religions

  • Ségolène Royal, c’est maintenant

    Pin it!

    "Que le bon surgisse de ce clair-obscur dans lequel notre Monde est  plongé."

     

    Introduction :

    A contre courant de se qui se dit, de ce qui fait l'actualité politique française. A contre courant d'une "Nouvelle Elite" à Gauche , qui se cherche tellement qu'elle se perd. A contre courant de la "Grande Marche" du fils parricide. Et ne me dites pas que pour se faire, il faudrait qu'il y ait eu un "César"...  

    A contre courant d'un sauve qui peut, d'un "Non Elu". A contre courant de la mode qui voudrait qu'un "Homme Providentiel" serait né. Jeune, aux idées larges, débordant d'idées... 

    Et je dois dire, dans un courant qui rappel, que si c'était lui et pas un autre, Emmanuel Macron, vous l'avez compris, est à la tête de l'Etat , avec les Président depuis 4 ans.

    C'est cette politique qui a été mise en place. C'est cette Politique qui noie François Hollande et qui le rend plus impopulaire et mal aimé à la fois des siens et des français en général. Si Emmanuel Macron était "L'Homme Providentiel" çà se serait vu aux réalisation du Gouvernement et lors de cette législature. Non ? 

    Impopularité de François Hollande : Ça n'a rien à voir avec l'homme, le Président et sa probité. C'est le ressenti du Peuple. Ça ne passe pas. Le fil est cassé. Injuste mais vrai ! 

     

    Le peuple de Gauche se sent trahis. Nous pouvons le comparer aux peuple de certains états américains, qui se sont sentis abandonnés sur le bord de la route. Ce sont les gens des usines, des ateliers, des campagnes, qui ne comprennent pas les délocalisations, le fermetures, les prix d'achats des produits  agricoles, lait, légumes, fruits, céréales,   en dessous des coûts de productions, qui ont peur. Le peuple à peur.

    Ils ne comprennent pas la sous-traitance qui vient de l'étranger. Ils en font un ennemis, leur tête de Turc comme disait Günter Wallraff. Alors que l'ennemi n'est pas la. Il est le même.  

    Il est le même, celui qui délocalise. Il est celui qui emploie des gens d'ailleurs pour augmenter ses marges bénéficiaires. Et tant pis pour la Paix Sociale, tant pis pour les autres. L'argent est roi dans un monde de plus en plus sot et idiot. Un monde dangereux. A cause des marges bénéficiaires. 

    Du Prolétariat plonger dans le lumpenprolétariat, le peuple de Gauche a peur de se retrouver dans la rue, SDF, ont encore un toit mais sont au bout du bout. Ils se tournent vers les prometteurs de beaux jours, vers la radicalisation extrême. ils vont au F.N. parce qu'il ont un ennemi désigné. N'ont plus à se poser de question(s). Et tant pis si çà tourne mal. L'ennemi est l'autre. 

     

    Le peuple de Gauche à peur et se sent trahis ! 

      

    Ségolène c’est maintenant, m'est venu après l’émission sur France 2, animée par David Pujadas et Léa Salamé de ce jeudi 10 novembre 2016. Des attitudes d’Emmanuel Macron et de son Mouvement « En Marche ». Du résultat des élections aux Etats – Unis.

    De l’évidence, à mon sens, depuis 2008. Que c’est elle, et personne d’autre qui est capable de défendre au mieux une Gauche dynamique, proche des citoyens, qui a la rigueur nécessaire et voulue pour la fonction.

     

    J'entends pourtant déjà les commentaires dès le début de cette lecture,  "Mais n'a t-il pas entendu, Ségolène Royal, nous dire elle - même, comme une injure, "je me suis déjà sacrifiée une fois" ? 

    Que pouvait elle répondre de plus sincère ? Etant bloquée de toutes part, par l'agenda du président, par l'indécision, par les non-dits, les hésitations. 

    Emmanuel Macron n’est pas de Gauche. Il est peut être l’intellectuel dont la Gauche à besoin pour avancer de nouvelles idées, mais il ne fera pas le pas de dire qu'il est à Gauche parce qu'il sait qu'il n'est pas de ce monde la. Que s'il le dit ? Il est mort dans les fonctions privées au niveau des grands groupes et des multi - nationales. 

