rdc

  • La toile cybernétique s'enrichit d'un artiste et de son monde

    Pin it!

    Le monde Multimédia de Sébastien Maitre est sur la toile. Après les écrans blancs dans les salles obscures, les planches dessinées par Kash dans la BD Mbote Kinshasa, les bacs de DVD et de la distribution dématérialisée, voici "Debout Kinshasa " le Site !

    Lire la suite

  • Ode à Kinshasa

    Pin it!

    Crédit Photos : Debout Kinshasa, La Ruche Production , France TV

     

    La BD "Mbote Kinshasa", dans les rayons des meilleures librairies 

     

    Après deux années d'un travail acharné . Ce ne fut pas un long Fleuve tranquille.

    Ça avait plutôt l'air d'un affrontement avec le relief accidenté du Fleuve Congo approchant des Cataractes.

    Mais le coeur de Sébastien Maitre, y croyait, celui de ses soutiens , de ses ami(e)s de sa famille élargie. Et quelle famille  !  La Ruche Production, et puis France TV,  bien entendu. 

    Il y croyait aussi fort que la poussée phénoménale de ce Fleuve mythique, partant du dessous de l'Equateur, pour passer en boucle au dessus et se jeter dans l'océan dessous lui. Unique n'est-ce pas ? Comme la foi en son oeuvre de Sébastien Maitre. 

     

    L'amour d'une ville , l'Ode à Kinshasa 

    Un projet qui lui trotte dans la tête depuis qu'il posa le premier pied sur la terre kinoise. Pris par le charme de cette ville envoutante et si vivante. C'est ce qu'il a voulu montrer, ce qu'il a voulu écrire et filmer. Régisseur sur des longs métrages à succès "Rebelle", "Kinshasa Kids" et d'autres ... Sébastien Maitre voulait depuis le début créer, et faire vivre à sa manière et avec sa sensibilité à lui, cette ville. 

     

    Le projet cours depuis plus de deux années. Il est devenu réalité. Plus même. Il est décliné sur différents supports. Un film moyen métrage, une Bande Dessinée, un DVD.

    Deux années ont suffit pour que "Debout Kinshasa" de Sébastien Maitre, soit enfin sur les écrans , dans les kiosques à BD et DVD. 

     

     

    "Pas de souliers vernis, pas d’école.

    Dans Kin la belle, Samuel 10 ans,

    va découvrir le royaume de l’embrouille.

    Article 15 Papa !" 

     

     

    Lire la suite

  • RDC : Une nouvelle date pour les élections à condition de .....

    Pin it!

    Crédit Photo : © JOHN THYS - BELGAIMAGE

     

    Balais diplomatique, condamnations, demandes d'enquêtes et APPELS au calme 

    Depuis les événements tragiques de ces derniers jours, la RDC retient l'attention toute particulière des chancelleries du Monde et en particulier des pays qui depuis toujours avec la Belgique en tête, ont tenus des affaires très proches avec le Congo. 

     

     

    Lire la suite

  • Pinterest des tableaux choisis

    Pin it!

     

    https://www.pinterest.com/danymasson/

    Lire la suite

  • Kivu Stop au Massacre

    Pin it!

     

    Stop à l'indifférence, Stop ! 

     

     

    Qui pourra dire qu'il ne savait pas ?

    L'ONU ? La Communauté Internationale ? 

    Qui ? 

    Le ventre des femme et de la terre versent

    des larmes  de sang 

     

    Qui peut dire qu'il ne sait pas ? 

    Qui ? 

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • De Jules Presley à Papa Wemba une Star tire sa révérence et nous laisse orphelins

    Pin it!

    L'annonce est brutale. Quelques jours après Prince, un autre grand de la Musique s'en est allé, Papa Wemba. Il avait 67 ans. Le roi de la Rumba vient de nous quitter. Tu ne pouvais pas nous faire çà Papa ! 

     

    Cà se passe à Abidjan en Côte d'Ivoire. Il est sur scène. Une , deux et à la troisième ... il tombe.. 

     

    Les mots qui me viennent :  humble, sourire, aigu, voix, rumba, roi, homme, humanité, humilité, Peter Gabriel, World Music, Real World, Monde, Word, Congo, Kinshasa, Matonge, Sape, Maître Gims, ... 

     

     

     

    Lire la suite

  • La Musique Pour Mémoire : Manuscrit complet

    Pin it!

    Alors que le soleil se couche sur le Fleuve au dessus du  Pool. Qu’il n’est ni tard, ni tôt. Alors que les paons chantent leur symphonie avant et en s’envolant  dans les arbres qui les abritent, mais aussi,  l’art des artistes, sculpteurs, peintres, potiers, céramistes qui viennent ici, dans ce havre de Paix au milieu de la ville, se ressourcer, méditer, élever leur esprit à l’œuvre qu’ils veulent modeler, peindre, tailler.

     

    Alors que les restaurants de la ville se remplissent de vie. Les fourneaux pré chauffés à blanc, les plats préparés pour la cuisson attendent le coup de feu.

     

    Dans quelques minutes, le ballet des gens de salles commencera. Les vas et viens entre les tables et les cuisines  reprendra comme à l’habitude. Ici, ou ailleurs, dans cette ville, ou dans une autre, il en est de même. Au centre de l’Afrique, au bords des rives du fleuve Congo. En bord de Meuse ou à l’embouchure de l’Escaut. Entre les gratte-ciels de San – Francisco, ou à la sortie d’une usine ou du Conservatoire  de Saint – Petersburg, dans un quartier populaire de Paris ou dans une des rues de l’île Saint-Louis. Partout, même sur un sampan flottant sur  les eaux du Yang Sée Qiang. A la lumière couchante, les tables se font l’endroit de rencontre. L’endroit du repos et des rites. Rituel humain. Rites sociaux.

     

     

    ....... voir la suite dans le PDF associé 

     

    Laissez des commentaires svp.... 

    Si vous aimez, n'aimez pas,

    ce que vous pensez,

    sans pudeur, sans retenue, ... 

    Lire la suite

  • Stand By Me : Ben E. King

    Pin it!

     

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo(s) : @DanyMasson / Passion

     

    Lire la suite

  • Khadja Nin : Sambolera.

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Dessin : @Barly Baruti / Le Pasteur 

    Lire la suite

  • Adagio for strings Barber

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo :  Presse / Camps de Banyamulenge / 1997 / Rwanda 

    Lire la suite

  • La Musique our Mémoire "Smoke On The Water"

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Lire la suite

  • L’Ennemi dans la Glace : Pray for Paris

    Pin it!

    L’Ennemi dans la Glace :

    dehors je croise des Etrangers

    des ombres qui marchent dans le noir

    ce n'est pas d'eux que vient le danger

    mais je reconnais chaque soir

    mon pire ennemi dans ce miroir

     

    Reprendre les paroles d’une très belle chanson d’Alain Chamfort, « L’ennemi dans la Glace », pour répéter qu’en ces temps d’attaques terroristes, d’incertitudes, d’effroi et de stupeur.

     

    Nous sommes peut être notre pire ennemi ?

     

    Crédit Photo : @DanyMasson : Help  

    Lire la suite

  • Incertitudes : Quand R.D.C. rime avec Danger(s)

    Pin it!

    Avis, 

    Cette note part dans tout les sens, peut être parce que l'auteur n'a pas les idées suffisamment claires, qu'il ne sait pas exprimer ce qu'il ressent, et peut être aussi, parce que la situation est tellement fouillée, complexe, manipulée, tendancieuse, qu'il est difficile en une note de tenir un fil rouge. Si ce n'est  celui de  la pacification. Celui du dialogue. Celui de l'abandon des haines ethniques, tribales ou nationales. Revenir à l'essentiel. 

