bernadette tokwaulu aena

  • La malédiction de la fente...

    Pin it!

    Comme vous vous en êtes rendus compte, nous

    venons de glisser en marge, la couverture d'un

    ouvrage de Bernadette Tokwaulu Aena, intitulé,

    "La malédiction de la fente"...


    Nous sommes entrain de le lire et nous vous en

    livrerons nos impressions dans ce carnet de notes

    dès jeudi.


    Dès les 50 premières pages, le lecteur est pris par

    le style de l'auteur. On passe d'une culture à une

    autre, d'un continent à un autre, d'un amour à un

    autre amour, d'une religion à une autre en moins

    de temps qu'il faut pour le dire. Captivant sans

    préjugés....


    Introduction résumée, très résumée...

    Dans la culture bantoue, la fente, c'est à dire le

    vagin de la femme est un passage du monde

    des esprits des ancêtres vers le monde des

    humains.... L'homme chemine alors vers son

    destin humain sans possibilité de regarder ou

    de retourner en arrière...

     

    Mais ne vous fiez pas aux apparences." Honni

    soit qui mal y pense ! "

     

    Il ne s'agit pas ici d'un roman érotique. C'est un

    roman, de la vie et de la société congolaise et de

    la recherche des uns et des autres à sortir de

    leur pauvreté. Tout ceci se passe dans un Kinshasa

    en proie aux sectes religieuses, à la religion, à

    la foi, à l'animisme. Les races défilent dans le

    roman, comme elles défilent à Kinshasa.

     

    Bonne journée et bonne lecture...

    La malédiction de la fente 2_1

    Bernadette Tokwaulu Aena
    Bernadette Tokwaulu Aena