femme

  • Des vies de papiers : Ode à la Littérature

    Pin it!

    Photo : @DanyMasson Des vies de papier et Narguile 

    Parlons de l'auteur :

    Rabih ALAMEDDINE

    Rabbin Alameddine peintre et romancier est né à Amman en Jordanie de parents libanais.  Sa vie est partagée  aujourd’hui entre San Francisco et Beyrouth. Son roman Les Vies de papier a été finaliste du National Book Award 2014 et du National Book Critics Circle Award 2015, et lauréat du California Book Award 2015. 

     

    Son livre, le livre fis je envie d'écrire : 

    Ecriture en dentelles, phrases ciselées brodées, écritures arrondies avec des finesses extrêmes. Un ouvrage littéraire extraordinairement fin. Beyrouth pour décor. La belle Beyrouth, Aaliya Saleh vit a l'ombre de on appartement. 

    Aallya à 72 ans, vient de rater une teinture, se retrouve avec des cheveux bleus. Elle se raconte, ainsi que ses voisines, sa famille, sa ville. La Guerre entre Israël et la Palestine. 

     

    Lire la suite

  • Kivu Stop au Massacre

    Pin it!

     

    Stop à l'indifférence, Stop ! 

     

     

    Qui pourra dire qu'il ne savait pas ?

    L'ONU ? La Communauté Internationale ? 

    Qui ? 

    Le ventre des femme et de la terre versent

    des larmes  de sang 

     

    Qui peut dire qu'il ne sait pas ? 

    Qui ? 

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Colette à Anne - Marie Lizin

    Pin it!

    Anne Marie Lizin frappée au coeur .jpgMadame Colette Braeckman, grand reporter au journal Le Soir, spécialiste incontestée de l'Afrique des Grands  Lacs ,  qu'elle  parcours depuis tant d'années nous livre ici au travers d'un petit récapitulatif, de la carrière d'Anne - Marie Lizin. 

    Quelques traits communs et non exhaustifs, entre les deux femmes, la journaliste et la femme politique. Fidélité et Amitiés durables. Ne rien lâcher des causes et de leurs convictions. Une lutte pour l'émancipation de la femme avec un grand "F".

     

    Lire la suite

  • Bon Mercredi

    Pin it!

    image.jpeg

    Lire la suite

  • A Ma Femme ... Un Petit Beurre Lu

    Pin it!

    Lu, Bon et Joyeux Lundi à Tous et Toutes 

    Un petit déjeuner en tête à tête
    Un café serré, des Petits Beurres Lu 
    A nos côtés des réclames pour le Petit Nantais
    Petit beurre Lu, p´tit gars de presque 130 ans

    Souvenir d enfance, souvenir d en France 
    Souvenirs 
    Nous regardons l'image avec Louis - Lefevre - utile 
    "Lu" 

    Nous sommes seuls en salle, Début de semaine
    Jour à deux, liaisons, union, en cœur et rouge 
    Nous mangeons les petits carrés beurrés 
    Je te racontes cette histoire du p´tit gars 

     

    Petit biscuit 
    52 dents pour 52 semaines, 
    Carré parfait avec ses quatre points cardinaux
    Ou les quartes saisons 
    Ses 7 cm de coté pour sept jours semaine 

    Et je te dis que Lu et nous 
    c est la vie sucrée salée 

    J ai faim 

    A Stéphanie ma Femme

     

     

  • La censure frappe les femmes

    Pin it!

    L'homme qui répare les femmes, Kivu, Thierry Michel, Colette BraeckmanCensurez, c'est ainsi que les mythes se créent. Ce qui est censuré est recherché,

    est lu, est vu, entendu, copié. Visotsky était censuré en URSS, il était le poète -chanteur le plus lu et écouté. Elvis Presley a été censuré pour ses déhanchements

    langoureux évocateurs. Il est devenu le King et un Mythe. Aldous Huxley a étécensuré. Steinbeck, Baudelaire, Vian, Orwell, Flaubert, James Joyce et même Lewis Caroll, et .... la Bible et le Nouveau Testatment sous le Renaissance ......

