belgique

  • RDC : Une nouvelle date pour les élections à condition de .....

    Pin it!

    Crédit Photo : © JOHN THYS - BELGAIMAGE

     

    Balais diplomatique, condamnations, demandes d'enquêtes et APPELS au calme 

    Depuis les événements tragiques de ces derniers jours, la RDC retient l'attention toute particulière des chancelleries du Monde et en particulier des pays qui depuis toujours avec la Belgique en tête, ont tenus des affaires très proches avec le Congo. 

     

     

    Lire la suite

  • Réduction du Temps de Travail : Emploi et Choix de Société

    Pin it!

    rtt,réduction du temps de travail,syndicats,fgtb,csc,belgique,parti libéral,ps,parti socialiste,monde,planète,urss,bloc,est,ouest,société,vivre,guerre,paix,revenu universel,saint simon,19 ème siècle,dares,40 heures,loi du travail,code du trvail,droit au travail

    Edmond Dubrunfaut : "Les quatre âges de la vie"

    Les Temps de l'Homme (1988) 

     

    Le temps de travail est au cœur même de l’histoire du travail. Que ce soit en Belgique, en France ( où le débat fait râge et raller), aux Etats-Unis, dans les pays dits Émergeants.

    Est-ce la fermeture de Caterpilar à Gosselie, Charleroi en Belgique il y a deux  semaines , est-ce la fermeture de Alstom dans le ville de Jean -Pierre Chevènement, à Belfort, la semaine dernière qui me donnent l'envie d'écrire sur le sujet ? 

    Est-ce la morgue avec laquelle certains critiques, très intelligents pourtant, utilisée pour décrier, annuler, ricaner de ce qui est notre histoire. De ce qui est notre avenir. Et pas seulement l'avenir d'européens que nous sommes. Mais de la planète ? 

    Derrière la R.T.T. , il y a un choix sociétal. Un choix quant à nos priorités. Une préparation de l'avenir des générations futures. 

     

    Mais il y a les "Politiques" . En France, les "Primaires" Droite et Gauche vont exhiber les candidats. A Droite c'est comme dans un catalogue des 3 Suisses, à Gauche, c'est "En attendant Hollande". La Droite à tout mis en oeuvre pour la victoire de Nicolas Sarkozy, sauf, si la Justice se met à faire son travail. A Gauche, tout est fait pour que l'actuel Président soit le candidat élu.

    A n'en pas douter, les  "lieutenants" des Leaders négocient, promettent à l'un , à l'une , à qui un poste, a qui une assurance de promotion, à qui des alliances, sans les révéler , des alliances que l'on découvrira et révélera au public en temps voulu. Des alliances de dessous de tables. 

    Tandis, qu'en Belgique on persiste à nous faire croire que le Premier Ministre est Wallon, alors que les ordres viennent de Flandre et d'Anvers en particulier. ici on a menti aux électeurs. On avait qu'on ne ferait jamais çà. Et ils l'ont fait. 

     

    Mais revenons à nos R.T.T., notre Réduction du Temps de Travail :

    En France, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) qui vient de révéler sa Candidature aux Primaires de Droite, donc à la Présidence. Nous dit. "Arrêtons avec les RTT, les 35 heures ce sont es histoires du passé, moi je suis dans le présent et le future, je ne suis plus en 2002, 2003".... Elle va vers l'"Ubérisation" de la Société. Ca veut dire quoi ?

    Tout le monde connait "Uber", les taximans qui offrent de leur temps et leur voiture personnelle, pour faire le Taxi. Ils ne payent pas la Franchise des Taxis traditionnels et professionnels, ils touchent ce qu'ils méritent selon le nombre d'heure(s) consacrée(s) à leur business temps plein ou d'appoint. Sécurité Sociale détournée. Le libéralisme à tout vent. C'est ce que nous vend N.K.M. en revendiquant la "Modernité". La modernité selon N.K.M. c'est de ne plus touché ou le moins possible de la Sécu, de ne plus dépendre de l'Etat. Que les pauvres de plus en plus nombreux le sachent et le sentent. Qu'ils n'aient plus les mêmes droits à la santé, l'éducation, les loisirs, la culture.

     

    Après tout, ils ont aussi un portable les pauvres, ou certains pauvres.

    Alors q'ils soient modernes dans leur pauvreté et leur misère !  

     

     

     

     

    Lire la suite

  • L'Homme qui voyait à travers les visages : Roman

    Pin it!

    EES, L'homme qui voyait à travers les visages, Charleroi

    "L'attelage homme - animaux progresse, paisible, synchrone, radieux sous les ciel que nettoie le vent du sud."

    Mozart, Molière, Bach, Diderot, Charleroi, Dieu, Charles de  Foucauld, Milarepa, ... Tous sont la. Colette aussi. 

    Dans cet ouvrage magnifique d'intelligence, Eric - Emmanuel Schmitt, nous convie chez lui, ou plutôt Augustin. Il se révèle aussi dans sa demeure de Guermanty...  Allez découvrir ce qu'il y a entre ceci et cela, entre une synthèse brève et concise ci - après et la fin du livre.

    Allez y, allez y ! 

     

    Lire la suite

  • 56 Ans

    Pin it!

    C'est le 56ème anniversaire de l'Indépendance du Congo. 

    Une pensée pour la population et l'espoir que cette année

    se passera bien. 

     

     

     

    Lire la suite

  • Une semaine presque comme les autres

    Pin it!

    474d1f9abb04e995fcc65643e869e94b.jpegTout d'abord il y eu le lundi.

    Avec du soleil venu de l'Est, pas trop mais lumineux estompant la lune à son Ouest, et l'annonce d une embellie pour les jours qui suivent.

     

     

     

     

     

     

     

    Crédit Image : @DanyMasson : Sauf, Prince .... 

    Lire la suite

  • Trouver la Paix

    Pin it!

    Ce 25 mars 2016 est le dernier jour de deuil décrété par le Gouvernement.

