Economie

  • Primaires : François Fillon en marche

    Pin it!

    La Droite Libérale décomplexée et ses conséquances 

    Ça ne sera possible qu'avec une Gauche Complexée, démobilisée, aveuglée par les sarcasmes

    anti Présidentiels, par ce mauvais vaudeville organisé et planifié par tout le monde sans autre

    indignation que celle de quelques artistes, et personnes de la Culture qui s'offusquent et nous 

    disent. Assez ! Stop ! 

     

    4 Millions de personnes ont voté démocratiquement, hier en France pour la suppression de

    500 000 emplois publiques, pour une France Libérale dure. Pour une fracture Sociale qui

    va aller en se durcissant. C'est le choix. C'est un choix. Les élections de 2017 sont lancées. 

     

    Ils ont voté et ils étaient nombreux, plus de 4 millions de votants, de Droite et du Centre,

    peut être même aussi d'ailleurs. 

     

    Nicolas Sarkozy tire les leçons et se prononce pour son Ex- Premier Ministre. L'écoutant ce soir à la Télé, je n'ai pu m'empêcher de penser à Vladimir Poutine et à son Premier Ministre,  "Un jour, l'un, un jour l'autre." 

    Sauf, qu'en France c'est 10% du corps électoral, 10% du peuple en âge de voter qui a fait

    son choix, hier. Ce n'est pas encore la France. 

     

    Résultats à 11,45 heures ce 21 novembre 2016 :

     

    primaires,francois fillon,alain juppé,francois hollande,julie gaillet,ségolène royal,nkm,copé,lemaire,udi,françois bayrou,jean luc mélanchon

     

     

    Lire la suite

  • Ségolène Royal, c’est maintenant

    Pin it!

    "Que le bon surgisse de ce clair-obscur dans lequel notre Monde est  plongé."

     

    Introduction :

    A contre courant de se qui se dit, de ce qui fait l'actualité politique française. A contre courant d'une "Nouvelle Elite" à Gauche , qui se cherche tellement qu'elle se perd. A contre courant de la "Grande Marche" du fils parricide. Et ne me dites pas que pour se faire, il faudrait qu'il y ait eu un "César"...  

    A contre courant d'un sauve qui peut, d'un "Non Elu". A contre courant de la mode qui voudrait qu'un "Homme Providentiel" serait né. Jeune, aux idées larges, débordant d'idées... 

    Et je dois dire, dans un courant qui rappel, que si c'était lui et pas un autre, Emmanuel Macron, vous l'avez compris, est à la tête de l'Etat , avec les Président depuis 4 ans.

    C'est cette politique qui a été mise en place. C'est cette Politique qui noie François Hollande et qui le rend plus impopulaire et mal aimé à la fois des siens et des français en général. Si Emmanuel Macron était "L'Homme Providentiel" çà se serait vu aux réalisation du Gouvernement et lors de cette législature. Non ? 

    Impopularité de François Hollande : Ça n'a rien à voir avec l'homme, le Président et sa probité. C'est le ressenti du Peuple. Ça ne passe pas. Le fil est cassé. Injuste mais vrai ! 

     

    Le peuple de Gauche se sent trahis. Nous pouvons le comparer aux peuple de certains états américains, qui se sont sentis abandonnés sur le bord de la route. Ce sont les gens des usines, des ateliers, des campagnes, qui ne comprennent pas les délocalisations, le fermetures, les prix d'achats des produits  agricoles, lait, légumes, fruits, céréales,   en dessous des coûts de productions, qui ont peur. Le peuple à peur.

    Ils ne comprennent pas la sous-traitance qui vient de l'étranger. Ils en font un ennemis, leur tête de Turc comme disait Günter Wallraff. Alors que l'ennemi n'est pas la. Il est le même.  

    Il est le même, celui qui délocalise. Il est celui qui emploie des gens d'ailleurs pour augmenter ses marges bénéficiaires. Et tant pis pour la Paix Sociale, tant pis pour les autres. L'argent est roi dans un monde de plus en plus sot et idiot. Un monde dangereux. A cause des marges bénéficiaires. 

    Du Prolétariat plonger dans le lumpenprolétariat, le peuple de Gauche a peur de se retrouver dans la rue, SDF, ont encore un toit mais sont au bout du bout. Ils se tournent vers les prometteurs de beaux jours, vers la radicalisation extrême. ils vont au F.N. parce qu'il ont un ennemi désigné. N'ont plus à se poser de question(s). Et tant pis si çà tourne mal. L'ennemi est l'autre. 

     

    Le peuple de Gauche à peur et se sent trahis ! 

      

    Ségolène c’est maintenant, m'est venu après l’émission sur France 2, animée par David Pujadas et Léa Salamé de ce jeudi 10 novembre 2016. Des attitudes d’Emmanuel Macron et de son Mouvement « En Marche ». Du résultat des élections aux Etats – Unis.

    De l’évidence, à mon sens, depuis 2008. Que c’est elle, et personne d’autre qui est capable de défendre au mieux une Gauche dynamique, proche des citoyens, qui a la rigueur nécessaire et voulue pour la fonction.

     

    J'entends pourtant déjà les commentaires dès le début de cette lecture,  "Mais n'a t-il pas entendu, Ségolène Royal, nous dire elle - même, comme une injure, "je me suis déjà sacrifiée une fois" ? 

    Que pouvait elle répondre de plus sincère ? Etant bloquée de toutes part, par l'agenda du président, par l'indécision, par les non-dits, les hésitations. 

    Emmanuel Macron n’est pas de Gauche. Il est peut être l’intellectuel dont la Gauche à besoin pour avancer de nouvelles idées, mais il ne fera pas le pas de dire qu'il est à Gauche parce qu'il sait qu'il n'est pas de ce monde la. Que s'il le dit ? Il est mort dans les fonctions privées au niveau des grands groupes et des multi - nationales. 

    François Hollande a le mensonge qui plane autour de lui, comme l’aigle Royal au dessus des cimes alpines. Il n’est pas mauvais. Nous avons (on lui a fait) une mauvaise image de lui et çà lui colle à la peau.

    Il n’est pas aimé. Pas mauvais, mais un mal aimé. Même ses actes paraissent des hésitations. Le moral des troupes d’aujourd’hui, nous verrons çà plus loin dans cette tentative d’analyse succincte, ne permet pas ce genre d’homme à la tête de l’Etat.

    Et puis, il n’a plus son meilleur ennemi. Nicolas Sarkozy de 2017 n'est pas ou plus celui de 2012. On a voté contre. Et pas Pour.

    Jean – Luc Mélanchon trublions, trop érudit. Il fait peur aux Cocos, aux Socialos, au Centre. Il aurait pu être le PODEMOS ou le CIRISA à la Française, mais çà ne le fera pas.

    Arnaud Montebourg apparaît à Gauche comme a droite et ne parlons pas de la France profonde, celle du labeur, des champs et des ateliers, comme le Dandy de la politique française. Celui, qu’il faudrait inventer s’il n’existait pas. Parce qu’il est un lanceur d’idées. Un idéaliste aux allures chevaleresques au look charmant et charmeur. 