     

    Le cadre actuel, rappel de faits récents 

    Déliquescence : de la Majorité Présidentielle (M.P.), des dissidents regroupés sous la Plate - Forme   "G7" , l'UDPS, (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) de Monsieur Etienne Tshisekedi, enregistre à partir de Bruxelles des décisions de destitution du Président Historique et Charismatique de l'UDPS. Le Parti contre attaque. Il y a cinq semaines une lettre de Bruxelles, à nouveau, mais cette fois du Président. rdc,kinshsa,kivu,kamerhe,kobler,katumbi,kabila,tshisekedi,udps,mp,pprd,katanga,onu,monusco,commissaire,province,kamitatu,ceni,ngoy mulunda,démocratie,démission,défection,trublions,g7,congoUne lettre qui  exclu  certains "trublions" du parti. Chaque semaine amène son lot d'incertitudes quant à la tenue d'élections démocratiques sans heurts et malheurs pour les populations. Monsieur Moïse Katumbi a lui aussi de fait sécession avec le P.P.R.D. (Parti de la Majorité). Chaque jour amène sa nouvelle sensationnelle. Chaque jour, c'est comme si on voulait faire monter la fièvre dans les rues du Pays. 

    Plus que jamais, ou une fois de plus, la R.D.C. est à un des tournants important de son histoire.  

     

    Crédit Photo : @DanyMasson2011 Raïs_Un_Tournant / Mat. iPhone

    Lire la suite

  • Bon Mercredi

    Pin it!

    image.jpeg

    Lire la suite

  • Au fil du Fleuve

    Pin it!

    fiston mwanza mujila,michel latschenko,ambassade,belgique,congo,rdc,kinshasa,bruxcelles,fleuve,conrad,ténèvbres,industrielsLes commentaires ici sont fortuits. Tant le texte est riche 

    et beau. Un Fleuve Mythique, hors des ténèbres et dans 

    la Lumière. Le Peuple, Une Nation.

     

    J'ai l'honneur de vous livrer ici le Discours de S.E. Mr. L'

    Ambassadeur de Belgique en République Démocratique 

    du Congo, à Kinshasa. Monsieur Michel Latschenko.

     

    En guise de parabole et de fil rouge , le Fleuve Congo

    et l'écrivain congolais, Fiston Mwanza Mujila. 

     

    Prenez en lectures via le lien ci-dessous. Lisez le svp. 

     

    Discours 21 juillet 2015 web.pdf.pdf

     

     

    Belle et Bonne Journée,

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

  • Street Wear Africa du Made In R.D.C.

    Pin it!

    Streetwearafrica, RDC, Kinshasa, E Commerce, Du nouveau en R.D.C. ... Plate forme de vente en ligne de T Shirt

    Made in R.D.C.

     

    Alors que la R.D.C. cherche à relancer son économie, sa visibilité

    en terme de savoir faire. Nous savons que le but de certains Groupes et entreprises seraient d'Exporter du Made in R.D.C. , être le premier 

    avec un Label RDC, et ainsi faire connaitre et reconnaitre le Congo

    autrement. 

     (Cliquez sur le T Shirt pour ouvrir la page du Site Web )

     

     

    Ce challenge est peut être entrain d'être relevé par Street Wear Africa !

    Idées, Création, Développement des Affaires avec pour Produit phare 

    Des T Shirts. Pas n'importe lesquels. Le maître mot étant chez Street

    Wear Africa, la RDC, des produits RDC et l'Afrique, Valoriser le Client.

    Client avec un Grand "C". Rapprochement identitaire, communautaire, 

    Fierté, New-Wave, Fashion Made in DRC. 

     

    Client  au  Coeur de l'Afrique,

    L'Afrique au Coeur du Client ! 

     

    Comment ?

    - Fabriquer des produits identitaires et populaires proche des gens 

    des produits dans lesquels le consommateur se retrouve. Il est fier.

    - Par E Business : Paiement en ligne, Commande en Ligne, gestion

    en ligne des commandes, cracking, 

     

    Alors,  Street Wear Africa, Nouvel Amazon Made in Congo ?

     

    C'est tout le bien que nous pouvons souhaiter à son jeune créateur

    et propriétaire. Un dynamisme à connaître, Faire Connaître et enfin

    RECONNAÎTRE ! 

     

    Allez dons sur leurs sites : Web  (Clic sur T -Shirt) et Facebook clic

    suer le lien ci-dessous ou sur la photo du bas de page.  

    https://www.facebook.com/streetwearafrica?fref=ts 

     

     

    Stretwearafrica, RDC, Kinshsa, Vente, Tshirt, Créatin, Made In RDC,

     

    Belle et Bonne journée, Bonne Lectures Aussi !

    et de Bons achats.  Pourquoi pas ?  

     

  • Kinphonik, Le Clip de la Semaine

    Pin it!


       

    Tant annoncé et tant attendu. Le Clip des Kinphonik 

    "Paulauoutai" le Clin d Oeil sympa des kinois(es).

    Il est publié sur Facebook voir le page dont les lien

    est le suivant  https://www.facebook.com/kinphonik 

     

    ou sur Youtube d'un clic sur le lien ICI. 

     

    Votez sur la Page Facebook, sur Youtube, ou ici, et

    dites nous avec vos mots, ce que vous en pensez. 

     

    Belle et Bonne journée, Belle écoute, Bonnes Lectures 

    aussi ! 

  • AMANI, Danser pour Changer, Chanter pour la Paix

    Pin it!

    .jpg

     

    En février de l'année dernière, 25 000 festivaliers, contre toute attente, ont vibré  sur des Rythmes Africains avec pour slogan, "Danser pour changer, Chanter pour la paix". 

    2015, AMANI (qui veut dire PAIX en Swahili) remet çà les 13, 14 et 15 février 2015. 

     

     

     

    Une Affiche attrayante et de qualité mondiale 

     

    De grands artistes africains parmi lesquels : Habib Koïte du Mali, Ayo,

    allemande d’origine nigérienne, Alpha Blondi et Tiken Ja Fakoli de Cote

    d’Ivoire, Juliana Kanyomozi d’Ouganda, Fally Ipupa et Papa Wemba de

    RDC, Ismaël LÔ du Sénégal, Youssoupha, Gaël Faye, ... Deux ou trois de

    ces artistes internationaux seront de la partie en février ! Des chanteurs du

    Rwanda et du Burundi. 

     

    Les O.N.G. aussi 

    Les ONG ont un espace à elles. Les Organisations Non Gouvernementale 

    qui oeuvrent pour la Paix dans la Région sont non seulement invitées pour 

    y dresser des stands mais pour y sensibiliser les festivaliers à leurs actions.

    Expliquer, Danser, Chanter.... 

     

    De Spa à Goma en passant  par Kinshasa, pour la Culture et la Paix 

    Les Francofolies de Spa, le plus grand festival belge du mois de juillet à 

    en 2014 jetter l'encre et les micros à Kinshasa. Les Francofolies de Spa et

    de Kisnhasa, soutiennent le Festival AMANI, afin de faire rayonner dans le

    Pays,  la musique, la culture  congolaise et en faire un instrument de Paix.

     

    La musique pour retrouver notre "Humanité". 

    Jembe, Tambours, Guitares, danses et les Voix vont résonner pour la Paix

    pour que çà change. Des instruments pour montrer que l'on est pas résigné

    dans les Kivu et dans cette région, qui est une des plus meurtries, avec des

    supplices sans nom(s),  ou que nous avons du mal à nommer,  de la Planète

    en ce moment. 

     

    Des adresses et des contacts : cliquez sur l'image ... 

    amani,goma,spa,kinshasa,paix,franco folies,belges,rdc,jembe,danser,chanter,changer

     

    Belle et Bonne journée, Belles et Bonne Lectures, Aussi ! 

     

     

  • RDC - Côte d'Ivoire

    Pin it!