    Zaventem - Baelbeek, deux noms associés à jamais dans nos mémoires,

    dans l'histoire de la Belgique, de l'Europe et du Monde en guerre contre 

    les semeurs de morts sans "Foi ni Loi(s)". 

     

     

    Lire la suite

  • Stand By Me : Ben E. King

    Pin it!

     

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo(s) : @DanyMasson / Passion

     

    Lire la suite

  • Diego : Johnny Hallyday

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson  / Les Graviers (Muanda)

     

     

    Lire la suite

  • Jean Ferrat : La Montagne.

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson / De Matonge à Matonge Expo in The City

    Lire la suite

  • Les Mots Bleus : Christophe.

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson / Sunset Africa 

     

     

    Lire la suite

  • La Musique Pour Mémoire : "je Suis Malade"

    Pin it!

     

     

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : Amazone.fr 

     

    Lire la suite

  • La Musique pour Mémoire : "Moon Flower"

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : Image Youtube 

    Lire la suite

  • La Musique pour Mémoire : "Tu Verras"

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Lire la suite

  • La Musique pour Mémoire : Ecrire, la décision

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Photo : Guitare Couchée @DanyMasson 

    Lire la suite

  • La Musique pour Mémoire : Le Cadre de l'histoire

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Lire la suite

  • Révolté

    Pin it!

    Comment est ce que je me sens aujourd'hui ?

     

    Lire la suite

  • A Anne - Marie Lizin

    Pin it!


    12144763_1153783427969900_7941052029175514945_n.jpg

    Lire la suite

  • Rallye du Condroz 2015

    Pin it!

    15500059808_3c92824b80_o.jpg

     

    Photo : @DanyMasson  

    Les 7 et 8 Novembre 2015. C'est bientôt le grand rendez-vous des aficionados des moteurs vrombissants, des belles voitures et de la vitesse maîtrise, de l'adresse et de la prouesse technique , mécanique et humaine. Des Mécanos affûtés et des Pilotes aux nerfs d'acier, aux réflexes vifs. 

    Admirer de belles mécaniques, de belles voitures, des équipes à fond dans le guidon et dans la concentration. 

     

    Lire la suite

  • La censure frappe les femmes

    Pin it!

    L'homme qui répare les femmes, Kivu, Thierry Michel, Colette BraeckmanCensurez, c'est ainsi que les mythes se créent. Ce qui est censuré est recherché,

    est lu, est vu, entendu, copié. Visotsky était censuré en URSS, il était le poète -chanteur le plus lu et écouté. Elvis Presley a été censuré pour ses déhanchements

    langoureux évocateurs. Il est devenu le King et un Mythe. Aldous Huxley a étécensuré. Steinbeck, Baudelaire, Vian, Orwell, Flaubert, James Joyce et même Lewis Caroll, et .... la Bible et le Nouveau Testatment sous le Renaissance ......

    Vous connaissez non ? Voltaire disait " C'est le propre de la censure violente d' accréditer les opinions qu'elle attaque"

    Et la liste est tellement longue, ce ne sont que des exemples parmi des milliers d'autres.  

     

    DanyMasson

     

     

     

     

     Lisons plutôt le Docteur Mukwege et sa réaction quant à la censure 

     

    Réaction du docteur Denis MUKWEGE à l’occasion de l’interdiction de diffusion en RDC du film documentaire de Thierry Michel et Colette Braeckman « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate » 

    C’est avec un grand regret que nous avons été informés de l’interdiction de diffusion en RDC du film documentaire de Thierry Michel et Colette Braeckman. 

    Nous avons assisté aux premières du film à La Haye, à Bruxelles, à Paris, et nous avions hâte que nos compatriotes puissent le voir dans leur pays. Ce film a été fait pour eux. Ce film leur appartient. 
    Sa censure met en évidence la volonté du gouvernement de refuser au peuple congolais son droit d’accès à l’information. Son histoire et son droit à la mémoire collective et à la vérité lui sont niés dans le but de mieux le manipuler et le contrôler. 

    En effet, nous vivons en RD Congo dans un climat d’oppression, de dégradation de la situation des droits humains et de rétrécissement de l’espace des libertés fondamentales. 

    Cette énième censure vient allonger la liste d’autres censures dont nous avons été victimes. 
    En 2008, alors que les Nations Unies venaient de décerner au peuple congolais, par notre entremise, le Prix des Droits de l’Homme en reconnaissance de sa lutte contre les violations de ses droits, il n’a jamais été informé de cette récompense. Les radios et les télévisions congolaises n’avaient pas été autorisées à présenter ni le prix, ni son lauréat. 

    Tout récemment, plus de 700 députés du Parlement européen et représentant les 28 Etats membres de l’Union Européenne ont, par un vote unanime, décerné le Prix Sakharov, par notre truchement, aux femmes congolaises victimes de violences sexuelles et basées sur le genre. Ce prix a reçu une résonance médiatique importante dans le monde entier, à l’exception de la RD Congo, où seules quelques personnes avisées en étaient informées. 
    Chacun garde également le souvenir des évènements de janvier 2015 qui avaient suivi les manifestations populaires contre la révision constitutionnelle, où une répression sanglante s’accompagnait du musèlement de la presse libre, de la coupure délibérée de l’Internet, du blocage des réseaux sociaux, du brouillage des faisceaux des radios et des télévisions tels que RFI. 

    Ces mesures liberticides n’honorent en rien les responsables qui les ont prises, pas plus qu’elles ne contribuent à l’amélioration de l’image du pays. 

    Aujourd’hui, il nous apparait incompréhensible que les témoignages des femmes et des acteurs de la société civile retraçant dans ce film documentaire la dure réalité vécue par des dizaines de milliers de femmes ces vingt dernières années, mais aussi leur faculté à retrouver la force de vivre avec dignité, puissent inquiéter outre mesure les autorités qui ont pris la décision de l’interdire. 

    Jésus a dit : « Vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libres. » Gageons que cette mesure d’interdiction soit temporaire, car la vérité, même si elle dérange certains, a toujours vocation à voir le jour. 

