

     

    De nombeux journaux reviennent sur les deux hommes

    et commentent le parcours politique des deux personnalités

    ceci en  s'appuyant sur l'événement de l'année, celui  du

    50ème anniverssaire de l'Indépendance de la R.D.C. et le

    rôle joué par ces deux hommes à différents moments de la

    construction de la Nation.

     

    Pour rappel, un Commissariat Général du Cinquantenaire

    a été nommé avec à sa tête en tant que Commissaire, le

    Général Denis Kalume. Le CGC, est chargé d'établir la

    coordination des événements culturels, économiques  et

    des festivités qui auront lieu dans le cadre du jubilé d'Or

    de la République.

     

    Un cadre logique et un chronogramme des événements et

    activités à mettre en oeuvre peuvent être retirés auprès du`

      CGC, Avenure de la Gombe.

     

    Il est temps de m'éclipser.

     

    Bonne journée et bonne lecture !


  • RDC - Union Européenne

    Pin it!

    De plus en plus difficile de s'y retrouver dans cette

    escalade de propos tenus entre la RDC et l'UE, sur

    base encore une fois, de propos tenus par Monsieur

    Karel de Gucht (KDK) actuel Commissaire européen

    au Développement et ex. Ministre belge des Affaires

    Etrangères.

     

    AFP-karel-degucht

    Karel De Gucht : Ph. AFP, Georges Gobet. 

     

    Plus on en dit et moins la sérénité nécessaire sera

    trouvée pour une solution. A partir de Kinshasa, les

    Affaires Etrangères avaient directement répondus à

    Karel De Gucht par voie diplomatique. La Commision

    de l'Union Européenne faisant bloc derrière KDG, on

    assiste alors à une montée en puissance. Dans les 

    actes comme dans les propos ou la manière de se

    communiquer entre Etat. Le Ministre Lambert Mende,

    Ministre de la Communication allant jusqu'à désigner

    KDG, "persona non grata à Kinshasa".


    Convocation de l"Ambassadeur Congolais à Bruxelles,

    Mr. Mova, par Mme Cath. Ashton Haute Représentante

    aux Affaire Etrangères de l'UE. Motif ? Accusation de

    Kinshasa de propos racistes tenus par Monsieur de

    Gucht.


    A ce propos, l'ex. Ministre belge a encore fait monter

    la sauce en annonçant à la télévision flamande cette

    convocation alors que la note verbale n'était pas encore

    parvenue chez l'Ambassadeur.


    Pourquoi et à quelles fins un tel désamour entre Karel

    De Gucht et la Congo ?


    Qui peut répondre à cette question, sinon l'homme lui

    même ?


    Cet incident, cette incompréhension, n'est pas nouvelle

    on se souvient du long froid diplomatique et de la crise

    entre la Belgique et la RDC.


    Un Ombudsman ?

    Pourquoi pas une personne neutre pour tenter de concilier

    les points de vues ?


    En tant que belge francophone, wallon, vivant au Congo,

    si je puis me permettre une petite fin sur un ton, allez

    disons goguenard ?

     

    23-gucht

    Karel De Gucht : "Difficile de ne pas voir la culture du Scandale au P.S." 

     

    Y a t'il vraiment une grande différence de jugement de

    Monsieur De Gucht lorsqu'il parle du Congo ou du Sud 

    de la Belgique, la Wallonie ?


    Les wallons mauvais gestionnaires, fainéants, ayant

    la culture du scandale et des affaires foireuses, il faut

    entendre pas la, les dessous de tables que toucheraient

    les élus wallons. 


    Alors, Congo - Wallonie exutoires de Monsieur De Gucht ?

    On se console avec ce que l'on peut et calmer le jeux est

    peut être la meilleur des choses. 


    Bonne journée et Bonne lecture ! 

  • Des initiatives de participations

    Pin it!

    Dans le cadre de la célébration du Cinquantenaire de 

    l'indépendance congolaise, une des initiatives de la

    Coordination de la célébration sera de promouvoir des

    débats d'idées dans les quartiers et de demander aux

    habitants ce qu'il feraient pour améliorer le cadre de

    vie dans lequel ils sont. Cette initiative vise à donner

    la parole aux personnes et de sélectionner les meilleurs

    idées pour améliorer le quotidien par la participation

    du plus grand nombre. De petits projets locaux peuvent

    résoudre des tracasseries quotidiennes vécues par la

    population des quartiers des cités. L'eau, le courant, le

    curage des caniveaux, le déblaiement des  ordures, et

    bien d'autres choses...