    Manuel Vals « c’est compliqué » comme on le mentionne dans une relation « amoureuse » sur une page d’un réseau social. C’est compliqué, parce qu’il a les atouts pour être un homme d’Etat, mais ne le sera pas. C’est comme la copie de… alors pourquoi prendre une copie lorsque les originaux sont la. C’est un bosseur. C’est un homme de principe et de paroles.

    Ségolène Royal, c’est Emmanuel Macron avec de l’éthique et du sens. C’est une vie liée à la gauche qui ne stagne pas comme l’eau dans une marre étroite et glauque dans laquelle se prélassent les idées courtes, et germent les complots assassins.  

     

     

    Lire la suite

  • Juste un an

    Pin it!

    Crédit Photo - Montage @DanyMasson / Ça fait un an .. AML 

     

    Ça fait juste un an. J'étais dans la voiture à Warnant - Dreye. Je venais de déposer Naïm au Patro. La musique de la radio s'interrompit. Place aux infos avec un "Flash - Info" durant lequel, disait la journaliste, on reviendrait plus tard. 

    Anne - Marie Lizin est décédée, à Huy, sa ville. 

    Lire la suite

  • Seconde Chance, Ultime Chance

    Pin it!


    maggie de block,social,emploi,pyramide des âges,obsolète,préjugés,2gamité des chances,ressources humaines,avenir,enfants,retraites,travail,travaille,art,éducation,famille,famille recomposée,famille mono parentale,famille élargieCe que l'on peut entendre comme  lieux communs à propos des hommes et des femmes. A propos du genre humain encore en rapport avec  le monde du travail. Par exemple, à une table de restaurant à côté de la nôtres. Mon fils de 12 ans  et moi entendons ; 

     

     

     

    "Attention de ne pas prendre au delà de 45 ans car il, ou elle est amorti(e)

    35 ans , c'est le Top !

     

    Photo : @DanyMasson (Paris Place Gustave Toudouze)

     

    Amorti : Affaibli, qui ralenti, freiné, remboursé, qui éternue, couvert, épongé, modéré, étouffé, diminué, réduit. 

    Les hommes et les femmes de plus de 45 ans seraient donc comme çà. Amorti. Ils, elles ont remboursés leur dette à la société, épuisé leur carte de potentiel utile, et utilisable. Ils et elles sont absorbée par la société. On n'en veut plus. Allez Passez y a plus rien à faire, plus rien à voir.

    Ou si, regardez comment on fait maintenant. Comment çà évolue.  Allez c'est Fini !  

    Lire la suite

  • Réduction du Temps de Travail : Emploi et Choix de Société

    Pin it!

    rtt,réduction du temps de travail,syndicats,fgtb,csc,belgique,parti libéral,ps,parti socialiste,monde,planète,urss,bloc,est,ouest,société,vivre,guerre,paix,revenu universel,saint simon,19 ème siècle,dares,40 heures,loi du travail,code du trvail,droit au travail

    Edmond Dubrunfaut : "Les quatre âges de la vie"

    Les Temps de l'Homme (1988) 

     

    Le temps de travail est au cœur même de l’histoire du travail. Que ce soit en Belgique, en France ( où le débat fait râge et raller), aux Etats-Unis, dans les pays dits Émergeants.

    Est-ce la fermeture de Caterpilar à Gosselie, Charleroi en Belgique il y a deux  semaines , est-ce la fermeture de Alstom dans le ville de Jean -Pierre Chevènement, à Belfort, la semaine dernière qui me donnent l'envie d'écrire sur le sujet ? 

    Est-ce la morgue avec laquelle certains critiques, très intelligents pourtant, utilisée pour décrier, annuler, ricaner de ce qui est notre histoire. De ce qui est notre avenir. Et pas seulement l'avenir d'européens que nous sommes. Mais de la planète ? 

    Derrière la R.T.T. , il y a un choix sociétal. Un choix quant à nos priorités. Une préparation de l'avenir des générations futures. 

     

    Mais il y a les "Politiques" . En France, les "Primaires" Droite et Gauche vont exhiber les candidats. A Droite c'est comme dans un catalogue des 3 Suisses, à Gauche, c'est "En attendant Hollande". La Droite à tout mis en oeuvre pour la victoire de Nicolas Sarkozy, sauf, si la Justice se met à faire son travail. A Gauche, tout est fait pour que l'actuel Président soit le candidat élu.

    A n'en pas douter, les  "lieutenants" des Leaders négocient, promettent à l'un , à l'une , à qui un poste, a qui une assurance de promotion, à qui des alliances, sans les révéler , des alliances que l'on découvrira et révélera au public en temps voulu. Des alliances de dessous de tables. 

    Tandis, qu'en Belgique on persiste à nous faire croire que le Premier Ministre est Wallon, alors que les ordres viennent de Flandre et d'Anvers en particulier. ici on a menti aux électeurs. On avait qu'on ne ferait jamais çà. Et ils l'ont fait. 

     

    Mais revenons à nos R.T.T., notre Réduction du Temps de Travail :

    En France, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) qui vient de révéler sa Candidature aux Primaires de Droite, donc à la Présidence. Nous dit. "Arrêtons avec les RTT, les 35 heures ce sont es histoires du passé, moi je suis dans le présent et le future, je ne suis plus en 2002, 2003".... Elle va vers l'"Ubérisation" de la Société. Ca veut dire quoi ?

    Tout le monde connait "Uber", les taximans qui offrent de leur temps et leur voiture personnelle, pour faire le Taxi. Ils ne payent pas la Franchise des Taxis traditionnels et professionnels, ils touchent ce qu'ils méritent selon le nombre d'heure(s) consacrée(s) à leur business temps plein ou d'appoint. Sécurité Sociale détournée. Le libéralisme à tout vent. C'est ce que nous vend N.K.M. en revendiquant la "Modernité". La modernité selon N.K.M. c'est de ne plus touché ou le moins possible de la Sécu, de ne plus dépendre de l'Etat. Que les pauvres de plus en plus nombreux le sachent et le sentent. Qu'ils n'aient plus les mêmes droits à la santé, l'éducation, les loisirs, la culture.

     

    Après tout, ils ont aussi un portable les pauvres, ou certains pauvres.

    Alors q'ils soient modernes dans leur pauvreté et leur misère !  

     

     

     

     

    Lire la suite

  • La Peine de Mort Sociale, çà existe ...

    Pin it!

    Illustration : "Le Vieux Guitariste" de Pablo Picasso 

     

    Malcolm X a dit : 

    "Si vous n'y prenez garde,

    les Médias vous ferons haïr les opprimés,

    et aimer ceux qui les oppriment" 

     

    Dès la naissance de l'Etat Belge, la question de "La Peine de Mort" et de son abolition est mis sur le bureau de quasiment tout les Gouvernements et Souverains qui vont se succédés.

