fleuve congo

  • Les Mots Bleus : Christophe.

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMasson / Sunset Africa 

     

     

    Lire la suite

  • Un pont pour deux capitales.

    Pin it!

    Entre Kinshasa et Brazzaville la séparation est ténue, la

    plus petite distance entre deux capitales dans le monde.


    A ce jour la liaison se fait par connots à moteur, barges,

    vedettes rapides.


    image_file_2182

    Beach Ngobila Kinshasa : source Radio OKAPI


    Une petite révolution est entran de naître, même si l'

    idée n"est pas nouvelle, elle a le mérite de faire de

    plus en plus son chemin et de se matérialiser par des

    accords signés entres les deux pays que séparent

    le fleuve Congo.


    Ce sont Messsieurs Olivier Kamitatu, Ministre du 

    Plan de la R.D. Congo et Justin Balemego, Ministre

    de l'Intégration sous-régionale et du NEPAD du

    Congo Brazzaville, qui ont eu l'honneur de parapher

    le document entre les parties.


    Un pont route - rail d'une rive à l'autre des deux

    Congo, c'est un vieux rêve, c'est une ouverture,

    vers l'avenir et la mobilité entre les pays, et des

    craintes qui s'envollent.


    Tout le monde n'est pas heureux de cet accord.

    Pour des raisons économiques, les parlementaires

    du Bas - Congo craignent des répercussions qui

    pourraient être  négatives à l'encontre de leur

    région et de ses habitants. Le Bas-Congo par

    lequel transitent l'ensemble des marchandises qui

    proviennent de la mer et passent par les ports

    de Matadi et de Boma et remontent par la route qui

    relie la région portuaire à la capitale. Ces craintes

    sont légitimes et c'est sure que l'ouvrage pose

    question aux représentants élus.

    Photos Boma  du 18 02 2006 057_2
    Vue partielle du port de matadi : Dany Masson


    Gageons que d'ici la, l'eau coulera sous les ponts

    et que les uns et les autres s'expliqueront quant

    aux tenants et aboutissement de ce projet et par

    l'obtention de garanties. N'en va t'il pas de la même

    manière partout dans le monde. Un ou des changements,

    suscitent des questions, des inquiétudes.


    Bonne journée et bonne lecture

  • Journée mondiale de l'environnement.

    Pin it!

    En 1972, les Nations Unies pour marquer l'ouverture de

    la Conférence de Stockholm sur l’Environnement humain,

    lancent la "Journée mondiale de l'environnement" dont

    la date a été fixée au 5 juin.


    UN Environnement


    Depuis 1972, de nouvelles actions sont venues enrichir

    le projet, par la liaison de la lutte contre la pauvreté et

    l'amélioration de la gestion des fôrets.


    C'est entre autres, ce qui est un des sujets du livre qui a

     été présenté à kinshasa il y a quelques semaines. "Congo

    pays magnifique" qui consacre un large espace à l'évolution

    de la bio diversité et de la chance d'avoir encore un bassin

    aussi riche que celui du fleuve Congo.

    Congo_Chantal Tombu et HuartWEB


    Difficile d'évité aussi l'événement audio visuel "Home" de

    Yann Arthus - Bertrand qui sera diffusé sur la quasi

    totalité des Télévisons du monde et sur le net, YouTube

    naturellement. Dont le lien ci-dessous.


    home

     

    A noter aussi quelques initiatives porteuses d'espoirs,

    comme celle d'Olivier Mushiete non loin de Kinshasa

    sur le plateau des  "Batéké" 20 000 ha, avec son projet

    "Puit de carbone".  8 000 ha sont destinés au boisement

    avec espèces forestières à croissance rapide. Ce bois

    sera destiné à faire du charbon de bois pour Kinshasa,

    mais encore de servir de bois d'oeuvre entre autres.

     

    Alliance parfaite, s'il en est, de la liaison entre le stockage

    de gaz carbonique par les arbres de croissance et la mise

    en  place d'unités de travail et la création d'emplois locaux

    directs pour améliorer le mode de vie des habitants,

    assurer un revenu et lutter aussi contre une migration

    et l'abandon des campagnes vers la ville.

     

     

    Bonne journée et bonne lecture !

     

  • De Kinshasa à Boma, toujours un émerveillement

    Pin it!

    Difficile de rester indifférent face à cette grandeur
    et majesté vue du ciel pendant 1 heure de vol au
    départ de l’aérodrome de N’Dolo jusqu’à celui
    de Boma en passant par Matadi et sa piste d’att
    -errissage de brousse en terre rouge stabilisée.

    Et puis au retour le barrage d’Inga, son gigantisme
    le fleuve Congo dompté en ses chutes par l’homme.

    Les chiffres donnent le vertige.

    Cinquante mètres cubes (50 m³) par seconde d’eau
    soit 50 tonnes à la seconde. Des turbines qui tournent
    à Inga 1 sous 1 tonne / seconde (1000m³/sec) d’eau et à
    Inga 2 de 2,2 Tonnes / seconde (2 200 m³ / sec).

    Le dénivelé des rapides sur 15 km est de 90 m. Le
    vertige, la majesté, dame nature et sa grandeur.

    Venant de Kinshasa, le relief est de plus en plus
    vallonné pour donner des collines à partir du km 60
    de Matadi. Ensuite passé Matadi (Le Caillou), çà
    redevient de plus en plus plat, c’est qu’on s’approche
    du delta du fleuve et de l’Océan Pacifique, de l’eau
    encore de l’eau comme si c’était déjà la mer et des
    lagunes à perte de vue.

    Toujours un émerveillement de survoler ces contrées
    et ce pays si divers en tout, mais si grand.

    Images du barrage d’Inga

    inga00110

    inga0099