kouchner

  • La Musique Pour Mémoire : Manuscrit complet

    Pin it!

    Alors que le soleil se couche sur le Fleuve au dessus du  Pool. Qu’il n’est ni tard, ni tôt. Alors que les paons chantent leur symphonie avant et en s’envolant  dans les arbres qui les abritent, mais aussi,  l’art des artistes, sculpteurs, peintres, potiers, céramistes qui viennent ici, dans ce havre de Paix au milieu de la ville, se ressourcer, méditer, élever leur esprit à l’œuvre qu’ils veulent modeler, peindre, tailler.

     

    Alors que les restaurants de la ville se remplissent de vie. Les fourneaux pré chauffés à blanc, les plats préparés pour la cuisson attendent le coup de feu.

     

    Dans quelques minutes, le ballet des gens de salles commencera. Les vas et viens entre les tables et les cuisines  reprendra comme à l’habitude. Ici, ou ailleurs, dans cette ville, ou dans une autre, il en est de même. Au centre de l’Afrique, au bords des rives du fleuve Congo. En bord de Meuse ou à l’embouchure de l’Escaut. Entre les gratte-ciels de San – Francisco, ou à la sortie d’une usine ou du Conservatoire  de Saint – Petersburg, dans un quartier populaire de Paris ou dans une des rues de l’île Saint-Louis. Partout, même sur un sampan flottant sur  les eaux du Yang Sée Qiang. A la lumière couchante, les tables se font l’endroit de rencontre. L’endroit du repos et des rites. Rituel humain. Rites sociaux.

     

     

    ....... voir la suite dans le PDF associé 

     

    Laissez des commentaires svp.... 

    Si vous aimez, n'aimez pas,

    ce que vous pensez,

    sans pudeur, sans retenue, ... 

    Lire la suite

  • Aimer est Plus Fort Que d'être Aimer : D. Balavoine

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo :  @DanyMasson /  Le Chemin 

    Lire la suite

  • Lutte contre la pauvreté, lutte contre les honneurs...

    Pin it!

    Comme le leitmotiv d'une vie, la lutte aura été présente
    aux côtés de celui qui vient de quitter ce monde de sans
    toits, de pauvreté matériel et des idées.

    L'Abbé Pierre est décédé. Un choc ! Un séisme !

    Un choc, pour les francais mais pas seulement, qui l'élisent
    français de l'année depuis plusieurs millésimes.

    Un séisme, pour ceux qui comptaient à ses yeux, les sans
    abris, les pauvres, les marginaux, comme on dit.

    Il a lutté contre la pauvreté, mais aussi contre les honneurs
    en refusant la légion d'honneur, précisément.

    Lutté contre le fascisme et l'antisémitisme, contre la
    Shoa.

    Lutté conte l'isolement des idées, en confrontant avec
    d'autres, les siennes et les leurs. Cette lutte de
    l'intelligence contre la bêtise, n'est pas la moindre.
    de celles qu'il a menée, si l'on eccepte le faux pas
    commis avec Garaudi.

    Bâtisseur aussi et surtout, "Les Compagnons d'Emmaüs".

    Dieu et les Hommes. Le titre du livre écrit avec Bernard
    Kouchner, témoigne de cette lucidité et de son engagement.

    Ils se complètent, les deux font la paire. L'un s'occupant
    un sac de riz sur le dos des maux de l'humanité
    à travers le monde et l'Abbé pour ceux plus
    près de chez nous, de ceux de la rue, que l'on croisent, sans
    trop les voirs.

    Il aura été dans la lignée des apôtres, tout en acceptant
    par contre, d'être un homme, pas un surhomme, avec des
    faiblesses d'hommes et de coeur pour la chaire.

    Un exemple ?

    Il était au délà des dogmes et des phylosophies, un libre
    penseur en soutane en quelques sortes.

    Un humaniste çà, c'est sure.

    S'il est un juste parmi les justes qui a sa place au Panthéon
    c'est bien lui, l'Abbé, il ne sera pas la pour lutté contre
    cette fois.

    Ce sera tout simplement un retour des hommes vers un autre homme,
    pour l'humanité et un repère pour l'avenir.

    dessin Abbé Pierre

    2221076184.08._SS500_SCLZZZZZZZ_V1056546946_