kigali

  • Juste un an

    Pin it!

    Crédit Photo - Montage @DanyMasson / Ça fait un an .. AML 

     

    Ça fait juste un an. J'étais dans la voiture à Warnant - Dreye. Je venais de déposer Naïm au Patro. La musique de la radio s'interrompit. Place aux infos avec un "Flash - Info" durant lequel, disait la journaliste, on reviendrait plus tard. 

    Anne - Marie Lizin est décédée, à Huy, sa ville. 

    Lire la suite

  • La Musique Pour Mémoire : Manuscrit complet

    Pin it!

    Alors que le soleil se couche sur le Fleuve au dessus du  Pool. Qu’il n’est ni tard, ni tôt. Alors que les paons chantent leur symphonie avant et en s’envolant  dans les arbres qui les abritent, mais aussi,  l’art des artistes, sculpteurs, peintres, potiers, céramistes qui viennent ici, dans ce havre de Paix au milieu de la ville, se ressourcer, méditer, élever leur esprit à l’œuvre qu’ils veulent modeler, peindre, tailler.

     

    Alors que les restaurants de la ville se remplissent de vie. Les fourneaux pré chauffés à blanc, les plats préparés pour la cuisson attendent le coup de feu.

     

    Dans quelques minutes, le ballet des gens de salles commencera. Les vas et viens entre les tables et les cuisines  reprendra comme à l’habitude. Ici, ou ailleurs, dans cette ville, ou dans une autre, il en est de même. Au centre de l’Afrique, au bords des rives du fleuve Congo. En bord de Meuse ou à l’embouchure de l’Escaut. Entre les gratte-ciels de San – Francisco, ou à la sortie d’une usine ou du Conservatoire  de Saint – Petersburg, dans un quartier populaire de Paris ou dans une des rues de l’île Saint-Louis. Partout, même sur un sampan flottant sur  les eaux du Yang Sée Qiang. A la lumière couchante, les tables se font l’endroit de rencontre. L’endroit du repos et des rites. Rituel humain. Rites sociaux.

     

     

    ....... voir la suite dans le PDF associé 

     

    Laissez des commentaires svp.... 

    Si vous aimez, n'aimez pas,

    ce que vous pensez,

    sans pudeur, sans retenue, ... 

    Lire la suite

  • New Kid In Town : The Eagles

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo(s) : @DanyMasson / A Cloche Pied (New Kid In Town)

     

    Lire la suite

  • Kingston Town : UB 40

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo(s) : @DanyMasson / Kingston Town (Ailleurs) 

    Lire la suite

  • Don’t Answer Me : Alan Parson Project

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo(s) : @DanyMasson / Snake Roots (Racine ou Serpent ?) Muanda 

    Lire la suite

  • Aimer est Plus Fort Que d'être Aimer : D. Balavoine

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo :  @DanyMasson /  Le Chemin 

    Lire la suite

  • "Les Copains D'Abord : Georges Brassens"

    Pin it!

     

     

     

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : @DanyMassonn / Encrage 

    Lire la suite

  • Denis Mukwege aura - t - il le Prix ?

    Pin it!

    Le Prix Nobel de la Paix au Docteur Mukwege serait

    une reconnaissance pour les Populations du Kivu.

    dénis mukwege,prix nobel,kivu,femmes,viols,viol,guerre,est,congo,kinshasa,kigali,rwanda,burundiPour ces femmes, ces hommes, ces enfants, qui vivent depuis plus de 20 années dans des guerres sans fin, plus criminelles et plus horribles, les unes que les autres. 

     

    Crédit Photo : blog de Panzi 

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Kinphonik, Le Clip de la Semaine

    Pin it!


       

    Tant annoncé et tant attendu. Le Clip des Kinphonik 

    "Paulauoutai" le Clin d Oeil sympa des kinois(es).

    Il est publié sur Facebook voir le page dont les lien

    est le suivant  https://www.facebook.com/kinphonik 

     

    ou sur Youtube d'un clic sur le lien ICI. 

     

    Votez sur la Page Facebook, sur Youtube, ou ici, et

    dites nous avec vos mots, ce que vous en pensez. 

     

    Belle et Bonne journée, Belle écoute, Bonnes Lectures 

    aussi ! 

  • La vérité rien que la vérité ! De la sérénité aussi !

    Pin it!

    Rare,  mais  l'exception  confirme  la règle,  la publication

    en  entier  d'un  article à propos de la Région des Grands

    Lacs  Africains.  Cet article de Colette Braeckman auquel

    ce  blog et l'auteur souscrivent. Les mêmes questions, les

    même  inquiétudes.  Pourquoi maintenant ?  La fuite,  ses

    origines ne  devraient pas trop étonner ceux et celles  qui

    suivent assiduments la situation de cette région.Qui mieux

    que Colette Braeckman pour faire une synthèse, avoir une

    lecture de terrain ? Nous avons eu la chance de nous croisé

    sur certains. Ici, la tension monte. C'est regrettable. Rien ne

    sert aux uns et aux autres de surenchérir.

     

    Cette actualité,  est à suivre  de  près. Ce  qui  est ou sera

     publié et avalisé par l'ONU ne sera pas ce rapport tel quel.

    Quoi qu'il en soit, il  ne  doit pas laisser une  porte ouverte

     supplémentaire aux négationniste du Génocide de 1994.

     

    A tout prendre il sera peut être une monnaie d'échange qu'

    utilisera la France qui est de nouveau devant le dilemme de

    faire ou ne pas faire de commission sur le Rwanda et les

    événements de 1994.

