racines congolaises

  • Des avis de recherches

    Pin it!

    Ce n'est pas quelque chose qui m'étais venu à l'

    idée lorsque le Carnet de notes s'est ouvert.


    Force est de constater que depuis quelques temps

    des personnes, expatrié(e)s, de la diaspora, et d'

    autres se rappellent que soit, ils ont vécus, ou ont

    qui, des amis, qui de la parenté qui a vécu dans

    ce vaste et beau pays.


    Pourquoi ne pas facilité des retrouvailles, des

    raccords à des souvenirs à des anecdotes.

     

    Facilité le rapprochement des souvenir. Facilité

    peut être la traçabilité généalogique pour

    certain(e)s.


    C'est un des dernier commentaire qui donne peut

    être un nouvel élan à ce Carnet. je vous le livre 

    tel quel. Nous sommes tous et toute curieux de 

    connaître l'histoire de la famille ou de proches.

    Le Carnet en parle, parce qu'un jour, nous avons

    vécus en "live" comme on dit, ce genre de situation.

    C'était magique. Voir et écouter deux personnes 

    évoquer les années d'études à Kinshasa, le nom 

    des profs. des endroits. Sans savoir qu'ils étaient

    au même endroit, au même moment. L'un est 

    Congolais, l'autre Belge, la 50 aine bien passée,

    ils sont connus en plus pour leur bonhomie,  leur

    altruisme et la maîtrise de leur profession. C'est 

    dire aussi, qu'i fut un temps où Kinshasa formait

    les élites. 

     

    Touchant, lorsque le déclic se fait et que par une 

    anecdote que nous vous livrons d'ailleurs, on ne

    peut résister à çà, ce sont les accolades, les rires,

    presque les larmes. 

     

    "Et oui, ils étaient tout deux dans la piscine de l'

    établissement scolaire, le jour de l'attaque des

    élèves par des abeilles. L'un d'eux, plus peureux

    n'a pas eu le réflexe de sauter à l'eau et avait été

    piqué de partout par l'essaim peux scrupuleux

    de rendre aux importuns la monnaie de leur pièce,

    ou plutôt de la pierre jetée vers la ruche".

     

    Ces personnes  que nous ne citeront pas, se

    reconnaîtront, car ils sont des lecteurs assidus

    du Carnet. Quel moment magique vécu.  

     


    Le dernier commentaire : le détonateur   

     

    "bonjour,mon arrière grand père etait le patron

    du grand hotel de Matadi son nom TAVERNIER

    il etait belge et a eu un fils RAYMOND TAVERNIER

    qui est revenu vivre en Belgique. Quelqu'un a

    t il connu ces personnes ?"

     

    Mon Email sdtc065@skynet.be d'avance merci !

     

    Il y en aura d'autres, en fouillant dans les autres

    commentaires, nombre sont ceux se référents à 

    ce genre de demandes. 


    A vous les claviers, à vos souvenirs. 


    Bonne journée et bonne lecture !