csc

  • Réduction du Temps de Travail : Emploi et Choix de Société

    Pin it!

    rtt,réduction du temps de travail,syndicats,fgtb,csc,belgique,parti libéral,ps,parti socialiste,monde,planète,urss,bloc,est,ouest,société,vivre,guerre,paix,revenu universel,saint simon,19 ème siècle,dares,40 heures,loi du travail,code du trvail,droit au travail

    Edmond Dubrunfaut : "Les quatre âges de la vie"

    Les Temps de l'Homme (1988) 

     

    Le temps de travail est au cœur même de l’histoire du travail. Que ce soit en Belgique, en France ( où le débat fait râge et raller), aux Etats-Unis, dans les pays dits Émergeants.

    Est-ce la fermeture de Caterpilar à Gosselie, Charleroi en Belgique il y a deux  semaines , est-ce la fermeture de Alstom dans le ville de Jean -Pierre Chevènement, à Belfort, la semaine dernière qui me donnent l'envie d'écrire sur le sujet ? 

    Est-ce la morgue avec laquelle certains critiques, très intelligents pourtant, utilisée pour décrier, annuler, ricaner de ce qui est notre histoire. De ce qui est notre avenir. Et pas seulement l'avenir d'européens que nous sommes. Mais de la planète ? 

    Derrière la R.T.T. , il y a un choix sociétal. Un choix quant à nos priorités. Une préparation de l'avenir des générations futures. 

     

    Mais il y a les "Politiques" . En France, les "Primaires" Droite et Gauche vont exhiber les candidats. A Droite c'est comme dans un catalogue des 3 Suisses, à Gauche, c'est "En attendant Hollande". La Droite à tout mis en oeuvre pour la victoire de Nicolas Sarkozy, sauf, si la Justice se met à faire son travail. A Gauche, tout est fait pour que l'actuel Président soit le candidat élu.

    A n'en pas douter, les  "lieutenants" des Leaders négocient, promettent à l'un , à l'une , à qui un poste, a qui une assurance de promotion, à qui des alliances, sans les révéler , des alliances que l'on découvrira et révélera au public en temps voulu. Des alliances de dessous de tables. 

    Tandis, qu'en Belgique on persiste à nous faire croire que le Premier Ministre est Wallon, alors que les ordres viennent de Flandre et d'Anvers en particulier. ici on a menti aux électeurs. On avait qu'on ne ferait jamais çà. Et ils l'ont fait. 

     

    Mais revenons à nos R.T.T., notre Réduction du Temps de Travail :

    En France, Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) qui vient de révéler sa Candidature aux Primaires de Droite, donc à la Présidence. Nous dit. "Arrêtons avec les RTT, les 35 heures ce sont es histoires du passé, moi je suis dans le présent et le future, je ne suis plus en 2002, 2003".... Elle va vers l'"Ubérisation" de la Société. Ca veut dire quoi ?

    Tout le monde connait "Uber", les taximans qui offrent de leur temps et leur voiture personnelle, pour faire le Taxi. Ils ne payent pas la Franchise des Taxis traditionnels et professionnels, ils touchent ce qu'ils méritent selon le nombre d'heure(s) consacrée(s) à leur business temps plein ou d'appoint. Sécurité Sociale détournée. Le libéralisme à tout vent. C'est ce que nous vend N.K.M. en revendiquant la "Modernité". La modernité selon N.K.M. c'est de ne plus touché ou le moins possible de la Sécu, de ne plus dépendre de l'Etat. Que les pauvres de plus en plus nombreux le sachent et le sentent. Qu'ils n'aient plus les mêmes droits à la santé, l'éducation, les loisirs, la culture.

     

    Après tout, ils ont aussi un portable les pauvres, ou certains pauvres.

    Alors q'ils soient modernes dans leur pauvreté et leur misère !  

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Des Fronts qui se fissurent : Sociaux et Politiques

    Pin it!

    La coalition Fédérale ne pouvait espérer mieux. Après les grèves et les

    manifestations de la fin de l'année dernière, des négociations sereines 

    n'étaient certainement pas à l'agenda des mandataires de la coalition, 

    en ce début de l'année 2015. 

     

    ©DanyMassonDes lézardes se sont fait jour entre d'une part les syndicats, et en  particulier les deux principaux syndicats du pays, la C.S.C. et la F.G.T.B.On ne peut espérer mieux au 16, Rue de la Loi et du Côté d'Anvers ! Exit le Front Commun, même si dans le gobelet, on ne sait plus très bien s'il est à moitié vide ou à moitié plein. 

    Le Front Commun a du plomb dans l'aile, et quel plomb, puisqu'il s'agit du Saut de l'Index. Dieu, que cet index aura pourri la vie des syndicats et aura divisé les défenseurs des travailleurs. Ces travailleurs, qui soit dit en passant ne savent plus, (les actifs et inactifs) comment ils vont noués les deux bouts  en fins de mois. (Crédit Photo : @DanyMasson)

     

    On peut déjà se poser les questions. Que va t-il se passer dans les réunions

    des Fédérations des syndicats ? La F.G.T.B. peut elle rester au balcon ? 

     

    Du côté du 16, on a pourtant aussi des peurs de tromperies. Le V.L.D. ne

    veut pas passer pour le Cocu de l'Alliance au niveau Fédéral. Et, il craint

    que l'exemple anversois, ne se répande à l'ensemble de la Flandre. Bart De

    Wever ayant très bien ficelé ses alliances de diamants avec les autres partis 

    à ce point qu'il se confondent à Anvers dans une unité totale, gobée par la

    seule N.V.A. 

     

    A ce rythme, le V.L.D. pourrait se perdre et risque de se voir confisquer sa

    notoriété. 

     

    Belle et Bonne journée, Belles et bonnes Lectures, Aussi !