cepgl

  • Nicolas Sarkozy à Kinshasa...

    Pin it!

    Evénement. Le Président français en R.D.C. la

    presse en parle, l'opposition en fait ses choux

    gras, se demandant "à quoi sert la visite de M.

    Sarkozy" ? Sur un ton, à peine voilé de qu'il reste

    chez lui.


    Au centre des préocupations de l'opposition, et

    surtout du camp de l'U.D.P.S., c'est le discours

    du Président français à propos des territoires de

    l'Est, du manque de place au Rwanda et que la

    région des Kivus, elle, ne manque pas de place.

    Ce qui revient à dire, de partagez les terres, et

    de travailler pour un espace de libre circulation

    des personnes avec le renforcement entre autres,

    de la CEPGL, "Communauté Economique des Pays

    des Grands Lacs" et des infrastructures.


    Ceci a été perçu comme une remise en cause des

    accords de Berlin sur le partage des régions et des

    frontières mises en place.


    Qu'en est il, que M. Sarkozy, pourra bénéficier de

    la nouvelle portion rénovée du Bd du 30 Juin, et

    de son nouveaux revêtement. Ah, quel plaisir,

    de se dire que bientôt, de la Gombe (La Gare)

    à Kintambo Magasin nous roulerons sans nous

    demander si le véhicule dans lequel on se trouve

    ne va pas en même temps, perdre, ses roues,

    sa carrosserie et le moteur avec. Nous pourrons

    dire très bientôt,, qu' à une époque, "c'était au

    temps ou le Boulevard secouait comme les rails

    du chemin de fer, c'était au temps ou les autos

    cahotaient entre nids de poules, les fosses et les

    bosses, c'était au temps oû Kinshasa perdait

    de sa qualification de "Belle."


    Mais Nicolas Sarkozy à Kinshasa, c'est aussi

    en ce mois de mars 2009, le temps de la

    discorde entre le Président Joseph Kabila, Pt.

    de la République et Vital Kamerhe, Pt. de la

    Chambre des Députés. Discorde de façade

    ou rupture ? Bien malin celui qui peut voir

    clair dans cette affaire. Qu'en est il, que Mr. N.

    Sarkozi se voit annulé son intervention qui était

    prévue devant les députés, au Palais du Peuple.

    Semaine chaude sous les tropiques, donc !

     

    Le Pt. Français à Kinshasa, c'est peut être

    et surtout une nouvelle dynamique qui se met

    en place entre la R.D.C., la France et l'Europe,

    au niveau économique ? Peut être des nouvelles

    intérressantes ? Investissements ?  Enjeux dans

    les stratégies des  européens face aux Contrats

    entre la Chine et la R.D.C.?  Un positionnement

    de la France en partenaire triangulaire avec un

    apport historique et de compétences dans cet

    accord Sino-Congolais ?

     

    Nicolas Sarkozy à Kinshasa, c'est le verbe au 

    Congo. Espérons le verbe assez aiguisé pour

    lever les équivoques du mois de janvier 2009.