athéisme

  • Il y a un mois

    Pin it!

    Il y a un mois, Charlie Hebdo était attaqué et subissait un attentat 

    contre la liberté d'expression. L'impertinence  était punie  par une 

    tuerie, et une mise à mort décidée, l'irrévérencieux se voyait puni

    et condamné à mort. Et dans la suite, une cavale sanglante, une

    prise d'otages dans un Super Marcher Juif en plein Paris, en plein

    jour.

    13675410-j-ai-passe-10-ans-a-charlie-hebdo.jpg

     

    Il y a un mois, douze personnes perdaient la vie. Un Hyper Chabbat

    ce samedi a été programmé par les Juifs  de France, en  hommage 

    à l'attaque de l'Hyper Casher de la Porte de Vincennes. 

     

    Nous y pensons, nous en parlons. Cette tragédie est en nous. Pour 

    beaucoup d'entre nous, c'est un deuil. Plus qu'une émotion. Charb,

    Cabu, Tignous, Wolinski et Honoré, et les deux policiers de Charlie,

    avec eux une partie de nos libertés s'en sont allées. 

     

    Et puis après ?

    Après, les ventes de Charlie sont dopées. Plusieurs millions d'exemplaires 

    de l'édition spéciale en France et à l'étranger. `Il y a ceux qui "Sont Charlie"

    et il y a ceux qui disent "ne pas être Charlie". 

     

    Un grand questionnement quant aux religions  dans l'Europe entière. Et

    la pus grande Manif. que la France ai connue. Avec des Chefs d'Etats qui

    se sont déplacés de partout. Des images qui restent gravées elle aussi. Un

    acte barbare, un acte de plus et de trop, qui fédère plus qu'il ne divise. Qui 

    fédère les gens, qui fédère la réflexion quant aux solution. Et puis les dangers

    à éviter. Stigmatisation, évasion, abandon, radicalisation entre autres... 

     

    Attention danger(s) !

    Les actes anti musulmans se font de plus en plus fréquents. Amalgames

    faciles. Les actes anti juifs aussi.

     

    Des actes qui étaient suivis par les Services de Polices et dont on en sait 

    un peu plus maintenant. Je veux parler de la radicalisation de personnes

    d'ici et d'ailleurs qui "sombrent" dans le Djihadisme. Les jeunes sont des 

    proies faciles dans les villes et banlieues d'une Europe qui a du mal avec 

    l'emploi, l'intégration, les propositions d'avenir à des générations  qui se 

    sentent perdues ou abandonnées. 

     

    La aussi, nous voyons une mobilisation des forces politiques mais aussi de

    la Société Civile pour réfléchir ensemble sur les solutions à apporter. Et faire

    en sorte que cette génération prenne conscience qu'elle est notre  avenir, est

    l'avenir de l'Europe.

     

    Ces forces vives de la population, non résignées, font en quelques sortes, leur,

    la citation  du  jour, de Jules Verne qui  disait "C'est à force de répandre le bon 

    grain qu'une semence finit par tomber dans un sillon fertile."

     

    Belle et Bonne Journée, Belles et Bonnes lectures, Aussi !