gizenga

  • Semaine chargée ...

    Pin it!

    Le moins que l'on puisse dire c'est que M. Jean-Pierre Bemba
    doit se poser pas mal de questions depuis l'élection des
    Gouverneurs Provinciaux.

    Que s'est-il passé ?

    Du côté AMP, Alliance pour la Majorité Présidentielle), c'est
    carton plein.

    Une fausse note cette semaine à la Primature, la présence de
    trois personnes qui se revendiquent du même patronime, pour
    le poste de Ministre du Commerce Extérieur.

    çà peut paraître bizarre ou cocace, mais c'est ainsi.

    Alors, stratégie du Président du parti à qui revient ce
    poste Ministériel ou tentative de brouiller M. Gizenga ?

    Cette semaine la MONUC, (Mission des des Nations Unies au Congo)
    a fait parler d'elle. Son mandat expirant le 15 février 2007.
    De nombreuses voix se sont levées, tant nationales
    qu'internationales, ONG y comprises, Oxfam en particulier
    pour demander une prolongation du mandat de la MONUC et de
    prévenir des dangers d'une catastrophe sans précédent
    si la mission devait se terminer.

    Les appaisements sont venus de New-York, avec une reoncductions
    de deux mois.

    Est-ce que ces deux mois suffiront ?

    Va - t - ont vers un autre round de palabres dans 60 jours ?
    Très certainement. Mais il serait temps de commencer à faire
    confiance aux autorités du Pays et de négocier, peut être
    un mandat géographiquement modifié, en fonction des zones
    et régions du pays qui posent encore problèmes à causes de
    bandes armées encore incontrôlées qui rôdent, massacrent, et
    empêchent la reconstruction sereine du pays.

    Quoi qu'il en soit, maintenant, les Ministres devront passer
    le test devant le Parlement, qui doit avalisé ou non la
    formation de M. Gizenga. Gageons, la aussi que çà ne se fera
    pas sans mal, et qu'avant la prestation de serment au Président
    de la République, des changements pourraient avoir lieux pour
    l'un ou l'autre.

    Semaine chargée donc que celle qui vient de s'achever mais
    celle qui vient ne le sera pas moins.

    Monuc fin de mandat

  • D'un bout à l'autre ...

    Pin it!

    Gizenga I, s'est réuni pour la première fois à Kinshasa.
    les commentaires vont encore bon train, mais après tout
    c'est le travail et les réalisations qui comptent.

    Le monde économique du pays attend beaucoup du Gouvernement.
    les conditions dans lesquelles pourront se développer de
    nouveaux investissements, le dialogue avec les entreprises
    qui ont traversé le désert sans jamais renoncer, la mise
    en route des trois P, (PPP, Participation Publique Privé),
    on ne parle pas ici de privatisation des secteurs, mais de
    prises de participations du privé dans le publique), mais
    aussi, la façon d'aborder le secteur de l'économie informelle,
    (qui représente plus de 80% de l'économie),sont très attendues.

    Les attentes de la populations sont très grandes, en fait,
    et la tâche immense.

    Nous avons tout !Des institutions qui se mettent en place, des ressources,
    de l'ingéniosité, des partenaires internationaux qui y croient,
    et une volonté politique affichée de rompre avec les vieux
    démons, la corruption entre autres, et une justice qui
    garanti les droits de tous, économiques et individuels.

    Du Nord, de France plus exactement, on a pu entendre, hier,
    un discours différent, un discours rassembleur autour du
    µsocial et de l'économique. Hier, Ségolène Royal dévoilait
    son programme Présidentiel.

    Différent, dans ce qu'il est un discours de resspect des
    des autres et de tolérance. Différent, dans sa volonté de
    rompre avec les vieux démons que sont entre autres, l'immobilisme,
    et le non respect des promesses tenues, vers tout les français.

    On la disait vide, presque à la dérive, prête de l'abandon,
    ce n'est pas ce que nous avons pus voir et entendre hier.

    Le discours vers les jeunes et l'Afrique, notamment, sont
    un mélange subtile de main tendue et de mise en demeure de
    respecter le pacte proposé, sur base des droits et devoirs
    de chancuns.

    Ségolène Royale à la Présidence, pourrait vouloir dire, que
    la France ferait son examen de consciences tout au moins,
    vis-à-vis, du Génocide Rwandais. C'est ce qui transparrait
    dans sa manière d'aborder le sujet.

    On la disait aussi, mauvaise oratrice.

    Au moment, oû les loups, de la xénophobie, du racisme, du
    refu de l'autre, l' étranger ou le sans emploi, rentrent au pays
    de Voltaire, je ne l'ais pas trouvé si mauvaise que çà.

    d'un bout à l'autre de la planète, "il n'est de pire sourd,
    que celui que ne veut pas entendre..."

    Ségolène Royale_12 février 07

    gizenga_primature

  • RDC, week-end politique...

    Pin it!

