congolais

  • Quand pourrons nous savoir que le Roi des Belges

    Pin it!

    Quand pourrons nous savoir que la Roi Albert II sera

    à Kinshasa le 30 juin 2010 ? 


    Le Ministre des Affaires Etrangères belge, Monsieur

    Steven Vanackere  est à Kinshasa ce soir. Il serait très

    peux probable que le 50 ème anniversaire de la R.D.C.

    ne soit pas évoqué et entre autres le carnet d'invitations 

    des chefs d'Etats pour le 30 juin.

     

    On parle même d'une rencontre entre le Ministre et le

    Président Kabila. Ce qui n'était pas prévu au programme

    officiel.


    Le sujet n'est pas nouveaux. il a été évoqué. On en 

    parle, on se tait, on en reparle ...


    Le Ministre des Affaires Etrangères, Monsieur Alexis

    Tambwe Mwamba  avait parlé avec son homologue

    belge qui était à cette époque, M.  Yves Leterme le

    24 septembre 2009 à New-York (Sources RTL Info)

    de l'invitation possible du Roi Albert II pour le 30 juin

    en affirmant même "que le Roi était le premier de la 

    liste..."


    Depuis, c'est tout juste s'il est encore possible d'évoquer

    cette visite sans, soit baisser le ton, ou se faire tancer

    du regard par ceux qui savent ou pourraient savoir du

    côté de la Belgique. C'est comme si ce sujet ne nous

    regarde pas. 


    La venue de S.A.R. Albert II serait un événement. Elle

    est autant souhaitée par les congolais que par les belges

    qui vivent en R.D.C. qui y travaillent, qui ont fait du 

    Congo leur pays de vie, d'établissement. Leur patrie de

    coeur et de raison.


    L'Ecole Belge de Kinshasa, par exemple porte le nom

    Lycée Prince de Liège, (S.A.R. Albert II était Prince de 

    Liège à l'époque de la création de l'établissement), et

     Albert II aurait posé la première pierre en 1969. Pas

    sure de cette information. Lors de l'avènement de Mzée

    Laurent Désiré Kabila et de l'AFDL (1997), il était dit 

    que le Roi (1993 prestation de serment) n'était jamais

    venu au Congo. Peut être avez vous des informations

    qui peuvent contredire cette affirmation ?

     


    La visite du Roi au Président Kabila et au Peuple de 

    l'ex. Colonie ce serait en quelques sortes le symbole 

    "du vivre ensemble" avec une histoire commune certes

    mais avec des vues communes pour le futur des deux

    peuples.

     

    Faut il rappeler que le Roi Albert II, alors qu'il était le

    Prince de Liège, fut un des grands représentants de la

    Belgique dans les missions économiques à travers le

    monde. "Le Commis voyageur" comme il le disait lui

    même, s'était fait une réputation de négociateur ayant

    le sens de la conciliation et du compromis.

     

    Le monarque de Belgique, dans cet exercice n'a donc

    pas taris  la renommée du "compromis à la belge". 


    Alors, quand pourrons nous savoir si le Roi des belges

    viendra à Kinshasa ?


    D'accords ou pas d'accords ? Vous êtes invités à vous

    exprimer sur le sujet dans les commentaires. Favorable

    ou non, le but est que les avis soient exprimés  dans le

    respect des deux pays, des cultures, des peuples, de 

    toute façon nous ne referons pas l'histoire, les dates et

    les faits parlent d'eux mêmes. L'avenir ! Oui l'avenir, pas

    simple, mais tellement excitant ! Que les "Noko" (Oncles)

    d'hier et d'aujourd'hui deviennent les "Ndeko" (cousins,

    frères). Mpo na nini te ? Pourquoi pas ? 



    Bonne journée et bonne lecture !

     

  • Bonne Année 2010

    Pin it!

    Les heures s'égrènes et la fin de 2009 est la.

    Soyez heureux. JFK a dit, "Il ne faut pas

    chercher à rajouter des années à sa vie-mais

    plutôt essayer de rajouter de la vie à ses

    années."



    2010 est arrivé. Vive 2010 et Bonne Année.

    Bonana 2010 !

    Ayez l'envie d'avoir envie, n'oubliez pas les

    rêves et les merci. Parce que la vie a un prix.