    Jusqu'à 1996, année durant laquelle, "La Peine de Mort" est supprimée du Code Pénal en Belgique

    Il est a noté que depuis 1950, les condamnations à Mort, sont commuées en "Condamnations à Perpétuité". On prend pour "perpètre" comme on dit. Les exécutions sont supprimées dans les faits. 

    Sauf, pour les pays des "Colonies", le Congo Belge et le Ruanda - Urundi. N'étant pas considéré comme européens, (sic) les sujets ne bénéficient pas de la grâce qui est octroyée dans le Royaume. 

     

     

     

    Lire la suite

  • Mal en France, Mal de Front

    Pin it!

    Crédit Photo : @DanyMasson / Nuage sur la Concorde

     

    Réveil, Mal de Front

    Le Ni-Ni fait son nid équivaut à Oui

    Oui – Oui pauvre Petit bonhomme

    Qui ne pense à la France que par lui

    Lire la suite

  • Un peux d’histoire, de géographie, un peu de tout et de rien

    Pin it!

    Crédit Image : @DanyMasson / Nature Environnement 

     

    Sans vouloir enfoncer le clou, il est peut être bien de rappeler quelques notions historiques en ce qui concerne la religion musulmane, poser des questions aussi. Profitons de cet espace pour faire un brin de géographie aussi. A propos de Molenbeek. Mais aussi les frontières et l’Europe. Pourquoi pas ?

     

     

    Molenbeek - St - Jean est une des 19 communes qui constituent Bruxelles, qui est la Capitale du Royaume de Belgique. Elle est composée d’environ 96 500 habitants, de langue francophone, mais officiellement bilingue comme les autres communes de Bruxelles. C’est une commune belge, cosmopolite. C’est en 1800 que la commune reçoit ses premiers migrants, néerlandophones et francophones mais aussi, déjà, des français. A partir de 1900, des italiens, des espagnols et des portugais viendront s’y installer, y vivre, participer au développement. Plus tard, deuxième moitié du XX ème siècle, arméniens , marocain, turcs, pakistanais, africains mais aussi des pays de l’Est, la Pologne, la Serbie entre autres , s’ajouteront. De nombreux belges célèbres y sont nés. Ecrivains, peintres, footballeurs, pilotes et constructeurs d’avions, musiciens, architectes et nous en passons.

     

     

     

     

    Lire la suite

  • L’Ennemi dans la Glace : Pray for Paris

    Pin it!

    L’Ennemi dans la Glace :

    dehors je croise des Etrangers

    des ombres qui marchent dans le noir

    ce n'est pas d'eux que vient le danger

    mais je reconnais chaque soir

    mon pire ennemi dans ce miroir

     

    Reprendre les paroles d’une très belle chanson d’Alain Chamfort, « L’ennemi dans la Glace », pour répéter qu’en ces temps d’attaques terroristes, d’incertitudes, d’effroi et de stupeur.

     

    Nous sommes peut être notre pire ennemi ?

     

    Crédit Photo : @DanyMasson : Help  

    Lire la suite

  • Sur Facebook : Debout Kinshasa de Sébastien Maitre

    Pin it!

    Crédit Image : Debout Kinshasa / Sébastien Maitre. 

     

    Un film sur Kinshasa, un film qui parle des gens et de  la vie

    à Kinshasa. Un film qui décrit la vie pas toujours  facile  des 

    jeunes et moins jeunes. Un film optimiste aussi qui  parle  et

    décrit la débrouille des kinois(e)s , dans Kin-La-Belle.  Une

    Comédie, il fallait oser. Il fallait connaître Kinshasa et aimer

    cette ville pour commettre cette création. 

     

     

     

    Lire la suite

  • Révolté

    Pin it!

    Comment est ce que je me sens aujourd'hui ?

     

    Lire la suite

  • Colette à Anne - Marie Lizin

    Pin it!

    Anne Marie Lizin frappée au coeur .jpgMadame Colette Braeckman, grand reporter au journal Le Soir, spécialiste incontestée de l'Afrique des Grands  Lacs ,  qu'elle  parcours depuis tant d'années nous livre ici au travers d'un petit récapitulatif, de la carrière d'Anne - Marie Lizin. 

    Quelques traits communs et non exhaustifs, entre les deux femmes, la journaliste et la femme politique. Fidélité et Amitiés durables. Ne rien lâcher des causes et de leurs convictions. Une lutte pour l'émancipation de la femme avec un grand "F".

     

    Lire la suite

  • Huy : Livre d'Or pour "La Dame de Huy"

    Pin it!

    La ville de Huy par son Collège des Bourgmestre et Echevins a fait 

    savoir qu'un livre de "condoléances" est mis à la disposition  de  la

    population et des citoyens qui désirent laisser un dernier hommage

    à Anne - Marie Lizin  

    Lire la suite

  • Pauvreté et Privilège(s), c'est quoi la pauvreté ; Témoignage

    Pin it!

    dalle.jpg

    C'est en 1992, que les Nations Unies proclament le 17 octobre , comme étant la Journée Mondiale de Lutte contre la Pauvreté. 

     

    Mais qu'est ce que c'est qu'être pauvre en 2015, en Belgique  ?

    Comment vit - ont ? Que fait - ont ? Quelles privations ?

    Et les autres, la vie sociale, comment çà se passe ? 

    Rencontre avec une personne sur le fil. Qui se dit encore privilégiée. Une personne qui se bat. Et pour qui la vie de chaque jour, c'est compter, élever les enfants, avoir peur d'être malade, pousser à étudier, vivre seul et en dehors des autres, et de toute vie sociale. 

    Interview d'une personne au bord de la pauvreté. Avec un passé professionnel de plus de 44 ans en Belgique et ailleurs.  Il a juste de quoi tenir la bouche au dessus de l'eau. Tenir en se privant de tout. 

    Lire la suite

  • Mein Kampf, "Mon Camp c'est le NON !"

    Pin it!

    fayard,gallimard,hitler,vlamns belang,degrelle,le pen,celine,morand,espoir,mein kampfFayard annonce la ré édition critique de Mein Kampf. Edition critique veut rassurer l'éditeur qui malgré tout, prend le risque dont on ne peut mesurer l'ampleur.  Sauf, la garantie de rentrées financières importantes pour le Groupe. 

     

    Le choix de la photo / Affiche n'est pas gratuite. Elle est seulement pour vous dire "Va t-on devoir refaire le film ?"

    A l’époque, la sortie de ce film était osée compte tenu du contexte politique, et Charlie Chaplin a subi plusieurs fois la menace au cours de sa réalisation. Cette prise de risque renforce d’autant plus le mythe de Charlie Chaplin. Malgré ces efforts, la guerre éclata quelques mois plus tard, mais comme disait Jean Renoir : « Je ne crois pas que le cinéma puisse agir sur la société, encore moins sur l’Histoire. En revanche, le cinéma peut influencer les mœurs. C’est le cas du Dictateur. »

    Lire la suite

  • Denis Mukwege aura - t - il le Prix ?

