photographie

  • Pinterest des tableaux choisis

    Pin it!

     

    https://www.pinterest.com/danymasson/

    Lire la suite

  • Elle : Didier Barbelivien.

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo :  @DanyMasson / Les Chaises

    Lire la suite

  • Never Forget Aylan !

    Pin it!

    L'image de l'enfant mort sur la plage. Cette image atroce qui nous

    ramène à nos peurs, à nous, à nos familles, nos enfants, à notre 

    notre conscience. Elle interpelle. Elle suscite des controverses. 

    Mais elle fait peut être bouger les lignes ? 

    Aylan, un ange mort sur une plage.

    Un ange qui fuyait avec sa  famille la tyrannie.

    Un Ange dont on se souviendra.

    Never Forget Aylan ! 

     

    Unknown-1.jpegCette image suscite des controverses. Elle dévient presqu'un autre

    prétexte de dire au Nord, "vous MONTREZ la misère du Sud."  Mais,

    montrez vous votre misère ? Un visage d'un citoyen de Pays en 

    Voie de Développement ne vaut il pas le même respect que les 

    visages des gens du Nord. (Image ci contre de Robert

    (Franck Kapa) lors de la Guerre Civile d'Espagne en 36 alors que les troupes

    fascistes mettaient au point leurs prochaines conquêtes et la programmation

    de la Solution Finale, face à un Monde de diplomates,  qui se posait des question,

    et qui est  resté inerte. Presque indifférent. 

     

    Ces critiques sont révélatrices de différents entre le Sud et le Nord

    qui sont loin d'être réglé. Des rancunes demeurent, fortement encrées

    dans la mémoire, pas toujours objective. Elle est tenace. 

     Unknown.jpeg

    Désolé mais ... 

    A ceux et celles qui pensent que ceci est le fait mercantile d'un

    photographe en mal de scoop ou d'une exploitation inhumaine 

    de l'image. A ceux qui pensent qu'ils sont traités différemment, 

    je dirai.  (Image ci - contre, de la Fille au Napalm pour 

    dénoncer la Guerre au Vietnam alerter le Monde) Image 

    de  Nick Ut Cong Huynh

     

     

    Le photographe de presse lorsqu'un shoot dans un environnent

    Social, Politique, économique, ou encore un attentat, cet Homme

    cette femme, veut en une image résumer l'ensemble de débats 

    stérile. Il sait que çà va émouvoir. Il sait qu'il faut cela. Il ou elle

    n'est pas un charognard. Il est UN TEMOIN. Il témoigne avec son

    outil de travail de ce qu'il vit. Ce qu'il accepte ou refuse. Il fixe

    le Beau comme le Laid. Il est un vecteur essentiel de notre mémoire

    collective.

     

    Lorsque le photographe, j'en suis aussi, prend un SDF dans un piteux

    état aux portes de l'hiver, entrain de perdre ce qui lui reste de vie. Après

    avoir perdu sa dignité. C'est pour mobiliser? C'est pour nous renvoyer à

    nous, par cet effet miroir et peut être, quelqu'un (s) se dira . Et si c'était

    moi, si c'étai nous ? 

     

    Camps Nazi Shoah.jpg 

     

    Ci-dessus : Never Forget, Photo des Camps Nazi qui témoigne de la Shoah... 

     

    A coté  des paragraphes, j'ai voulu exposer ici quelques clichés,

    ils ne sont pas les seuls, mais ils argumentent plus que mes mots,

    la PERTINANCE qu'ont eu et ont encore ces images .... 

     

     

     

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !

     

     

     

     

     

  • Une Chapelle entourée de peupliers et de traditions

    Pin it!

    SI j’ai cru un jour en quelque chose et que des combats

    Ont été de ma vie et ma vie un combat. Je ne sais plus s’

    Il en est encore ainsi. Je serais mort pour des idées.

     

    Ce que je sais, comme disait Gabin, c’est qu’un lieu, une

    personne, chacun est une énigme et le monde est

    un grand mystère, le monde est un secret. Divin pour les uns

    qui s’explique pour les autres. Mais le secret rejaillit face

    à un mur, l’histoire du monde se planque.

     

    Comme l’endroit vu de l’autoroute, chaque jour, sans

    Y prendre garde, sans y prendre autre chose que le

    Plaisir de le regarder, et de se dire que demain, il sera

    Encore la. Que des mains adroites entretiennent les

    Lieux avec abnégation.  Si ce n’est par dévotion ?

     

    L’étranger qui comme moi passe et admire le paysage.

    Sait il que dans ce village, dans cette campagne,  des

    habitants venus de loin, et alentours,  chaque année

    se rendent en ces lieux et à  la Chapelle pour vénérer et

    remercier le St qui y est hébergé ?

