henri capon

  • Mbote Kinshasa, Debout Kinshasa... vus d'ailleurs

    Pin it!

    Crédit Photo de cout. @DanyMasson "Eau Pire",

    les autres images proviennent des sites web auxquels elles se rapportent  

     

     

    D'autres médias, et bien meilleurs que celui sur lequel vous êtes actuellement parlent d'un des événements de la rentrée au cinéma, à la TV dans les librairies et leurs étales de BD ainsi que pour les cinéphiles de la maison et les amoureux du D.V.D.  

    L'événement de la rentrée, c'est, Debout Kinshasa, M'Bote Kinshasa on en parle ailleurs et de plus en plus .... 

    Lire la suite

  • Brigitte Capon, Les En-Chanteurs, à mes amis

    Pin it!

    Henri Brigitte.jpgHier, samedi 25 juin en la résidence de l'Ambassadeur de Belgique. Madame Brigitte Capon Michiels a reçu la Médaille de Chevalier de l'Ordre de Léopold II. Comme l'a souligne Son Excellence Monsieur l'Ambassadeur de Belgique, Monsieur Dominique Struye. "C'est sur proposition du Ministre des Affaires Etrangères, que le Roi Albert II, élève Madame Brigitte Capon Michiels au rang de Chevalier. Pour son oeuvre, ses services rendus, sa personnalité hors du commun, intergénarationnelle et multiculturelle.

    C'est dans une ambiance chaleureuse, vivante et musicale que s'est déroullée la cérémonie. Madame Brigitte Capon ne s'attendait pas du tout à cet événement. La surprise étant restée totale jusqu'à la décoration elle même. C'est dire les mois d'anxiétés pour Henri Capon, son mari, au courant depuis plus de trois mois.

    Extraits du discours de votre serviteur lors de la cérémonie

     

    Décoration de Brigitte Capon remise par Mr. l'Ambassadeur de Belgique à Kinshasa, le 25 juin 2011

    "Un arrtiste est une personne qui crée des choses dont les gens n'ont pas besoin mais, pour une raison quelconque, il pense que ce serait une bonne idéee de leur apporter." C'est de Andy Warhol

    Brigitte tu es une artiste. Tu as l'âme bie  née de ceux qui ont une bonne idée à cahque seconde que Dieu fait. UNe bonne idéee pour les autres, bien sûre. Et cette soirée t'est dédiée pour cette reconnaissance de la belle personne que tu es. Sais tu que le Millepertuis cette plante si prolifique en biens faits était appelée, il y a de cela des années que les moins de 90 ans ne peuvent pas connaître, 'Herbe aux Fées". Tu es une Fée. Et ce n'est pas parce que tu es blonde, rassure toi.

     

    Aux En-Chanteurs,

    Avec cette distinction que Madame Brigitte vient de recevoir, c'esr vous qui êtes aussi récompensés. Votre travail, votre écoute, votre disponibilité et votre ponctualité. Tout çà mis ensemble et plus encore, fait qu'avec Brigitte, vous semez de la tendresse, de la poésie, de la musique dans le coeur des hommes et des femmes qui viennent vous voir, vous écouter. Vous élevez notre culture à des horizons divers et variés, en la, en do, en ré.

     

    Dans un monde désenchanté, un peux, beaucoup déboussolé, il y a des soleils. Tu es un de ces soleils pour nus qui avons la chance d'être ici avec toi, ce soir, mais aussi pour tout ceux et celles que tu croises, à qui tu parles. C'est un réel honneur d'être compté parmi tes amis. Non que la médaille change la perception mais elle nus anoblis tous aussi un peux.

     

    A vous deux, Henri et Brigitte,

    Peux t'ont parler de Brigitte sans penser à Henri, peux ton penser à Henri sans penser à Brigitte ? Telle est la question, la réponse.

    A vous deux, donc !