    Pin it!

    Le Prix Nobel de la Paix au Docteur Mukwege serait

    une reconnaissance pour les Populations du Kivu.

    dénis mukwege,prix nobel,kivu,femmes,viols,viol,guerre,est,congo,kinshasa,kigali,rwanda,burundiPour ces femmes, ces hommes, ces enfants, qui vivent depuis plus de 20 années dans des guerres sans fin, plus criminelles et plus horribles, les unes que les autres. 

     

    Crédit Photo : blog de Panzi 

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • A Gino, l'Italien

    Pin it!

    gino ghirardelli,léonardo da vinci,leonard de vinci,liège,seraing,engis,trooz,prayon,engrais,cuivre,mineurs,silicose,reconnaissance,loi,leburton,jacques moins,italien,reggianiAujourd'hui, je vais parler d'un ami, un père 
    Il est dans le ciel comme disent les enfants 
    Il est parti , quand j'étais moi aussi, en d'autres terres 

    et du Fleuve cher à Conrad.  

    En regardant le spectacle de "Carbon Cabaret", pour célébrer les fêtes de Wallonie, c'est à lui que je pensais. 

     

    Ce spectacle c'est un peu lui. Ses connaissances, sa faculté à ne pas s'aigrir des situations les plus difficiles, des déceptions. Cette propension à la négociation et à la création. Un érudit. Un ouvrier intellectuel comme j'en ai peu rencontré au cours de ma vie. 

     

    L'italien.... 

    Lire la suite

  • Répartition des Réfugiés, et la Haine Hongroise

    Pin it!

    viktor orban,ue,réfugiés,migrants,mardi 22 sept,conseil de l'ue,23 etats,hongrie,royaumes unis,racisme,violence,mur,drapeaux

    Graphique : Dany Masson

    Source : U.E.

    Alors que personne que la Hongrie dressée des Murs de la Honte, Tire à balle en caoutchouc, que son Gouvernement passe des lois Anti-Réfugiés sans peine ... 

    Le Conseil s'est entendu mardi sur une répartition par états des réfugiés en provenance de l'Italie et de la Grèce dans un premier temps. 

    Lire la suite

  • SNCB : Economie ne rime pas avec famille

    Pin it!

    La Passerelle ©DanyMasson.jpg
    Une Passerelle vers l'avenir. Un avenir que l'on espère meilleur. Plus équitable, avec une répartitions des efforts selon les moyens. Une passerelle vers une répartitions des richesses de la vie, normale, sociale, familiale. 

    La S.N.C.B. doit faire des économies. Elle veut radicaliser ses tarifs ... et elle s'en prend aux familles nombreuses, aux familles avec enfants, à la mobilité aisée des plus agressés par le coût de la vie.

    Une tradition qui est en péril. 

    En cliquant sur la photo dans l'article , vous accéderez à l'interview donné par Delphine Chabert, de La Ligue des Familles au JT de 13 heures , le 16 septembre 2015. 

    Familles agressées : Index, TVA, Hausse de l'électricité, ... 

    Crédit Photo : @DanyMasson / Passerelle Ottignies Gare

     

    Lire la suite

  • Réflexion : Peuple, Vote, Référendum, Responsabilité,

    Pin it!

    Image 21-09-15 at 08.24.jpgAlexis Tsipras  réussit son pari. Légitime son Poste de Premer Ministre. Au même moment, le P.S. Français annonce un Référendum dans les rangs  des électeurs P.S. prétexte 'Les Régionales", sujet L'Union de la Gauche. 

     

    Image : originale AFP, Modifiée DM 

     

    Lire la suite

  • Karbon Kabaret : "Je suis Cockerillien"

    Pin it!

    Tchanches_mecanique_04022015-241x300.pngLa Place Saint Lambert pour décor, et le Palais des Princes Evêques.La Fête de Wallonie à Liège, célèbre la Tradition. Tchantchès , lui et l'Industrie qui était la. Qui s'en est allée. Symbole du Renouveau et de l'Espoir.  

    Crédit Images : elles sont du site Karbon Cabaret 

    Lire la suite

  • Daesh : Les Propositions russes

    Pin it!

    poutine,russse,assad,hollande,syrie,irak,moyen orient,israel,yeman,turquie,kurde,pkk,usa,obama,merkel,europe,onu,daesh,géopolitique,massoud,ben ladenEt si Poutine avait raisons ?

    La montée de Daesh et du Terrorisme n'est t-elle pas qu'une continuité d'un manque de décisions des Gouvernements Occidentaux ? Par exemple, le refus de François Hollande d'intervenir contre les rebelles en Syrie. Si nous voulons VRAIMENT combattre et VAINCRE, les Etats Islamiques, il faut que nous joignons les Actes aux intentions, aux paroles. 

     

    Lire la suite

  • Rallye du Condroz 2015

    Pin it!

    15500059808_3c92824b80_o.jpg

     

    Photo : @DanyMasson  

    Les 7 et 8 Novembre 2015. C'est bientôt le grand rendez-vous des aficionados des moteurs vrombissants, des belles voitures et de la vitesse maîtrise, de l'adresse et de la prouesse technique , mécanique et humaine. Des Mécanos affûtés et des Pilotes aux nerfs d'acier, aux réflexes vifs. 

    Admirer de belles mécaniques, de belles voitures, des équipes à fond dans le guidon et dans la concentration. 

     

    Lire la suite

  • Electricité : L'Ancien et le Nouveau Délestage

    Pin it!

    electricité,resa,elia,sfp economie,carte de belgique,centrales,nucléaire,entreprise,particulier,edf,luminus,lampiris

     

     Souvenez vous, il y a de cela, trois ou quatre mois, c'était la folie dans les Médias en ce qui concerne le(s) risque(s) de pénurie d'électricité dans notre pays. 

    Le risque est bien réel. 

     

    Lire la suite

  • Comment ne pas se poser des questions ? Impact des réfugiés sur nos Sociétés

    Pin it!
    Les opinions publiques européennes sont divisées sur l'accueil à assurer aux réfugiés. Choisir les bons et les moins bons réfugiés. Se protéger de ceux qui ne sont pas de même culture religieuse. En parallèle et de plus en plus,   un changement très net s'opère pour une approche Humaine et Solidaire. Et les contraires s'affrontent. 

     

    Au quotidien 

    C'est terrible il en vient de plus en plus. Que va t-on faire ? C'est une des questions que beaucoup de familles se posent devant leur poste de télévision. En lisant la presse du matin.Ou en écoutant la radio et les nouvelles qui se succèdent à propos des Réfugiés qui affluent.

     

    L'Europe parle de 120 000  (Cent vingt mille), Monsieur Jean-Claude Juncker parlait de cent soixante mille, il y a quelques jours.  (Cliquez sur l'image pour consulter les sources Europe , Pyramide des âges et populations des pays européens mais du Monde aussi

     

    Population UE.jpgLes chiffres parlent. 