    Vous connaissez non ? Voltaire disait " C'est le propre de la censure violente d' accréditer les opinions qu'elle attaque"

    Et la liste est tellement longue, ce ne sont que des exemples parmi des milliers d'autres.  

     

    DanyMasson

     

     

     

     

     Lisons plutôt le Docteur Mukwege et sa réaction quant à la censure 

     

    Réaction du docteur Denis MUKWEGE à l’occasion de l’interdiction de diffusion en RDC du film documentaire de Thierry Michel et Colette Braeckman « L’homme qui répare les femmes. La colère d’Hippocrate » 

    C’est avec un grand regret que nous avons été informés de l’interdiction de diffusion en RDC du film documentaire de Thierry Michel et Colette Braeckman. 

    Nous avons assisté aux premières du film à La Haye, à Bruxelles, à Paris, et nous avions hâte que nos compatriotes puissent le voir dans leur pays. Ce film a été fait pour eux. Ce film leur appartient. 
    Sa censure met en évidence la volonté du gouvernement de refuser au peuple congolais son droit d’accès à l’information. Son histoire et son droit à la mémoire collective et à la vérité lui sont niés dans le but de mieux le manipuler et le contrôler. 

    En effet, nous vivons en RD Congo dans un climat d’oppression, de dégradation de la situation des droits humains et de rétrécissement de l’espace des libertés fondamentales. 

    Cette énième censure vient allonger la liste d’autres censures dont nous avons été victimes. 
    En 2008, alors que les Nations Unies venaient de décerner au peuple congolais, par notre entremise, le Prix des Droits de l’Homme en reconnaissance de sa lutte contre les violations de ses droits, il n’a jamais été informé de cette récompense. Les radios et les télévisions congolaises n’avaient pas été autorisées à présenter ni le prix, ni son lauréat. 

    Tout récemment, plus de 700 députés du Parlement européen et représentant les 28 Etats membres de l’Union Européenne ont, par un vote unanime, décerné le Prix Sakharov, par notre truchement, aux femmes congolaises victimes de violences sexuelles et basées sur le genre. Ce prix a reçu une résonance médiatique importante dans le monde entier, à l’exception de la RD Congo, où seules quelques personnes avisées en étaient informées. 
    Chacun garde également le souvenir des évènements de janvier 2015 qui avaient suivi les manifestations populaires contre la révision constitutionnelle, où une répression sanglante s’accompagnait du musèlement de la presse libre, de la coupure délibérée de l’Internet, du blocage des réseaux sociaux, du brouillage des faisceaux des radios et des télévisions tels que RFI. 

    Ces mesures liberticides n’honorent en rien les responsables qui les ont prises, pas plus qu’elles ne contribuent à l’amélioration de l’image du pays. 

    Aujourd’hui, il nous apparait incompréhensible que les témoignages des femmes et des acteurs de la société civile retraçant dans ce film documentaire la dure réalité vécue par des dizaines de milliers de femmes ces vingt dernières années, mais aussi leur faculté à retrouver la force de vivre avec dignité, puissent inquiéter outre mesure les autorités qui ont pris la décision de l’interdire. 

    Jésus a dit : « Vous connaitrez la vérité et la vérité vous rendra libres. » Gageons que cette mesure d’interdiction soit temporaire, car la vérité, même si elle dérange certains, a toujours vocation à voir le jour. 

    Docteur Denis MUKWEGE

     

     

    Belle et Bonne Journée

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

     

     

  • Non, Ce sont des Réfugiés ...

    Pin it!

    réfugiés,migrants,ue,merkel,hollande,espagne,libye,syrie,irak,iran,moyen orient,hongrie,autriche,allemagne,etats - unis,angleterre,belgique,france,schengen,espace,mort,tragédie,horreur,femme,homme,enfant,religions,collaboration,indignation

     

     

     

     

    Ce petit mot sur ma page Facebook, a été commenté dans des sens divers mais elle a suscité les réactions, pro ou prou ce que j'ai écrit et qui est reproduit ci-dessous. 

