cinema

  • Ode à Kinshasa

    Pin it!

    Crédit Photos : Debout Kinshasa, La Ruche Production , France TV

     

    La BD "Mbote Kinshasa", dans les rayons des meilleures librairies 

     

    Après deux années d'un travail acharné . Ce ne fut pas un long Fleuve tranquille.

    Ça avait plutôt l'air d'un affrontement avec le relief accidenté du Fleuve Congo approchant des Cataractes.

    Mais le coeur de Sébastien Maitre, y croyait, celui de ses soutiens , de ses ami(e)s de sa famille élargie. Et quelle famille  !  La Ruche Production, et puis France TV,  bien entendu. 

    Il y croyait aussi fort que la poussée phénoménale de ce Fleuve mythique, partant du dessous de l'Equateur, pour passer en boucle au dessus et se jeter dans l'océan dessous lui. Unique n'est-ce pas ? Comme la foi en son oeuvre de Sébastien Maitre. 

     

    L'amour d'une ville , l'Ode à Kinshasa 

    Un projet qui lui trotte dans la tête depuis qu'il posa le premier pied sur la terre kinoise. Pris par le charme de cette ville envoutante et si vivante. C'est ce qu'il a voulu montrer, ce qu'il a voulu écrire et filmer. Régisseur sur des longs métrages à succès "Rebelle", "Kinshasa Kids" et d'autres ... Sébastien Maitre voulait depuis le début créer, et faire vivre à sa manière et avec sa sensibilité à lui, cette ville. 

     

    Le projet cours depuis plus de deux années. Il est devenu réalité. Plus même. Il est décliné sur différents supports. Un film moyen métrage, une Bande Dessinée, un DVD.

    Deux années ont suffit pour que "Debout Kinshasa" de Sébastien Maitre, soit enfin sur les écrans , dans les kiosques à BD et DVD. 

     

     

    "Pas de souliers vernis, pas d’école.

    Dans Kin la belle, Samuel 10 ans,

    va découvrir le royaume de l’embrouille.

    Article 15 Papa !" 

     

     

    Lire la suite

  • Mama Morte : Maria Callas

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson / La vie vue par la Lorgnette / Train Liège 2014

    Lire la suite

  • "Tous Nos Rêves : Pierre Rapsat"

    Pin it!

     

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson / 2007 : Montmartre 

    Lire la suite

  • Sur Facebook : Debout Kinshasa de Sébastien Maitre

    Pin it!

    Crédit Image : Debout Kinshasa / Sébastien Maitre. 

     

    Un film sur Kinshasa, un film qui parle des gens et de  la vie

    à Kinshasa. Un film qui décrit la vie pas toujours  facile  des 

    jeunes et moins jeunes. Un film optimiste aussi qui  parle  et

    décrit la débrouille des kinois(e)s , dans Kin-La-Belle.  Une

    Comédie, il fallait oser. Il fallait connaître Kinshasa et aimer

    cette ville pour commettre cette création. 

     

     

     

    Lire la suite

  • Quand Hollande continue de se tromper

    Pin it!

     

     

    Putain, ce que la population attend, ce que le gens attendent de Hollande 

    C'est que pour une fois çà ne sonne pas faux. 

     

     

    Lire la suite

  • "Cachez ce sein que je ne saurais voir"

    Pin it!

     labellesaison-tt-width-604-height-403-bgcolor-000000.jpg(Molière.) Le titre du Post et de la lettre ouverte , emprunté à Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière 

    Catherine Corsini a envoyé une lettre ouverte que je retranscris entièrement pour vous sur ce blog. 

    Le film "La Belle Saison" censuré par le maire FN de Camarêt - Sur - Aigues 

    Lire la suite

  • Indigènes bien plus qu'un film...

    Pin it!

    Malheureusement, je ne suis pas en Europe et je ne le verrai
    donc pas à sa sortie dans les salles obscures.
    De ces salles c'est la lumière et le réveil qui jailli.
    Le Réveil des consciences et celui de la justice. Liberté, Egalité, Fraternité.
    La sortie coïncide, non, provoque, la revalorisation de la solde des anciens
    combattants des colonies françaises.

    A chaque débat sur le film, nous en apprenons de plus en plus.
    De quoi remuer les gens de la génération de l'après guerre
    et les autres.

    Je pense entre autres, aux 2ème générations d'immigrés et à leurs enfants.
    Je ne suis pas francçais, mais la France est dans mon coeur.
    J'y ais vécu, et je suis proche de ce qui se passe.
    c'est ma culture, Molière, Racine, Hugo, Ferré, Bruel ou Godman,
    font partie de ma vie d'homme.
    Ne sommes nous pas des citoyens du monde ? La suite va venir.
    Avec son train d'atrocités commises au nom de quoi, on se le
    demande encore. Jamel Debbouze peux en iriter quelques un(e)s lors de ses
    sketchs mais ici, il est encore plus vrai, plus crédible parce qu'il
    croit en cette cause.Celà va permettre aussi de remettre les pendules
    à l'heure avec le rappel de l'étymologie du mot lui même "INDIGENES".

    J'ai 52 ans, et rappelez-vous, lorsqu'on nous parlaient des "indigènes",
    il s'agissait dans la têtes des gens, de sauvages vivants dans des
    pays lointains, en Afrique du Nord ou Noire. Des indiens dans les
    films de cow-boys et des peaux rouges.

    "Indigène, ORIGINAIRE, du pays ou il vit".

    Voilà. Cela vaut pour les hommes, pour les plantes, pour les animaux
    et les productions indigènes. Et puis les "indigènes recrutés dans les colonies
    pour combattre auprès pour la mère patrie. De la, cet amalgame et ce
    dérivé du mot. Les indigènes pour beaucoups (hélas encore maintenant) sont ceux
    d'ailleurs, les autres, mais pas nous.

    Alors, oui rien que pour ces raisons différentes, et à mon avis,
    Indigènes est bien plus qu'un film. Allez le voir et parlez moi de lui.