louis michel

  • RDC - Union Européenne

    Pin it!

    De plus en plus difficile de s'y retrouver dans cette

    escalade de propos tenus entre la RDC et l'UE, sur

    base encore une fois, de propos tenus par Monsieur

    Karel de Gucht (KDK) actuel Commissaire européen

    au Développement et ex. Ministre belge des Affaires

    Etrangères.

     

    AFP-karel-degucht

    Karel De Gucht : Ph. AFP, Georges Gobet. 

     

    Plus on en dit et moins la sérénité nécessaire sera

    trouvée pour une solution. A partir de Kinshasa, les

    Affaires Etrangères avaient directement répondus à

    Karel De Gucht par voie diplomatique. La Commision

    de l'Union Européenne faisant bloc derrière KDG, on

    assiste alors à une montée en puissance. Dans les 

    actes comme dans les propos ou la manière de se

    communiquer entre Etat. Le Ministre Lambert Mende,

    Ministre de la Communication allant jusqu'à désigner

    KDG, "persona non grata à Kinshasa".


    Convocation de l"Ambassadeur Congolais à Bruxelles,

    Mr. Mova, par Mme Cath. Ashton Haute Représentante

    aux Affaire Etrangères de l'UE. Motif ? Accusation de

    Kinshasa de propos racistes tenus par Monsieur de

    Gucht.


    A ce propos, l'ex. Ministre belge a encore fait monter

    la sauce en annonçant à la télévision flamande cette

    convocation alors que la note verbale n'était pas encore

    parvenue chez l'Ambassadeur.


    Pourquoi et à quelles fins un tel désamour entre Karel

    De Gucht et la Congo ?


    Qui peut répondre à cette question, sinon l'homme lui

    même ?


    Cet incident, cette incompréhension, n'est pas nouvelle

    on se souvient du long froid diplomatique et de la crise

    entre la Belgique et la RDC.


    Un Ombudsman ?

    Pourquoi pas une personne neutre pour tenter de concilier

    les points de vues ?


    En tant que belge francophone, wallon, vivant au Congo,

    si je puis me permettre une petite fin sur un ton, allez

    disons goguenard ?

     

    23-gucht

    Karel De Gucht : "Difficile de ne pas voir la culture du Scandale au P.S." 

     

    Y a t'il vraiment une grande différence de jugement de

    Monsieur De Gucht lorsqu'il parle du Congo ou du Sud 

    de la Belgique, la Wallonie ?


    Les wallons mauvais gestionnaires, fainéants, ayant

    la culture du scandale et des affaires foireuses, il faut

    entendre pas la, les dessous de tables que toucheraient

    les élus wallons. 


    Alors, Congo - Wallonie exutoires de Monsieur De Gucht ?

    On se console avec ce que l'on peut et calmer le jeux est

    peut être la meilleur des choses. 


    Bonne journée et Bonne lecture ! 

  • Vers la deuxième indépendance du Congo.

    Pin it!

    Présentation du livre de Mme Colette Braeckman en

    la salle Jacques Brel, du Centre Wallonie Bruxelles,

    à Kinshasa.


    C'est devant une salle comble et de nombreuses

    personnalités de la politique, des institutions de l'

    Etat, que Mr le Professeur Yoka, et Mme Colette

    Braeckman ont présenté le livre qui retrace entre autres

    le pari de la transition vers la démocratie en R.D.C.

    et la détermination des acteurs politiques congolais

    avec l'appui de la Communauté Internationale.

     

    Ce fut une étape pour à aller encore puiser d'avantage

    dans la volonté d' une autre ou d'une nouvelle

    autodétermination du congo, sur base de sa propre

    histoire et des perspectives qui s'offrent à lui.

     

    Lors de la présentation, Monsieur Louis Michel fut pris

    en exemple d'une Communauté Internationale positive

    et agissante. Référence au derniers événements dans

    le Nord Kivu.


    Le livre est publié aux presses d'Afrique Edition et

    Le Cri, à Kinshasa. Un signe vers la population congolaise

    qui connait Mme Braekman mais n'a pas souvent eu la

    chance de pouvoir la lire faute de livraison au pays.