    Pour un mathématicien, c'est clair, seuls les chiffres ont leur importance. Dans la gestion économique, comme dans la gestion humaine de la vie en société, la démographie, les statistiques, les études. Les chiffres permettent de  vérifier si tel argument en faveur ou discriminatoire tient la ligne ou pas.

     

    La venue massive et d'un coup, (même si ceci pouvait être prévu) est importante, soudaine. Elle choque à différents niveaux de la grille de décryptage de la situation.  

    Cent Vingt ou Cent Soixante mille : pour une population de 192 987 000  (Cent Nonante Deux millions  Neuf Cents Quatre-Vingt Sept mille) en Europe de l'Ouest et un Total pour l'Europe entière de 743 122 000 Hab. (Sept Cents Quarante Trois Millions Cent Vingt-Deux mille habitants).  

     

    Dans les faits. Nous sommes en présence d'une arrivée massive de  trois cent mille Réfugiés (300 000 Réfugiés) soit un rapport de 1 Réfugié Pour Mile habitants environ.  

     

    Le débat actuel et la fermeture des Frontière 

    Se prémunir. Se préserver. Doit on à ce point et en ayant connaissance des chiffres, compter , maintenant à l'unité en plus ou moins ?

    "Nous sommes à 300 000 , nous fermons les portes !  

    Nous parlons de personnes ici. Nous parlons d'êtres humains et de la misère du Monde. Dont, ni eux , ni nous ne sommes directement responsables.

     

    Et la démographie dans tout çà ? 

    Michel Onfray aurait dit au Figaro, que cette question est éludée. Qu'elle est évitée. Que nous restons sur l'émotionnel. C'est un point de vue. Difficile à admettre pour moi venant de Michel Onfray. Mais c'est son avis du moment.  Le facteur démographique dans l'U.E. est mis au centre du débat. 

    Ce facteur, qui n'est jamais totalement maîtrisé, il faut le reconnaître, par les Gouvernements, quels qu'ils soient.  Politique incitative ou dissuasive. Ca ne marche pas.  De tout temps,  l'immigration a  été une solution à des déficits, démographiques, de compétences, de taux de personnes en âge de travailler.  L'Allemagne ne se trouve pas une nouvelle virginité, comme le dit mon fils de 12 ans, "ils en ont besoins, c'est donc dans l'intérêt de tous".

    La population allemande vieillit, c'est le taux de chômage le plus bas de l'UE avec celui de la République Tchèque. C'est donc moins un sursaut de "culpabilité refoulée en rapport à l'histoire" qu'un besoin concret et réaliste. Une vision pragmatique de la situation. Les réfugiés sont un réservoir potentiel de main d'oeuvre pour des postes à pourvoir dans un avenir à court terme. Un besoin à court terme. 

    C'est un effort à la mesure des besoins. Et ceci n'est pas un jugement de valeur. C'est que la problématique est complexe. multiple et touche l'ensemble des piliers de notre vie en société.

     

    A cette phrase terrible "L'Europe ne peut pas accueillir toute la misère du monde" 

    Je dirai, quant à moi, que ce qui est massif et spectaculaire aujourd'hui reste minime en rapport à notre capacité d'accueil et à nos besoins.  

     

    Mais avons nous le choix, seulement ? 

    Si pour certains nous ne parlons pas suffisamment de facteurs aussi important que vitaux pour la survie des sociétés, la démographie, la préservation de nos valeurs, la préservation de notre histoire, et qe sais je encore ? 

    Cet exode,  ne s'arrêtera pas de si tôt. Il faut être aveugle et sourd pour ne pas se rendre compte que nous ne sommes pas prêts de l'explosion mais que c'est l'explosion.

     

    Les guerres qui ont été évitées et qui n'ont plus eu lieu en Europe, c'est historiquement un des acquits majeur de l'UE. Ces guerres ont lieu ailleurs. La fin des guerres qui engendrent la misère, l'exode, la perte de vies humaines, la destruction de populations entières, et de civilisations , quand Daesh ou Al Qaida prend le pouvoir. Ces guerres, nous ne les maîtrisons pas. Nous n'en connaissons pas la fin.

     

    Lors de meetings fin des années 80, des orateurs avisés et visionnaires , nous disaient sur les places et de leur kiosque, "aidons l'Afrique, c'est notre salut, il y va de notre avenir"  (NDLR Guy Coëme PS, Huy - Waremme). 

     

    Les Droits de l'Homme 

    Le droit international appliqué avec des variables aussi selon que la démocratie est implantée. Qu'elle est jeune. Qu'elle est naissante. Qu'elle est maquillée et ne sert d'alibi qu'a des dictateurs. Le droit International est à géométries  variables appliqué ou pas. Chez nous, nos démocraties, jadis en paix, alias assis, toujours remises en causes,  cette démocratie garantit "Les Droits de l'Homme" et paris ces Droits, il  garantit l'accueil des gens  qui fuient la guerre et la persécution,  devoir moral de les aider,  droit fondamental que les personnes en danger  ont et  exercent.

     

    Citoyens entre extrêmes et naïfs : Jamais dupes 

    Des actions spontanés de citoyens voient le jour.  Malgré, les peurs, malgré les discours véhéments, discriminatoire, malgré une droitisation ambiante en Europe, des actions spontanées vont croissantes. Les Lignes Bougent. Hier, ce n'était pas le cas. Aujourd'hui oui . Faisons en sorte que demain encore l'aube solidaire se lève chaque jour sur nos villes, nos villages, nos régions, et nos provinces.

     

    Comme je l'ai écrit plus avant dans ce texte. Ce sont des personnes dont nous parlons. Nous sommes tous confrontés à eux. Ils sont notre miroir. Ils sont nous. Ils sont de chaire et nous lions toute la détresse du monde dans leurs yeux. Nous agissons.  Nous donnons. Nous n'acceptons pas. On se pose des questions bien entendu. Mais par humanisme nous agissons. 

     

    La lutte des Contraires 

    Action Solidaire d'un côté.  Les égoïsmes de l'autre. Les contraires s'affrontent. La réaction de protection,  se durcit . Les tensions naissent de plus en plus virulentes. Fermetures de frontières. Abandon de l'esprit Schengen. Non aux non Chrétiens. Amalgames. Accusations. Questions quant au chômage et à l'avenir. 

     

    "Nous n'avons pas d'emploi, on nous dit que l'on va leur donner des papiers et du travail ?" 

    "C'est  qu'i y en a alors ? Pourquoi, nos fils, nos pères, nos mères, nos soeurs chôment elles ?"

     

    Prenons l'exemple bien d'actualité ; la lutte des agriculteurs.  Car pour certains, le fait que les Gouvernants d'aujourd'hui donnent des allocations aux autres et pas aux nationaux pas à ceux qui sont dans le besoin, "tout pour les réfugiés et rien pour nous"

     

    Les dernières manifestations d’éleveurs et agriculteurs en Europe et dans les rues de Bruxelles,  ont débouché sur des aides substantielles versées par l’Etat, c’est-à-dire par les autres contribuables, solidaire par ce truchement du malheur paysan. Le revenu des éleveurs est constitué pour bonne partie de subventions versées par l’Europe ou par les Pays. La profession d’agriculteur est cogérée par les agriculteurs eux-mêmes, qui obtiennent des pouvoirs publics protections, aides et prêt à bas taux.

