humanisme

  • Des Murs ou des Passerelles ...

    Pin it!

    Epinglé ce Coup de Rage Elitiste de Jean Rochefort.  Qui, invité 

    par l'EX  garde  des Sceaux , Madame Rachida Dati,  pour  une

    fête de quarter dans le 7ème.  S'est indigné au nom des EVITES.

     

    Ce que dit Jean Rochefort .....

    "C'est ignoble non ?"

    "Moi, je la reçois [l'in­vi­ta­tion ndlr], mais pas la dame qui est gardienne chez nous. Elle travaille, paie ses impôts et a élevé cinq enfants qui ont merveilleu­se­ment réussi. Trois ont fait Sciences Po. C'est une mère courage, mais elle n'est pas invi­tée. Pourquoi ? C'est ignoble non ? Moi ça me révolte", s'est indigné Jean Rochefort. Il a bien évidemment envisagé d'adresser un courrier bien senti à l'ex-ministre. "J'ai pensé répondre à Dati : 'Je t'*******, ****** ! [le magazine a censuré les noms d'oiseaux, ndlr]. "Chiche ?", demande Le Point. Toujours aussi blagueur, l'acteur lance : "Vous avez raison, ça risque de lui faire plai­sir. Faut être précau­tion­neux. Si j'écris ça, je suis sûr qu'elle va me tomber dans les bras".

                                                                                                     

                                                                                                 Coup de Coeur : Laurent "Job"

    Mon Ami,

    Laurent a retrouvé un travail et sa dignité  avec, dans son

     domaine,  un CDI et  un poste  qualifié   à responsabilité. 

    Ceci après plus d'une année de "Galère".

     

    Alors Bravo mon  Vieux, j'espère rejoindre le "Club" des

    Utiles moi aussi très vite et très prochainement. 

     

     

    Et puis un Cadeau. Un clip, une chanson, un gars, un mec, un homme, 

    un chanteur qui à de la vie au coeur ou du coeur à la Vie. Ovation ! 

     

    Quand d'autres construisent des murs 

    Construisons des Passerelles 

     

    "C'est çà la France" 

    Marc Lavoine 

     


     

    Belle Journée, Bon Dimanche,

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

      

  • L'anniversaire du chroniqueur

    Pin it!

    Ce matin, le chroniqueur prend un an, une année.

    Une fois n'est pas coutume, le post lui est consacré.

    Oh, j'entends, mais ce n'est pas congolais çà n'a 

    rien à voir avec la RDC, mais si vous l'écoutez le

    matin sur la RTBF Radio dans ses Chroniques, du loin

    matinal, qu'elles soient nomade ou sédentaire, vous 

    vous dites que ce qu'il nous dit de la haut du studio

     de son Nord, il n'a perdu ni le Nord, ni le Sud et  que

    chacun(e) d'entre nous n'en sort pas sans questions

    ou indifférent(e).


    Pourquoi ? Simple. Son humanisme et çà, quand

    on en a le virus c'est grippal HNNNN, çà trançande 

    les ondes, les km, la vitesse, les distances. Il pense

    cet homme après ses actions et ses causes communes

    que " l'enjeux est d'apprendre à vivre ensembe, poser

    les questions " et çà il s'y connait. Pour Paul Hermant

    ".. l'histoire doit être racontée, mais elle ne peut être

    répétée... " un homme d'action et de réflexion, tel est

    le chroniqueur, inventeur d'émissions citoyennes, et

    fondateur d'associations avec pour coeur, le citoyen.

    Villages Roumains, Causes Communes entre autres.


    Comme ce matin, je ne l'ais ni entendu, ni lu encore

    j'en profite pour lui souhaiter un très bon et joyeux

    anniversaire et surtout de nous donner à réfléchir

    tout en nous délectant de tant de beaux double jeux

      de  verbe et de mots  précis, ciselé, rchaque matin,

    histoire de nous remettre en phase sinon avec les

    autres, au moins avec la vie de tout les jours et de

    se prendre pour rien d'autre, qu'un(e) citoyen(e) du

    Monde, de ce village déboussolant.

    .

     

     

    Bonne journée et Bonne lecture !


    Cliquez sur l'image pour atteindre les Chroniques de 

    Paul Hermant.

     

    paul_premiere_5.jpg


     

  • Lutte contre la pauvreté, lutte contre les honneurs...

    Pin it!

    Comme le leitmotiv d'une vie, la lutte aura été présente
    aux côtés de celui qui vient de quitter ce monde de sans
    toits, de pauvreté matériel et des idées.

    L'Abbé Pierre est décédé. Un choc ! Un séisme !

    Un choc, pour les francais mais pas seulement, qui l'élisent
    français de l'année depuis plusieurs millésimes.

    Un séisme, pour ceux qui comptaient à ses yeux, les sans
    abris, les pauvres, les marginaux, comme on dit.

    Il a lutté contre la pauvreté, mais aussi contre les honneurs
    en refusant la légion d'honneur, précisément.

    Lutté contre le fascisme et l'antisémitisme, contre la
    Shoa.

    Lutté conte l'isolement des idées, en confrontant avec
    d'autres, les siennes et les leurs. Cette lutte de
    l'intelligence contre la bêtise, n'est pas la moindre.
    de celles qu'il a menée, si l'on eccepte le faux pas
    commis avec Garaudi.

    Bâtisseur aussi et surtout, "Les Compagnons d'Emmaüs".

    Dieu et les Hommes. Le titre du livre écrit avec Bernard
    Kouchner, témoigne de cette lucidité et de son engagement.

    Ils se complètent, les deux font la paire. L'un s'occupant
    un sac de riz sur le dos des maux de l'humanité
    à travers le monde et l'Abbé pour ceux plus
    près de chez nous, de ceux de la rue, que l'on croisent, sans
    trop les voirs.

    Il aura été dans la lignée des apôtres, tout en acceptant
    par contre, d'être un homme, pas un surhomme, avec des
    faiblesses d'hommes et de coeur pour la chaire.

    Un exemple ?

    Il était au délà des dogmes et des phylosophies, un libre
    penseur en soutane en quelques sortes.

    Un humaniste çà, c'est sure.

    S'il est un juste parmi les justes qui a sa place au Panthéon
    c'est bien lui, l'Abbé, il ne sera pas la pour lutté contre
    cette fois.

    Ce sera tout simplement un retour des hommes vers un autre homme,
    pour l'humanité et un repère pour l'avenir.

    dessin Abbé Pierre

    2221076184.08._SS500_SCLZZZZZZZ_V1056546946_