• On ne s'emporte que pour ce qui importe...

    Pin it!

    Lettre ouverte aux Membres du Conseil d’Administration

    de la RTBF.
    La RTBF doit rester   un service   public indépendant  et

    intelligent.

    Quatre-vingt-quatre ans que ça dure. Quatre-vingt-quatre

    ans que nous, auditeurs, nous suivons les informations par

    le biais du Journal Parlé Radio, JPR, et que des voix nous

    sont restées familières, d’autres au gré du temps le sont

    devenues.

    On se retrouve ainsi, des milliers à la même tranche d’heure

    pour écouter, apprendre, s’émouvoir, s’énerver, jamais indifférents

    et pourtant si différents. On ne peut s’empêcher de rendre hommage

    à ceux et celles qui font ce boulot au Service du Public. Sans filet.

    C’est du direct.



    Quid du Service public et de la RTBF Radio ?


    Quid de ce que nous préparent les Administrateurs ? Ceux qui

    pensent à nous, et peut être un peu trop POUR nous !



    Dans le journal « Le Soir », du 10 juillet 2010, en page « Eco »,

    Monsieur Goffin nous parle. Profitant peut-être de la saison estivale

    pour faire passer des coupes sombres, entre autres.



    Sur Matin Première RTBF Radio, 6 heures et 20 minutes, en ce

    moment sous les Tropiques et 7 heures et 20 minutes dans le

    Plat Pays, en général, une voix dissonante nous parle. Uneplume

    acerbe et des sujets traités avec un humour décalé sans jamais

    être en dehors du verbe et des mots justes.



    C'est ce qui nous fait apprécier Paul Hermant et sa Chronique. Qu'elle

    soit Sédentaire ou Nomade, dans sa chronique, il pose la question

    centrale de la position de l'homme face au système et inversement. Qu'il

    soit d'ici ou d'ailleurs.

    Alors que l'été est là et la chaleur aussi, alors que l'on parle de Paul

    "Le Poulpe" qu'il faut sauver de son aquarium pour ses prédictions

    pour la Mannschaft.

    Ce fait, peut paraître anodin à côté des problèmes rencontrés ci et là

    et par delà les latitudes. Il est pourtant l’indicateur factuel qui nous permet

    de craindre le pire pour le service public.

    La RTBF EST un Service Public et nous pouvons dire ce que nous

    aimons et n'aimons pas. Nous pouvons faire "Causes communes"

    pour ne pas sombrer dans la caricature dune critique politiquement

    correcte ou à la mode de ceux qui préfèrent faire parler d’eux que

    parler des autres.

    Que veulent, ou qu’ont décidés pour nous, les Administrateurs en ce

    mois de juillet ?

    D’autres que nous, ont dit ce qu’ils avaient à dire. Rappelez-vous, dans un

    livre préfacé par Marc Moulin, « Il faut sauver la RTBF », la question « de la

    place de l’auditeur ou du téléspectateur » face à ce géant de l’info, de la

    culture, des sports et de la musique est posée, elle est centrale.



    Au travers de Paul Hermant et de sa chronique, visée, nous avons u

    n indicateur objectivement vérifiable de ce que voudraient certaines

    personnes à la tête de Reyers.

    Vider nos cervelles des gens de référence qui tirent vers le haut les

    auditeurs que nous sommes. Prendre soin de ne pas révéler, si ce

    n’est en boutades qui ne font rirent qu’un temps, les problèmes rencontrés

    par les gens, par nous.

    Pourtant, la RTBF se donne pour missions entre autres :


    • d’assurer la diversité des programmes offerts au public, et proposer

    notamment des émissions d’information, de développement culturel,

    d’éducation permanente, de divertissement et des émissions destinées

    à la jeunesse. Cette offre de programmes doit présenter des œuvres

    culturelles en provenance de la Communauté française;


    • de rassembler les publics les plus larges possibles tout en répondant

    aux attentes des minorités socioculturelles, et refléter sans discrimination

    les courants d’idées présents dans la société ;


    • de favoriser la réalisation de productions originales qui valorise

    le patrimoine de la Communauté française et les spécificités

    régionales …..



    Ici, par cette lettre ouverte aux Membres du Conseil d’Administration de

    la RTBF, nous voulons dire que nous voulons continuer à vivre ces moments

    forts, et de perpétuer des souvenirs dans nos têtes de nos enregistreurs

    humains ou magnétiques, mémoires d'émissions de toutes origines, de

    toutes cultures, de toutes sensibilités.

    Que la Radio reste dans la lignée de personnalités aussi fortes et aussi

    présentes que des Luc Varenne, Armand Bachelier, Nicole Cauchie,

    Jean-Pierre Jaqmin, Gérard Valet, Soda, Marc Moulin, Jean- Pierre Hautier,

    Jacques Mercier, Chantal Istas, Jules Smet, Hugues Lepaige, Marc Isaïe ….

    et biens d’autres encore, la liste est longue, n’est ce pas Claude Cédric

    et Michel Delacroix ?


    Tous font partie de notre histoire.

    Après tout, on ne s’emporte que pour ce qui nous importe.

    Et un Service Public indépendant des tendances politiques,

    des modes, nous importe.



    Les membres du Groupe oui aux Chroniques de Paul Hermant sur

    Facebook :

    http://www.facebook.com/group.php?gid=137702369591627


    Pétition : Oui aux Chroniques de Paul Hermant sur la RTBF


    Oui aux Chroniques de Paul Hermant sur la RTBF

     

    Bonne journée et Bonne lecture !

  • Le jour d'après, "point d'achèvement"

    Pin it!

    On pourrait jouer sur le sens des mots. Point d'achèvement, le

    point ici est synonime de "résultat à atteindre" il pourrait s'agire

    de "point" dans le sens de non atteind, "il n'est point atteind". A

    force d'ergoter sur les points et les virgules, le F.M.I. a dès  le

    landemain des festivités offert la cerise sur le gâteau par le fait

    de la suppression  annuelle du remboursement de 150 millions

    de dollars. 9 milliards sur 13 ont été ainsi retiré de la dette de la

    RDC envers les institutions de Bretton Woods.


    De gauche à droite (mais ce n'est pas comme çà ici), les avis

    divergent. Que l'on soit de l'opposition ou de la majorité. Ca va

    de soi.


    N'empêche que ce cinquantenaire à un aire de nouvelle ère. A

    50 ans c'est l'âge de raison, c'est aussi et attention le réveil du

    démon de midi chez certains.


    Ce cinquantenaire (fastueux) pour certains et pour d'autres en

    rapport avec le rendez-vous de l'histoire. La présence du  Roi,

    des frères ennemis de l'Est, des Nations Unies,  et  un  slogan

    qui en dit long " Le réveil du géant R.D.C.".  Le Congo semble

    être libéré de ses fantômes après 50 ans.


    KIN_7218.jpg

    Le Président de la République J. Kabila


    Quid des répercutions au sein des populations ?


    Ceux qui ont connus kinshasa il y a un an, n'en reviendont pas,

    tellement la ville change de visage et se transforme. Les autres

    régions voient s'améliorer peux à peux les infrstructures. Pour

    ce  qui concerne les  mentalités aussi, un long chemin  reste  à

    faire. Ci et là, on parle de "Re construction". Est ce à ce point ?

    Ou  tout simplement  enfin une Construction  qui est entrain de

    s'opérer ?


    Un nouvel essort sur fond d'indépendance "Cha-Cha" ancien et

    nouveau se côtoient. Indépendance Cha Cha de Grand Kalle, la

    première chanson Pan Africaine à la version revisitée par Baloji

    "Le jour d'après" mi Rumba et mi rapp aux intonations de Slam.

    La chanson reprend sa vigueur d'il y a 50 ans. Elle parle de ceux

    dont on parle peux, elle parle des gens. "pour changer   la dette

    en dotte, autant de droits que de devoirs, plus de point de conv-

    - ergence que de divergence ..."


    j'ai repris cette chanson fédératrice
    symbole de la crédulité de nos prémices
    entre indépendance et armistice
    mais pour que nos démocraties progressent
    faut qu'elle apprennent de leurs erreurs de jeunesse
    mon pays est un continent émergent
    bâti en moins de 50 ans


    KIN_8603.jpg
    Enfant du 30 juin 2010

    Bonne journée et bonne lecture !


  • 14 juillet et une chronique sous la canicule des ondes

    Pin it!

    Annoncée, inquiétante, perturbante, dérangeante,  la

    nouvelle plate forme est arrivée.


    Premier test, première nouvelle note sur la nouvelle

    page remodelée.


    Juste pour vous dire qu'on est encore la. Pour dire

    aux  français et à la France,  "Bonne fête Nat", bon

    14 juillet d'ici de Kinshasa. On vous regarde, on est

    à l'écoute de ce qui se passe chez vous. Médiapart

    nous renvoi une actualité par un autre miroir, parce

    que nous le valons bien.


    A Kinshasa , Le Soir fut pensé, élaboré et envoyé

    sur les presses belges. Le Soir tombe ici à Kin et il

    y nait aussi. Ah, si on avait tout les jours 50 ans.

    Dans les pages Actu Eco, on apprend aussi que la

    RTBF Radiio  se débarrasse de  son Chroniqueur.

    C'est comme une pluie Tropicale, une info qu'on se

    disait depuis quelques mois qu'elle allait tomber sous

    la chaleur des ondes et du soleil.


    chronique2.jpg


    Celui qui  pose sans cesse la question de la position

    de l'homme face au système, en Belgique, en RDC

    à Prague ou à Bucarest, tomberait.


    Celui  des mots dits avec Ethique, des mots Poétiques

    sur fond Sociologique. Ces mots, nous sont interdits,

    parce que maudits par la gangraine de l' audimat. Son

    regard oblique qui rend moins obsur ce qui semble être

    obsur. Il ne plairait pas ? Il est vrai que le fond est ici en

    avant sur la forme. Quoi que ? Cela dépend si on est de

    l'école des Secrets Story ou des normaux de ceux qui

    savent ce que la vie est et qui n'ont pas besoin de se la

    jouer en live sur écrans voyeurs.


    Paul Hermant serait donc un mauvais paramètre de

    ou dans la grille. Il parait même que c'est lui qui leur

    a plombé l'écoute de Matin Première.


    Comme c'est un homme de presse, un homme actif

    c'est par papier du Soir interposé qu'on lui annnonce

    la nouvelle. Comme à ceux dont il parle    si  bien, de

    ceux  à   qui, il rend visite, chez Opel, ou  à Jupille ou

    dans les rues d'Anderlecht, au carrefour de nos vies,

    un soir tombé et les mots s'effacent.


    Allons nous réagir ? Est - ce une fatalité ? Cet homme

    la, qui combat par le verbe les fatalismes, haïtiens ou

    d'ailleurs. Allons  nous faire  "Causes Communes" avec

    cet  homme la ?  Cet homme la,  qui des  Balkans  aux

    villages  d'Afrique, recentre les  idées et ne nous laisse

    jamais indifférent. La Chronique c'est comme un Roman.

    Ce n'est pas un long fleuve tranquille, ce sont des bouts

    de vies qui s'égrainent chaque matin à 7,20 heures. Les

    unes  avec un humour décalé, les autres graves et des

    mots justes, ce n'est pas de lui, dont il parle.  Mais  des

    autres et aux autres.