    Ce week-end, la R.D.C. devrait avoir son Gouvernement.
    En effet, le Parlement a été convoqué pour mercerdi 24
    janvier 2007. Certainement pour une communication aux
    parlementaires de l'équipe gouvernementale et donc le
    programme de ce dernier.

    Le travail de Monsieur Gizenga ne semble pas avoir été
    aisé. Les différentes formations rassemblées au seins
    de l'A.M.P., réclamant chacunes des ministères. Normal
    dans un contexte de victoire, où chaque voix apportées
    ont pesées lourds dans le résultat final.

    Parmi les principaux, le PPRD,(Parti du Peuple pour la
    Reconstruction et la Démocratie),le Palu,d'Antoine Gizenga
    (Parti Lumumbiste Unifié),le MSR,(Mouvement Social pour le
    Renouveau, le PDC,(Parti Démocrate Chrétien),Codeco,
    (Coalition des Démocrates Congolais),l’Udemo, de Monsieur
    Nzanga Mobutu, (Union des Démocrates Mobutistes),le
    CCU,(Convention des Congolais Unis),le Panu (Parti de
    l'Alliance Nationale pour l'Unité) de Monsieur Futa et
    enfin l'ARC (Alliance pour le Renouveau du Congo) de
    Monsieur Olivier Kamitatu.

    Depuis ce vendredi les sénateurs sont connus.

    Les 108 Sénateurs de la République Démocratique du Congo
    sont connus.

    Le grand titre de cette prolamation est sans nul doute
    l'annonce de M. Jean-Pierre Bemba, Sénateur de Kinshasa.
    Monsieur Yerodya est lui aussi élu au Sénat pour le Bas-
    Congo.

    Cette élection n'a pas vraiment retenu l'intérêt de la
    poupulation, qui attend avec impatiente la publication
    du Gouvernement par le Premier Ministre.

  • La RDC et les superlatifs, reflexion du jour...

    Pin it!

    Décidément on en aura beaucoup dit sur la République
    Démocratique du Congo, au pays des ambianceurs rien n'
    comme ailleurs, vraiment, en tout cas.

    Le congolais qui à les sens de la répartie, de l'ambiance
    l'amusement, de la satire, de la dérision, entre autres
    à cette singulière particularité de se distinguer (dans
    le bon sens du terme) en tout et pour tout.

    Le pays c'est la même chose.

    "Nous avons le plus jeune Président d'Afrique et même du
    Monde et le plus vieux Premier Ministre d'Afrique et du
    Monde."

    Congo eza Congo !

    top_256409

    palu2

  • L'Assemblée Nationale à siègé

    Pin it!

    La nouvelle Assemblé Nationale issue des élections du 30 juillet 2006, s'est
    réunie cet après-midi. Les Partis de Messieurs Gizenga (Lumumbistes) et Nzanga
    Mobutu, (fils du Maréchal Mobutu Sese Seko) ont rejoints avec d'autres, les rangs
    de la coalition de M. Joseph Kabila.

    Avec ces nouveaux apports de députés, la coalition de M. Joseph Kabila
    à la majorité dans le nouvel émicicle. Certaines rumeurs venant des régions
    font état de mécontentement par rapport aux décisions prises par M. Gizenga
    et M. Mobutu. L'apport de ces voix et de ces mouvements donne
    à M. Joseph Kabila, une plus grande marge de manoeuvre tant à l'Ouest qu'à Kinshasa
    et laisse augurer d'une victoire probable du Président sortant lors du second
    tour présidentiel qui l'opposera à M. JP Bemba.

  • Le Président sortant officiellement en tête

    Pin it!

    Je n'ais pas fait les comptes, mais la CEI, oui. La coalition des partis autour du Président
    sortant, M. Joseph Kabila, est en tête des suffrages aux législatives. La plate-forme autour du Président
    récolte plus de 200 sièges sur 500 à pourvoir. Donc pas de majorité absolue.

    Etant donné le nombre de député qui se sont présentés sur des listes indépendantes, d'âpres négociations ont déjà commancées sans nuls doutes.

    Pour rappel le nombre de députés à élire lors de ces élection est de 500 sur un
    total de 9.707 candidants qui se sont présentés lors de ces législatives. Les nationalistes du RENACO
    viennent en seconde position avec une centaine de sièges. Le RENACO soutient M. Jean-Pierre Bemba.
    Le parti des Lumumbistes le PALU, de M. Antoine Gizenga est dotté de 34 siège et est la troisième
    force politique au Congo.

    M. Antoine Gizenga, dont certains disent déjà, qu'il serait le futur Premier Ministre en cas de victoire de
    M. Joseph Kabila le 29 octobre 2006 prochain.

    Retour sur l'histoire, en effet, M. Gizenga, proche de M. Patrice Lumumba, avait été ministre du premier gouvernement du congo
    indépendant en 1960.

    Ci-dessous deux cartes de la RDC. En verte la carte électorale et des circonscriptions