    Soyez vous en toute choses et que l'année

    nouvelle soit une année d'amour et que les

     haines du passé et celles du présent ne soit

    plus que souvenir et disparaissent.


    Une année de Paix !


    Que la personne soit au centre des préoccupations

    de chacun(e) d' entre nous. 

     

    2010, Année du cinquantenaire de l'Indépendance

    de la RDC. Un jubilé d'or çà se prépare. La mise en

    place du Commissariat Général du Cinquantenaire

    par le Président de la République ne laisse aucune

    équivoque à ce sujet.

     

    C'est le moment propice pour uniformiser les vues

    de l'histoire, de faire de cette date du 30 juin 2010

    une date de mémoire du peuple congolais, digne 

    de ce nom. Mais pas seulement. Dépasser  sans

    oublier les écueils du passé. S'en souvenir sans

    se figer à elles. Lâcher cette bouée paralysante et

    nager droit devant. 

     

    Que 2010, Année du Cinquantenaire, année du

    jubilé d'Or, soit une année qui jette les ponts vers

    le futur, vers le développement, vers un espace d'

    entreprises privées et publiques viables avec des

    structures de plus en plus performantes. Que cette

    année 2010 soit l'année d'un Congo ouvert au

    monde, comme le coeur de son peuple toujours

    remplis d'espoirs, et épris de justice sociale. Une

    année de respect des droits humains et des genres.

     

    Que cette année 2010, puisse être l'année de la

    venue à Kinshasa du Roi des belges. Avec toute

    sa symbolique. Celle de nouvelles générations

    qui se rencontrent sur des bases communes.  


    Bonne et Heureuse année.

    Bonana 2010 !


  • Rentrée des classes

    Pin it!

    Naïm est très content ce matin. Il rentre en seconde maternelle, à l'école belge de Kinshasa.
    Madame Stéphanie n'est pas là. C'est sa maîtresse de l'année dernière mais ses amis sont
    presque tous au rendez-vous de la cloche. Un manquant, Hélias, qui est rentré en Belgique
    pour de nouvelles aventures et une autre école. Finies les vacances, les jeux avec Mehdy.
    A l'assaut, revoici les écoliers à l'assaut de la cage à poules, du bac à sable et de nouvelles leçons.

    Tout le monde ne peut pas en dire autant. Dans les écoles congolaises, seules le
    secteur scolaire privé a repris les cours ce matin. Les établissements du public rentreront dans
    une ou deux semaines.

    Il faut dire que cette rentrée scolaire fait débat dans les journaux locaux. Le minerval de
    plus en plus cher et de plus en plus difficile à dégager par des familles
    de plus en plus démunies. Des dessins de caricaturistes font état de cette actualité et du
    désarroi des familles. Ils n'y vont pas de mains mortes.

    Pour donner un apperçu du problème et pour information de quelques personnes qui ne comprennnent pas
    toujours (parce que pas au courant) le retard scolaire, l'absence de plus en plus criante d'éducation
    et de repaires dans les pays comme le Congo

    Imaginez, une famille de 5 enfants, avec un revenu de plus ou moins 80 dollars américains, il faut se loger,
    se nourrir, payer les uniformes scolaires, le minerval. Les montants les plus faibles sont équivalent
    à 2 000 Francs congolais par enfant et par mois soit, 5 dollars ou 3,5 euros. Pas une école
    gratuite. Pas d'effets scolaires offerts par les autorités. Faites le compte, rien que pour 4 enfants,
    au moins 20 dollars.

    Le minerval à payer évolue selon l'établissement que fréquente votre enfants, et va, de 5 us dollars par mois
    par enfant pour atteindre pour les plus jeunes 150, 300, 500, par trimestres 800, et 2000 us dollars par an.

    Le chemin reste long à parcourir d'ici à l'accès plus ou moins gratuit, et à voire des
    classes peuplées de garçons et de filles, avec des chances plus égalitaires.

    En cette rentrée des classes et devant la joie de Naîm et de son frère qui l'acompagne,
    je ne peux pas m'empécher de restituer cette réalité que vivent des millions de familles congolaises.

    Photos ci-dessous de la nouvelle maîtresse de Naïm, de Naïm, de Mehdy et de maman.
    Mehdy et Afi attendent le grand frère. (cliquez sur les images)