radio liberte

  • La joutes des idées fait place à la force

    Pin it!

    Ils ne parleront pas.

    C'est une évidence. Par contre les deux camps s'énnervent.
    Plusieurs incidents dans le pays. A Gbadolite, Fief de
    L'ex Maréchal Mobutu Sese Seko, Nzanga, son fils,ralié
    au camp du Président sortant, Joseph Kabila, l'AMP, fait
    l'objet d'une mise sous surveillance dans les locaux de "Radio
    Liberté". Il y aurait eu des coups de feux.
    La MONUC négocierait sa sortie.

    A Lodja, dans le Kasaï, il y a
    eu des rixes entre partisans des deux camps.

    A Kinshasa, sous quelle impulsion, nul ne le sait
    pas, une mutinerie à éclaté à la prison de Makala.
    C'est parti semble t-il du bloc n° 1, celui des détenus
    pour hauts délits.

    On dit même que Monsieur Jean-Pierre Bemba, ne
    tiendra pas son meeting de fin de campagne, annoncé
    au stade des Martyrs pour demain soir, vendredi 27
    octobre 2006.

    Drôle de fin de campagne, drôle de campagne de
    second tour, tout court.

    Pourtant les caravanes des supporters défilent dans la capitale
    à gros renfort de coups de klaxons et de
    slogans dans les parlophones, çà reste bon enfant.

    Mais l'ambiance est plombée, de plus en plus plombée.
    Personne, mais alors personne, ne peut dire ce qui
    va se passer ici. Sauf que l'élection dimanche devra
    se faire. çà oui, on le sait. De plus
    en plus de rappel à l'ordre et au calme
    de la part des Ambassades et du CIAT, Comité
    International d'Accomppagnement de la Transition.

    Hormis une très bonne interview de Monsieur Gizenga réalisée
    par Madame Colette Braeckman, rien de nouveaux pour les idées,sous le
    soleil de Kinshasa et des tropiques.

    Ci-dessous photo de M. Nzanga Mobutu.

    Nzanga