    Autre initiative, cellle lancée aujourd'hui par le journal

    Le Potentiel, qui en appelle à participer au débat en

    ouvrant ses colonnes, par l'envois de deux feuillets

    maximum au quotidien sur les événements qui font l'

    actualité en Afrique, en RDC et dans le Monde. Les 

    avis et opinions seront ensuite publiés dans le journal.


    Une demande de réagir par des articles, des idées et

    des avis. Cette participation intellectuelle des lecteurs

    qu'ils soient de toutes les couches sociales devrait avoir

    un écho favorable tant il est précisé que cette initiative

    tente de réfléchir sur des idées qui  puissent aller vers

    l'objectif d'un monde meilleur.


    Les adresses de contact :


    Le Potentiel, 873, Avenue du Bas Congo Kin / Gombe

    BP 11 338 Kinshasa pour les envois sous enveloppes.


    Email : lepotentiel@yahoo.fr

    courrier@lepotentiel.com


    Web Site :  http://www.lepotentiel.com


    A vos plumes, claviers, et autres stylos, crayons.... 


    Bonne journée et Bonne lecture !


     

  • Kinshasa, l'an nouveau renvois directement à l'histoire

    Pin it!

    Le 4 janvier, à peine les fêtes terminées, même si elles

    ont été moins festives qu'à l'habitude sur l'ensemble de 

    la Capitale. Le 4 donc, c'est la commémoration de ceux 

    qui ont lutté pour l'indépendance du pays. Les Martyrs de

    la République. Le 4 janvier  est un jour chômé, un jour de

    mémoire, un jour férié. 


    A ne pas confondre avec les Martyrs commémorés par  

    le Stade. L'ex Stade Kamanyola fut rebaptisé Stade des

    Martyrs. Ce stade  érigé, entre 1988 et 1993 à l'époque

    où le Congo était Zaïre, à l'époque d'un accord entre les

    Chinois et le Zaïre signé en 1987. Inauguré en 1994. 


    Il faut dire que ce 51ème anniversaire ne fut pas non plus

    un de ces jours dont on se souvient. A croire que le devoir

    de mémoire ne concerne qu'une élite et pas les autres. Une

    certaine apathie qui ne plaît pas à tout le monde et pour 

    causes. Pourquoi  cet état des choses ?


    Elikya Mbokolo condamne cette passivité des congolais d'

    aujourd'hui. Il tient à rappeler que les événements du 4

    janvier 1959 ont fait que tout aille très vite pour aller vers

    un changement. Pour aller vers l'indépendance.  


    Ce 51ème anniversaire est bien la commémoration de ce

    qui fait de cette année 2010 au Congo, une année de Jubilé

    d'Or, le cinquantième anniversaire de l'Indépendance du

    Congo.


    Mais comme l'écrit aussi Colette Braeckman à propos des

    fêtes de fin d'année. Le coeur s'il y est, la bourse ne suit

    pas, pire, elle est vide. Difficile de concilier, tout çà dans

    une période économiquement et socialement tourmentée.

    Les esprits sont ailleurs. Au quotidien du comment gagner

    son pain. Ce sera pour demain. 

     

    Ci-dessous la carte des événements, Matonge, Quartier

    Mythique, Quartier historique, YMCA, Victoire, l'histoire

    s'y est écrite en lettres de sang il n'y a pas si longtemps.

     

     

    Martyrs_Matonge


    Sous d'autres cieux et latitudes, c'était ce 4 janvier 2010,

    l'anniversaire de la mort d'Albert Camus. Ecrivain français

    né en Algérie. Camus, c'est "l'Etranger", "La peste", "la Chute"

    un de ses plus beaux livres, c'est aussi, une mort absurde

    un accident de voiture qu'il ne conduisait même pas. Albert

    Camus, c'est le "non" au totalitarisme, le non aux terrorismes,

    Albert Camus c'est un jeune français né en Algérie, dans une

    famille de travailleurs. Camus c'est la volonté d'écrire pour

    les autres, pas pour lui, pas pour être vu. 

