dedomagements

  • SNEL, que de problèmes à la population

    Pin it!

    La SNEL, Société Nationale d'Electricité en R.D.C.

    perturbe depuis des années la vie des populations.


    Chacun, chacune, éprouve le besoin d'être satisfait

    de son seul distributeur d'électricité. De coupures,

    en coupures, se sont les coupures de francs congolais

    et de dolllars  qui s'envolent. Vivres frais, et autres

    achats partent ainsi en fumée, ou au fumier. Sans

    parler des électro-ménagers qui se dégradent au

    fure et à mesure du manque de courant.


    Quel recour ? Aucun.


    Devant le géant, la population est réduite à placer

    en pertes budgétaires de la famille, les perturabations

    du circuit électrique.


    Pas un quartier, pas une avenue ou une rue, ne se

    plaint pas de cette situation à laquelle s'ajoute une

    hausse des tarifs.


    Tarifs en hausse, services en baisse. C'est ce qui se

    dit de plus en plus.


    Kintambo, Kingasani, Barumbu, N'Djili, Gombe,

    on ne va pas citer toutes les communes et les

    quartiers.


    A quand, un possible recours devant les autorités

    de cette compagnie pour une rétribution, ou une

    indemnisations des dommages subits ?

     

    C'est certainement un casse tête aussi, pour les

    dirigeants, ceux du Conseil d'Administration et du

    Politique. Mais force est de constater que malgré

    des efforts annoncés çà ne bouge pas.

     

    La gestion d'une telle régie sans appliquer la règle

    des "Résultats", liaison des pénalités ou des bonus

    aux résultats obtenus continuera de paraliser l'avancée

    possible du secteur.

     

    Inga a bon dos. Trop de communication nuis, pas de

    communication du tout, énerve. Par exemple pour 

    prévenir des roulements de délestatges dans les

    quartiers et communes. Ou encore, prévenir lors d'une

    longue panne, expliquer. Ne devrait pas plus nuire que

    ce qui se passe en ce moment.


    A  toute chose malheur est bon comme on dit.

    Ce ne sont pas les vendeurs de générateurs qui

    se plaindront les premiers. Le marché est porteur

    et pour encore longtemps semble t - il.

     

    Ici, ce sont les cordonniers les plus mals chaussés.

    On peux le dire !


    Le Congo peut électrifier l'Afrique presque entière

    et même au delà. Pour l'heure, c'est le pays qui se

    retrouve dans le noir.




    SNEL_Caricature_Baleki


    Caricature parue sur le site http://www.congoblog.net/

    cliquer sur l'image ou le lien.

     

    Bonne journée et bonne lecture !