     

    Photo : @DanyMasson  2014  

     

     

     

     

     

     

     

    Hier soir, j'ai été très touché. C'était une réunion de famille.

    Chez des amis. Il y avait la, la Grand - Maman  de  83 ans. 

    Elle raconte la guerre de 40. L'exode. Elle raconte le long

    chemin avec les parents vers le Sud de la France. 

     

    Son Père lui disait. "Allez, marche, tient le coup, lorsque nous

    rentrerons, tu auras un petit chien, ne pleure pas".... 

     

    Arrivés dans le Sud de la France . Ils ont été accueillis par des

    gens qui avaient un Chateau , un vignoble. Après que l'arrière

    Grand Mère, la maman de la Grand Maman conteuse d'un soir,

    ait bien prouvé qu'elle était chrétienne, ils l'ont embauché en tant

    que  femme de ménage. 

    La Grand Maman poursuit.... 


    "Lorsque je vois, ces REFUGIES le long des routes, je pleure, je

    repense à nous, à mon Papa, à ma Maman, à mes Frères et Soeurs"..... 

     

    Ce qui m'a marqué dans cette fin d'après midi, c'est l'étonnement

    des plus jeunes, entre 35 et 45 ans, et puis le fait que la Grand - 

    Maman   a dit, "REFUGIE" et non pas migrant

     

    Ce n'est pas qu'une histoire de sémantique. je regrette. C'est à

    partir d'un diagnostique, de la nomination du MAL, que l'on décide

    du traitement.

     

    Que l'on attaque les causes et pas seulement les effets.

     

    Ce qui ne figure pas sur Facebook : Définition du terme 

    Réfugié

     

    « Le terme réfugié s’appliquera à toute personne (…)

    qui, craignant d’être persécutée du fait de sa race 

    [son origine], de sa religion, de sa nationalité, de son

    appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions

    politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité

    et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se

    réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a

    pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel

    elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements,

    ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner. »

     

    Le Mot "Migrant" n'est il pas péjoratif ou à  connotation qui

    prête à confusion ?  

     

    Ne recoupe t-il pas trop de situations

    diverses et variées ? 

     

    N'est ce pas pour cette raison , (n'en déplaise au HCR, et à

    des Organisations Professionnelles de  la question  de  ces

    cas de Réfugiés, justement ), que l'on ne décide pas ? 

     

    Combien de camionnettes banalisées  et  transformées  en 

    chambres à gaz mobiles ? Combien de bateau(x) chavirés ? 

    Combien de morts ?  Combien de photos d'horreur faudra t -

    il donc encore ?  Pour que les Chefs de Gouvernements et

    leurs Ministres des Affaires Etrangères prennent les décisions

    qui s'imposent ? 

     

    Contre les réseaux de "Passeurs" donneurs de rêves et voleurs

    d'argent , de Vies !  

     

    Entre autres ... 

     

    Pour une Politique de traitement humain de demandeurs d'

    asiles, qui, à ce que l'on croit comprendre du patronat Allemand,

    n'effraye pas  les marqueurs  économiques, que du contraire.  

     

     

     

    Bonne et Belle Soirée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !

     

  • Nuit

    Pin it!

    Apres la nuit, apres avoir dormi sous les étoiles 

    cachées par les eclairâgés publics, Apres avoir si 

    fort pense a elle .... J ai écris ceci ce matin et je 

    l ai envoyé a mes amis .... 

    Le rouge, le noir, le doré se mélangent
    Scintillent aux lueurs des lampadaires
    reflets dans les flaques étendues par terre 
    Des millions d’astres rythment l’atmosphère
    Cet Instant pudique dans ce décor du dehors
    Les corps se drapent, éteignent les lampes 
    La nuit, m’offre ton étoile, d’émois, nos corps 
    se cambrent 
     
     
    Belle et bonne nuit, de belles et bonnes lectures aussi  !