J'adore : Les petits meurtres d'Agatha Christie

Pin it!

Crédit Photos : Sites web et annonces de France 2, et de la série télévisée 

 

Les-Petits-Meurtres-d-Agatha-Christie-appartement-Swan-Laurence-1.jpg

L'appartement de Swan Laurence 

 

J'ai très rarement écrit sur des séries TV. Peut être jamais ? C'est con ! La série qui nous est offerte par France 2 depuis trois semaines, Saison Deux  de "Les Petits meurtres d'Agatha Christie" m'amuse. Elle me fait rire et me divertit.

Elle me fait redécouvrir l'oeuvre d'Agatha Christie et surtout , la série donne un aperçu, à mon avis de ce que peut donner la technique bien maîtrisée pour nous faire revivre des époques pas si lointaines. Du vintage, bien fait. très bien réalisé. A la mad Men par exemple avec la French Touch en plus et son raffinement.

Distribution

Samuel Labarthe dans le rôle de l'Inspecteur Swan Laurence,

Blandine Bellavoir dans le rôle d'Alice Avril 

et Élodie Frenck dans le rôle Marlène 

 

Une série française sur les traces de Mad Men 

L'inspecteur Swan Laurence, sa secrétaire, Marlène, (personnage haut en couleur association de  Marilyn Monroe et Christina Hendricks de Mad Men) sexy, éberluée, étourdie, corps de rêve, blonde pas idiote.

Swan Laurence, l'inspecteur  élegant, beau, mystérieux, astucieux, célibataire, avec des gouts de riches et de snob, jamais armé, si raffiné. Swan Laurence "le MEC" du "Quai" et qui en fait la fierté. D'une franchise cynique. 

elodie-frenck-fondue-suisse,M169683.jpgLes bureaux de "La Voix du Nord", et Alice Avril. "LA" voiture de Swan. Une FACEL VEGA, qui fut le vrai haut de gamme à la française des années 54 à 64.  

Lille dans les années 50 et 60. Les appartements. Celui de Swan, très design, raffiné, art-déco. La Chambre de bonne d'Alice Avril. Le petit poisson rouge avant plan plongeant sur les lèvres rouge vif de Marlène. 

 

Un ensemble qui tient la route 

Sans verser dans la nostalgie. Quel plaisir de voir la voiture démarrer de son parking, et ensuite ces scènes de LA voiture réalisées comme dans les films de cette époque et le décor qui défile en transparence  avec l'inspecteur Swan  Laurence au volant filmé sur un fond d’images défilant. 

678605105e.jpgÇa nous replonge dans cette magie qui nous fit rêver et çà marche encore. Les enfants adorent. Ils ont 13, 12 et 8 ans et ils sont fous de ces scènes justement. De ces personnages qui nous font rire, et qui nous émeuvent. 

Les réparties sont bonnes. Le jeux des acteurs est , je trouve sans excès et de grande facture. Une idée de génie que d'avoir monter et imaginer cette série TV sous cet angle. 

 

Je donne ma note. Tant pis pour les critiques qui me trouverons gagnant ou bon client. Je donne 4,5 / 5. Et oui, quatre et demi sur cinq à ce bon moment de télévision. A ce moment de détente. A ce jeux d'acteurs. A cette imagination créatrice du Petit et du Grand écran français. 

Et qui dire du générique de début et de fin de la série. Sans voir le générique, la petite de huit ans ne veut rien voir. Elle adore. Nous adorons. 

 

Pas de comparaison ce serait nul et mal venu tant ils sont bons 

Je me garderai de faire des comparaisons avec les séries antérieurs filmées avec dans le rôle principal, Antoine Duléry. Que j'apprécie énormément. L'inspecteur Larosière et Emile Lampion joué par Marius Colucci, nous ont fait aussi beaucoup de bien. 

Ce n'était pas gagné de faire suite à ce duo et de la remplacer. Un homme et un homme, par un homme et une femme, Antoine Duléry remplacé par Samuel Labarthe et Marius Colucci par Blandine Bellavoir. 

Je ne compare pas. Parce que rien n'est comparable. De très bonnes séries avec un grain de renouveau et de génie graphique en plus pour Swan, Marlène et Avril.

 

Belle et Bonne Journée 

Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

Aussi !

 

 

Commentaires