    Docteur Denis MUKWEGE

     

     

    Belle et Bonne Journée

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

     

     

  • Non, Ce sont des Réfugiés ...

    Pin it!

    réfugiés,migrants,ue,merkel,hollande,espagne,libye,syrie,irak,iran,moyen orient,hongrie,autriche,allemagne,etats - unis,angleterre,belgique,france,schengen,espace,mort,tragédie,horreur,femme,homme,enfant,religions,collaboration,indignation

     

     

     

     

    Ce petit mot sur ma page Facebook, a été commenté dans des sens divers mais elle a suscité les réactions, pro ou prou ce que j'ai écrit et qui est reproduit ci-dessous. 

     

    Photo : @DanyMasson  2014  

     

     

     

     

     

     

     

    Hier soir, j'ai été très touché. C'était une réunion de famille.

    Chez des amis. Il y avait la, la Grand - Maman  de  83 ans. 

    Elle raconte la guerre de 40. L'exode. Elle raconte le long

    chemin avec les parents vers le Sud de la France. 

     

    Son Père lui disait. "Allez, marche, tient le coup, lorsque nous

    rentrerons, tu auras un petit chien, ne pleure pas".... 

     

    Arrivés dans le Sud de la France . Ils ont été accueillis par des

    gens qui avaient un Chateau , un vignoble. Après que l'arrière

    Grand Mère, la maman de la Grand Maman conteuse d'un soir,

    ait bien prouvé qu'elle était chrétienne, ils l'ont embauché en tant

    que  femme de ménage. 

    La Grand Maman poursuit.... 


    "Lorsque je vois, ces REFUGIES le long des routes, je pleure, je

    repense à nous, à mon Papa, à ma Maman, à mes Frères et Soeurs"..... 

     

    Ce qui m'a marqué dans cette fin d'après midi, c'est l'étonnement

    des plus jeunes, entre 35 et 45 ans, et puis le fait que la Grand - 

    Maman   a dit, "REFUGIE" et non pas migrant

     

    Ce n'est pas qu'une histoire de sémantique. je regrette. C'est à

    partir d'un diagnostique, de la nomination du MAL, que l'on décide

    du traitement.

     

    Que l'on attaque les causes et pas seulement les effets.

     

    Ce qui ne figure pas sur Facebook : Définition du terme 

    Réfugié

     

    « Le terme réfugié s’appliquera à toute personne (…)

    qui, craignant d’être persécutée du fait de sa race 

    [son origine], de sa religion, de sa nationalité, de son

    appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions

    politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité

    et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se

    réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a

    pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel

    elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements,

    ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner. »

     

    Le Mot "Migrant" n'est il pas péjoratif ou à  connotation qui

    prête à confusion ?  

     

    Ne recoupe t-il pas trop de situations

    diverses et variées ? 

     

    N'est ce pas pour cette raison , (n'en déplaise au HCR, et à

    des Organisations Professionnelles de  la question  de  ces

    cas de Réfugiés, justement ), que l'on ne décide pas ? 

     

    Combien de camionnettes banalisées  et  transformées  en 

    chambres à gaz mobiles ? Combien de bateau(x) chavirés ? 

    Combien de morts ?  Combien de photos d'horreur faudra t -

    il donc encore ?  Pour que les Chefs de Gouvernements et

    leurs Ministres des Affaires Etrangères prennent les décisions

    qui s'imposent ? 

     

    Contre les réseaux de "Passeurs" donneurs de rêves et voleurs

    d'argent , de Vies !  

     

    Entre autres ... 

     

    Pour une Politique de traitement humain de demandeurs d'

    asiles, qui, à ce que l'on croit comprendre du patronat Allemand,

    n'effraye pas  les marqueurs  économiques, que du contraire.  

     

     

     

    Bonne et Belle Soirée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !

     

  • Au fil du Fleuve

    Pin it!

    fiston mwanza mujila,michel latschenko,ambassade,belgique,congo,rdc,kinshasa,bruxcelles,fleuve,conrad,ténèvbres,industrielsLes commentaires ici sont fortuits. Tant le texte est riche 

    et beau. Un Fleuve Mythique, hors des ténèbres et dans 

    la Lumière. Le Peuple, Une Nation.

     

    J'ai l'honneur de vous livrer ici le Discours de S.E. Mr. L'

    Ambassadeur de Belgique en République Démocratique 

    du Congo, à Kinshasa. Monsieur Michel Latschenko.

     

    En guise de parabole et de fil rouge , le Fleuve Congo

    et l'écrivain congolais, Fiston Mwanza Mujila. 

     

    Prenez en lectures via le lien ci-dessous. Lisez le svp. 

     

    Discours 21 juillet 2015 web.pdf.pdf

     

     

    Belle et Bonne Journée,

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

  • Des Murs ou des Passerelles ...

    Pin it!

    Epinglé ce Coup de Rage Elitiste de Jean Rochefort.  Qui, invité 

    par l'EX  garde  des Sceaux , Madame Rachida Dati,  pour  une

    fête de quarter dans le 7ème.  S'est indigné au nom des EVITES.

     

    Ce que dit Jean Rochefort .....

    "C'est ignoble non ?"

    "Moi, je la reçois [l'in­vi­ta­tion ndlr], mais pas la dame qui est gardienne chez nous. Elle travaille, paie ses impôts et a élevé cinq enfants qui ont merveilleu­se­ment réussi. Trois ont fait Sciences Po. C'est une mère courage, mais elle n'est pas invi­tée. Pourquoi ? C'est ignoble non ? Moi ça me révolte", s'est indigné Jean Rochefort. Il a bien évidemment envisagé d'adresser un courrier bien senti à l'ex-ministre. "J'ai pensé répondre à Dati : 'Je t'*******, ****** ! [le magazine a censuré les noms d'oiseaux, ndlr]. "Chiche ?", demande Le Point. Toujours aussi blagueur, l'acteur lance : "Vous avez raison, ça risque de lui faire plai­sir. Faut être précau­tion­neux. Si j'écris ça, je suis sûr qu'elle va me tomber dans les bras".

