crise humanitaire

  • Quoi de neuf à l'Est de la R.D.C.

    Pin it!

    Ce Carnet de notes  a déjà relaté de la 
    situation catastrophique qui prévaut sur
    une partie du territoire de la RDC et du
    Nord Kivu en particulier.
     
    Est-ce l'année de tout les dangers dans
    cette province ? Est-ce que cette situatiion
    peut encore se déteriorer ?
     
    Si le DARFOUR, à juste titre, est à la pointe
    des informations dans le monde occidental.
    La situation dans le Nord Kivu ne l'est pas
    moins, et est peut être déjà pire. En termes
    de conditions de vie des populations, de droits
    humains bafoués, de déplacement des
    populations et son cortège de conséquences,
    les viols commis.
     
     Quelle issue ? Nkunda, le Général rebel parti,
    la situation est elle règlée ?
     
    Le fait de nombreuses défections dans les
    troupes rebelles et du ralliement à l'armée
    régulière est un point positif à souligner.
     
    Par ailleurs, les troupes composées des ex
    FAR (Force Armée Rwandaise) et des oh
    combien sinistres INTERAHAMWE, (FDLR) miliciens
    génocidaires au rwanda en 1994 n'a pas encore
    trouvé de solution qui soit réellement rassurante
    pour les congolais rwandophones et pour le pays
    des Mille Colines lui-même..
     
    Quid des populations Banyamulenge, instalés
    au Congo depuis plus de deux sicècles ?
    Quid pour leur sécurité ? Quid de la sécurité aux
    frontières Congolo-rwandaises ?
     
    Monsieur Kouchner devait être en cette fin semaine
    en R.D.C. pour s'enquérir de la situation sur le terrain,
    a Goma et dans la Capitale, à Knshasa.
     
    La Communauté Internationale reste très attentive
    et s'informe au mieux de la situation.
     
    L'équilibre de la sous-région est à ce prix. La vie
    de centaines de milliers de gens aussi.
     
    Les résultats engrangés par les élections libres
    et démocratuques ne peuvent pas se laisser
    perturber par un enlisement de la situation tant
    militaire qu'humanitaire dans le Nord Kivu.
     
    Prudence et négociation sont plus que jamais
    de mise en ces heures graves.
     
    Puisse la raison, triompher du mal. Pour celà, il
    faudra un jour discuter des vrais moyens à mettre
    en oeuvre. Peut être de cesser de soigner les plaies
    sans cicatriser.
     
    L'europe d'apr-s seconde guerre mondiale ne se 
    serait pas relevée en si peux de temos sans l'idée
    et la lise en oeuvre du Plan Marshal.
     
    Une des solutions pour l'ensemble de la Sous-région
    des Grands Lacs Africains, est peut être la mise en
    place d'un plan de l'envergure du Plan Marshal mis
    en place jadis en Europe.
     
    La menace était claire. Faire barrage au Communisme
    et à L'Union Soviétique.
     
    Ici, le rapport de forces en présence n'inquitète pas,
    sauf, peut être, la volonté chinoise de s'engager 
    encore d'avantage dans la région.  
     
    Photo ci dessous : Bernard Kouchner. 
     
     
    Bernard Kouchner 001