mandat prolonge

  • Semaine chargée ...

    Pin it!

    Le moins que l'on puisse dire c'est que M. Jean-Pierre Bemba
    doit se poser pas mal de questions depuis l'élection des
    Gouverneurs Provinciaux.

    Que s'est-il passé ?

    Du côté AMP, Alliance pour la Majorité Présidentielle), c'est
    carton plein.

    Une fausse note cette semaine à la Primature, la présence de
    trois personnes qui se revendiquent du même patronime, pour
    le poste de Ministre du Commerce Extérieur.

    çà peut paraître bizarre ou cocace, mais c'est ainsi.

    Alors, stratégie du Président du parti à qui revient ce
    poste Ministériel ou tentative de brouiller M. Gizenga ?

    Cette semaine la MONUC, (Mission des des Nations Unies au Congo)
    a fait parler d'elle. Son mandat expirant le 15 février 2007.
    De nombreuses voix se sont levées, tant nationales
    qu'internationales, ONG y comprises, Oxfam en particulier
    pour demander une prolongation du mandat de la MONUC et de
    prévenir des dangers d'une catastrophe sans précédent
    si la mission devait se terminer.

    Les appaisements sont venus de New-York, avec une reoncductions
    de deux mois.

    Est-ce que ces deux mois suffiront ?

    Va - t - ont vers un autre round de palabres dans 60 jours ?
    Très certainement. Mais il serait temps de commencer à faire
    confiance aux autorités du Pays et de négocier, peut être
    un mandat géographiquement modifié, en fonction des zones
    et régions du pays qui posent encore problèmes à causes de
    bandes armées encore incontrôlées qui rôdent, massacrent, et
    empêchent la reconstruction sereine du pays.

    Quoi qu'il en soit, maintenant, les Ministres devront passer
    le test devant le Parlement, qui doit avalisé ou non la
    formation de M. Gizenga. Gageons, la aussi que çà ne se fera
    pas sans mal, et qu'avant la prestation de serment au Président
    de la République, des changements pourraient avoir lieux pour
    l'un ou l'autre.

    Semaine chargée donc que celle qui vient de s'achever mais
    celle qui vient ne le sera pas moins.

    Monuc fin de mandat