pprd

  • Incertitudes : Quand R.D.C. rime avec Danger(s)

    Pin it!

    Avis, 

    Cette note part dans tout les sens, peut être parce que l'auteur n'a pas les idées suffisamment claires, qu'il ne sait pas exprimer ce qu'il ressent, et peut être aussi, parce que la situation est tellement fouillée, complexe, manipulée, tendancieuse, qu'il est difficile en une note de tenir un fil rouge. Si ce n'est  celui de  la pacification. Celui du dialogue. Celui de l'abandon des haines ethniques, tribales ou nationales. Revenir à l'essentiel. 

     

    Le cadre actuel, rappel de faits récents 

    Déliquescence : de la Majorité Présidentielle (M.P.), des dissidents regroupés sous la Plate - Forme   "G7" , l'UDPS, (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) de Monsieur Etienne Tshisekedi, enregistre à partir de Bruxelles des décisions de destitution du Président Historique et Charismatique de l'UDPS. Le Parti contre attaque. Il y a cinq semaines une lettre de Bruxelles, à nouveau, mais cette fois du Président. rdc,kinshsa,kivu,kamerhe,kobler,katumbi,kabila,tshisekedi,udps,mp,pprd,katanga,onu,monusco,commissaire,province,kamitatu,ceni,ngoy mulunda,démocratie,démission,défection,trublions,g7,congoUne lettre qui  exclu  certains "trublions" du parti. Chaque semaine amène son lot d'incertitudes quant à la tenue d'élections démocratiques sans heurts et malheurs pour les populations. Monsieur Moïse Katumbi a lui aussi de fait sécession avec le P.P.R.D. (Parti de la Majorité). Chaque jour amène sa nouvelle sensationnelle. Chaque jour, c'est comme si on voulait faire monter la fièvre dans les rues du Pays. 

    Plus que jamais, ou une fois de plus, la R.D.C. est à un des tournants important de son histoire.  

     

    Crédit Photo : @DanyMasson2011 Raïs_Un_Tournant / Mat. iPhone

    Lire la suite

  • R.D.C. Kinshasa, Victoire en chiffres défaite d'une politique ?

    Pin it!

    Bd Lumumba, Echangeur, Limete, Des estimations de votes, les premières tendances commencent à tomber. Les militants des différents partis recuiellent et propoagent les meilleurs scores  engrangés par leur poulain. Telle ville de telle région tombe. Les GSM aux oreilles un bout de papier, des chiffres, des noms de villes, des noms de candidats vites couchés sur le papier.

    Une première analyse, se jeter à l'eau sur base de ce qui est dit, sur base des premières tendances.

    On pourrait dire. "Vers une victoire en chiffres et la défaite d'une politique". Il faudra décrypter dans les jours qui viennent et ne pas aller trop loin avec ce dont on dispose en ce moment. Après tout, c'est le 6 décembre, jour de la Saint-Nicolas, que les résultats encore provisoires seront proclamés. 

    A ce jour, des partis récusent les résultats. Seuls deux candidats restent muets. Le Chef de l'Etat et Etienne Tshisekedi. Probablement certains d'avoir gagné chacun de son côté.

    A 9 heures, les Observateurs Electoraux Africains, SADEC, l'U.A. (Union Africaine),....  tiennent au Grand Hôtel de Kinshasa une conférence de presse pour rapporter le résultat de se qu'ils ont constaté durant le déroulement des élections du 28 novembre 2011 et d'hier.

     

    Bonne journée et bonnes lectures !

  • Horizon, Elections 2011

    Pin it!

     

    1176669698.jpg
    Le  calendrier électoral ne plait pas à tout le monde.
    Alors,  qu'il y a  peine quelques  jours,  personne  ne
    ne pariait 1 Franc congolais pour des élections et un
    calendrier, les procédures commences.

    Pour l'opposition, le calendrier ne corrrespond   pas
    à  ce qui est  prévu  par la Constitution.  La date   qui
    est prévue au 27 novembre 2011, dépasserait  de  2
    mois et 21 jours la date prévue.

    Quant à la presse internationale, elle commente vite
    et  souligne que "la voie est tracée" pour un nouveau
    mandat au Président Joseph Kabila.
    KIN_7250.jpg


    D'autres  soulignent   qu'  "élections et précipitations"
    ne font pas    bon ménage.  Avec une annonce rapide
    et    pas assez    préparée des  risques de dérapages
    existent. Le boulevard semble trop large et trop balisé
    à la fois.

    Vitesse et précipitation ne sont  pas à confondre. On
    le   voit, ces élections ci, comme d'autres sujets vont
    faire  couler  beaucoup d'encre au bord des rives du
    Fleuve Congo.

    Le coût du recencement des populations ? Les moyens
    du recencement ? La Sécurité ? La logistique ?...
    Qui va payer ? Eternelle question.
    KIN_8609.jpg

    Les  moyens et  la méthode sont  invoqué de partout.
    Le pour que faire, avec qui et dans quels buts tout ce
    déballage public ? C'est une autre histoire.
    Bonne journée et bonne lecture !
  • Le Président sortant officiellement en tête

    Pin it!

    Je n'ais pas fait les comptes, mais la CEI, oui. La coalition des partis autour du Président
    sortant, M. Joseph Kabila, est en tête des suffrages aux législatives. La plate-forme autour du Président
    récolte plus de 200 sièges sur 500 à pourvoir. Donc pas de majorité absolue.

    Etant donné le nombre de député qui se sont présentés sur des listes indépendantes, d'âpres négociations ont déjà commancées sans nuls doutes.

    Pour rappel le nombre de députés à élire lors de ces élection est de 500 sur un
    total de 9.707 candidants qui se sont présentés lors de ces législatives. Les nationalistes du RENACO
    viennent en seconde position avec une centaine de sièges. Le RENACO soutient M. Jean-Pierre Bemba.
    Le parti des Lumumbistes le PALU, de M. Antoine Gizenga est dotté de 34 siège et est la troisième
    force politique au Congo.

    M. Antoine Gizenga, dont certains disent déjà, qu'il serait le futur Premier Ministre en cas de victoire de
    M. Joseph Kabila le 29 octobre 2006 prochain.

    Retour sur l'histoire, en effet, M. Gizenga, proche de M. Patrice Lumumba, avait été ministre du premier gouvernement du congo
    indépendant en 1960.

    Ci-dessous deux cartes de la RDC. En verte la carte électorale et des circonscriptions