ambassade de belgique au congo

  • Difficile de faire le point de la situation...

    Pin it!

    Le périmètre des combats aurait bougé, pour s'étendre
    vers Royal (sur le Bd du 30 Juin), dépasser la BIAC vers le
    centre ville commercial.

    Les tirs n'ont pas cessés depuis 12,40 heures. Armes lourdes
    et légères crépitent au loin, nous sommes à Kintambo.

    Des nouvelles graves de la BIAC, Banque Internationale au Congo
    où deux personnes ont été blessées et une autre tuée. La
    personne décédée après avoir été atteinte par balles, serait
    quelqu'un de connu à Kinshasa. Mais trop tôt pour donner le
    sans recouper l'info, il s'agit, çà c'est certain d'un cambiste.

    Le personnel de la Banque est confiné actuellement dans les
    sous-sols.

    Il y a une heure environ, soit vers 17 heures, les Services
    de Sécurité de l'Ambassade de Belgique étaient occupés prioritairement
    à l'évacuation des 150 écoliers restés bloqués dans l'enceinte
    des lieux scolaires situés à quelques centaines de mètres
    du théatre des opérations militaires entre les factions
    rivales.

    Nous sommes dans l'attente d'un nouveaux point de la situation
    établi par les ambassades des pays européens.

    Les mots d'ordres restent simples et compréhensibles dans
    pareille situation :
    La communauté belge de Kinshasa a reçu comme instruction de
    rester chez elle ou à l'endroit où ils se trouvent en raison
    des tirs qui ont lieux dans la capitale congolaise, Kinshasa,
    Ces Consignes, habituelles en cas de troubles, sont diffusées
    par la radio de l'ambassade de Belgique en République démocratique
    du Congo (RDC), qui émet à Kinshasa sur 98,8 MHz ou par
    le système pyramidale des "ilotiers" de quartiers qui sont
    en constente communication avec les services ad'hocs.

    Ci-dessous ; Photo AFP in Le Soir.

    _22_congo_AFP