     

    La crise agricole tient à des réalités économiques  (le marché mondial, la productivité en hausse, la surproduction, les contraintes écologiques) mais certainement pas à l’indifférence des  pays  ou de l'Europe envers les agriculteurs.

     

    Je pourrais parler des autres catégories de travailleurs, de Gestionnaires de PME, de Petits artisans, ... 

     

    Discours de haine, rejet de l'autre. 

    Une difficulté a accepter est attisée par des arguments dangereux. Chrétiens, Islamisation des nations européennes, Travail, Famille en Danger, Culture en danger. 

    Nos pays ne sont pas l'eldorado escompté et vendu à ces gens qui se réfugient ici. Nous vivons dans la précarité de plus en plus. Et cette précarité ne fait que croître.

     

    Est ce en remettant ces gens de l'exode à leur misère que nous vaincrons la notre ? 

     

    Les causes sont ailleurs. Les questions sont multiples et je n'ai pas la prétention avoir ne fut ce, qu'un dixième du quart de solution à apporter. Mais ce que je sais , au plus profond de mon être. Ce que j'inculque à mes enfants; ce que je tente d'expliquer à mes proches et à d'autres. C'est que pour avoir vécu dans les pays en voies de Développement. Avoir constaté et vécu leur pauvreté. Je sais ce qu'ils fuient. Je sais que je dois être Solidaire. 

     

    Parce qu'ils n'y peuvent  rien. Ils subissent. Tout comme moi. Comme nous. Comme Vous. 

     

    Quelqu'un peut il affirmer, qu'en renvoyant l'ensemble des personnes qui sont issues de l'immigration donnerait de l'emploi à l'ensemble des chômeurs de nos pays respectifs ? Les boucs émissaires ont la vie dure. Les idées faciles aussi.  

     

    Le Développement Durable 

    Des mots. Sans des investissements productifs de richesses. Sans une implication au delà des interventions de Coopérations Institutionnelles ou non. Sans attaquer les causes de tout ce gâchis à-aux racines du mal. Nous n'en verrons pas la fin. 

     

    L'Europe se serait elle relevée sans le Plan Marshall ? Non. Ou pas aussi vite en tout cas. Le Mur de la honte ne serait pas tombé. 

     

    Imaginons, comme Zep, être Titeuf qui se réveille, les bombes tombent. Nous avons perdus des amis , des parents, nous sommes en danger. Coup de pub de Zep ?  Dans les pays en guerre. A ce jour. De gens qui n'avaient rien. Seront demain des chefs. Parce que eux ne font pas de la pub pour aider et vendre des dessins et des mots. 

     

    Parce que ces gens , accaparent ce qui est abandonné, vendant du rêve, louent à prix fort aux ONG et aux Nations Unies, des biens qu'ils ont pris à d'autres ou qu'ils ont gardé. Ils les offrent à,prix fort. Et demain, ils auront des Hôtels, des Maisons, des Visas d'hommes et de Femmes d'Affaires. Des affaires réalises sur la misère des autres. Grâce aux guerres menées sur leur sols. Par ceux de chez eux ou d'autres venus d'ailleurs.

     

    Les guerres enrichissent toujours, des malins, des profiteurs sans remords. Ils sont peux. Mais ils seront forts. Très forts. Les guerres appauvrissent la majorité des  populations endogènes et exogènes. Elles ont des retombées dont on ne peut faire la somme que bien longtemps après. 

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lectures 

    Aussi !

     

  • Crise Humaine

    Pin it!

    Identités meurtrières, Chaque jour, avec le flux des informations, la violence de nouvelles qui nous arrivent. Qui ne se dit pas ?  Que se passe t-il ? Où sommes nous entrain d'aller ? Cette situation que nous vivons, ne va - t - elle pas laisser des traces au delà du  fait même  de la fuite de  centaines  de milliers de personnes de pays en guerre, de pays pauvres, de pays meurtris ? 

     

     

     

     

    Accueil à "Raisons" multiples 

    Des décisions tombent. Peut être une image a t - elle eu 

    raison de l'indifférence ? L'Allemagne tire le train. Elle en 

    à besoin pour différentes raisons. L'opinion suit - il ?

    C'est une autre question. Des images tendent à nous

    le faire croire. 

     

    D'autres,  font des différences "accepteraient" les Chrétiens 

    mais pas les autres. Alors, que les refus de quotas sont 

    débattus dans les hémicycles. Dans la rue, dans nos villages

    dans la Cité, on fait de l'appartenance religieuse et pourquoi

    pas,  dans quelques jours, de l'appartenance "ethnique" un

    critère. Identités meurtrières écrivait Amin Maalouf. 

     

    Etre Solidaire : est ce être naïf ? 

    La Guerre d'Espagne en 36, a certainement été la dernière 

    que l'on peut qualifier de "Romantique". Si tant est que cet

    adjectif sied à une guerre ? Tant les hommes que les femmes

    se sont engagés  contre Franco,  contre le Fascisme et le 

    Nazisme. Ils venaient de partout et ils se battaient pour la

    défense de leurs idées. Ils étaient Solidaires et engagés. Ils

    étaient certains de se battre pour la Liberté, contre la Tyrannie.

    Ailleurs, on manifestait. Ailleurs, on laissait faire. Ailleurs, on

    armait. C'était selon que l'on était déjà fasciste ou pas. Ou 

    que l'on ne voulait pas voir ou comprendre. 

     

    Et nous, la maintenant ? 

    Face à nous , nous avons des populations désemparées. Le

    spectre de "L'Islamisme" plane. Les attentats de ces derniers

    mois ont encore renforcé l'idée que les autres sont des brutes

    et des barbares. 

     

    La Persécution des Chrétiens au Moyen Orient rajoute à cette

    peur.  Nous sommes solidaires de nos frères qui perdent leur 

    vie parce qu'ils sont Chrétiens et qu'ils le clament. Ecrire ces

    lignes me rappelle la phrase de Frère Luc, dans des "Hommes 

    et des Dieux"... Il dit à Frère Christian après leur tête à tête ; 

     

    "Laissez passer l'homme libre..."

     

     

    Un ami blogueur m'a traité de "Catho" il y a quelques jours

    dans un élan amical et fraternel. Une cause commune. Nos

    idées que nous défendons. 

     

    Je suis Catho et fier de l'être. Je suis Solidaire de ceux qui

    croient au Christ rédempteur et en perdent la vie. Le fait 

    de prononcer le nom de "Jésus" , ils sont sujets  à  être 

    persécutés, tués, chassés, dépouillés... Persécutés pour 

    ce qu'ils "sont" et non pour ce qu'ils font ou auraient fait. Ils

    sont tués pour leur foi. Leurs idées diraient les athées. 