                                                                                                     

                                                                                                 Coup de Coeur : Laurent "Job"

    Mon Ami,

    Laurent a retrouvé un travail et sa dignité  avec, dans son

     domaine,  un CDI et  un poste  qualifié   à responsabilité. 

    Ceci après plus d'une année de "Galère".

     

    Alors Bravo mon  Vieux, j'espère rejoindre le "Club" des

    Utiles moi aussi très vite et très prochainement. 

     

     

    Et puis un Cadeau. Un clip, une chanson, un gars, un mec, un homme, 

    un chanteur qui à de la vie au coeur ou du coeur à la Vie. Ovation ! 

     

    Quand d'autres construisent des murs 

    Construisons des Passerelles 

     

    "C'est çà la France" 

    Marc Lavoine 

     


     

    Belle Journée, Bon Dimanche,

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

      

  • Enseignement : Un pacte d'Excellence

    Pin it!

    Depuis que la Ministre Madame Joelle Milquet a révélé  les  axes

    du Pacte pour un Enseignement d'Excellence, des rendez - vous

    sont donnés aux différents acteurs, Gouvernement, Enseignants,

    Parents, Elèves. 

     

    Coté Association  

    La ligue des familles, La ligue des Familles via le Ligueur se dit satisfaite mais  reste 

    très vigilante en demandant de faire "bouger les lignes". Soit,

    sortir des clivages "Idéologiques", "Politiques", s'assouplir sur 

    des réflexes "Ataviques" ou "Identitaires", comme l'écrit dans 

    son éditorial, la Secrétaire Politique de la Ligue, Mme Delphine

    Chabert. Qui prévient aussi que la réussite du Pacte dépendra

    de la Méthode de Travail que définira la Ministre.

     

    Pour la Ligue des Familles, c'est aussi une victoire. Un pas en

    avant. La Lutte contre les inégalités avec entre autres, la gratuité

    des cours, & la Modernisation de l'Organistaion des horaires

    et du calendrier. Ces deux réformes font l'objet  d'une  très large

    adhésion, d'un consensus.

     

    Attention au "Compromis à la belge" c' est une   force   mais  

    aussi un risque de ne rien changer. L'union des acteurs en

    fera d'autant  plus, la Force de la Réforme annoncée. 

     

    Un Site pour inter Agir  

    Le Gouvernement invite les citoyens : Tous les 15 jours, des

    questions vous sont  posées sur différents  aspects    précis

    relatifs à notre enseignement avec, en outre, la possibilité de

    poster des avis et suggestions.

    Vos contributions sont essentielles pour fonder les changements

    à opérer. 

     

    Rendez - Vous sur le Lien du site ci - dessous 

     

    Pacte, pour, un, enseignement, d'Excellence,

     

    A suivre ...

     

    Belle et Bonne Soirée, Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) Aussi !

      

  • De France, de Belgique et d'ailleurs

    Pin it!

    Pas si doux que çà dans le Doubs. Le FN arrive en tête devant le P.S. 

    (Moskovici sortant, nommé à l'Europe) et le candidat UMP exit dès le 

    premier tour de ces législatives partielles. 

     

    Test à plusieurs étages :

    - La nouvelle formule avec Nicolas Sarkozy à la Présidence de l'UMP 

    est un flop 

    - Alors que la passion de l'après "Attentats"  est retombée, la  France

    semble retomber elle même dans ses tentations dirigistes, démagogiques

    et  sans avenir démocratique en faisant plus que flirter avec le FN. 

    - Test aussi, l'UMP  battue, vont ils donner des consignes de votes pour 

    barrer la route au F.N. va t - ont vers un Front  Républicain ?

     

    Ce dernier point va nous renseigner plus que d'autres, quant à  la mentalité

    profonde de la nouvelle Direction de l'UMP et de sa ligne Politique. Cette 

    question sera d'ailleurs le "DEBAT" du Bureau Politique du Parti de mardi, 

    donc demain, à Paris.  

     

    Le débat a été lancé sur Tweeter : çà nous donne un avant goût du menu de

    ce mardi ... 

    .jpg

     

     

     

     

     

     

    .jpg

    .jpg

     

     

     

     

     

     

    Belgique, le PS demeure le premier parti en Wallonie mais il perd des points

    de manière significative, il devient le second parti à Bruxelles, le MR surf sur 

    la vague des événements des dernières semaines.

     

    Merci à Rudi Vervoort et à sa "faute qui fait du mal" (lire Béatrice Delvaux in 

    Le Soir du 2 février 2015). 

     

    En Grèce ... Yanis Varoufakis fait des propositions depuis Paris... 

    propositions aux créanciers de la Grèce et donc de l'U.E. Le parti de M.

    Alexis Tsipras refuse néanmoins de rencontrer la TROÏKA. Syriza veut

    de l'air et du temps, (Comme le disait Mitterand "Donnons le temps au

    temps ..."). Les contacts vont bon train. Dimanche en France, mercredi

    rencontre prévue entre François Hollande et le Chef du parti Grec. En 

    plus de rencontres avec Londres, le Secrétaire d'Etat américain, M.

    Jean - Claude Juncker  (mercredi). 

     

    Et le Ministre des Finances de comparer la Grèce d'avant à "Un toxicomane

    qui attend avec impatience la dose suivent" parlant ainsi des tranches de

    prêts allongés par les bailleurs. "Nous devons décrocher" dit il encore. 

     

     

    Belle et Bonne journée, Belles et Bonnes Lectures, Aussi ! 

     

  • Une Chapelle entourée de peupliers et de traditions

    Pin it!

    SI j’ai cru un jour en quelque chose et que des combats

    Ont été de ma vie et ma vie un combat. Je ne sais plus s’

    Il en est encore ainsi. Je serais mort pour des idées.

     

    Ce que je sais, comme disait Gabin, c’est qu’un lieu, une

    personne, chacun est une énigme et le monde est

    un grand mystère, le monde est un secret. Divin pour les uns

    qui s’explique pour les autres. Mais le secret rejaillit face

    à un mur, l’histoire du monde se planque.