    François Hollande a le mensonge qui plane autour de lui, comme l’aigle Royal au dessus des cimes alpines. Il n’est pas mauvais. Nous avons (on lui a fait) une mauvaise image de lui et çà lui colle à la peau.

    Il n’est pas aimé. Pas mauvais, mais un mal aimé. Même ses actes paraissent des hésitations. Le moral des troupes d’aujourd’hui, nous verrons çà plus loin dans cette tentative d’analyse succincte, ne permet pas ce genre d’homme à la tête de l’Etat.

    Et puis, il n’a plus son meilleur ennemi. Nicolas Sarkozy de 2017 n'est pas ou plus celui de 2012. On a voté contre. Et pas Pour.

    Jean – Luc Mélanchon trublions, trop érudit. Il fait peur aux Cocos, aux Socialos, au Centre. Il aurait pu être le PODEMOS ou le CIRISA à la Française, mais çà ne le fera pas.

    Arnaud Montebourg apparaît à Gauche comme a droite et ne parlons pas de la France profonde, celle du labeur, des champs et des ateliers, comme le Dandy de la politique française. Celui, qu’il faudrait inventer s’il n’existait pas. Parce qu’il est un lanceur d’idées. Un idéaliste aux allures chevaleresques au look charmant et charmeur. 

    Manuel Vals « c’est compliqué » comme on le mentionne dans une relation « amoureuse » sur une page d’un réseau social. C’est compliqué, parce qu’il a les atouts pour être un homme d’Etat, mais ne le sera pas. C’est comme la copie de… alors pourquoi prendre une copie lorsque les originaux sont la. C’est un bosseur. C’est un homme de principe et de paroles.

    Ségolène Royal, c’est Emmanuel Macron avec de l’éthique et du sens. C’est une vie liée à la gauche qui ne stagne pas comme l’eau dans une marre étroite et glauque dans laquelle se prélassent les idées courtes, et germent les complots assassins.  

     

     

    Lire la suite

  • Des Pokemon au Burkini : les vacances râleuses

    Pin it!

    Crédit Photo    :    @DanyMasson

    Légende de la photo d'illustration

    J'étais devant elle avec mon appareil

    Sans dessus pour couvrir mon torse nu

    Ses yeux ne me regardaient pas. Elle n'

    était pas à l'aise. Bien sure les Marins 

    et les pêcheurs de la Côte sont aussi nu

    du haut,

    Ils sont noirs. Elle me dit "Mendele stp

    pourquoi me parles tu comme ça. Nu. Je

    suis une femme non ? Je suis respectable.

     

    Elle accepte de me parler mais toujours et

    encore gênée. Je l'indispose. Elle sait notre

    mode de vie. je ne suis pas le premier. Mais

    elle ne s'habitue pas.....

     

    Muanda 2012, R.D.C.  

     

     

     

    Les vacances touchent à leur fin
    Et le soleil, la plage, le repos, les touches en bout de lignes le long des rivières , les touches en bord de mer, ou à la terrasse d un café en ville.

    Bref, ce court instant de répis pour nos esprits et le soin de nos corps. Bientôt fini. Balayé bientôt par septembre.

    Lire la suite

  • Un peux d’histoire, de géographie, un peu de tout et de rien

    Pin it!

    Crédit Image : @DanyMasson / Nature Environnement 

     

    Sans vouloir enfoncer le clou, il est peut être bien de rappeler quelques notions historiques en ce qui concerne la religion musulmane, poser des questions aussi. Profitons de cet espace pour faire un brin de géographie aussi. A propos de Molenbeek. Mais aussi les frontières et l’Europe. Pourquoi pas ?

     

     

    Molenbeek - St - Jean est une des 19 communes qui constituent Bruxelles, qui est la Capitale du Royaume de Belgique. Elle est composée d’environ 96 500 habitants, de langue francophone, mais officiellement bilingue comme les autres communes de Bruxelles. C’est une commune belge, cosmopolite. C’est en 1800 que la commune reçoit ses premiers migrants, néerlandophones et francophones mais aussi, déjà, des français. A partir de 1900, des italiens, des espagnols et des portugais viendront s’y installer, y vivre, participer au développement. Plus tard, deuxième moitié du XX ème siècle, arméniens , marocain, turcs, pakistanais, africains mais aussi des pays de l’Est, la Pologne, la Serbie entre autres , s’ajouteront. De nombreux belges célèbres y sont nés. Ecrivains, peintres, footballeurs, pilotes et constructeurs d’avions, musiciens, architectes et nous en passons.