     

     

    Cette persécution se passe dans un silence assourdissant

    et dans une presque indifférence générale des puissances. 

     

    Devons nous céder aux amalgames, et à la barbarie ?

     

    Je suis aussi solidaire de ces personnes qui frappent aux

    portes de l'Europe pour y trouver un avenir tout incertain

    qu'il soit,  un avenir meilleur que se que peut  leur offrir

    le pays d'où ils viennent. 

     

    Parce que je ne suis pas naïf, devant tant de manipulations

    tant de peurs semées au nom de la  tyrannie.

     

    Je ne suis pas assez naïf, pour croire que ces exodes, ces

    départs, ces fuites, n'ont pas des racines multiples, exogènes

    mais  aussi  endogènes. La coopération ne suffit pas. Les 

    Budgets alloués sont trop infimes. C'est de développement

    durable dont ils ont besoin. Un développement  Durable qui

    est basé sur des investissements créateurs d'emplois, et qui

    créent des richesses à répartir. Pas à laisser partir. 

     

    Etre Solidaire, revêt de la conscience humaine. De ce que

    nous pensons , nous les hommes,  ce qui est, Humain ou pas .

     

    Un politicien belge a dit ce samedi dernier, Louis Michel

    je le cite , "nous vivons une Crise Humanitaire Grave."

     

    Je pose ces questions :

    Vivons nous une crise humanitaire grave ?

    ou

     

    Vivons nous une Crise grave de l'Humain ?  

     

     

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

  • Bono (U2) : Ce sont des réfugiés

    Pin it!

    Je partage 

    Source du texte : Site Classic 21 / RTBF Radio

     

    bono,u2,classic 21,rtbf,milan,exposition,concert rock,réfugiés,migrants,europe,droits,homme,humanité,humanitaire,identité,criseInvité à l'exposition universelle de Milan aux côtés du président du conseil italien Matteo Renzi, Bono a expliqué que les "migrants" devraient être appelés "réfugiés".

    "Migrant est un mot politique pour enlever le vrai statut de ces personnes. Ce sont des réfugiés car ils fuient la guerre", a expliqué le chanteur devant l'audience.

    De plus, lors du concert de U2 à Turin, Bono en a aussi profité pour revenir sur le sujet: "Nous ne connaissons pas la solution à cette crise qui touche l'Europe, mais ce que nous savons, c'est que si nous ne nous rendons pas compte de la situation, l'Europe qui est une belle idée, ne le sera plus".

    L'Irlandais a demandé à ce que tout le monde travaille ensemble pour répondre au problème de cette crise: "Comme disait Nelson Mandela: "Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse"".

    Pendant le concert à Turin, U2 a aussi changé les paroles de "Pride (In The Name Of Love)" en chantant "One boy washed up on an empty beach" (en référence à la photo de Aylan Ku

     

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) lecture(s)

    Aussi ! 

     

  • Never Forget Aylan !

    Pin it!

    L'image de l'enfant mort sur la plage. Cette image atroce qui nous

    ramène à nos peurs, à nous, à nos familles, nos enfants, à notre 

    notre conscience. Elle interpelle. Elle suscite des controverses. 

    Mais elle fait peut être bouger les lignes ? 

    Aylan, un ange mort sur une plage.

    Un ange qui fuyait avec sa  famille la tyrannie.

    Un Ange dont on se souviendra.

    Never Forget Aylan ! 

     

    Unknown-1.jpegCette image suscite des controverses. Elle dévient presqu'un autre

    prétexte de dire au Nord, "vous MONTREZ la misère du Sud."  Mais,

    montrez vous votre misère ? Un visage d'un citoyen de Pays en 

    Voie de Développement ne vaut il pas le même respect que les 

    visages des gens du Nord. (Image ci contre de Robert

    (Franck Kapa) lors de la Guerre Civile d'Espagne en 36 alors que les troupes

    fascistes mettaient au point leurs prochaines conquêtes et la programmation

    de la Solution Finale, face à un Monde de diplomates,  qui se posait des question,

    et qui est  resté inerte. Presque indifférent. 

     

    Ces critiques sont révélatrices de différents entre le Sud et le Nord

    qui sont loin d'être réglé. Des rancunes demeurent, fortement encrées

    dans la mémoire, pas toujours objective. Elle est tenace. 

     Unknown.jpeg

    Désolé mais ... 

    A ceux et celles qui pensent que ceci est le fait mercantile d'un

    photographe en mal de scoop ou d'une exploitation inhumaine 

    de l'image. A ceux qui pensent qu'ils sont traités différemment, 

    je dirai.  (Image ci - contre, de la Fille au Napalm pour 

    dénoncer la Guerre au Vietnam alerter le Monde) Image 

    de  Nick Ut Cong Huynh

     

     

    Le photographe de presse lorsqu'un shoot dans un environnent

    Social, Politique, économique, ou encore un attentat, cet Homme

    cette femme, veut en une image résumer l'ensemble de débats 

    stérile. Il sait que çà va émouvoir. Il sait qu'il faut cela. Il ou elle

    n'est pas un charognard. Il est UN TEMOIN. Il témoigne avec son

    outil de travail de ce qu'il vit. Ce qu'il accepte ou refuse. Il fixe

    le Beau comme le Laid. Il est un vecteur essentiel de notre mémoire

    collective.

     

    Lorsque le photographe, j'en suis aussi, prend un SDF dans un piteux

    état aux portes de l'hiver, entrain de perdre ce qui lui reste de vie. Après

    avoir perdu sa dignité. C'est pour mobiliser? C'est pour nous renvoyer à

    nous, par cet effet miroir et peut être, quelqu'un (s) se dira . Et si c'était

    moi, si c'étai nous ? 

     

    Camps Nazi Shoah.jpg 

     

    Ci-dessus : Never Forget, Photo des Camps Nazi qui témoigne de la Shoah... 

     

    A coté  des paragraphes, j'ai voulu exposer ici quelques clichés,

    ils ne sont pas les seuls, mais ils argumentent plus que mes mots,

    la PERTINANCE qu'ont eu et ont encore ces images .... 

     

     

     

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !

     

     

     

     

     

  • Allo, le Monde ...

    Pin it!

    Le bon, La Brute, Le truand, Le monde, Justice "Tu vois, le monde se divise en deux catégories,

    ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui

    creusent. Toi tu creuses." Extrait du Bon, La Brute

    et le Truand."

     

     

    Heureusement, les gens solidaires sont nombreux et ils parlent. 

    Heureusement, ils parlent entre eux, mais surtout aux autres,

    aux plus sceptiques. A ceux qui se sentent de plus en plus pris

    en étau, asphyxiés par tant d'injustice. 