     

    Que la légende voudrait que l’effigie originale statufiée,

    la « Potale » comme on dit,  a été remplacée par d’autres,

    plus neuves, plus Stylisées ?   Que sais je ?  Et, qu’aucune

    d’elles,  n’a tenu le coup.  La « Potale » originale  a été

    d’abord installée et ce n’est que bien plus tard, que l’on

    a construit une pette chapelle autour. Pour l’abriter.  Après tout,

    le St protège les habitants  de la foudre et du tonnerre. On se

    devait de le protéger lui aussi.  

     

    Je salue donc chaque jour, d’être la, de voir, la chapelle

    De penser aux croyances et à St Donat, à la foudre, au

    Tonnerre, aux orages, à la pluie aux ciels si bleus par

    Temps clairs au dessus des foins qui seront bientôt

    rentré au fenil pour servir de pitance en hiver au bétail.

     

    Je mêle mes pensées entre les orages et la foudre naturelle

    Et les coups foudroyants du premier regard échangé par

    des amoureux qui ne le savent pas encore. Je pense aussi

    à l’étranger d’ici et d’ailleurs qui ère en quête d’un endroit

    où se poser. Et que cet endroit la,  réchauffera peut être

    le malandrin ?

     

    Peut être, servira t – il  de couche au passant

    Qui, perdu dans la campagne est hébergé ou caché dans la

    grange aux foins. Par un paysan qui a un cœur grand

    comme un livre.

     

    Peut être fera t- il sa ou ses prières ? Peut être remerciera

    t-il son protecteur et  bénira t- il son âme altruiste dans

    son fait d’asile d’une ou de plusieurs nuit  ?  Peut être l’élira t’il

    juste parmi les justes ?

     

    J’aurais tant aimé faire le métier qui traverse les vies

    des autres, et qui découvre des mondes et des cultures.

    Aimer la vie et écrire le monde tel que je le vois au travers

    de mes yeux et au travers de la pensée  des autres, de leurs

    mots et de leurs traditions, de leurs modes de vies.  Témoin.

     

    La Chapelle blanche dédiée à St Donat, entourée de

    Peupliers fiers et droits, surplombe l’autoroute et la

    Grande étendue de champs alentours par tout temps

    Elle est la depuis les temps bretons de l’endroit dit-on.

     

    Tonnerre de Brest !

       

    Nom de code « Bim Bom » d’un site d’images

    Il, elle, photographie depuis dix ans

    Un endroit, un lieu dit, qui éloigne le tonnerre

    Sépare la foudre des éclairs. Pas tous j’espère.

     

     

    La chapelle à droite de la E42 vers Mons,

    Bruxelles ou encore Namur, attire l’œil

    Attire l’attention,  attise les questions 

    Coup de zoom au bout du Canon ou d’un Nikon

     

    Chaque jour allant au travail ou traversant

    Le temps d’un voyage il sont nombreux

    Qui se disent parlez moi de temps en temps

    De ces beaux endroits même sous un ciel nuageux

    Parlez moi d’amour et de belles histoires.

     

    Ne me parlez pas que du beau temps si les mots

    Vous manquent, racontez moi la rencontre

    Des cœurs,  de la foudre qui rend  fou et sot

    D’un coup de tonnerre, l’éclair d’une seconde.

     

    « Love at the first sight ».  Lucie in the sky…

     

    On dit qu’Apollinaire implora le St. Lorsqu’il fut

    surpris non loin d’ici dans les Fagnes près de Stavelot. 

     

    St Donat à sa chapelle au milieu de la campagne  

    Il protège les récoltes et les gens du pays  du mauvais

    temps en ces lieux de contes d’autrefois et de légendes

    Venues d’ailleurs  de Navarre et de  Bretagne

    Du Québec peut être ? On ne bénis plus seulement les

    Récoltes et les chevaux, les attelages de bœufs. On

    Bénis aussi les tracteurs, les moissonneuses batteuses,

    Les silos modernes, les routes macadamisées.. 

     

    Une image,  un lieu et une histoire de Saint

    Un Saint qui donna sa protection contre les orages

    Pour préserver  le bonheur de ceux qui fourbus

    Se réfugient au creux d’un corsage contents d’avoir

    franchit les obstacles, les bourgs et les villages voisins  

     

    Dans un pays où il pleut, où le tonnerre

    Couvre de foudre les cœurs en fêtes

    en quête de rivage à en perdre la tête

    Avec la bière,  coulent les mots de fièvre

     

    Des intempéries et des orages conjugués

    Images calmes, images de peupliers

    Une chapelle de laquelle on aimerait chanter

    Au clair de la lune et prier sa beauté à

    La belle tant attendue sous les étoiles.

     

     

    A partir de la photo ci-dessous visitez l"EXPO de

    "Bim-Bom"   La Chapelle  à  St Donat de Héron en

    Belgique : Un clic sur l'image suffit et vous y êtes.

     

    héron,e42,belgique,st donat,huy,photographie,légendes,contes,paysans,foudre,tonnerre,amour,coup

     

     Belle et Bonne journée, Bonnes lectures aussi..