    La chose est réparée. Les lecteurs congolais ont accès

    en primeur à un livre sur leur histoire, les quelques

    pistes de perspectives qui s'offrent à eux et les embuches

    qui pour elle restent encore du domaine du possible mais

    de moins en moins.

     

    Lors de la séance de présentation et après avoir pu

    entendre les orateurs expliquer le contenu, de nombreux

    intervenants ont posés des questions, content(e)s de

    pouvoir dialoguer avec l'écrivain - journaliste si connue

    ici.


    Après le débat s'en est suivie une séance de dédicaces.

    Le livre est vendu au prix de 25 dollars américains et il

    devrait faire partie de votre bibliothèque dans les tout

    prochains jours.

     

    Un titre qui interpel, qui questionne, qui dérange, et

    un dessin de couverture qui s' inspire largement d'une

    des dernières visite du Ministre De Gugt à Kinshasa.


    Bonne journée et bonne lecture !

     

    Colette_002_DanayMassonWEB

    Le Professeur Yoka et Mme C. Braeckman

    ColetteB_Dédicaces_001_DanyMassonWEB

    Séance de dédicaces

    p14_kroll-colette__600_x_600_

    Couverture du livre

     

  • Le monde est un village

    Pin it!

    Le titre est emprunté à une émission de la RTBF. Je ne me
    suis pas foulé aujourd'hui. La Belgique vote ce dimanche aux Communales
    et Provinciales, les municipales comme disent les français. A Kinshasa, les deux
    camps fourbissent leurs armes, au propre et au figuré. Des dissonances de
    l'un et l'autre pays, des enchevêtrements, comme si le cordon ombilical n'était pas coupé.

    Ne prêtez pas à cette note ce qu'elle n'insinue pas. Elle ne dit
    pas qui était le nourricier de ce cordon. Des candidats d'origine congolaise à
    Bruxelles, « Monsieur Bertin Mampaka », à Dour , « M. Bob Kabamba » et d’autres un
    peux partout. Des échauffourées dans le quartier de Matonge à propos des
    élections en République Démocratique du Congo. Des attaques contre le Président actuel.
    Des accusation portant atteinte à sa nationalité. L'éternel et lancinant leitmotiv de
    cette campagne et au delà de ses détracteurs depuis toujours. Des atteintes aux droits des personnes congolos-belges qui ne sont pas de cet avis dans les rues de Bruxelles. Vraiment, en tout cas, M. Jean Pierre Bemba et son
    entourage ratissent larges.

    Ici à Kinshasa, l'ogre "Communauté International" personnalisé par M. Louis Michel, est
    vilipendé par les partisans du "Mwana na Mboka" "Enfant (fils) du pays".
    On recommence à se jeter des nouvelles accusations par médias interposés.
    "Il n'est pas congolais, il est rwandais" disent les uns, à propos de
    M. Joseph Kabila, "arrêtez vos insinuations cannibales que vous êtes" de l'autre,
    en référence aux exactions présumées des forces armées de M. JP Bemba.

    Revenons à M. Louis Michel un instant. Difficile sinon intolérable de laisser dire ce
    qui se dit à son propos. Même en étant à l’opposé de son parti
    politique en Belgique. L'ensemble des personnes tout partis confondus, qui ont travaillés
    avec lui lors de son Ministère aux Affaires Etrangères belge, et aussi
    de son mandat de Commissaire Européen, sont d'accord pour dire, que le gars
    de Jodoigne, à pesé de tout son poids, et il en a, dans
    l'avancée du processus de transition et de démocratisation du Congo et a la
    pacification de la Région des Grands Lacs Africains.

    Tout simplement parce qu'il, croit en ce qu'il fait, il croit en
    cette partie de l'Afrique et il l'aime. Çà se sent, çà se voit.
    Je ne connais pas ce Monsieur. Mais çà transpire. "Il n'est de pire sourd
    que celui qui ne veut pas entendre". La démagogie joue à plein de
    Kinshasa à Bruxelles. Le Vlams Belang est la aussi pour nous le rappeler.

    Alors, le monde n’est il pas un village ?

    IMG_2206