    Un  groupe est né. Oui aux Chroniques de Paul Hermant

    sur  Facebook. Adhérez.  Dites que le service  publique à

    entre autres vocations de ne pas nous faire sombrer dans

    le  nivellement par le bas.  Parce que nous valons mieux

    que  çà. Que la poésie fait partie de nous  en chroniques

    en chansons. Que la Poésie verbalise la censure du beau

    et que le beau, c'est encore nous qui pouvons juger de ce

    qui l'est ou pas.


    Bon 14 Juillet  à ceux de Liège aussi.

    Bonne journée et bonne lecture !


  • Suite 2 : Cinquantenaire Le 30 Juin

    Pin it!

    Bonjour et bonne journée. Après les festivités et la fièvre

    qu'a sucité le jubilé. Voici quelques images de ces beaux

    moments.

     

    Elles peuvent être utilisées avec la mention      "Photos

    Dany Masson".

     

    Les moments choisis sont, la visite du LPL par le Couple

    Royal,  réception à la Résidence de Belgique, la Chorale

    Les En-Enchanteurs, le 30 juin, le Bd.

     

    Cliquez sur les images pour agrandir.

     

    DSC_0054

     

    DSC_0029

     

    DSC_0008

     

    Avant le defilé 5

     

    DSC_0004

     

     

    Avant le défilé 17

     

    Avant le defilé 24

     

    Avant le defilé 37

     

    Avant le defilé 27

     

    Avant le defilé 30

     

    Avant le defilé 38

     

    Avant le defilé 40

     

    Avant le defilé 51

     

    Tromphal Road

     

    Avant le defilé 45

     

    Avant le defilé 47

     

    Bonne journée et bonne lecture !


     

     

     

     

     

  • Suite 1 : Cinquantenaire Les En-Chanteurs

    Pin it!

     

    Bonjour et bonne journée. Après les festivités et la fièvre

    qu'a sucité le jubilé. Voici quelques images de ces beaux

    moments.

     

    Elles peuvent être utilisées avec la mention      "Photos

    Dany Masson".

     

    Les moments choisis sont, la visite du LPL par le Couple

    Royal,  réception à la Résidence de Belgique, la Chorale

    Les En-Enchanteurs, le 30 juin, le Bd.

     

    Cliquez sur les images pour agrandir.

     

    Garde Présidentielle

     

    Le Roi Albert avec Brigitte Capon devant les En-Chanteurs 1

     

    En-Chanteurs_en concert Résidence

     

    La Reine Paola et Kadi

     

    Le Roi et les En-Chanteurs

     

    Kadi dit bonjour au Roi Albert II

     

    Jean-Pierre Martin RTLTVi

     

    Le Roi avec Brigitte devant les En-Chanteurs

     

    La Reine Paola devant les En-Chanteurs

     

    Kadi Colette Braeckman et Philippe Lamaire

     

    Le Roi Albert avec Brigitte Capon devant les En-Chanteurs

     

    Le Couple Royal à la Résidence belge

     

    Bonne Journée et bonne lecture !


  • Quelques images du Cinquantenaire

    Pin it!

    Bonjour et bonne journée. Après les festivités et la fièvre

    qu'a sucité le jubilé. Voici quelques images de ces beaux

    moments.

     

    Elles peuvent être utilisées avec la mention      "Photos

    Dany Masson".

     

    Les moments choisis sont, la visite du LPL par le Couple

    Royal,  réception à la Résidence de Belgique, la Chorale

    Les En-Enchanteurs, le 30 juin, le Bd.

     

    Cliquez sur les images pour agrandir.

     

    Drapeaux

     

    Eclat de rire

     

    La Reine arrive au LPL

     

    Le Couple Royal interressé

     

    Yves Letreme LPL

     

    Le Roi arrive au LPL

     

    Photo Prince Albert 1969

     

    Le Roi Signe le livre d'Or

     

    Des élèves et le couple Royal

     

    La suite 1 sera les En-Chanteurs

    La suite 2 le 30 juin 2010.

     

    Bonne Journée et bonne lecture !