La Pensée Humaniste : Sfumato Roman

Pin it!

Quelle autre légitimité que celle du lecteur pour vous donner mon avis quant à ce roman ? Ce n'est pas une critique littéraire. Je ne suis pas du sérail. Un avis de lecteur. D'emblée un livre que je vous recommande chaudement.  

Crédit Photo : DanyMasson (composition)

 

 Quelques perles :

- Il avait écrit "l' être" et "lettre" 

 

- Templier et pilier du temps 

 

- .... La Pastèque le fruit du Messie, Mahdy, Machia'h, Pourquoi ? 

Parce qu'elle est verte à extérieur comme l'Islam, la dernière religion révélée

celle qui englobe les deux autres,. regardez cette belle couleur émeraude. Quelle

beauté, tout en rondeur. 

Il a déplié un couteau et a tranché rapidement Kuhn morceau, une demi-lune 

rougeoyante perlée de noir. 

- Et vous voyez, elle est rouge à l'intérieur comme le sang du Christ, la Passion

du Christ.

- Et les petites graines noires ?

- Bonne question, jeune homme, très bonne question ! Les petites graines

noires qui nous gênent , qu'on recrache ou q'on enlève à la pointe du couteau

ce sont les juifs. Mais sans les petites graines noires, pas de pastèque, pas de 

chrétiens, ni de musulmans ! 

 

Allez une autre pour la route plus légère celle - ci : Raphael essayant

de ramener sont pote Simon (amoureux)  à la raison 

-"Oublie cette fille, j't avais dis qu'elle était pas pour toi, c'est un

véritable sapin de noël, elle clignote de partout. C'est de la meuf

pour footballeurs  professionnels. Et encore, de deuxième 

division" ...  

 

 

Le style et les noms que j'associe  

Comme d'autres, je ferai un rapprochement, un style similaire entre Xavier Durringer

et d'autres écrivais. Pour moi, le nom qui me vient en premier  est  celui de Kerouac. 

Mais pour le sujet abordé et l'intrigue avec en fond Léonard de Vinci, la Joconde, les

tableaux du Maître. Bien entendu Dan Brown (Da Vinci Code). J'ajouterai Paul Auster

pour le hasard mis en scène de manière magistrale. Tout est magistral chez Mr. Xavier

Durringer. 

 

Le hasard est une loi qui voyage incognito, mon jeune ami. 

 

Le narratif en quelques mots. Mais vraiment quelques mots. 

 

C'est l'histoire de Raphael et de son pote d'enfance, Simon. Simon pour faire vite 

sait tout de Raphael et vice - versa. Des caractères différents avec des racines qui

leurs sont communes. Avec Paris pour terrain de jeux dès leur adolescence. Virées

en boites, bêtises, shit, petits larcins. Les filles. La drague. Simon contrairement à 

Raphael tombe amoureux à chaque rencontre de la femme de sa vie. Il décide de 

se marier en quatre jours. Se plante. recommence. Raphael ramasse les morceaux

de la vie amoureuse faites de vagues, d'orages, de désillusions, de déprimes, de 

déceptions de son meilleur ami, Simon. Une vie à cent à l'heure et plus. Une vie 

border line, rock'n roll.

 

« C’est ainsi que j’ai rencontré celui qui allait devenir pour moi

une sorte de mentor, de montre à penser, mon guide alpin. »

 

Un autre personnage entre en scène, je dirai dans ce que je définis comme deuxième

partie (NDLR). Viktor avec un K. Rencontre non loin de la rue  de la Main d'Or, là , où 

Raphael vient de s'acheter un petit studio de 20 mètres carrés. 

La rencontre qui bouleverse la vie de Raphael. 

 

La lecture du livre de 351 pages, je l'ai avalé, je dirai dévoré en quelques heures. Trois

au maximum. Le mots sont justes,  les formules emballent. La première partie, j'étais

plié en deux de rire. Tant, la situation décrite des personnages, les moments cocasses, 

les situations décrites de mains de Maître, à la manière d'un moteur en scène. Ce livre 

peut devenir un vrai grand et beau film. 

 

Dialogue entre Raphael et Simon :

" tu verras, dit Simon, demain, ce sera vraiment une autre histoire, la géante je vais lui

prêter les échasses. Elle fera moins la pimbêche. Elle n'a pas arr^té de me draguer dans

ne soirée à Montparnasse. Elle m'a suivi à la trace et à elle me snobe, je vais la casser"

..... Et Raphael de lui répondre "Et moi le petite, je vais  la laisser, elle à une tête de ...

rien. Elle ressemble à rien. J'ai cru voir une souris."

 

Simon venait de se métamorphoser en Zebulon et s'était retrouvé en deux

secondes debout sur le canapé, transformé en trampoline. Vision de ses

cuisses poilues très épaisses et de son slip moulent bleu marine, un must,

une antiquité romaine. 

 

Viktor : la recherche de la vérité, de l'amour, le questionnent philosophique avec en toile

de fond, Le Sfumato, Ecran de fumée, brouillard, technique employée par Léonard de Vinci 

pour plusieurs de ses toiles à énigmes. Comme le Joconde, Saint Jean - Baptiste ... 

 

Quête philosophique sur le Monde. Sommes nous dans le bon monde ? Où en est la 

pensée humaniste ? Ce que nous voyons est ou n'est pas le réel ? 

 

Viktor explique à Raphael et l'initie à décrypter les mots de la langue française, non à 

partir de leur étymologie, mais en les recoupants avec leur signification en hébreux, en 

Anglais, en arabe, en Russe. 

 

Il commence avec le mot AMOUR. Et ne comptez pas sur moi pour vous en donner ici 

la signification. Elle se trouve dans le livre. Allez y ! 

 

Un livre formidable. Un livre qui vous fait rire. Un livre qui fair réfléchir. Un livre juste

sur la vie. Un livre qui parle des gens avec humanité. Un livre à ne pas manquer. 

 

Belle et Bonne Journée 

Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

Aussi 

 

Commentaires