     

    camus1


    Allez vers l'histoire, ici ou la bas c'est aller vers son identité.

    C'est tenté comprendre les autres de se comprendre.  


    Bonne journée et bonne lecture !

     

  • Le Nyamulagira crache sa lave

    Pin it!

    Le rapport du Centre de Recherches en Sciences Naturelles

    le (CRNS) de Lwiro , daté du 29 mars 2009 préconisait de

    prendre quelques précautions en rapport aux activités qui 

    avaient été enregistrées par les experts congolais de l'

    OVG, Observatoire Volcanologique de Goma dont le

    rapport avait fait l'objet d'une note dans ce Carnet le 8

    mai 2009 sous le titre, "Goma, les dangers des volcans".


    Samedi, le volcan Nyamulagira est entré en action. Situé

    à plus de 22 km de Goma, il n'en est pas moins dangereux

    pour la faune animalière, les Gorilles entre autres et la 

    forêt du Parc National de la Virunga un des joyaux que

    compte la planète, dans sa diversité. 


    Les agences de presses suivent les événements. Sauf en 

    France. La deuxième chaîne de France Télévision à bien 

    parlé d'une irruption. Celle du Piton de la Fournaise à la

    Réunion. Pas de celui du Nord Kivu. A croire que cette 

    région n'intéresse que lorsqu'elle livre ses charniers ou

    ses richesses. Mais trêve de polémiques et attendons les

    prochaines nouvelles.

     

    Une année 2010 qui commence dans la tourmente d'

    une catastrophe naturelle annoncée.

     

    L'espoir est que les conseils prodigués par les experts

    aient été entendu et que l'on sauve le maximum de ce 

    qui peut l'être. La route entre Sake et Goma n'est pas

    atteinte au moment de cette note. Elle pourrait l'être, d'ici

    17 jours selon les sources autorisées de l'OV de Goma.

     

    Toute notre attention va vers ceux et celles qui doivent

    lutter contre cette catastrophe en ce moment.

     

    Nyamulinga-congo
    Vue du Nyamulagira : Photo Agence de presse et Google. 

  • Bonne Année 2010

    Pin it!

    Les heures s'égrènes et la fin de 2009 est la.

    Soyez heureux. JFK a dit, "Il ne faut pas

    chercher à rajouter des années à sa vie-mais

    plutôt essayer de rajouter de la vie à ses

    années."



    2010 est arrivé. Vive 2010 et Bonne Année.

    Bonana 2010 !

    Ayez l'envie d'avoir envie, n'oubliez pas les

    rêves et les merci. Parce que la vie a un prix.


    Soyez vous en toute choses et que l'année

    nouvelle soit une année d'amour et que les

     haines du passé et celles du présent ne soit

    plus que souvenir et disparaissent.


    Une année de Paix !


    Que la personne soit au centre des préoccupations

    de chacun(e) d' entre nous. 

     

    2010, Année du cinquantenaire de l'Indépendance

    de la RDC. Un jubilé d'or çà se prépare. La mise en

    place du Commissariat Général du Cinquantenaire

    par le Président de la République ne laisse aucune

    équivoque à ce sujet.

     

    C'est le moment propice pour uniformiser les vues

    de l'histoire, de faire de cette date du 30 juin 2010

    une date de mémoire du peuple congolais, digne 

    de ce nom. Mais pas seulement. Dépasser  sans

    oublier les écueils du passé. S'en souvenir sans

    se figer à elles. Lâcher cette bouée paralysante et

    nager droit devant. 

     

    Que 2010, Année du Cinquantenaire, année du

    jubilé d'Or, soit une année qui jette les ponts vers

    le futur, vers le développement, vers un espace d'

    entreprises privées et publiques viables avec des

    structures de plus en plus performantes. Que cette

    année 2010 soit l'année d'un Congo ouvert au

    monde, comme le coeur de son peuple toujours

    remplis d'espoirs, et épris de justice sociale. Une

    année de respect des droits humains et des genres.

     

    Que cette année 2010, puisse être l'année de la

    venue à Kinshasa du Roi des belges. Avec toute

    sa symbolique. Celle de nouvelles générations

    qui se rencontrent sur des bases communes.  


    Bonne et Heureuse année.

    Bonana 2010 !