fumer

  • ET oui, plus blanc que blanc çà existe

    Pin it!

    En lisant la décision de la Commission européenne qui déclare la validité du refus d'un emploi à une personne parce qu'il ou elle est, fumeur, et que ce n'est en rien discriminatoire, je me suis mis à penser directement à Coluche. Quel aurait été le sketch de Coluche à ce propos ? Lui qui disait déjà à propos de chose plus anodine, que laver plus blanc que blanc, à force çà devient transparent. Qu'aurait - il dit ? Racisme, nouvel eldorado pour les fumeurs, Guantanamo ? peut être ? Que je précise, je ne suis pas fumeur, ou plus exactement plus fumeur. J'ai fumé ma première à 36 ans et je le regrette encore, mais j'ai sus m'en passer, par amour. Tient, un remède pas encore en vogue. Ni patch, ni nicorete, l'injonction de ma belle, seulement çà.Donc, je reviens à nos moutons et je trouve cette acharnement contre cette catégorie de personnes en décalage de ce que celà rapporte à la société, à l'idée qu'on se fait des libertés. C'est pareil avec le vin, bientôt le vin sera proscrit des tables françaises et européennes, parce qu'ils trouveront que le bourbon et le vin californien est plus ceci et moins celà.Non discriminatoire disent les senceurs. Qu'est ce que la descrimination ? Socialement, la discrimination consiste à distinguer un groupe de personnes des autres, et à lui appliquer un traitement spécifique, sans lien objectif avec le critère qui sert à distinguer le groupe.Alors, oui, on va me dire que le lien objectif est de foutre la paix aux non fumeurs, de lutter contre le cancer etc... Les dispostions prisent depuis des années, isolement, zone réservée et que sais - je encore, ne sont elles pas suffisantes.Ce qui me chatouille et me fait marrer, c'est que la plus part de ces messsieurs et dames qui prennent ces décisions, sont souvent ceux et celles qui prônent la libéralisation du Canabis, mais le canabis ne fait de tord à personne, tout le monde sait çà.