    Le Match vient de commencer, nous retenons notre souffle. Nous 

    suivons le match via internet. Le câble de déssert pas la CAN ici.

     

    Dommage, les amoureux du bon football ratent  quelque  chose 

    de vraiment grand. Et de plus, cette année.

     

    .jpg

     

    Belle et Bonne Soirée, Belles et bonnes lectures, Aussi !  

    Debout congolais ... 

     

     

  • Kinshasa, Chronique d’une Fausse note attendue

    Pin it!

    Chronique d'une fausse note ou  d’une Faute attendue.

     Sur fond de report possible  des élections présidentielles en République Démocratique du Congo,  alors que le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, ne cesse de dire, je cite ;   "Le débat autour de la fin de mon mandat relève de la distraction", ceci se passait dans le Katanga en fin d’année 2014.

    Kinshasa, Goma, et d’autres villes manifestent leur mécontentement. Des manifestations de militants supposés de l’opposition ont lieu. S’ensuit très vite, la peur, l’arrêt de l’activité économique, l’arrêt des transports ce qui immobilise l’ensemble de toute la population. 

     S’ensuit aussi, une forte répression orchestrée par la Police Nationale, le dépassement des Leaders de l’opposition, (l’utilisation du mot, « supposés » n’est nullement fortuit).

     Chronique d’un malaise annoncé ?

    -   Il y a le flou autour de cette élection Présidentielle, de la révision de la Constitution ou de la possible prolongation du mandant à cause d’un recensement inadéquat.

    -   Il y a l’emploi qui manque. Le chômage qui ne cesse de croitre. Les entreprises qui ferment, les taxes anormales qui sont prélevées dans les entreprises et dans le petit commerce. Une économie qui ne s’étouffe pas, puisqu’elle n’existe quasiment pas, mais qui ne démarre pas. Des riches très riches. Une Classe Moyenne qui peine à éclore. Une population dans l’extrême pauvreté.

    Ceci n’est que la partie visible. Nous pourrons aller plus loin dans le raisonnement d’une économie congolaise qui pour les uns, est en hausse, et pour d’autres, certainement les plus raisonnables, est en baisse et gravement en baisse. A ce propos, seul le pouvoir n’est pas responsable. Il y a tout un ensemble qui ne tourne pas en Afrique des Grands Lacs, et en particulier en R.D.C.

    Ce jeudi, l’Assemblée Nationale a de nouveau à l’ordre du jour,  le report de la date des élections pour cause de recensement. Ce qui fait de cette journée, un jour particulier de tensions diverses, d’attente et d’obesrvation(s).

    Pas touche à la Constitution !

    La tentative de  modification de la Constitution, qui pourrait permettre  au président Joseph Kabila d’aller vers un troisième mandat suscite  la colère quasi générale, au Congo et à l’étranger, nous assistons à une manœuvre, très osée et sur le fil, de sursoir aux élections pour cause de …. Recensement.

    Le 17 janvier en soirée, l’Assemblée Nationale a adopte un projet de loi qui lie la tenue des prochaines élections, législatives et présidentielle, au résultat et surtout à l’aboutissement du recensement général qui doit être entamé cette année.

     Les votes : 337 POUR, 8 CONTRE, 24 ABSTENTIONS. La plupart des députés de l’opposition n’ont pas pris part au vote.

    Les choses vont très vites. Et si un recensement de la population, et donc des électeurs, représente un coût exorbitant, une organisation extrêmement lourde, ELLE N’EST PAS FORCEMENT LONGUE. Une année tout au plus !

     Bien que le Président dit et affirme le contraire. Il est évident pour tout le monde qu’au niveau du pouvoir en place, on se pose des questions quant à l’après Joseph Kabila. Et différentes réflexions ont été produites afin de laisser la main dans les meilleures conditions possibles.   

    La fermeture de plusieurs industries, les différents chantiers de la modernisation du pays qui sont freinés, la relance agricole qui tarde , et une corruption qui ne cesse de croitre à tout les étages, font que le Bilan annoncé est quelque peu ternis.  Des enrichissements et des spoliations de biens au vu et au su de tous.

    Le Président ne peut tout régler. Mais le laisser faire, laisser aller, lasse la population qui n’en peu plus de voir tout ces biens qui sont mal acquit par des gens qui ont un poste plus ou moins haut dans l’appareil de l’Etat.

    Attendre la fin du recensement représenterait donc une manière reprendre la main durant encore au moins un an ou deux,  ce qui équivaut à récupérer le temps perdu à cause, dit-on  de la guerre à l’Est.

    La guerre à l’Est à bon dos. Décidément, le Kivu porte au fil des ans, de plus en plus le poids de la destinée de la R.D.C.

    La fausse note tant attendue 

    Pourquoi en arriver la ? Car, le Pouvoir comme la population et la Diplomatie Internationale, tout le monde sait que la moindre fausse note serait comme une allumette jetée dans un stock de poudre.

    Personne n’est dupe, la majeure partie des députés de l’opposition, boycottant le vote de samedi soir, ont dénoncé un « coup d’Etat constitutionnel ». On est habitué aux grandes phrases et aux formules qui font mal au bord du Fleuve Congo. Mais il faut dire que beaucoup de monde attend depuis longtemps la première provocation du Pouvoir en place.

    A la disposition de report des élections s’ajoute entre autres,  celle de la caution exigée aux candidats à l’élection présidentielle qui passe  de 50.000 à 100.000 dollars.

    Alors que Paris et le monde « Est Charlie, la Paix, l' Union, », Kinshasa se rebelle 

    Les partis d’opposition ont rapidement perdu le contrôle de leurs troupes, qui ont été dépassées par des émeutiers et des pillards. Pillages ci et la ont très vite été exécutés, ces derniers jours.

    Le Pouvoir a réagi par la manière forte, la Police anti émeute a tiré à balles réelles sur les manifestants. Le bilan des victimes est contesté, mais il y a des morts dans les deux camps :

    C’est la guerre des chiffres quant à savoir combien de personnes ont péris lors des manifestations. Des symboles de la réussite du pouvoir ont été incendiés, les Bus Transco.

    En plus des arrestations, et de mise à résidence surveillée, l’accès au réseau Internet et aux SMS a été suspendu, afin, probablement,  de freiner une éventuelle coordination entre les émeutiers.

    La voie express menant à l’aéroport a été bloquée et le vol Air France du mardi soir a été supprimé. L’Unikin semble très mobilisée. Les étudiants manifestaient en grand nombre.

    La simultanéité des manifestations de jeunes, leur manière quasi organisée pourrait faire penser, à quelque chose de préparé depuis longtemps. Les attaques contre les symboles de l’Etat, commissariat(s), compagnies de Bus, et autres endroits saccagés , peut faire songer à une stratégie mise en place et étudiée.

    Qui commande qui ? Des manifestants violents  auraient été payés pour semer le trouble. Ne sachant pas à qui il a à faire (où ne le sachant que trop bien), les Services ont suspendus les moyens de communications. Opposition et Pouvoir semblent l’un et l’autre dépassés par la colère populaire.

    Pas qu’à Kinshasa

    A l’intérieur du pays également les manifestations de protestation se sont poursuivies : à Goma la police, Mbandaka dans l’Equateur et Bukavu dans le Sud Kivu ont connus des manifestations pacifiques, s’opposant, comme à Kinshasa, à la nouvelle loi électorale.

     

    Appels au calme

    Clément Kanku , député, appelle les Kinois à ne pas se livrer à des actes de vandalisme et il a déclaré qu’il était temps pour le gouvernement d’écouter la voix de la population.

    L’Union européenne et la Monusco ont exprimé leur préoccupation face au risque de déstabilisation du pays et surtout, l’archevêque de Kinshasa, Mgr Monsengwo  qui lance cette phrase  « ne pas tuer leurs concitoyens ».

    « Ces derniers jours » dit encore Monseigneur Monsengwo,   … « Kinshasa se trouve dans un état de siège incompréhensible, la population est en révolte… » tout en condamnant le projet de révision de la loi électorale actuellement examiné par le Sénat.

     

    Belle et Bonne Journée, Belles et Bonnes Lectures aussi !

     

     

  • La Pétition.Be : Oui au Regroupement de la Famille Masson

    Pin it!

     

    Oui au Regroupement de la Famille Masson

    Je lis, Je Signe ! 

     

    Belle et bonne lecture, belle et bonne journée 

     

    Oui au regroupement de la Famille Masson  

  • D.D.C. Un nouveau blog. Ailleurs.

    Pin it!

    DDC, RDC, Developpement, Fufu, Makala, DDC, Développement Durable au Congo vient de lancer un blog sur le portail Overblog.

    Le blog parlera d'économie verte, de production BIO, de développement rural, de la 

    mis en oeuvre de moyens pour aider les familles et les femmes.

     

    DDC s'inscrit dans la logique de la relance économique par la recherche de pistes de 

    réflexions qui visent à développer en amont des entreprises encore en place en R.D.C.

    des entités agricole qui pourraient alimenter l'industrie Agro - Alimentaire.

     

    Chose nouvelle et a signaler. DDC parle même de donner des plus values a des produits

    locaux pour .... Exporter.

     

    Pour soutenir DDC, lire le Blog, commenter, vivre ..... 

     

    http://ddc-congo.over-blog.com

    Belle vie à D.D.C.

     

    Belle et Bonne journée et Belles lectures

     

     

  • La Vie l'Amour avec les En-Chanteurs à Kinshasa

    Pin it!

    La Vie l’Amour !

    Un nouveau spectacle des En-Chanteurs ! A Kinshasa c’est devenu à chaque fois un événement en soi.

    Les spectacles offerts au public sont souvent agrémentés de nouveautés. Cette année ne transige pas à la règle.

    Son lieu : allez je vous  livre une indiscrétion devenue peux à peux « un secret de polichinelle » USINE UTEX AFRICA.

    Ce sera probablement le premier spectacle donné à Kinshasa en un endroit caractéristique, unique, éphémère. Mais qui sait ?  

    L’endroit ; aura probablement différents qualificatifs « Garage » référence faite à la période ou mode et que la musique se faisait dans des endroits très caractéristiques pour le Rock Garage ou le Punk Sixties… Peut être quelqu’un ou quelqu’une dira c’est presque du « Underground  Café »  référence au Rock underground, l’art sous terrain dans des lieux typique. Nous voyons d’ici les "Andy Warhol" congolais, nous faire des fresques « Pop Art » dans un style très congolais de la caricature et de la dérision. Des couleurs aux murs.

    Donner une seconde vie à un lieux ou des personnes ont fait la renommée du Pagne et des Tissus congolais. Où des hommes, des femmes conduisaient des machines pour la renommée du Congo.

    Si les En-Chanteurs n’ont pas basculé dans le Rock pop Punk des années 70 et 80, les lieux vont surprendre, étonner, émerveiller.

    La vie l’amour en des lieux éphémères pour une histoire d’amour qui dure entre les artistes et son public de plus en plus nombreux.

    De longues  journées préparatoires de mise en place des voix, des musiques, des chorégraphies et la recherche du lieux qu’ils et elles voulaient magique, inédit.  

    Et puis l’équipe qu’on ne voit pas et qui est chaque fois en place, et qui arrive « in the  Cloud », dans les nuages.

    Avec Pierre pour régler "sons et lumières". Séb qui va régir en « Maître » le tout, technologies aussi diverses que variées et humains ! Sans oublier Eric, Nick bien sure, et puis Catherine et ses appareils qui captent la lumière pour écrire une histoire qui restera en mémoire et sur papier.

    Pour tenir de tels paris, de tels chalenges il y a cette équipe partagée et solidaire. Kinshasa – Bruxelles – Kinshasa – Paris. Les En-Chanteurs se préparent en partageant les infos. Ils travaillent dans le Cloud, dans les nuages. Jamais têtes en l’air. Tout est réglé comme sur du papier à musique.

    Vous révélez le menu ? Non ! Pas encore. Vous le découvrirez sur site en live, en directe. Venez découvrir nombreuses et nombreux la  fluidité  quasi naturelle des gestes en synchro avec les voix. Ce n’est pas évident !

    Partir d’une chorale, talentueuse certes, mais une chorale qui mue en un groupe, une troupe qui joue, qui chante, qui bouge. Ils et elles ne sont que des bénévoles, amoureux de la musique et de ce qu’elle leur amène comme joie et bonheur.

    Ce ne sont, ni des acteurs ni des professionnels et pourtant tout est intrigant et fluide. C’est comme si chacun, chacune joue sa vie à un moment donné. Pour le plaisir de donner à son public.  

    Tout sera prêt pour les 20 et 21 septembre 2013.

    Tout se met en place. 

    Dans un endroit qui à lui seul est un décor de spectacle. La vie l’Amour.

    Et vous pouvez imaginer qu’en ces lieux, de la vie il y en eu. De l’Amour aussi. Certainement. Rêver, s’évader le temps d’un spectacle. Le temps de quelques chansons.

    https://www.facebook.com/pages/Les-En-Chanteurs/171415765424

     

    PARTAGER : Vous pouvez d'un clic ci-dessus, vous manifester dès à présent via Facebook. Ecrire à des ami(e)s, vos familles, inviter d’autres à découvrir les En-Chanteurs, relancer l’article, en parler. Faire du bruit pour que les 20 et 21 septembre la fête soit complète.  

    Vous pouvez vous inscrire spontanément à partir de cette page pour des réservations.  

    La vie l’Amour tout un programme. Qui plus est avec Les En-Chanteurs.


    Belle et bonne journée. De bonnes lectures aussi. 


  • Histoire des gens : Les Graviers de Nsiamfumu

    Pin it!

    muanda,océan,rdc,graviers,economie informelle,eau,construction,travail,piere,sable,atlantiqueSavent ils les « Graviers » qu’ils sont bénits ? Dans la tradition africaine en général, l’Océan est bénit. Aller à l’Océan sans revenir avec une bouteille de cette eau salée, bénite entre toutes les eaux, quel affront.

    Une manière aussi de dire que l’eau bénite venue de Rome, et qui remplaça la matière sacramentelle qu’utilisait le lignage Kinsaku, entre autres,  pour  honorer de grands événements on y croit, mais !.

    De plus, dans ce territoire de Muanda, Nsiamfumu a vécu, la traite des esclaves, le commerce des Africains, à partir d’une de ses   plages. Ce qu’amenaient les hommes venus d’ailleurs. (Image ©Danymasson)


    n’étaient pas en adéquation avec les évangiles. Les agissements souvent inhumains et dégradants des missionnaires contredisent leurs bonnes proses, leurs paraboles, leurs versets, leur morale.

    « Les Graviers » autrement dit, les hommes qui extraient le gravier de l’Océan dans des petits paniers d’osier, du volume d’un sceau. Ils s’emploient à leur labeur dès le levé du jour, vers 5,30 heures, pour s’arrêter dès que la tâche du jour est atteinte.

    Economie informelle. Travail qui permet l'élévation de maisons des gens qui viennent de Kisnhasa, et d'ailleurs. des gens simples, des gens qui vous disent se qu'ils pensent, des gens qui savent ce que c'est que travailler veut dire. Nourrir la famille, payer le miinerval. Pour celà, remplir des fûts de 200 litres de ce garvier si précieux. Réponse à la demande. Débrouille. Article 15.  

     Avant le fin de la journée….


     

    muanda,océan,rdc,graviers,economie informelle,eau,construction,travail,piere,sable,atlantique

    ©Danymasson Fin de journée, les tas de

    graviersont remonté en haut de la falaise


    Ils ramènent ainsi l’équivalent de 5 à 10 fût de 200 litres par jour de gravier. Ce dernier,  est d’abord ramassé pour être déposé sur la plage au bas des falaises. Ensuite, en fin de journée, les petits tas sont remonté en haut, sur la terre ferme par tout le monde. Enfants y compris.

    Le gravier sera ensuite acheminé vers la ville de Muanda pour y être utilisé pour le béton de construction. La ville de sable se remplit de maisons nouvelles. Si le pundu n’est pas cultivé, si la salade manque, les habitations poussent à coup de billets verts venus de la capital. Venus de Kinshasa.

    C’est un travail dur, mal rémunéré, mal organisé, c’est l’article 15 encore une fois qui prime sur le reste. Il faut manger, payer le minerval, il faut vivre. Le fut de 200 litres est vendu entre 5 et 12000 francs congolais de 5 à 15 $ US. Pêcheurs, arrières petits fils et fils de pêcheurs, ils se recyclent. C’est que le poisson manque. Ou plutôt, que les moyens manquent à une exploitation de  pêche organisée.

    Au large, les chalutiers Angolais, mais aussi Coréens pêchent dans les eaux congolaises. C’est donc avec des pirogues que les pêcheurs s’en vont au delà de l’horizon. Pour plusieurs jours quelquefois. Quelquefois, la pêche est détournée et les bateaux au loin approvisionnés de trafics divers du poisson fruit du troc. Troc en tout genre.


     

    muanda,océan,rdc,graviers,economie informelle,eau,construction,travail,piere,sable,atlantique

    ©Danymasson 

    Il faut porter, porter encore…


    muanda,océan,rdc,graviers,economie informelle,eau,construction,travail,piere,sable,atlantique

          
















    ©Danymasson  l'Océan ne donne pas que des poissons



    muanda,océan,rdc,graviers,economie informelle,eau,construction,travail,piere,sable,atlantique

     

    Belle et bonne journée. De belles lectures aussi ! 

  • Shegge Dance...

    Pin it!

    Introduction.

    He toi, prend ton sample, ta platine, ton jembe ou ton tambour

    Griot, rappeur, chanteur, comédien, narateur du haut de tes planches

    Mets des notes sur le texte, clame le autour de toi. Troubadour.

    Rythme les mots et le crayon de Barly et que ton phrasé déhanche

     

    Shegge Dance de Barly Baruti

    Toute reproduction doit mentionner ce qui suit : ©Barly Baruti : Dessin 

    Night Club “on thirty june” Kinshasa Place. Hep pilote, Hep Boss, nous on danse, Shégué Dance.  

    Debout congolais, ici on est sur le symbole de notre indépendance. Avant, on pouvait s’y abriter sous les manguiers, y manger les fruits juteux. Maintenant des avions pourraient même y atterir, et ce qui est juteux ici, c’est de faire la manche. “Boulevard du 30 juin” sous un soleil ardent. Nous on danse, Shégué Dance.

    Hep Mundele, Papa Nangayi, donne moi l’argent, je t’offre un voyage pour la prochaine danse à la mode des Wemba, Werra et Koffi. Pesa mbongo ! Dans ta boîte de nuit, demain, tu danseras comme nous, Black & White, vous danserez, Shégué Dance.

    En bas des tours, alors que les lumières s’allument dans les salons, alors que les TV du Monde entier parlent d’un monde de plus en plus  fêlé. Alors que les filles sortent dans les Ngandas guettants la pomme à croquer. L’une à son choc, l’autre à son chic, mais c’est le chèque qu’il faut. “Chic-choc-chèque”, Nous on danse, Shégué Dance.

    Dans les rues, les feux s’allument.

    Des feux de planches de palettes depecées, de cartons Samsung ou LG, de détritus du Grand Zandoo, le Grand marché si tu préfères. Groupés autour des cartons de la société de consommation, on se réchauffe les corps et les coeurs comme on peut. C’est que la nuit, sous les Tropiques, la misère n’est pas moins froide.

    Il faut demain se réveiller.

    Nous on danse, Shégué Dance.

    Autour des braseros de fortunes, autour du képi volé au roulage perdu dans sa circulation et ses billets piqués au nom de sa loi. Autour du képi de notre indépendance, Nous on danse.

    Comme au jour où Nous avions piqué “l’épée de l’Indépendance” au Roi Bwana Kitoko en plein défilé.

    A demain, à la vie, à la mort. Shégué Dance.

    Il est  23 heures.

    Les nights clubs se remplissent, les verres se vident tandis que les belles se pavannent. A cette heure, plus rien sous les pagnes des filles, tu y croques la vie et tu peux y chopper la mort.

    Le véhicule blanc “UN” devient “NU” la nuit. Ici, la nuit tous les Casques sont Bleus. Les jeeps “UN” sont cachées. Ils sortent les “IT”, plaques d’Immatriculations en Transit”. “IT”, les “Intouchables” comme on dit ici. Et nous, “Ambassadeurs des Princesses de la nuit” auprès de ces riches “Papas bonheurs”, on danse. On danse avec eux ! 

    Shé-Shé-Shégué Dance.

    ©Dany Masson : Texte

     

    Dany Masson & Barly Barutti

     

     

    Belle et bonne journée, bonnes lectures aussi !

  • Discours du Président Yuma de la FEC... pour ses voeux 2013

    Pin it!

    Le 28 janvier 2013, le Président de la Fédération des Entreprises du Congo (F.E.C.), s'adressait à l'ensemble de la population et des corps constitués. Remise des voeux, occasion de faire un bilan. Nous épinglons ici quelques moments forts de ce discours. Un complément à cet article est à la rédaction. Il reprendra la problématique entre autres, des PME, de l'industrie en général et de l'économie informelle. ....

     

    Albert Yuma, Président de la FECAlbert Yuma, Président de la FEC. Comme vous le savez, notre pays est en proie à une guerre injustifiée qui nous est imposée dans sa partie Est. Devant les pertes en vies humaines, les indicibles souffrances endurées par nos frères et sœurs ainsi que l’héroïsme de nos forces combattantes pour que la paix règne à nouveau dans cette partie du territoire national, l’heure n’est donc pas aux discours ni aux réjouissances. Cependant, en dépit de ces épreuves et de la gravité du moment, j’ai foi en l’avenir. Oui, j’ai foi en l’avenir de la RDC sous le leadership de Son Excellence Monsieur Joseph KABILA, Président de la République... .... Plusieurs personnes qui nous étaient chères ont été arrachées à notre affection en 2012. Je pense d’abord, avec un énorme pincement au cœur à mon frère et meilleur ami, Augustin KATUMBA MWANKE. Sa disparition a été une perte inestimable pour notre pays et aujourd’hui encore les congolais s’en rendent amèrement compte. Je pense aussi particulièrement à notre regretté Administrateur Délégué, feu Jean KALALA MUKONGO, aux opérateurs économiques de notre pays lâchement assassinés à l’Est et aux nombreux membres de notre Fédération qui sont décédés l’année passée...

    Il retrace ensuite les faits saillants de l'année 2012...

    Ainsi, notre propos de ce jour sera centré autour de quatre axes principaux suivants :

     l’analyse de la situation socio-économique de la RDC en 2012 ;

    l’état de nos relations avec le Gouvernement et nos principaux partenaires ;

     un rapide survol des principales activités de notre Fédération et enfin

     quelques perspectives pour cette année 2013.

    Les données de la Banque Centrale du Congo de fin décembre 2012 indiquent que le cadrage macroéconomique tel que prévu dans le Programme Economique du Gouvernement pour l’année 2012 a été réalisé voire parfois dépassé. En effet : le taux de croissance du PIB a été de 7,2% alors que les prévisions l’estimaient à 6%. Pour rappel, ce taux a été de 7% en 2011 ; l’inflation s’est située à 2,73% c’est-à-dire bien en dessous de la projection initiale de 9,9%. Ce taux a été de 15,4% en 2011 ; le taux moyen de change s’est fixé à 918,18 francs congolais par rapport au dollar américain alors qu’il était de 910.64 fin 2011 ; le niveau des réserves de change de la Banque Centrale a atteint 1,68 milliard de dollars, fin décembre 2012, soit 9,4 semaines d’importations des biens et services ....

    Un bémol ....

    Cependant, comme nous ne cessons de le faire remarquer, cette croissance économique n’est soutenue que par l’industrie extractive, le bâtiment, les travaux publics et les télécommunications; secteurs dominés par des capitaux étrangers et ne valorisant pas l’industrie manufacturière locale et la formation d’une classe moyenne congolaise, vecteurs les plus puissants pour créer et diffuser une valeur ajoutée locale....

    Le Climat des Affaires : Le Président de la FEC poursuit -,

    A ce sujet, nous ne pouvons nous empêcher d’épingler l’augmentation des prix de certains produits de base et de la pression fiscale consécutive respectivement à l’entrée en vigueur de la TVA et à l’augmentation des droits d’accises. Et que l’on me comprenne bien, nous le disons, non par esprit de contradiction mais par la volonté réelle de chercher ensemble avec le Gouvernement une solution pour le pouvoir d’achat et donc le bien-être de nos populations qui sont nos clients sans lesquels nos affaires ne peuvent prospérer, et en conséquence, pas non plus les recettes de l’Etat pour réaliser ses actions de développement économique et social. Nous avions prédit cette situation et proposé des pistes de solution mais, notre voix n’avait pas été entendue. Nous y reviendrons car je sais heureusement qu’aujourd’hui le Gouvernement a couvert la porte au dialogue avec la FEC. Pour clore ce chapitre, revenons un peu sur les efforts pour l’amélioration du climat des affaires, pour déplorer le fait que l’élan positif pris en 2011 avec la prise d’au moins dix mesures, se soit estompé en 2012. En effet, deux mesures seulement ont été prises l’année dernière relatives notamment au dépôt des instruments de ratification du traité OHADA et à l’institution du guichet unique pour la création des entreprises.

    La FEC avait mis beaucoup d’espoir dans le travail du Comité pour l’amélioration du climat des affaires, dont elle attend plus de fermeté dans le suivi de l’application de mesures sur le terrain par les administrations concernées. En tout état de cause, beaucoup de choses restent encore à faire. Nous pensons notamment à la création de la centrale des risques, aux réformes indispensables dans le domaine foncier et de l’urbanisme, à la simplification des procédures de paiement de l’impôt etc....

    A ce sujet, nous exhortons le Gouvernement à poursuivre la mise en œuvre des mesures figurant dans sa feuille de route. L’année passée, le pays a perdu 4 places dans le rapport Doing Business chutant de la 176 à la 181ème place sur 185 pays. Ces chiffres ne font pas plaisir à la FEC et elle ne les utilise pas pour stigmatiser le Gouvernement.

    Nous sommes les premiers pénalisés par les pertes de partenaires, investisseurs potentiels et par de plus grandes difficultés d’accès aux financements bancaires.

    Le Gouvernement et la FEC doivent mener ensemble le combat pour l’amélioration du climat des affaires. Il y va du bien-être de nos populations.

    Et de poursuivre au sujet du partenariat accru entre la FEC et les institutions ... entre autres le Président dit ;

    Par ailleurs nous avons renforcé notre partenariat avec les autres institutions du pays notamment l’Assemblée Nationale en 2012. Au cours d’une audience que l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale a bien voulu nous accorder, nous lui avons suggéré l’inscription à l’ordre du jour de la session de la Chambre basse du Parlement de plusieurs préoccupations de la Fédération en matière législative. Il s’agit notamment :

    1) du projet de loi fixant les règles relatives aux conditions et modalités de sauvetage de l’industrie nationale vitale en péril, déposée à l’Assemblée Nationale le 26 novembre 2009 pour examen et adoption ainsi que la prise d’une loi spécifique pour encourager la création de micro, petites et moyennes industries nationales, la promotion de la classe moyenne congolaise ainsi que de la femme entrepreneur. A ce propos, le plaidoyer de la FEC a consisté à demander le renforcement des capacités des industries locales, l’assignation des contrats programmes par des lois sectorielles, la prise des mesures incitatives, particulièrement en faveur de l’entrepreneuriat féminin et l’allègement de la fiscalité pour le PME congolaises.

    2) de la promotion de l’agriculture par l’amendement de la loi n°11/022 portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture, notamment en ses articles 16, 21, 82 et 84 qui ne sécurisent pas les investissements étrangers dans le secteur ;Les propositions de révision de cette loi devraient prendre en compte les impératifs d’attrait des investissements étrangers par la sécurisation des capitaux, la distinction entre les exploitations agricoles existantes et nouvelles, la réduction de la fiscalité qui frappe le secteur, car toutes les plus values sont taxées à 40%.En outre, la loi actuelle ne prévoit aucune mesure de facilitation pour les petites exploitations agricoles détenues par les opérateurs économiques congolais et crée plusieurs cadastres autonomes au lieu d’en garder un seul avec des sous secteurs intégrés. Je voudrais rappeler au Législateur que l’agriculture, plus que les mines, sera demain le facteur de développement de la RDC. Il faut donc des textes qui attirent le plus d’investisseurs car il s’agit d’investissements lourds pour des rendements à long terme.

    3) La loi sur la libéralisation du secteur des assurances dont le projet a pourtant été finalisé depuis 2005;La libéralisation des assurances offre plusieurs avantages pour le développement économique car les assureurs peuvent sécuriser les capitaux investis. Ce qui va avoir des effets d’entraînement dans tous les secteurs économiques. Le législateur a tout intérêt à examiner ce projet de loi dont les travaux d’harmonisation avaient été faits par tous les partenaires

    4) La promotion de nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC);Le secteur des télécommunications est un secteur multidimensionnel. La promotion de ce secteur permettra un meilleur développement de nouvelles technologies de l’information et de communication avec effets d’entraînement à tous les autres secteurs (médecine, éducation, mines, médias etc...). La RDC avec sa faible densité d’une ligne pour 10.000 habitants est encore loin d’atteindre l’objectif d’accès universel aux TIC qui se situe à une ligne pour 1.000 habitants. L’Etat doit renforcer son caractère de facilitateur et assouplir la fiscalité qui grève le secteur ; il est à noter que 40% du chiffre d’affaires des entreprises de télécommunications sont payés à l’Etat.

    5) La mauvaise application de la loi portant code de la navigation maritime par la mise à la chaîne des navires par le Ministère des Transports et Voies de Communication ;Il s’agit principalement de l’exigence faite par le Ministère de Transport et Voies de communication aux navires battant pavillon étranger de détenir une « Lettre de mer » délivrée par la RDC. Or la lettre de mer c’est l’identité du navire qui est délivrée par son pays d’origine. Cette tracasserie, qui entraîne des frais énormes aux armateurs, fait détourner les navires vers Pointe Noire ou d’autres ports environnants en Afrique et expose le pays à une pénurie des produits importés.Un second dossier à charge de ce Ministère, c’est le monopole qu’il vient d’accorder à AMI Congo à traiter tous les navires pétroliers en violation de la loi sur la libéralisation économique dans le secteur. Heureusement, nous espérons une issue heureuse à ce dossier dans le cadre des ateliers qui ont commencé avec le Gouvernement depuis le 24 de ce mois.