     

    Comme l’endroit vu de l’autoroute, chaque jour, sans

    Y prendre garde, sans y prendre autre chose que le

    Plaisir de le regarder, et de se dire que demain, il sera

    Encore la. Que des mains adroites entretiennent les

    Lieux avec abnégation.  Si ce n’est par dévotion ?

     

    L’étranger qui comme moi passe et admire le paysage.

    Sait il que dans ce village, dans cette campagne,  des

    habitants venus de loin, et alentours,  chaque année

    se rendent en ces lieux et à  la Chapelle pour vénérer et

    remercier le St qui y est hébergé ?

     

    Que la légende voudrait que l’effigie originale statufiée,

    la « Potale » comme on dit,  a été remplacée par d’autres,

    plus neuves, plus Stylisées ?   Que sais je ?  Et, qu’aucune

    d’elles,  n’a tenu le coup.  La « Potale » originale  a été

    d’abord installée et ce n’est que bien plus tard, que l’on

    a construit une pette chapelle autour. Pour l’abriter.  Après tout,

    le St protège les habitants  de la foudre et du tonnerre. On se

    devait de le protéger lui aussi.  

     

    Je salue donc chaque jour, d’être la, de voir, la chapelle

    De penser aux croyances et à St Donat, à la foudre, au

    Tonnerre, aux orages, à la pluie aux ciels si bleus par

    Temps clairs au dessus des foins qui seront bientôt

    rentré au fenil pour servir de pitance en hiver au bétail.

     

    Je mêle mes pensées entre les orages et la foudre naturelle

    Et les coups foudroyants du premier regard échangé par

    des amoureux qui ne le savent pas encore. Je pense aussi

    à l’étranger d’ici et d’ailleurs qui ère en quête d’un endroit

    où se poser. Et que cet endroit la,  réchauffera peut être

    le malandrin ?

     

    Peut être, servira t – il  de couche au passant

    Qui, perdu dans la campagne est hébergé ou caché dans la

    grange aux foins. Par un paysan qui a un cœur grand

    comme un livre.

     

    Peut être fera t- il sa ou ses prières ? Peut être remerciera

    t-il son protecteur et  bénira t- il son âme altruiste dans

    son fait d’asile d’une ou de plusieurs nuit  ?  Peut être l’élira t’il

    juste parmi les justes ?

     

    J’aurais tant aimé faire le métier qui traverse les vies

    des autres, et qui découvre des mondes et des cultures.

    Aimer la vie et écrire le monde tel que je le vois au travers

    de mes yeux et au travers de la pensée  des autres, de leurs

    mots et de leurs traditions, de leurs modes de vies.  Témoin.

     

    La Chapelle blanche dédiée à St Donat, entourée de

    Peupliers fiers et droits, surplombe l’autoroute et la

    Grande étendue de champs alentours par tout temps

    Elle est la depuis les temps bretons de l’endroit dit-on.

     

    Tonnerre de Brest !

       

    Nom de code « Bim Bom » d’un site d’images

    Il, elle, photographie depuis dix ans

    Un endroit, un lieu dit, qui éloigne le tonnerre

    Sépare la foudre des éclairs. Pas tous j’espère.

     

     

    La chapelle à droite de la E42 vers Mons,

    Bruxelles ou encore Namur, attire l’œil

    Attire l’attention,  attise les questions 

    Coup de zoom au bout du Canon ou d’un Nikon

     

    Chaque jour allant au travail ou traversant

    Le temps d’un voyage il sont nombreux

    Qui se disent parlez moi de temps en temps

    De ces beaux endroits même sous un ciel nuageux

    Parlez moi d’amour et de belles histoires.

     

    Ne me parlez pas que du beau temps si les mots

    Vous manquent, racontez moi la rencontre

    Des cœurs,  de la foudre qui rend  fou et sot

    D’un coup de tonnerre, l’éclair d’une seconde.

     

    « Love at the first sight ».  Lucie in the sky…

     

    On dit qu’Apollinaire implora le St. Lorsqu’il fut

    surpris non loin d’ici dans les Fagnes près de Stavelot. 

     

    St Donat à sa chapelle au milieu de la campagne  

    Il protège les récoltes et les gens du pays  du mauvais

    temps en ces lieux de contes d’autrefois et de légendes

    Venues d’ailleurs  de Navarre et de  Bretagne

    Du Québec peut être ? On ne bénis plus seulement les

    Récoltes et les chevaux, les attelages de bœufs. On

    Bénis aussi les tracteurs, les moissonneuses batteuses,

    Les silos modernes, les routes macadamisées.. 

     

    Une image,  un lieu et une histoire de Saint

    Un Saint qui donna sa protection contre les orages

    Pour préserver  le bonheur de ceux qui fourbus

    Se réfugient au creux d’un corsage contents d’avoir

    franchit les obstacles, les bourgs et les villages voisins  

     

    Dans un pays où il pleut, où le tonnerre

    Couvre de foudre les cœurs en fêtes

    en quête de rivage à en perdre la tête

    Avec la bière,  coulent les mots de fièvre

     

    Des intempéries et des orages conjugués

    Images calmes, images de peupliers

    Une chapelle de laquelle on aimerait chanter

    Au clair de la lune et prier sa beauté à

    La belle tant attendue sous les étoiles.

     

     

    A partir de la photo ci-dessous visitez l"EXPO de

    "Bim-Bom"   La Chapelle  à  St Donat de Héron en

    Belgique : Un clic sur l'image suffit et vous y êtes.

     

    héron,e42,belgique,st donat,huy,photographie,légendes,contes,paysans,foudre,tonnerre,amour,coup

     

     Belle et Bonne journée, Bonnes lectures aussi..

     

  • Parler de la Belgique depuis Kinshasa.

    Pin it!

