ovg

  • Le Nyamulagira crache sa lave

    Pin it!

    Le rapport du Centre de Recherches en Sciences Naturelles

    le (CRNS) de Lwiro , daté du 29 mars 2009 préconisait de

    prendre quelques précautions en rapport aux activités qui 

    avaient été enregistrées par les experts congolais de l'

    OVG, Observatoire Volcanologique de Goma dont le

    rapport avait fait l'objet d'une note dans ce Carnet le 8

    mai 2009 sous le titre, "Goma, les dangers des volcans".


    Samedi, le volcan Nyamulagira est entré en action. Situé

    à plus de 22 km de Goma, il n'en est pas moins dangereux

    pour la faune animalière, les Gorilles entre autres et la 

    forêt du Parc National de la Virunga un des joyaux que

    compte la planète, dans sa diversité. 


    Les agences de presses suivent les événements. Sauf en 

    France. La deuxième chaîne de France Télévision à bien 

    parlé d'une irruption. Celle du Piton de la Fournaise à la

    Réunion. Pas de celui du Nord Kivu. A croire que cette 

    région n'intéresse que lorsqu'elle livre ses charniers ou

    ses richesses. Mais trêve de polémiques et attendons les

    prochaines nouvelles.

     

    Une année 2010 qui commence dans la tourmente d'

    une catastrophe naturelle annoncée.

     

    L'espoir est que les conseils prodigués par les experts

    aient été entendu et que l'on sauve le maximum de ce 

    qui peut l'être. La route entre Sake et Goma n'est pas

    atteinte au moment de cette note. Elle pourrait l'être, d'ici

    17 jours selon les sources autorisées de l'OV de Goma.

     

    Toute notre attention va vers ceux et celles qui doivent

    lutter contre cette catastrophe en ce moment.

     

    Nyamulinga-congo
    Vue du Nyamulagira : Photo Agence de presse et Google.