    "L'amitié est une âme en deux corps". C'est de Aristoite. I y a des triptyques comme en peintures. Place à la poésie et à la vie, à la liberté des sentiments. A ce propos, de sentiments. Dialogue entre l'Amour et l'Amitié, "l'amour demande à l'amitié, Pouquoi existes-tu, l'Amitié répond, pour sécher les larmes que tu fais couler." De larme ici, il ne sera pas question pour quelque raison que ce soit. Et si d'aventure une goutte de pluie venait humidifier des joues, ce seront des perles de TOI. Qui parle de bonheur à souvent les yeux tristes, n'est-ce pas un sanglots de la déconvenue ? C'est de Louis Aragon. Et pourtant le bonheur existe. Vous le peronnifiez à merveille et il rejaillit sur chacun de nous et de ceux qui n'ont pas pu être ici, ce soir, pour quelque raison que se soi. 

    Que du bonheur !

    Ce n'est que du bonheur d'être ici, pour VOUS, avec VOUS, entre NOUS.

    Henri,

    Ce sIMG_1410.jpgamedi,, est comme je te l'ai dit ce matin par messagerie téléphonique, c'est un samedi que je voudrais éternel. Puisqu'à l'aube i rappela à mes souveinirs des vers de Rimbaut. Qu'il me donne à voir en sortant une Orchidée revenue de sa grisaille, et que nous allons vers l'abe de (des) verres de l'amitié plein les coeurs.

     

     

    A quatre heures du matin, l'été

    Le sommeil de l'amour dure encore

    Sous les bosquets l'aube évapore

    L'odeur du soir de fête

     

     

    (grâce à Jacques Mercier. Merci)

     

    Je te dis, je vous dis, un samedi éternel.

  • Deux amis à l'honneur

    Pin it!

    Cette semaine, quelle semaine ! Lundi matin, de bonne

    heure coup de fil des enfants à Henri. Ils entonnent un

    "Joyeux anniversaire", mesure et dans le ton. Guindaille

    à deux. D'abord chez notre ami Gaby pour le plaisir de

    la table, nous avons mangé léger. Le plaisir de l'accueil

    du Maître de maison, en plus s'il est au parfum de l'objet

    de notre sortie, ce n'est que plus encore. Mais peut il 

    vraiment faire plus ? Cet homme jovial, au sourire aussi

    légendaire que sa cuisine aux parfums portugais et de

    "Fado". Luz Casal n'est jamais loin. Et ce n'est pas pour

    déplaire à l'ami dont c'est l'anniversaire, ni à celui qui

    l'accompagne. Ambiance feutrée, ambiance amicale,

    renforcée par l'odeur des épices qui accompagnent

    les plats aussi divers que bons. 


    On ne fait pas les choses à moitié, on va refaire ou se

    refaire une énième fois le monde, alors "Champagne".

    On a pas tout les jours vingt ans ! 


    Tu n'est pas au bout de tes surprises, Henri. Après cet

    intermède à deux, et qui n'appartient qu'à nous deux.

    Après avoir  été de tables en tables, fait du porte-à-porte

    potache. Le soir un événement, indépendant de notre

    sortie, allait te saisir à froid. Concert exceptionnel d'une

    partie des  membres de la Chorale "Les En-Chanteurs"

    sous le préau central de l'Ecole Belge. Sont réunis tes

    amis proches. Pour Toi. Et  45 minutes d'enchantement

    d'une  densité émotionnelle de 8 sur l'échelle de Richter

    (il en faut bien une de référence). 


    Questions d'Henri, " comment, pourquoi, mais enfin ?".

     

    Quand on sème l'amour autour de soi, on récolte. Le poste

    central  qui est le tien au sein de la chorale, tes attentions,

    ton  don de toi. Quand on sème, on récolte ! Que dire ?

    Sinon, merci d'être toi, d'être ce que tu es.

     

    Merci mon ami des ces moments agréables, pour tes

    marques d'attentions, ta disponibilité, ton amitié. Merci !

     

    Mardi soir en me couchant, autre destin, autre personne,

    autre fait, autre amie. Geneviève m'envoie un message

    de Montpellier. Vous vous souvenez de notre coup de

    coeur lorsqu'elle fut élevée au Grade d'Officier de l'Ordre

    National du Mérite des mains par M. le Président de la

    République.

