coiffure kinshasa

  • Chez le coiffeur

    Pin it!

    David, c'est mon coiffeur. Enfin, il ne m'appartient

    pas, c'est chez lui que je vais pour me faire coiffer.

    Bon,  il ne gagne pas sa vie avec moi. J'ai deux 

    poils sur la têtes et c'est lui qui se bat avec moi, 

    pour me les laisser, afin de moins dégarnir ce qui

    n'est de toute manière plus garni.. Bref, un peux le

    monde à l'envers.


    Il vient du Liban. Il aime toujours raconter une bonne

    blague. Mais surtout, il aime se plaindre." Ah, on ne

    vit pas bien. c'est fou çà. Le commerce, regarde, le

    montant du loyer, et puis le personnel qui coûte

    et les clients qui désertent. Ah, mon cher ami, la

    crise actuelle elle nous bouffe". Même avant la 

    crise il tenait les mêmes propos. Mais, il faut bien

    admettre que la il a raison et que la crise frappe au

    Nord comme au Sud et n'épargne pas grand monde.


    Et puis il me reparle de ma calvicie. Des quelques 

    cheveux qui me restent sur le caillou. 


    Il faut dire que David sait recevoir. Il aime ce qu'il fait,

    il aime son métier. Je dirais même, que se sont les 

    meilleurs ciseaux de Kinshasa. Installé à l'étage des

    Galeries Hassons & Frères, en face de l'Eglise Sainte -

    Anne, et dans la rue derrière l'immeuble Sozacom vous

    voyez, le building en forme de pain de sucre brun que

    l'on voit sur quasiment toute les cartes postales de Kin

    - La - Belle.


    Le service est complet et franchement bien fait. La

    coupe à 25 $, les soins du visage pour 50 $ et si

    vous le désirez, massage. En tout bien tout honneur,

    et le service manucure gratuit si vous avez pris un

    des extras lors de votre passage.


    Ce figaro la, c'est un type sympa. Un blagueur, ce

    qui ne gâche rien.


    Pourquoi, direz vous parler de David, de ma calvicie

    et de son salon ?


    Parce que chez tout les coiffeurs du monde, je pense,

    que les hommes sont mis à nu. Il se découvrent tels

    qu'ils sont, à se regarder le temps que prend la coupe

    et le travail fait par celui qui à ce pouvoir de vous

    faire admettre, au moins 20 minutes face à face avec

    vous même.


    Si vous passez à Kinshasa, ou si vous êtes à Kinshasa,

    allez donc lui rendre visite. Le temps d'une coupe et

    d'un bon café.


    Bonne journée.  

    david_inter-coiffure

    Photo : PageWeb Kinshasa.