domenech

  • Les Bleus, chronique d'un scandale... mais pour qui ?

    Pin it!

    Une fois n'est pas coutume. Allez les bleus, allez

    les bleus.

     

    TF1, Canal+, l'ensembles des envoyés spéciaux

    les spécialistes, les publicistes, les sponsors et

    les satelites qui surfs sur le résultat des bleus aux

    abois.

     

    Que le projet sportif ne soit pas clair depuis la fin

    de la dernière coupe d'Europe, tout le monde est

    d'accord. Moins sure que l'ensemble des gens qui

    supportent les joueurs, soient tous prêts à lyncher

    ce qu'il ont adoré et adorent. A moins d'une grosse

    campagne de presse, que dis je de propagande

    anti bleus.

     

    Faire de Ribery un petit "caïd", de Domenech un

    gauchiste pareil à un terroriste, c'est tout  juste si

    on ne le traite pas de "Carlos du foot français" ou

    de J. Gourcuff le Gay (présumé)  dont les autres

    ne veulent pas parce qu'ils n'en sont pas, eux. Une

    France qui se dresse contre une autre France.

     

    Les spécialsites se moquent de se qui les nourrit,

    depuis quelques jours on se gausse du niveau de

    l'intélect des joueurs, "qui n'écrivent pas tous papa

    avec trois p" ... si on demandait un diplôme issu de

    l'ENA pour jouer au foot çà se saurait. Alors arrêtez

    svp.

     

    Le clash de ce dimanche est un clash annoncé. Il

    est le résultat d'une presse anti-bleus, défaitiste,

    aigrie, en mal de sensation. Hier, ou ce dimanche

    ils ont eu ce qu'ils aiment de la sensation. L'audimat

    des chaînes à augmenter, ils ont leur TV réalité. Pas

    besoin d'une ferme ou d'une piscine.

     

    Le problème ici, c'est qu'un homme a été bafoué par

    la FFF, Fédération Française de Football, dans ses

    droits. Ils n'avaient pas le droit de renvoyer Anelka de

    la Coupe de Monde comme ils l'ont fait. Vous direz,

    mais ces gars gagnent énormément d'argent. Oui, et

    ils sont des salariés et ils rapportent autant sinon plus

    qu'ils ne gagnent. Ils sont à la fois, profiteurs et victimes

    d'un systhème qui vit peut être d'ailleurs ses derniers

    beaux jours et ses grandes gabegies. Je ne les plaint

    pas, je veux juste m'arrêter et prendre du recul. Il y a

    d'aileurs des voix dissonantes et pas des moindres,

    pas des gauchistes. Des puristes. Gerets, Fernandes,

    Courbis... même  avec un   bracelet aux bras  on peux

    encore donner un avis.

     

    Honte ! Honte de quoi en fait ? D'avoir perdu contre

    des équipes plus motivées ?

     

    Ou honte de n'avoir pas ramener la Coupe à Sarkozy ?

    Honte d'avoir fait perdre des millions de télespectateurs

    au chaînes qui courent derrière l'audimat comme un

    chien derrière un os?

    Honte d'avoir fait perdre des millions aux sponsors ?

    Peugeot et Addidas perdrraient tant que çà ? Qu'on

    soit prêts à mettre des têtes sur le bihot et restaurer la

    peine de mort.


    Voulez vous connaître mon équipe type ? Non ! Nous en

    avons une par individu mordu de foot, une par afinité de

    jeux et ou de personnes. Alors ?

     

    Quelqu'un à même dit ce dimanche qu' Evra faisait de

    la Politique pendant que les autres jouent au foot. Et si

    les politiques balayaient devant leur porte ? Rama Yade,

    Roseline Bachelot qui convoque demain lundi, Evra, et les

    responsables de staff.  Sarko qui se prononce sur les mots

    d'Anelka en pleine conférence de presse. Des mots vendus,

    des mots de corbeaux, des mots volés.

     

    Si çà ce n'est pas de la politique ? Alors je m'y perd.

     

    La France à peur. La France semble malade des ses

    rêves brisés. Si vous lisez Eric Zeimmour vous devenez

    accros aux Lexotans et aux tranquilisants, ou vous allez

    boire aux seins de Marine Lepen.


    Le scandale n'est peut être pas du côté vers lequel on

    nous demande de regarder ?

     

    Bonne journée et bonne lecture !