     

    Si vous demandez à vos voisins, à des connaissances, à un 

    S.D.F., un Cadre, un employé, une femme de ménage comme

    on dit aujourd'hui, une technicienne de surfaces, à un ouvrier,

    (espèce en voie de disparition) dans nos pays qui furent le fer de

    lance de l'industrie, enfin si vous demandez "Pourquoi réclamez

    vous ? Pourquoi discutez vous ? Pourquoi n'êtes vous pas content

    de votre sort ? Pourquoi êtes vous mélancolique, Abattu ?

     

    Les gens répondent souvent. Besoin de justice. Etre Juste. Ne

    plus subir les brimades n'importe quand, n'importe où, de qui 

    que se soit. 

     

    Un militant syndical, un engagé en politique, un parent d'élève

    au Comité des Parents, Un PO engagé dans les écoles. Leurs 

    membres sont épris avant tout de justice, un policier, un agent

    des chemins de fers. Nous sommes tous épris de justice.  

     

    Justice Sociale. Justice distributive et de répartition. Justice 

    quant au partage des richesses du Monde. Justice quant aux 

    taxes. Justice face au droit de travailler. Justice et égalité entre

    les hommes et les femmes. Justice !

     

    Ce n'est pas pour rien que le slogan, Stop aux riches plus riches

    et aux pauvres plus pauvres" a tant de résonance dans les foyers,

    les bureaux, les lieux publiques de rencontres. 

     

    Justice pour ces personnes qui partent se réfugier dans des 

    pays qui ne sont pas toujours et pas souvent de cocagne,

    mais qui ne peuvent être comparés à leur quotidien. A ce qu'ils

    et elles vivent au quotidien dans des pays où la Justice s'achète,

    où le diplôme s'achète en argent cash ou en nature. Dans des

    pays où des papiers de propriété ne veulent rien dire. Notre 

    Occident malade, est un refuge, une alternative, à ce manque 

    d'Etat de Droits. A ces droits bafoués. A ces pays que l'on peut 

    comparer dans leur gestion , aux bons vieux Westerns , où les

     Brutes, les truands s'imposent en exemples de réussites. 

     

    Les réfugiés fuient la truanderie étatique qui n'est régie que 

    par la règle du plus fort. Et si on est fort aujourd'hui. En sera

    t-il de même demain ? La vie se vit au jour le jour. Pas de place

    au temps. Le futur c'est dans une heure, c'est ce soir. Le futur

    c'est déjà maintenant.

     

    Envie de vous dire, Allo le monde ! Envie de plus de justice. 

    Envie que le sort des personnes dépendent moins des congés

    de ceux qui prennent les décisions. Et que ces décideurs soient

    renforcés en moyens financiers, humains, outils de travail. 

     

    Envie de dire que tout çà, c'est la vie. Et que la vie se vit. Qu'elle

    n'est pas une pétale de rose posée sur la joue de l'amour de sa 

    vie. Que nous ne sommes pas dans un monde de bisounours. 

     

    Envie de dire Allo le Monde, Si tu continue comme çà, Nous aurons

    des Présidents élus grâce et à cause de la notoriété acquise lors de

    Télé - Réalités ; où priment, argent, sexe, tromperies, vulgarité. Nous

    tomberons nous aussi dans des états de non droits, de brutes et de 

    truands. 

     

    Heureusement, il y a des gens solidaires, des gens qui parlent. Des

    gens biens. Ils sont nombreux. Ils sont la majorité. Ils sont l'Espoir et

    l'Avenir. 

     

     

     

     

    Allez, Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi ! 

     

     

     

     

  • Non, Ce sont des Réfugiés ...

    Pin it!

    réfugiés,migrants,ue,merkel,hollande,espagne,libye,syrie,irak,iran,moyen orient,hongrie,autriche,allemagne,etats - unis,angleterre,belgique,france,schengen,espace,mort,tragédie,horreur,femme,homme,enfant,religions,collaboration,indignation

     

     

     

     

    Ce petit mot sur ma page Facebook, a été commenté dans des sens divers mais elle a suscité les réactions, pro ou prou ce que j'ai écrit et qui est reproduit ci-dessous. 

     

    Photo : @DanyMasson  2014  

     

     

     

     

     

     

     

    Hier soir, j'ai été très touché. C'était une réunion de famille.

    Chez des amis. Il y avait la, la Grand - Maman  de  83 ans. 

    Elle raconte la guerre de 40. L'exode. Elle raconte le long

    chemin avec les parents vers le Sud de la France. 

     

    Son Père lui disait. "Allez, marche, tient le coup, lorsque nous

    rentrerons, tu auras un petit chien, ne pleure pas".... 

     

    Arrivés dans le Sud de la France . Ils ont été accueillis par des

    gens qui avaient un Chateau , un vignoble. Après que l'arrière

    Grand Mère, la maman de la Grand Maman conteuse d'un soir,

    ait bien prouvé qu'elle était chrétienne, ils l'ont embauché en tant

    que  femme de ménage. 

    La Grand Maman poursuit.... 


    "Lorsque je vois, ces REFUGIES le long des routes, je pleure, je

    repense à nous, à mon Papa, à ma Maman, à mes Frères et Soeurs"..... 

     

    Ce qui m'a marqué dans cette fin d'après midi, c'est l'étonnement

    des plus jeunes, entre 35 et 45 ans, et puis le fait que la Grand - 

    Maman   a dit, "REFUGIE" et non pas migrant

     

    Ce n'est pas qu'une histoire de sémantique. je regrette. C'est à

    partir d'un diagnostique, de la nomination du MAL, que l'on décide

    du traitement.

     

    Que l'on attaque les causes et pas seulement les effets.

     

    Ce qui ne figure pas sur Facebook : Définition du terme 

    Réfugié

     

    « Le terme réfugié s’appliquera à toute personne (…)

    qui, craignant d’être persécutée du fait de sa race 

    [son origine], de sa religion, de sa nationalité, de son

    appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions

    politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité

    et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se

    réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a

    pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel

    elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements,

    ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner. »

     

    Le Mot "Migrant" n'est il pas péjoratif ou à  connotation qui

    prête à confusion ?  

     

    Ne recoupe t-il pas trop de situations

    diverses et variées ? 

     

    N'est ce pas pour cette raison , (n'en déplaise au HCR, et à

    des Organisations Professionnelles de  la question  de  ces

    cas de Réfugiés, justement ), que l'on ne décide pas ? 

     

    Combien de camionnettes banalisées  et  transformées  en 

    chambres à gaz mobiles ? Combien de bateau(x) chavirés ? 

    Combien de morts ?  Combien de photos d'horreur faudra t -

    il donc encore ?  Pour que les Chefs de Gouvernements et

    leurs Ministres des Affaires Etrangères prennent les décisions

    qui s'imposent ? 

     

    Contre les réseaux de "Passeurs" donneurs de rêves et voleurs

    d'argent , de Vies !  

     

    Entre autres ... 

     

    Pour une Politique de traitement humain de demandeurs d'

    asiles, qui, à ce que l'on croit comprendre du patronat Allemand,

    n'effraye pas  les marqueurs  économiques, que du contraire.  

     

     

     

    Bonne et Belle Soirée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !