lumumba

  • R.D.C. : Privilégier le Dialogue, Eviter le sang

    Pin it!

    Crédit Photo @DanyMasson 2011 Dans quelle direction ? 

     

    Comme sombrent les nations ….

    Quand la Vengeance écoute la requête du Fou

    Quand la Haine annule l'analyse et la Raison

     

     

    Losque j’ai commencé à rédiger cet article, les événéments qui ont fait des morts à Kinshasa, les 19 septembre 2016 et le 20 septembre 2016, lors de manifestations organisées par l’Opposition et qui ont été reprimées par la Polce (PN)  n’avaient pas encore eu lieu.

    Nous sommes entré dans un engrenage de la violence qui était prévisible, tant les positions défendues par les deux parties, Opposition et Majortié Présidentielle (MP) sont opposées.

    Je regrette, vivement ce qui se passe. Je me suis fait entendre via Twitter, sur Facebook et dans ce blog. “Chronique d'un carnage annoncé”. “Descente aux enfers”.

    Je suis outré de la manière utilisée par l’oppositon pour instrumentaliser la population avec des propos “Populistes”, “Ethniques” ou “Nationalistes”. Je suis déçu du silence du Président quant à ce qu’il entand et attend de ces semaines et mois à venir.

    Je me sent agressé, chaque jour sur les "réseaux Sociaux" tant la haine est perceptible, l'appel au sang y est criant. Sous couvert d'anonymes, sous couvert de l'appel à la Démocratie, c'est de vindicte dont il est question. J'appel les intellectuels à se mobiliser pour prendre leur plume et appeler de leurs voeux que le sang ne coule plus. Que le dialogue est nécessaire.

    Comme disait Mitterand, "Donnons le temps au Temps !" 

    Pour l’Opposition, à quelques Leaders près, “C’est tout, tout, tout ”, même le Chao, et le Néant SAUF Joseph Kabila. Sauf, le Dialogue afin d’arriver à un concensus sur une date “possible” à laquelle, les élections pourront se tenir. Etant donné le budget nécessaire. Les données nécessaires au bon déroulement de celles - ci.

    Cette note, n’a nul autre objectif que donner un avis quant à la situation actuelle d’une part et dire ce que je pense du déroullement de la campagne dans les jours et semaines à venir, en vue des élections en République Démocratique du Congo, d’autre part.

     

     

    Lire la suite

  • Demain le 30 juin, 49ème anniversaire

    Pin it!

    C'est demain que l'on fêtera le 49ème anniversaire de

    l'indépendance du Congo.

     

    C'est donc l'an prochain que se fêtera le jubilé du 50

    ème anniversaire. Nous pouvons nous attendre à de

    nombreux ouvrages, des témoignages, qu'ils soient

    de l'étranger, de la diaspora ou de l'intérieur, de simple

    citoyens, de journalistes, de professeurs, et...


    C'est à Goma, dans le Nord Kivu, que le Président J.

    Kabila, Chef de l'Etat,  a tenu avec des membres du

    gouvernement a fêter cette date cette année.

     

    rdc_goma_430

    Carte du Congo : Goma


    Décentralisation donc, et présence, ô combien symbolique

    dans la région de toutes les discordes et intrusions.


    En ce jour, il est difficile voir impossible de ne pas 

    se remémorer le discours de Patrice Emery Lumumba,

    au Palais de la Nation, devant le Roi des belges. Soit

    dit en passant, dommage que cet endroit ne soit pas

    acessible au public. Il est historique, rester en l'état de

    ce jour de 1960. Impressionnant à voir.


    Difficile de ne pas se rappeler que cet homme, le

    premier, "Premier Ministre" du Congo, n'aura pas pu

    être au pouvoir plus de "Six mois" après 6 ans de

    militantisme éclairé, fédérateur, nationaliste et ouvert

    à l'Afrique et à un monde nouveau qui s'ouvrait alors,

    en façade. il ne pouvait prévoir la suite des choses

    de la vie politique, les dessous et les méandres de

    celle-ci.

     

    lumumba_e

    Mr. Patrice Emery Lumumba


    Ce 49ème anniveraire est marqué aussi par le fait

    que les tensions restent vivent dans le Nord Kivu

    et que malgré des opératrions conjointes menées

    pour traquer les bandes rebelles, la situation est

    pénible pour les habitants de la région. C'est le

    moins que l'on puisse dire.


    En ce 49ème anniveraire, l'opposition sera privée

    de son leader charismatique. Monsieur JP Bemba

    est en effet confirmé par la C.P.I. de cinq chefs

    d'inculpations contre lui. Le principal parti de l'

    opposition qui en est certes, meurtri, ne se voit

    pas pour autant abattut. C'est aussi une autre

    leçon, peut être à retenir des dernières éections

    et de la vie démocratique qui fait son chemin.

     

    Ce n'est pas parce que "le chef" "le leader" ou

    encore comme M. Bemba est appeler au MLC, "le

    Chairman" est momentanément éloigné, que la vie

    politique s'arrête, que le groupe éclate, que les idées

    se sont étiolées.

     

    bemba

    Mr. Jean - Pierre Bemba


    Nous sommes bien à la veille du jubilé, à l'aube

    des 50 ans de l'indépendance. Des ouvrages, des

    remises en causes, des questionnements vont

    s'intensifier dans les mois à venir.


    Le livre de Madame Colette Braeckman, et son

    titre évoque le prologue de cette réflexion. Titre

    jugé provocateur, à dessein, plus que certainement.


    "Vers la deuxième inépendsance du Congo", pouvait

    ont trouver plus audacieux ? Il est dans la lignée de

    la pensée de Pierre Mulele entre autres.

     

    DevlinCIA

    Larry Devlin : Agent de la C.I.A. à Léopoldville


    Comme on peut le lire ce jour dans le quotidien

    "Le Potentiel";

     

    RD Congo, 49 ans après. Indépendance nominale

    ou esclavage mental ? Tout aussi fort et anonciateur

    d'une année riche en débats.

     

    Bonne journée et bonne lecture !