    Parler du pays de raison, de celui dans lequel on a grandit

    à  l'abri des catastrophes,  celui de l'après guerre, celui de

    Brel,  de Louka ou de Beaucarne, celui des  compromis qui

     sentaient  la frite mais pas  la compromission de bas étage,

    celui des  revendications, celui de la crise de '70 de la crise

      pétrolière qui préfigurait les délocalisations, celui qui voulait

     résister en vers  et contre tout, contre tous, avec ses hauts

     fourneaux, ses  hommes et  ses femmes pour qui gauche et

     droite ce n'était  pas  blancs bonnets et bonnets blancs. 


    La citoyenneté manifeste et dit son désaccord, la citoyenneté

    "s'indigne" de la lenteur, de la longueur,  de la  langueur. Une

    citoyenneté qui revendique et se veut en dehors du politique

    "des politiques". Il est urgent, c'est maintenant ou jamais.

     

    Les affaires courantes courent d'un pas averti. Bon éléve de

    la  Communauté Européenne, en  tête du  peloton  contre un

    accroissement de la dette  exagéré, donc maîtrisée. Le danger

    n'est peut être pas là ou l'on veut nous le montrer.

     

    Vitesse et précipitation ne font pas bon ménage.  

     

    215 jours que çà dure, mais çà ne doit plus durer. Comme 

    si la fin du monde était pour demain. L'heure à sonné, plus 

    de conciliateurs, de négociateurs, de formateurs... 

     

    Pourtant,  c'est peut être  maintenant que  çà se joue. Que

    l'après deviendra présent. Que la Belgique sera ou ne sera.

    C'est maintenant,  qu'on est au milieu  du guêt, qu'il faut ou

    pas  se  jeter dans les chiffres de l'avenir. Passer sur l'autre

    rive sans trop dériver, dévisser, se rater quoi.

     

    Ce qui gêne, c'est que les vainqueurs des élections sont

    jetés  en pâture,  dans la fosse aux lions. On s'en fou on 

    est des lions. Des lions d'un jour, d'une semaine. Ce que 

    l'on  réclame chez les  autres  est vilipendé la bas. 


    A la lecture de certains billets ou pages de journaux, le 

    plat  pays serait géré par des  incompétents  avides  de

    pouvoir et d'argent. Le peuple à ce qu'il mérite. Dit on ! 

    Et les belges ont des hommes et des femmes politiques

    qui sont dignes d'eux. Qu'on le veuille ou non, c'est dans 

    les jours, les semaines, les mois à venir que l'avenir sera

    uni ou désuni.

     

    N'en déplaise aux citoyens "apolitiques", l'avenir ne se joue

    pas comme dans un Feydeau juste avant  de tirer le rideau.

    Même si  les  moments vécus sont  fait de situations cocasses,

    oscillent entre farce et comédie, réalisme et caricature. Ce n'est pas

     un vaudeville. 

     

    Parler de la Belgique depuis Kinshasa, parler avec  le coeur et  la  

    raison. Du pays de raison à partir du pays de  coeur. Ne pas  renier

    le passé, ne pas ignorer le présent , s'inquiéter pour l'avenir. Se dire

    qu'ils ont de la chance, la haut, de pouvoir palabrer en paix le verbe

    haut, sans que les balles siffles autrement qu'en  noms  d'oiseaux

    vers l'un(e)  ou l'autre,  les bavures  seront absorbées,  l'encre qui

    coule évite de répandre le sang. 

     

    Alors profitez, profitons en. Le temps de savourer, prendre le temps.

    Car il est bien court le temps  où l'on se parle pour mûrir des accords

    majeurs que l'on soit de Kin, de Bruxelles ou d'ailleurs.

     

    Bonne journée et Bonnes lectures ! 


  • On ne s'emporte que pour ce qui importe...

    Pin it!

    Lettre ouverte aux Membres du Conseil d’Administration

    de la RTBF.
    La RTBF doit rester   un service   public indépendant  et

    intelligent.

    Quatre-vingt-quatre ans que ça dure. Quatre-vingt-quatre

    ans que nous, auditeurs, nous suivons les informations par

    le biais du Journal Parlé Radio, JPR, et que des voix nous

    sont restées familières, d’autres au gré du temps le sont

    devenues.

    On se retrouve ainsi, des milliers à la même tranche d’heure

    pour écouter, apprendre, s’émouvoir, s’énerver, jamais indifférents

    et pourtant si différents. On ne peut s’empêcher de rendre hommage

    à ceux et celles qui font ce boulot au Service du Public. Sans filet.

    C’est du direct.



    Quid du Service public et de la RTBF Radio ?


    Quid de ce que nous préparent les Administrateurs ? Ceux qui

    pensent à nous, et peut être un peu trop POUR nous !



    Dans le journal « Le Soir », du 10 juillet 2010, en page « Eco »,

    Monsieur Goffin nous parle. Profitant peut-être de la saison estivale

    pour faire passer des coupes sombres, entre autres.



    Sur Matin Première RTBF Radio, 6 heures et 20 minutes, en ce

    moment sous les Tropiques et 7 heures et 20 minutes dans le

    Plat Pays, en général, une voix dissonante nous parle. Uneplume

    acerbe et des sujets traités avec un humour décalé sans jamais

    être en dehors du verbe et des mots justes.



    C'est ce qui nous fait apprécier Paul Hermant et sa Chronique. Qu'elle

    soit Sédentaire ou Nomade, dans sa chronique, il pose la question

    centrale de la position de l'homme face au système et inversement. Qu'il

    soit d'ici ou d'ailleurs.

    Alors que l'été est là et la chaleur aussi, alors que l'on parle de Paul

    "Le Poulpe" qu'il faut sauver de son aquarium pour ses prédictions

    pour la Mannschaft.

    Ce fait, peut paraître anodin à côté des problèmes rencontrés ci et là

    et par delà les latitudes. Il est pourtant l’indicateur factuel qui nous permet

    de craindre le pire pour le service public.

    La RTBF EST un Service Public et nous pouvons dire ce que nous

    aimons et n'aimons pas. Nous pouvons faire "Causes communes"

    pour ne pas sombrer dans la caricature dune critique politiquement

    correcte ou à la mode de ceux qui préfèrent faire parler d’eux que

    parler des autres.

