merci

  • Merci Marc Ysaye "Je crois entendre encore"

    Pin it!

    C'est toujours un ravissement depuis des années 

    d'être à l'écoute de Classic 21. C'est pour moi un 

    incontournable. C'est ma culture musicale et je me

    réveille avec. C'est ainsi !

     

    Les dimanches, il y à longtemps, nous attendions 

    avec impatience la séquence de ce prophète de la

    musique Rock. Maintenant, chaque jour, nous avons

    la chance d'avoir cette musique qui vient de loin, qui

    vient du blues. 

     

    Pour vous aussi, je partage en ce dimanche , ce titre

    de David Gilmour "Je Crois Entendre Encore" 

     

    Bon Dimanche et bonne écoute. Un bijoux ! 

    La Bonne musique est éternelle ! 

     


     

    Bonne et Belle Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

     

  • 330 000 fois merci...

    Pin it!

    330 000 fois merci pour les visites. C'est le signe

    que peut être,  cette toile est jugée intéressante.

    N'hésitez pas  à donner votre avis sur le contenu et ce

    que vous  attendez de cel blog, de ce carnet de notes.

     

    Information ? Documentaires touristiques ? Arts 

    et littérature du Congo ? Musique ? La vie au 

    jour-le-jour ? Que sais-je ? A vous de nous dire

    ce qui vous intéresse. 

     

    Bonne lecture et que cette aventure continue.


  • 25 000 visties, Merci à Toutes et Tous !

    Pin it!

    C’est le 17 juillet 2006 que mon carnet et moi nous sommes
    mis en ligne.

    Nous ne pouvions pas imaginer qu’après cinq mois et demi
    plus de 25 000 visites auraient étés enregistrées.

    Grand merci donc, aux visiteur(se)s de notre toile. Merci à
    plusieurs titres.

    Pour les commentaires bien certainement, qui m’aident au
    maintient du fil rouge d’une part et qui encouragent souvent.

    Pour les ami(e)s virtuels au début et qui ne le sont plus ou plus
    seulement. Michèle, Gène, Pino, qui m’ont dit un jour à leur
    manière, « pouvons nous en savoir plus sur vous ? ».

    Ce qui entraîna la publication de la photo de votre serviteur à
    gauche et des correspondances plus ou moins suivies, via, les
    courriels ou messenger.

    Pour ces rencontres, çà valait la peine de se dévoiler un peux.

    Pas forcément facile ni évident de le faire Le Carnet a pris corps
    dans une période trouble mais, oh combien enrichissante, celle
    des élections au Congo. Elections Démocratiques et transparentes
    les premières du genre en ce pays.

    Pas facile de donner à lire aux visiteurs et garder son objectivité
    par rapport à l’événement, ne pas laisser transparaître quelquefois
    les craintes. Informer, communiquer des impressions, sans être d’un
    camp ou d’un autre vis-à-vis du lecteur. Faire passer des émotions.

    Sauf lorsqu’il s’agit de thèmes aussi forts que décrire le pays, la RDC
    sa beauté, ses richesses culturelles, linguistiques, entre autres, ou de
    se prononcer clairement contre les propos xénophobes ou racistes
    de cela vous avez pus vous en apercevoir.

    Pas facile de se révéler au sens photographique du terme, lorsque que
    c’est une homme d’affaires qui tient des notes et qui décide de publier.
    ses coups de « boules » de « cœur » ou donner à voir ce qui se passe
    près de chez lui.

    Question d’honnêteté, pensons-nous, mon carnet et moi. Trop de prises
    de positions, de projets en lignes anonymes et de fait, moins citoyens
    et moins proche du lecteur-visiteur.

    Nous n’avons pas tenus nos promesses de reportages, sur les arts, avec
    la Symphonie des Arts, les visites aux artistes, la vie de la cité etc..

    Qu’a cela ne tienne, nous prenons l’engagement pour 2007 de remédier
    à cette lacune.

    Nous sommes tous acteurs et spectateurs à la fois des événements proches
    ou lointains. C’est aussi pour cette raison que nous publions de plus en
    des billets sur des événements de l’actualité internationale. Lennon, James
    Brown, Muhamad Yunus , Sevran…

    Nous tentons d’améliorer la présentation aussi.

    25 000 et plus, Meilleurs Vœux pour 2007

    329300bougie

  • Merci Monsieur Puskas.

    Pin it!

    L'élégence, le style, la vitesse et le sens du but. Un
    grand "Monsieur" du fooball et de la vie s'est éteint.
    Je me souviens dans mes jeunes années, très jeunes années,
    des photos du Réal, des images d'archives de la Coupe du Monde
    de 1954 et de ce but contre les anglais , chez eux.

    Je me souviens des rêves que sucitaient le récit des
    exploits de cet homme, des Distéphano,Fontaine, et puis Pelé.

    Des buts comme on n'en avait jamais vusDes buts qui
    préfiguraient ceux de notre football moderne actuel, dans
    la contruction et l'ingéniosité du geste.

    Le "Major Galopant" comme on l'appelait.

    Merci, Monsieur Puskas.

    Ferenk Puskas

    Puskas face