cobras

  • Un livre, un jour ... Brazzaville : Guerre civile

    Pin it!

    1997, alors que Kinshasa se libère. L'AFDL, l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Libération

    du Congo, vient de prendre le pays.


    De l'autre côté du Fleuve, les bombes tonnent, Cobras et Ninjas font la guerre. Cobras et Ninjas

    font couler des larmes et du sang. Horreur ! Des noms venus tout droit des séries Japonaises

    mais aussi d'Afrique du Sud, avec les Zoulous. Tout ceci dure depuis 1993, avec des hauts et

    des bas. On devrait dire des bas, que des bas, du fond du fond de la guerre. Coupe - coupe  !

     

    Une jeunesse en perdition, qui n'en peux plus de vivre dans l'illusion d'un avenir meilleur, depuis

    l'indépendance, qui n'en peux plus de vivre entre les mouvances. Déliquéscence !


    C'est aussi, pour la région le début de la période noire, le génocide Rwandais, les Sans-défaites

    au Burundi, la guerre des rues dans Bujumbura. Les collines qui ruissellent de sang. Ibuka.

     

     

    Du Memling, ou des quartiers de Kin proches des berges on entend dès 22 heures, le bruit des

    bombes,  des obus. Eclats !


    On se doute que dans les quartiers de la ville, dans les campagnes, dans les coins reculés de

    la grande ville, les règlements de comptes, les vengeance, les affres de la guerre touchent les

    petits, les sans armes. Civils.


    Entretien avec Julien Mabiala Bissila, dramaturge et comédien. Auteur notamment de "Crabe Rouge" et de "Au nom du Père et du Fils et de J.M. Weston".


     

    Belle et Bonne journée, Belles lectures aussi !