kinshaas

  • Reprise des activités sur fond de ciel gris et odeur de poudre

    Pin it!

    L'activité a repris, Kinshasa s'active mais sous surveillance des forces armées, FARDC, Forces Armées Congolaises, Police, ONU, EUFO. Aux abords du théâtre des activités de ces deux derniers jours, ont peut voir des chars de la MONUC en face de VODACOM et à l'intersection Boulevard du 30 juin et de la route menant au Cercle de Kinshasa. Un cadavre est resté la, à 50 mètres de l'entrée du Cercle. Avenue de la Justice à l'intersection menant au "Petit Baobab" des blindés légers de l'EUFOR, des militaires de la garde de M. JP Bemba non loin, puisqu'on se trouve derrière la Villa assiégée. Ils se regardent, c'est même comme s'ils se surveillent. Des dizaines de personnes se servent sous les yeux de ces différentes forces. ON voit des gens, repartir avec des splits de climatisation sur la tète, des portes, des chambranles de portes, des cadres, des tables, tout se qui peut être pris dans les maisons qui ont été détruites aux abords des événements. L’odeur de la poudre à envahit la ville et pas seulement dans ce périmètre mais bien plus loin. Chacun y va de son commentaire et de son vécu durant les événements. La Pâtisserie Nouvelle est bondée, les commentaires vont bon train autour d’un café et d’un croissant chaud. Cet après midi devrait commencer le désarment des milices y compris des forces proches de JP Bemba. Ambiance de nouveau pas très nette et tendue. Les différents magasins et bureaux d’affaires devraient stopper les activités dès 13, 14 heures.Photos . immeuble Vodacom saccagé, Chars de l'ONU.