    6) La nécessité d’amender la loi portant réforme des entreprises publiques ; le moratoire de 36 mois accordé à ces dernières ayant expiré le 07 juillet 2011, il nécessite d’être prorogé jusqu’à 72 mois, faute de quoi elles seront toutes déclarées en faillite dès l’entrée en vigueur du Traité de l’OHADA ;

    7) La préparation d’un projet de loi sur le fonctionnement de la Banque Centrale du Congo afin de l’engager à la réalisation des objectifs de croissance et de financement de l’économie, en mettant l’accent sur l’émergence d’une classe moyenne congolaise, en plus de sa mission première de conduite de la politique monétaire.

    Des exemples réussis existent dans d’autres pays aujourd’hui appelés émergeants.Les avantages qu’offrirait la promulgation de cette loi vont de pair avec la libéralisation des assurances car elle offre aux banques commerciales la possibilité de mobiliser les dépôts.

    8) La révision des recommandations n°003 et 006/CAB/P/AN/EB/2010 de l’Assemblée Nationale concernant les dossiers des travailleurs licenciés à la suite des pillages de 1991 et 1993 et d’autres subséquents, la position de la FEC étant de faire respecter les procédures légales en matière de différends de travail, car les pillages ou les différentes crises qui ont émaillé l’économie congolaise, à la base des décisions des licenciements, ne relèvent pas de la responsabilité des entreprises, mais plutôt de celle de l’Etat congolais ........

    Après avoir fait le point sur d'autres relations bilatérales avec des partenaires Nationaux et Internationaux, le Président poursuit ..

    C’est l’occasion de saluer la bonne collaboration des syndicats des travailleurs qui se sont montrés disponibles à partager avec notre Fédération leurs points de vue sur les problèmes économiques et sociaux du monde du travail. C’est le cas des concertations que nous avons eues ensemble pour harmoniser nos positions à l’occasion de la tenue de la 30ème session du Conseil National du Travail qui a été consacrée essentiellement à l’examen du projet de loi portant révision du Code de sécurité sociale.

    Toutefois, la FEC a continué à déplorer l’acharnement de certains services du Ministère de l’Emploi, Travail et Prévoyance Sociale et du Ministère de la Justice, ainsi que certains services de sécurité sur les entreprises aux fins de chercher à imposer aux employeurs des décisions sur les conflits de travail au mépris des dispositions légales et règlementaires.

    Parmi ces cas de tracasseries, nous pouvons citer le dossier des anciens travailleurs licenciés des entreprises pour cas de force majeure à la suite des pillages de 1991 et 1993 et autres dossiers subséquents. La position de notre Fédération reconfirmée auprès de toutes les autorités du pays consiste à respecter strictement les lois et règlements du pays en la matière.

    Nous ne cesserons de le répéter, l’Assemblée Nationale devrait se dessaisir de cette question dont la procédure de règlement est définie par la loi 015/2002 du 16 octobre 2002 portant Code du Travail.

    Nous espérons que l’acte posé par le Premier Ministre en juin 2012 en prenant un décret portant dissolution du Cadre Permanent de Dialogue Social (CPDS), qui s’était détourné de sa mission, constitue le retour définitif à légalité.

    ....

    2013 et croissance ; Des questions

    Par ailleurs, notre Fédération recommande qu’après l’es élections présidentielles et législatives le processus électoral aille à son terme en mettant en place toutes les autres institutions tant provinciales que nationales. Quant aux prévisions du cadre macroéconomique pour l’année 2013, les estimations de la Banque Centrale du Congo font état de ce que : la croissance économique de la RDC devrait s’accélérer pour s’établir à 8,2% cette année ; le taux d’inflation sera maintenu à un chiffre et se situera autour de 5,8% ; le taux moyen de change du franc congolais est projeté à 930,03 pour un dollar américain.

    Toutefois, l’autorité monétaire prévient que ces chiffres encourageants réclament au préalable une politique budgétaire et monétaire orthodoxe.Ici,

    Distingués Invités, je suis obligé de m’interroger sur nos statistiques comparées à celles que donnent d’autres sources, notamment le FMI encore, qui publie des statistiques où les projections de croissance des pays africains de 2011 à 2015 reprennent l’Ethiopie avec 8,1%, le Mozambique 7,7%, la Tanzanie 7,2%, le Congo Brazza 7,0%, le Ghana 7,0%, la Zambie 6,9%.

    Je me demande où se situe donc la RDC dans les projections du FMI. Conformément aux instructions du Chef de l’Etat et fidèle à sa ligne de conduite, notre Fédération se tient à la disposition du Gouvernement pour lui apporter la contribution nécessaire en vue du développement économique et social de la RDC.

    Aussi et à cette fin, la FEC met-elle la dernière main à son Livre Blanc ; document qui fait un état des lieux succinct tant sur l’environnement institutionnel et règlementaire des affaires que sur les secteurs prioritaires, relève les contraintes majeures à l’activité économique et propose des solutions pour la relance des différents secteurs d’activités économiques.

    Hommages ...

    C’est le moment maintenant pour moi de rendre hommage, mais alors un hommage vibrant, à l’homme qui symbolise à lui tout seul la FEC, la réussite dans les affaires dans le respect de l’éthique, et une contribution exemplaire au développement du pays. C’est dans le bureau de cet homme, qu’en 2005, un groupe d’administrateurs m’avait proposé la présidence de la FEC, en succession à Pascal KINDUELO. Cet homme qui est à la FEC depuis sa création en 1960, a décidé aujourd’hui de se retirer des affaires et de céder le commandement à son fils, cet homme pour qui la RDC est son seul et vrai pays, cet homme qui a mérité 100 fois la nationalité congolaise, cet homme qui a gardé la FEC debout au moment de la turbulence de l’arrivée de l’AFDL à Kinshasa, cet homme que je vous demande d’applaudir debout, Mesdames et Messieurs, cet homme, c’est WILLIAM DAMSEAUX. Mr. William Damseaux, Dirigeant de Orgaman. Mr. William Damseaux, Dirigeant de Orgaman. William, comme nous avons eu à te le dire, tu ne quitteras jamais le Comité de Direction et le Conseil d’Administration de la FEC tant que Dieu te gardera en vie. La RDC et la FEC ont besoin d’un modèle comme toi devant eux. William, si nous avons fait cette fois une cérémonie de vœux accompagné d’un diner, c’est pour te rendre à toi, devant tous tes amis du monde des affaires et du monde politique, tous les honneurs que tu mérites pour les bons et loyaux services rendus à la FEC, mais je crois surtout à la RDC. Qui sait, par exemple, que c’est toi qui es le promoteur touristique du parc de VIRUNGA dès 1963 que tu as décidé de garder comme seule activité sous ton contrôle ? Merci William, merci pour tout.

    William Damseaux, Orgaman

    Belle et bonne journée, bonnes lectures aussi.

  • No comment ...

    Pin it!

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,maniocportraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     

     

     

     

     

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,maniocportraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     

     

     

     

     

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,maniocportraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     

     

     

     

     

     

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,maniocportraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

     

     

     

     

     

     

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

     

    portraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,maniocportraits,nature,paysages,rdc,bateke,menuisiers congolais,iman,naim,mehdy,euclyptus,manioc

  • Au coeur de l'Afrique ...

    Pin it!

    Masisi, Kivu, Goma, RDC, Kinhasa, Paul Kagamé, Joseph Kabila, Réfigués, Agression, Viols, Guerre, Barly Baruti,

     

    Dessin de Barly Baruti, texte de Dany Masson

    A Goma, terre noire, terre chaude, terre de cendres et  de vies. A Goma, ma sœur, A Goma, Au Nord Kivu dans la tourmente. Aux femmes, aux Enfants, Aux hommes, a Nos Frères et à Nos Soeurs qui fuient. A cette humanité abandonnée.  A Goma ville sœur, ville de transit, ville de commerces. A Goma, ville d’eau, ville plurielle. A Goma, ville de cris et de larmes.  A Goma où le son des canons ont remplacés le Chant des Tambours, Goma, Ô Ngoma !