    Que veulent, ou qu’ont décidés pour nous, les Administrateurs en ce

    mois de juillet ?

    D’autres que nous, ont dit ce qu’ils avaient à dire. Rappelez-vous, dans un

    livre préfacé par Marc Moulin, « Il faut sauver la RTBF », la question « de la

    place de l’auditeur ou du téléspectateur » face à ce géant de l’info, de la

    culture, des sports et de la musique est posée, elle est centrale.



    Au travers de Paul Hermant et de sa chronique, visée, nous avons u

    n indicateur objectivement vérifiable de ce que voudraient certaines

    personnes à la tête de Reyers.

    Vider nos cervelles des gens de référence qui tirent vers le haut les

    auditeurs que nous sommes. Prendre soin de ne pas révéler, si ce

    n’est en boutades qui ne font rirent qu’un temps, les problèmes rencontrés

    par les gens, par nous.

    Pourtant, la RTBF se donne pour missions entre autres :


    • d’assurer la diversité des programmes offerts au public, et proposer

    notamment des émissions d’information, de développement culturel,

    d’éducation permanente, de divertissement et des émissions destinées

    à la jeunesse. Cette offre de programmes doit présenter des œuvres

    culturelles en provenance de la Communauté française;


    • de rassembler les publics les plus larges possibles tout en répondant

    aux attentes des minorités socioculturelles, et refléter sans discrimination

    les courants d’idées présents dans la société ;


    • de favoriser la réalisation de productions originales qui valorise

    le patrimoine de la Communauté française et les spécificités

    régionales …..



    Ici, par cette lettre ouverte aux Membres du Conseil d’Administration de

    la RTBF, nous voulons dire que nous voulons continuer à vivre ces moments

    forts, et de perpétuer des souvenirs dans nos têtes de nos enregistreurs

    humains ou magnétiques, mémoires d'émissions de toutes origines, de

    toutes cultures, de toutes sensibilités.

    Que la Radio reste dans la lignée de personnalités aussi fortes et aussi

    présentes que des Luc Varenne, Armand Bachelier, Nicole Cauchie,

    Jean-Pierre Jaqmin, Gérard Valet, Soda, Marc Moulin, Jean- Pierre Hautier,

    Jacques Mercier, Chantal Istas, Jules Smet, Hugues Lepaige, Marc Isaïe ….

    et biens d’autres encore, la liste est longue, n’est ce pas Claude Cédric

    et Michel Delacroix ?


    Tous font partie de notre histoire.

    Après tout, on ne s’emporte que pour ce qui nous importe.

    Et un Service Public indépendant des tendances politiques,

    des modes, nous importe.



    Les membres du Groupe oui aux Chroniques de Paul Hermant sur

    Facebook :

    http://www.facebook.com/group.php?gid=137702369591627


    Pétition : Oui aux Chroniques de Paul Hermant sur la RTBF


    Oui aux Chroniques de Paul Hermant sur la RTBF

     

    Bonne journée et Bonne lecture !

  • Le syndrome de la peur, les chiffres et la politique

    Pin it!

    La N-VA de Bart De Wever avec  30 % des 

    voix des électeurs flamands représente en fait

    numériquement 18 % des belges qui sont pour

    le séparatisme en Flandre. Même si on y ajoute

    les  0, 01 % de ceux qui sont pour une wallonie

    française, çà nous fait 18,01 %.

     

    Graph Elections 2010 13 06

     

    Bart de Wever s'est mis le dos au mur. Il ne fera

    pas les erreurs (concessions) d'Yves Leterme

    qui fort de ses 800 000  voix avait finis par faire

    des concessions et négocié avec les partis de la

    partie francophone du pays. Ceci après plus de

    150 jours de blocages.

     

    L'attitude est ici plus déterminée et claire. Oui on

    négocie pour détricoter l'Etat Fédéral et établir le

    calendrier de cette séparation.

     

    Si 30% de l'électorat flamand, soit + / -1,386 000

    ont votés pour les thèses du N-VA, comme l'a bien

    compris Bart de Wever, 3 234 000 autres ne sont

    pas encore convaincus par ses thèses et par son

    "By by belgium" ou "une étoile jaune flamande" de

    plus sur le drapeau bleu de l'Europe. En effet, il ne

    sera pas passé inaperçu que le drapeau  au  Lion

    Noir sur fonds Or avait laissé plus de place à celui

    de  l'Europe. Des paroles relayéent par des images

    et une communication en adécquation qui marquent

    les esprits. Tout est fait pour imposer un éclatement.

     

    Le PS et son Président vont avoir fort à faire dans

    cet environnement. Une chose est sûre, c'est qu'avec

    le SPA (Socialistes Flamands) second parti à égalité

    avec l'Open VLD, la famille Socialiste est la plus forte

    en voix et en pourcentages.

     

    Face à une percée qui est, certes historique mais

    qui n'est pas encore une idéologie commune pour

    l'ensemble des flamands, des portes restent entre

    baillées pour négocier.

     

    Négocier en dehors du syndrôme de la peur et du

    fatalisme. Si la Belgique de papa est derrière nous.

    Qui dit, que ses funérailles auront lieux de si tôt ?

     

    En politique, que se soit du coté des médias ou

    des Partis, de plus en plus, on  distille ci et là des

     phrases qui prennent très vite des proportions très

    attendues. Et même si,  Arithmétique ne fait pas un

    bon ménage avec Politique, il nous est encore permis

    de faire des analyses qui sortent des sentiers,  des

    battus d'avance.

     

    Et si la politique c'est une question de rapport de

    forces, alors c'est que les chiffres veullent tout de

    même dire quelque chose.

     

    Une percée, oui ! une victoire oui ! Mais est ce

    le tsunami séparatiste d'une Flandre raciste et

    intransigeante ? Non !

     


    Bonne jounée et Bonne lecture !