     

     

    Bonne lecture et Bonne journée !

     

    colette.jpg

    Colette Braeckman : Crédit Photo Le Soir


     

    La  vérité due  aux  morts  et  les  intérêts  des   vivants


    Il n’y a pas de bonnes et de mauvaises victimes. Si l’on  veut

    que   la région des Grands  Lacs connaisse  un jour une  paix

    durable,  il faudrait que la lumière soit faite sur tous les crimes

    qui y ont été perpétrés, par les uns et par les autres,   que tous

    les morts, quel que soit leur groupe ethnique ou leur nationalité,

    puissent être pleurés sans contrainte et reposer en paix.   Mais

    il n’y a pas non plus de bonne et de mauvaise vérité et si l’ONU

    entend prendre la tête de l’exercice, elle doit aussi rappeler ses

    propres responsabilités :   l’abandon du   Rwanda, la protection

    humanitaire accordée à   des génocidaires en armes confondus

    avec les réfugiés,  l’incapacité de régler le  problème sécuritaire

    que leur présence représentait tant pour le Rwanda que pour les

    populations congolaises. Et, de nos jours encore, il faut déplorer

      l’incurie  des Casques bleus qui,   à Luvungi, n’ont pas  réussi, et

    peut-être pas tenté, de protéger 200 femmes congolaises violées

    systématiquement par des rebelles dont  la présence,   il importe

    de s’en souvenir, découle directement des évènements  de 1994

    et de la guerre de 1996-1998…


    Cela étant, à condition qu’elle aborde les causes autant que les

     conséquences, l’investigation menée au Congo est légitime, car

    elle  rend justice à ces millions de  Congolais qui ont été, à des

     titres  divers, victimes d’une guerre qui n’était pas la leur.  Mais

    elle est aussi explosive, car la publication du rapport risque de

     bousculer plusieurs gouvernements de la région : des éléments

    des forces armées rwandaises sont directement visés, mais des

     Burundais, des Ougandais, ainsi que des officiers congolais, hier

      membres des groupes rebelles, pourraient également être mis

    en cause.


    Pour être complet, le rapport devrait aussi mentionner les appuis

     internationaux dont bénéficièrent à l’époque les forces de l’AFDL

    ainsi que leurs adversaires. En effet, au moment des massacres

    de Tingi Tingi, des mercenaires serbes se trouvaient à Kisangani,

    recrutés  par  les Français et ils s’apprêtaient à faire leur jonction

    avec  les  combattants hutus qui   se servaient des  réfugiés civils

    comme de boucliers humains.


    En  outre,  les attaques  sur les  camps et la traque  des réfugiés à

    travers le Congo furent rendues possibles par des photos aériennes

     fournies par les Américains, tandis que les Canadiens faisaient tout

    pour décourager, au début de la guerre,  une intervention plus vaste

    de l’ONU.


    Autrement dit, il serait totalement injuste de charger uniquement

    les  gouvernements africains de la région, comme si  les Nations

    Unies et surtout les grandes puissances membres du Conseil de

    sécurité   n’avaient   pas été   activement  impliquées   dans   ces

    événements,   évènements   dont les peuples   de   la région des

    Grands Lacs allaient payer le prix durant des décennies.


    Après  quinze  années de  silence  obligé et   de  triomphe de la

    raison d’Etat, ce rapport, dont la fuite, inévitable mais   peut-être

    pas   fortuite,  apparaît  comme un pavé dans la mare, alors que

    les  gouvernements de la région commençaient enfin à se parler,

    à collaborer, à s’engager dans la reconstruction. Les intérêts des

    vivants, qui   aspirent à  la paix,   au développement,   pourraient

     entrer en collision avec la vérité due aux morts…


  • Luc Toussaint, carnets de voyages N° 1...

    Pin it!

    DSCF1263_2

     

    Présentation...

    çà faisait longtemps que ce RDC Carnet de Notes

    voulait s'ouvrir à d'autres écrits, d'autres carnets.

    Après plusieurs tentatives de partages en directe

    avec d'autres amis. Voilà que c'est chose faites.

    Et quel honneur de commencer avec un ami tel

    que Luc Toussaint.


    Luc Toussaint, photos coin supérieur gauche, à eu

    la gentillesse de confier ses carnets de notes à cet

    espace. Il seront reproduits ici dans la plus stricte

    fidélité de l'auteur, et par suites successives, tenant

    compte de la longueur des "notes africaines de Luc".


    Luc Toussaint, nous nous sommes connus en 1976-

    1977, à Liège, notre ville. Il était journaliste à la

    R.T.B.F. et donnait des cours de formation à la F.A.R.

    Fondation André Renard.


    C'est l'année de la Dentellière, film de Claude Goretta,

    avec Isabelle Huppert, dans un des ses premiers grands

    rôles au cinéma.


    Luc est depuis quelques jours dans le Kivu, à l'Est de la

    R.D. Congo. Il est arrivé par Bujumbura à Bukavu. Il

    s'est rendu à Goma, dans les montagnes de la Virunga,

    à Kigali, Uvira....


    Mais laissons la parole, ou plutôt la plume à Luc et à

    ses récits d'homme cultivé, curieux des autres, sportif,

    et toujours émerveillés par la diversité culturelle, l'une

    des richesses des peuples.

     

    Première partie : dès ce vendredi 3 avril 2009


    Bonne fin de journée et bonne lecture.