    Il était en Virunga, des girafes, des vaches, des Gorilles, de Grands singes blancs aussi, de hauts eucalyptus, de grands baobabs et des bambous à perte de vue,  mille et une sortes qui faisaient la faune et la flore de nos grands espaces de nos hautes cimes accrochées au ciel bleu de nos aïeux.

    Nous pouvions lire aux lignes dessinées sur les pelages, comme aux lignes dessinées sur la paume des mains des hommes. L’avenir, la vie, la mort, l’amour, la chance et bien d’autres voies encore.

    Aujourd’hui, un ciel fauve, reflet du grand lac de feu éternel du Nyiragongo à la lave éternelle comme les neiges au dessus du Kilimandjaro. Le ciel fauve éclaire mes os qui dessinent des lignes de mort tout au long de mon long cou. Dans le Rift africain, dans les veines du parc de la Virunga, je suis lasse de cet ouragan de feu qui sèche les pluies de mon enfance.

    Le matin, là haut, au dessus des nuages, je tourne le cou à gauche, à droite ou au centre, les yeux vides se tournent vers la misère et la pauvreté  et des nuées pour linceuls. Ô  nature notre mère qui fit de nous des êtres et des hommes, où es tu ?

    Les balles et le cri des femmes, la recherche de l’Or noir, le sang de la terre, l’exploitation de la misère, ont remplacés dans le grand parc les longues cornes au lait de miel dont la vallée se réputait. Les vaches paissaient où maintenant les hommes et les êtres trépassent. Le pétrole remplace le caoutchouc sur l’autel de nos peines séculaires.

    Où sont les anges de nos ancêtres, les amulettes, les statuettes ?  Où est partie notre sagesse ? Où sont les anges, nos ancêtres ? Mes os ont froid sous ce ciel aux couleurs si chaudes. Sous ce ciel aux couleurs de sang les hommes sont comme des volcans.

    Comme le magma, les hommes s’infiltrent dans les fissures, éclatent  nos vies, écartent nos proches. Les lèvres de nos femmes ainsi percées s’ouvrent, tandis que les cris retentissent, sous le ciel de feu, le ciel de sang qui fait des hommes, des volcans.

    L’Okapi, mon frère, ne viendra pas en Virunga. Car ses yeux et son cœur pleurent au son des balles des lâches.

    Il était en Virunga, des paysans courageux, des femmes fières, belles, aux jambes longues et fines comme celles des gazelles. Il était en Virunga des girafes charpentées comme des tréteaux hauts marchant la tête vers le haut. Il était en Virunga la vie de notre beau pays et le Masisi pour grenier.

    Aux larmes citoyens succèderont les charmes retrouvés de nos mères. Pays, à mi chemin entre ère nouvelle au milieu de nulle part, nous émergerons par ton fleuve, par tes lacs et tes chemins, jeunes et vieux, nous te ferons beau, comme sur le pétrin, des ses mains, l’homme fait sont pain. Ô mon Congo, Ô Congo de nos aïeux.

  • On ne sait pas tout, on ne sait rien...

    Pin it!

    kinshasa,rdc,kabila,tshisekedi,peur,tension,calme,police,industrie congolaise,développement durable au congoLa rumeur, laissez parler les gens, comme dit la chanson, sauf qu'ici çà fait monter la tension. La rumeur c'est comme qui dirait, "on joue à se faire peur et ça fait monter l’adrénaline". On nous promet des lendemains qui chantent ou qui déchantent. On nous promet des jours de bonheur et des malheurs, la tension monte, c'est tout. La CENI dévoile les résultats, de part et d'autres on fête la victoire, la pluie continue de tomber, Kinshasa vit au ralenti mais elle vit. Les bars ferment tôt, les restaurants ferment tôt, les entreprises vivent au ralentit pour ne pas dire moins encore.

    La R.D.C. à un nouveau tournant ? Il faudra attendre le 6 décembre 2011 et l'annonce des résulltats quasis définitifs pour savoir enfin comment se passeront les choses. Il sera difficile aux candidats de dénoncer le déroulement du scrutin. Plus d'un démi million d'observateurs d'ici et d'ailleurs ont suivi les déroulement des votes. Ils ont fait des rapports, ils ont écrit les manquements, ils ont dénoncé ci et la des irrégularités mais il n'ont pas parlé de scrutin raté, ou à invalider. Les Observateurs de la SADEC (Communauté de Développement de l'Afrique Australe)  ont d'ailleurs parlé les premiers, lundi de la semaine dernière.

    On ne sait pas tout, on ne nous dit peut être pas tout, donc on ne sait rien. Si on allait prendre un verre entre potes et refaire le monde sans casser, sans se déchirer, sans se haïre. 

    Belle et bonne journée et bonnes lectures !

  • Des nouvelles de Kinshasa

    Pin it!

    La semaine dernière, si elle ne fut pas infernale, elle fut chargée en déclarations et autres séminaires qui impliquaient le Public et le Privé.

    La table ronde entre les opérateurs économiques affiliés à la FEC (Fédératoin des Entreprises du Congo) et les Institutions Gouvernementales s'est tenue les 1, 2 et 3 juin 2011. Objectf, passer en revue les résolutions de 2008 / 2009 dans les différentes branches que sont, "le climat des Affaires", "Industrie et PME", "Fiscalité et Parafiscalité", "Résolution d'ordre Général", "Infrastructures et Télécommuncations et Energie", Agriculture et Ressources naturelles", "Banques Monaie et Assurances". En tout sept ateliers pour évaluer ce qui a été réalisé et ce qui ne l'a pas été. 


    Industrie et PME, sur 27 Résolutions, 6 seulement ont été éxécutées. C'est dire le travail qui reste à accomplir par les parties concernées. La Commission Nationale Industrie de la FEC en a profité pour réitérer les trois points auquels le bureau s'attache à court therme.

    - Mettre à jour l'état des lieux du secteur avec la plus grande participation des acteurs principaux.

    - Convoquer des Etats Généraux du Secteur

    - Publer un Livre Blanc avec les directives avec un calendrier à suivre pour aller vers un Congo Industriel et performant. Seuls garants d'un dévelopement durable de la nation toute entère.

     

    Image Dany MassonIl n'échappe à personne que le Répubublique Démocratique du Congo est dans une année électorale. Chacun de son côté fourbi ses arguments à faire valoir devant l'électorat. Un électorat qui est entrain de se faire recenser dans les communes. Certains pour une seconde fois, d'autres par contre vont faire le grand saut dans la vie participative, le choix à faire. Choisir, c'est renoncer ! Dit-on. André Gide avec cette citation avait lancé le pavé dans la marre de la décision et du déchirement. (Photo Dany Masson, a mentionner si publication)

    Et puis cette période, se sont les petites phrases. Les sous - entendus et les remises à l'ordre. Le Ministre des Affaires Etrangères, S.E. Monsieur Alexis Tambwe Mwamba, lors d'une réunion devant le corps diplomatique en R.D.C. a tenu à faire savoir que "Les Ambassadeurs accrédités à Kinshasa sont appelés à ne pas s'immicer dans les affaires internes de la République Démocratique du Congo, R.D.C., surtrout pendant cette période électorale"... "il s'est dit inquiet du traitement réservé au personnalités congolaises en Belgique, en France et en Grande - Bretagne."..

    Ainsi se passa la semaine dernière en R.D.C. sans parler de la cérémonie comémorative de la première année de la mort de Floribert Tshebeya, activiste bien connu des Droits de l'Homme et de la Voix des Sans Voiix, qui fut assasiné. Le procès des présumés coupables est toujours en cours.

     

     

    Bonne journée et Bonnes lectures !