     

  • Réponse à la question posée : Albert II à Kinshasa

    Pin it!

    Voilà la réponse à la question posée ici en janvier 2010

    plus exactement le 11 janvier.  Quand  pourrons  nous

    savoir que le Roi des belges .... ?


    Et bien la nouvelle est tombée par communiqué de la

    part du Conseil des Ministres restreint, "Le Kern", par

    la voix du Miinistre des Affaires Etrangères, Monsieur

    Steven Vanackere.


    Le Roi Albert II sera aux festivités des cinquante ans

    de l'Indépendance de l'ex. Congo belge.


    Dans les milieux aussi différents, que ceux officiels,

    de la rue, au Congo comme en Belgique, des voix se

    faisaient entendre pour qu'il en soit ainsi.


    Pour rappel, la dernière visite Royale à Kinshasa, date

    de 1985. Le Roi Baudouin était venu rendre visite au 

    Maréchal Président Mobutu.

     

    Cette présence relèvera moins du folklore comme on

    semble  vouloir le donner à penser certains, qu'un

    rendez-vous important, un pari sur l'avenir. 


    Bonne journée et bonne lecture !

     

  • Belgique, après le 7 novembre 2007

    Pin it!

    C'est dans ma voiture et en écoutant la radio belge,
    que j'apprends la nouvelle du vote "flamand" lors
    de la Commission sur Bruxelles Halles Vilvorde. Je suis
    à hauteur des Affaires étrangères de la R.D.C. 
     
    Je ne peux m'empêcher de penser à se que peuvent
    bien se dire les congolais du spectacle donné de Bruxelles
    par la classe politique belge et flamande en particulier. 
    Les "Nokos" sont devenus fous.
     
    Je ne peux m'empêcher de penser que bon nombre
    de personnes expatriées qui travaillent dans les grands
    organismes d'aides aux pays en voie de développement,
    sont ici ou la, avec pour sacro sainte mission "renforcer
    les capacités de l'Etat". En d'autres termes pour ceux
    qui sont étrangers à ce langage, se sont des experts
    qui donnent des conseils et des procédures à suivre pour
    garantir la bonne gouvernance. Qui donnent des leçons.
     
    Naturellement, il est rarement venu à l'esprit de l'un
    ou l'autre de ses experts, qu'ils pourraient recevoir
    aussi d'ailleurs, des conseils de bonne gouvernance.
    Car c'est bien connu, le monde occidental et l'Europe
    en particulier est passé maître dans la distribution de
    bons ou de mauvais points dans ce domaine.
     
    Que les affaires économiques de leurs populations ou
    des populations sensées être aidées en souffres, çà
    ne semble pas être leur principal souci. Ah si. Quand
    la Chine offre, on s'étonne, on se cabre, on pourfend.
    Mais on ne se pose pas la question de savoir,
    qu'aurais-je fais à leur place ? 
     
    La Belgique, pour y revenir, est depuis 158 jours
    sans gouvernement. Monsieur Yves Leterme que
    les votes citoyens rendent incontournables en ce
    moment, nous donne chaque jour d'avantage, la
    preuve qu'il n'est pas un homme d'Etat.
     
    Il va ou le vent des voix le portent et est sans conteste
    le défenseur des intérêts d'une communauté au détriment
    de l'autre qui même sil elle est minoritaire, ne peut pas
    se laisser faire. La démocratie et le compromis belge ont
    jusqu'à présent fonctionné à ce titre. Dans le respect
    mutuel. Avec des hauts et des bas. Avec des vexations
    aussi.
     
    Les voix ne suffisent pas à faire de vous une homme
    à la stature étatique. Tindemans, Maertens, Dehaene,
    ou encore Verhooftadt avaient cette stature, Spaak
    avant eux et Leburton. 
      
     
    Hegel a dit, "les peuples ont les gouvernements qu'ils
    méritent."
     
    Ce que vit la Belgique à ce jour en est une belle
    illustration. La démocratie qui défait l'Etat et ses
    institutions. Les partis politiques démocratiques
    qui s'allient au seul vrai parti d'extrême droite belge.
    Tout ceci à un parfum de déjà connu. En d'autres
    temps et d'autres lieux. 
     
    Une des chances de la Belgique Fédérale est probablement
    d'avoir à Bruxelles, l'ensemble des institutions européennes,
    sauf bien sur le Parlement. 
     
    Sinon, comme pour l'Ex-Yougoslavie, un Etat se serait
    bien empresser d'emboiter le pas d'une reconnaissance
    indépendantiste de la Flandre. Pour rappel l'Allemagne
    avait reconnu en premier l'indépendance de la Slovénie et
    propulser ainsi l'ex Etat Yougoslave dans une guerre,
    indépendantiste, religieuse et ethnique. On connait la
    suite.
     
     Bon, nous sommes nous les belges, et permettez un
    écart de langage, le dernier Etat Battard européen.
    Après l'ex Tchécoslovaquie et  l'ex Yougoslavie, il ne
    reste que ce petit Etat issu de cultures et de traditions
    différentes à encore subsister.
     
    Pour combien de temps ?
     
    Les animosités semblent être à leur paroxysme. L'absence
    d'une lange unique, d'un sentiment d'appartenir à   une
    identité commune est bien la. Présente plus que jamais.
     
    Fondés ou pas, on ne peux pas éviter qu'un couple se
    sépare s'il y a, comme on dit, "incompatibilité d'humeur".
     
    Ce qui  par contre est souvent l'objectif de l'un et
    l'autre des partenaire. C'est de veiller à ce que tout
    l'entourage n'en souffre pas trop.
     
    Les personnes qui persistent à vouloir continuer avec
    une Orange Bleue, auront-ils cette sagesse? C'est à
    espérer? Mais lorsque que l'on confond, acte "technique"
    et acte "politique". Est on vraiment apte à négocier le
    meilleur pour les uns et les autres.
     
    Le monde change. N'est-il pas ? çà me fait penser
    à un refrain "chacun çà route, chacun son destin"...
    passe la consigne  ton voisin...