cour supreme de justice

  • Après 15 jours d'absence...

    Pin it!

    Silence radio sur mon carnet de notes depuis 15 jours.
    C'est que nous avons voyagés en famille. Juste rentrés
    pour la cérémonie de la Prestation de serment du Président
    élu démocratiquement.

    Pendant cet intermède il y eu quelques soubressauts et
    tensions du côté de la Cour Suprême de Justice. C'est elle
    qui devait rendre son jugement quant à la validité ou non
    des élections et répondre aux questions posées par l'opposition.

    Pour demain, on annonce beaucoup de chefs d'Etats ou de
    représentants des Etats. C'est dire l'importance que revêt
    cet événement et l'ttachement de la Communauté Interbationale
    à la Répub;ique Démocratique du Congo.

    C'est dire aussi que le Congo et son Premier Président
    démocratiquement élu, ne sont pas seuls. Qu'ils ont pus
    compter sur une mobilisation à toute épreuves pendant la
    transition et durant la préparation des premières élections
    démocratiques au Congo.

    Ce sera la troisième fois que le Président Joseph Kabila
    prêtera serment. Mais ce 6 décembre 2006 est sans nul doute
    la consécration pour un homme de patience et de ténacité.
    Parce que ce 6 décembre, devant la Cour Suprême de Justice,
    ce n'est pas la fils du père assassiné, ce n'est pas non
    plus le Président issu d'accords entre factions pour une
    transition, mais c'est un Président élu par le Peuple congolais qui
    prêtera serment.

    Bizarre que ce grand jour ne fasse pas plus de manchettes
    dans les journaux. Ce sera pour demain soir ou jeudi matin,
    avec les photos etc... C'est vrai que c'est tellement normal
    qu'on se demande pourquoi en parler

    Pas de lance roquettes, pas de fuisillades, pas d'armes lourdes
    pas d'africaons s'entre-tuants, c'est trop normal et çà
    ne doit pas se vendre tellement bien, une Afrique normale,
    une Afrique qui va bien ou mieux.

    C'est certainement pour cette raison. Il y a news et news
    celles que l'ont veut voir ou entendre. La normalité n'intéresse
    pas ou plus. Enfin, j'ose à penser que c'est ce que l'on tente de nous faire croire.

    Demain pourtant, c'est la troisième République qui débute,
    c'est une nouvelle êre qui s'ouvre, une page d'histoire qui
    se tourne.

    images