     

     "Après 38 années au Parti Socialiste et après avoir

    travaillé au service de la  Région,   de son Languedoc -

    Roussillon, pour les cultivateurs. Après avoir étudier et

    mis en place les structures d'un pôle d'avenir et de

    développement. Après ses combats pour les droits

    des femmes". Geneviève est exclue pour être sur la

    liste de Georges Frêche.  Elle titre d'ailleurs sur son

    blog "Place aux Femmes" "Au PS, Jaurès et Blum,

    remplacés par Staline et Béria."

     

    Dans la semaine, Geneviève reçoit des marques de

    sympathies. Pas seulement de sa Région, de la France,

    entière, de l'étranger. Entre autres, celui de la petite fille

    de l' Avocat de la veuve de Jaurès. Que dit elle ?

     

    "Nous pensons à toi depuis cette absurdité.. qui conduit

    encore à des divisions ... donc à l'ECHEC.".....

     

    La aussi, les combats de personnes ont pris le pas sur

    les idées et le débat de société. Que Georges Frêche 

    pose questions avec ses élucubrations, nul ne le niera.

    Il  dit  ce qu'il pense et fait ce qu'il dit,  ce qui n'est  pas

    souvent le cas dans le sérail des "censeurs" d'aujourd'hui

    du côté de Solférino. Le Désir d'avenir est ailleurs à l'

    ouest, le long des côtes Atlantiques.

     

    Il est des semaines comme çà, où les événements 

    s'enchaînent et ne se ressembles pas. Pourtant, ce

    sont des proches qui sont au centre de l'actualité, 

    une autre, pas celle des médias, celle du coeur. La

    visite de Nicolas Sarkozy à Kigali est dans la ligne 

    de ces événements. Pas que Sarkozy soit un ami

    mais que le Rwanda, les événements de 1994, le

    Génocide restent gravé. C'est un combat d'homme en

    faveur des droits humains, du droit à faire son deuil, 

    du droit à connaître un jour la vérité, toute la vérité.

    Il n'y a pas de différences entre le Mémorial de Gishozi

    et les camps de la morts établis par les Nazis contre

    les juifs pour la Solution Finale. La Shoah et la chasse

    aux Tutsis ou Hutus modérés n'a que de différent le

    lieux, la couleur, la religion. Les fondements de ces

    massacres, les mêmes. La Barbarie et le rejet de l'autre.

    Instrumentalisation des uns contre les autres. Au 

    service de l'abnégation du genre humain.

     

    Pourquoi ?  

     

    Les raisons d'Etats ont primés sur les excuses en

    ce jeudi 25 février 2010. Nul doute qu'une enquête

    aura lieu. Une Commission d'enquête est en train de

    voir le jour.

     

    De nombreuse voix se sont levées cette semaine

    dans cette direction au travers d'éditoriaux dans les

    quotidiens français, Le Monde, Le Figaro, Libération, 

    ou L'Humanité pour ne citer qu'eux. Des livres sortent

    ou ressortent. Pour que le "Pôle génocide" puisse 

    travailler enfin en toute indépendance en France,

    comme ce fut le cas en Belgique ou à l'ONU.

     

    A ce propos quelques livres à ne pas manquer si

    cette tranche de l'histoire de notre humanité vous

    intéresse ainsi que la Région des Grands Lacs

    Africains.

     

    Collette Braeckman : Rwanda histoire d'un génocide

    Jean Hatzfeld : Une saison de machettes

    Du même auteur : Dans le nu de ma vie

     

    Parmi tant d'autres......  


     

    Points communs, en des lieux lointains les uns des

    autres.  

     

    L'amitié, la communication, l'écoute de l'autre, la

    culture des autres.

     

    L'amitié la plus belle saison des quatre de la terre

    Deux amis à l'honneur et l'honneur d'être un des

    leurs, un pays cher au coeur. 

     

    Bonne journée et bonne lecture !