le petit fute rdc

  • Le Petit Futé R.D.C., seconde livraison...

    Pin it!

    Samedi dernier, les deux co-auteurs de la dernière

    livraison du Petit Futé donnaient une conférence de

    presse en la Salle Brel du Centre de la Francophonie

    Belge, Wallonie - Bruxelles International.


    Messieurs Philippe  Wyvekens et  Médard Tambwe 

    Mangala, Directeur de Publication et Auteur du livre

    ont expliqué leur démarche pour  ce  deuxième  livre

    touristique sur la République Démocratique du Congo.


    Le mot qui reflète probablement le mieux le Congo 

    c'est "DIVERSITE". Diversité du patrimoine naturel,

    diversité du climat de la faune et de la flore, diversité

    territoriale, avec onze Provinces qui deviendront très

    prochainement Vingt six, diversité des ressources et

    des sources d'énergies, diversité des terroirs, diversité

    des langues et celle de la Culture et des Arts.


    Ils tracent les perspectives du Tourisme en RDC, et

    ils relèvent le potentiel énorme dans ce domaine.


    Les Congolais et le tourisme.


    Il fut relevé durant la séance de questions et d'avis

    échangés entre la salle et les orateurs, que la notion

    de tourisme reste encore très nébuleuse dans l'esprit

    des gens et que le fait de se rendre à Maluku, Boma,

    Le Lac Ma Vallée ou les Chutes de Zongo n'est pas

    pour les congolais "faire du tourisme". Alors que c'

    en est. Font entendre deux intervenants de la salle.

     

    arton18620-7532e

    Cliquer sur l'image : Lien vers le site

     

     

    "Le tourisme ce ne sont pas uniquement des blancs 

    qui se baladent avec un appareil photo, c'est aussi

    la population qui va avec les enfants au Zoo, au Centre

    de Kinshasa, ou ailleurs dans le pays et qui va à la

    rencontre d'un nouvel espace de vies, de cultures

    différentes, de paysages différents."


    Autre point relevé durant la présentation, la difficulté

    rencontrée ainsi que les tracasseries  en  matière  de

    prises de vues PHOTOGRAPHIQUES.


    La photographie devrait être réglementée ouverte et

    ne plus être un motif de longues palabres.


    Ouvrir la photographie aux personnes qui aiment garder

    des souvenirs de leur passage c'est aussi donner une 

    chance à une autre visibilité du Congo. Un autre oeil

    que celui rendu si souvent par les médias, parce qu'on

    ne parle du Congo, que lorsque çà va mal.


    Le permis de  Photographier c'est un nouveau zoom sur

    le Congo un angle de vues différent, un prisme humain qui

    est   dénué   de   sensationnalisme   à tout  prix   ou   de  

    voyeurisme. 


    La diversité et les richesses ont été abordées, elles le

    seront toujours dans ce pays merveilleux et si grand. 


    La principale richesse vient tout de même de la diversité

    des populations et de la gentillesse qui en émanent.


    Bonne journée et Bonne lecture !