A Anne - Marie Lizin

Pin it!


12144763_1153783427969900_7941052029175514945_n.jpg

 

 

Les amis proches, les moins proches, les parents, Ton Michel, nous étions tous avec toi , chez toi, en cette fin d'aout, comme chaque année maintenant. Et ceux de "La Poterie". 

Anne Marie Lizin, Anne - Marie pour nous. C'était l'amitié au delà des clivages, des partis, de la condition sociale. 

A Michel, ton mari, ton double, ton repos,  que dire ? Quelle malheur. 

Nous allons entendre dire ces jours qui viennent des choses qui plaisent d'autres moins. Anne -Marie ne laissait pas indifférent. Elle percutait. 

Mon fils, Mehdy qui a 11 ans à ce jour. Lui doit la vie. Je l'ai déjà écrit ici. Il fut le premier enfant, sauvé à Kinshasa d'une insuffisance respiratoire à la naissance. C'est grâce à elle et aux solidarités qu'elle a pu réunir, que Mehdy est avec nous. 

Elle était ainsi. 

Les derniers événements l'ont fortement atteinte. Elle vivait pour sa Ville, Huy. Pour la politique qui était tout pour elle.

Un ami a écrit il y a peu. "Il lui ont tout pris. Ils l'ont tuée !" 

La ville de Huy, la région, le pays, nous avons tous en nous, que nous le voulions ou non. Quelque chose en nous d'Anne-Marie Lizin. 

Je pourrais rappeler des dates, des événements, locaux nationaux ou internationaux, dans lesquels, elle était centrale. Un point focal. 

 

Qui peut dire ici, au niveau politique, que cette femme de caractère, cette femme d'engagement(s) et de conviction n'a pas été centrale lors de la première guerre du Golf, la reconnaissance du Dalaï Lama, l'amélioration de la condition de la femme, les contacts stratégiques avec l'Algérie, la lutte pour la recomposition des familles, l'arrêt des enlèvements d'enfants, le divorce, l'Afghanistan, (elle recevait Massoud à Huy, la semaine de son assasinat), et j'y avait été convié, tant d'autre combats, le Rwanda, l'industrie liégeoise, la ville de Huy, son développent, sa renommée, l'OLP et ses contacts avec Yasser Arafat, ... tant de combats, de luttes de débats, d'heures passées pour les autres, au service des autres. Ses combats à l'UNICEF, aux nations Unies, .. rien ne la laissait indifférente, tout était important à ses yeux. 

 

L'art, la littérature, la photographie, ses amis de la Poterie. Nous en parlions à Berlin lors de la chute du mur. Et lors de notre visite en cette fin d'année et l'ouverture officielle de la Porte de Brandebourg , elle regardait dans le Berlin Est les réverbères, les rues paisibles et animées par l'événement est elle disait, "C'est ce modèle de réverbères qu' il faudrait dans la ville de Huy", "C'est joli non"... Alors que le monde basculait, elle, elle pensait à Huy.  

 

Son fil rouge, une vie avec Anne-Josèphe Théroigne de Méricourt et pour l'amélioration des conditions de la femme. 

 

Après les derniers événements et cette condamnation ignoble, cette mascarade, je lui ai écris, afin de l'assurer bien entendu de mon amitié, mais aussi lui demander, ce que je pouvais faire pour elle dans cette période d'abîmes. 

Elle me répondit par Email ceci 

"Cher Dany,

merci de ton soutien. nous verrons tout cela dans quelques jours
Mais il faut surtout soutenir l'équipe de "pourhuy" , 

bises anne-marie

 

Inoubliable. 

Paix à Ton Âme. Repose en Paix.

 

Belle et Bonne Journée 

Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

Aussi !

 

Commentaires