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Pauvreté et Privilège(s), c'est quoi la pauvreté ; Témoignage

    Pin it!

    dalle.jpg

    C'est en 1992, que les Nations Unies proclament le 17 octobre , comme étant la Journée Mondiale de Lutte contre la Pauvreté. 

     

    Mais qu'est ce que c'est qu'être pauvre en 2015, en Belgique  ?

    Comment vit - ont ? Que fait - ont ? Quelles privations ?

    Et les autres, la vie sociale, comment çà se passe ? 

    Rencontre avec une personne sur le fil. Qui se dit encore privilégiée. Une personne qui se bat. Et pour qui la vie de chaque jour, c'est compter, élever les enfants, avoir peur d'être malade, pousser à étudier, vivre seul et en dehors des autres, et de toute vie sociale. 

    Interview d'une personne au bord de la pauvreté. Avec un passé professionnel de plus de 44 ans en Belgique et ailleurs.  Il a juste de quoi tenir la bouche au dessus de l'eau. Tenir en se privant de tout. 

    Lire la suite

  • Il y a huit mois, Charlie ..

    Pin it!

    Ah, si je savais dessiner. Je n'écris déjà pas bien. Alors dessiner ?!

    Ils avaient du talent les gars. Ce qu'ils nous manquent tous. 

     

    IMG_0296.jpg

    Même un mouton, je ne pourrais pas. Et quant à la boite, elle ne serait qu'un vulgaire prisme de lignes,  des perpendiculaires, plus des parallèles plus ou moins parallèles. Et des angles,  plus obtus  que droits. Cette boite serait un tas !

     

    Alors, je laisse à ma fille de 7 ans le loisir de composer à partir de ce qu'elle voit et entend.

    Ce que c'est  que la Paix pour elle, et vu du haut de son âge, de sa planète d'insouciance et de son enfance. 

     

     

    Tableau au crayon : La Paix

    Iman - 2015

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Belle et Bonne Journée

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi !

     

     

  • Non, Ce sont des Réfugiés ...

    Pin it!

    réfugiés,migrants,ue,merkel,hollande,espagne,libye,syrie,irak,iran,moyen orient,hongrie,autriche,allemagne,etats - unis,angleterre,belgique,france,schengen,espace,mort,tragédie,horreur,femme,homme,enfant,religions,collaboration,indignation

     

     

     

     

    Ce petit mot sur ma page Facebook, a été commenté dans des sens divers mais elle a suscité les réactions, pro ou prou ce que j'ai écrit et qui est reproduit ci-dessous. 

     

    Photo : @DanyMasson  2014  

     

     

     

     

     

     

     

    Hier soir, j'ai été très touché. C'était une réunion de famille.

    Chez des amis. Il y avait la, la Grand - Maman  de  83 ans. 

    Elle raconte la guerre de 40. L'exode. Elle raconte le long

    chemin avec les parents vers le Sud de la France. 

     

    Son Père lui disait. "Allez, marche, tient le coup, lorsque nous

    rentrerons, tu auras un petit chien, ne pleure pas".... 

     

    Arrivés dans le Sud de la France . Ils ont été accueillis par des

    gens qui avaient un Chateau , un vignoble. Après que l'arrière

    Grand Mère, la maman de la Grand Maman conteuse d'un soir,

    ait bien prouvé qu'elle était chrétienne, ils l'ont embauché en tant

    que  femme de ménage. 

    La Grand Maman poursuit.... 


    "Lorsque je vois, ces REFUGIES le long des routes, je pleure, je

    repense à nous, à mon Papa, à ma Maman, à mes Frères et Soeurs"..... 

     

    Ce qui m'a marqué dans cette fin d'après midi, c'est l'étonnement

    des plus jeunes, entre 35 et 45 ans, et puis le fait que la Grand - 

    Maman   a dit, "REFUGIE" et non pas migrant

     

    Ce n'est pas qu'une histoire de sémantique. je regrette. C'est à

    partir d'un diagnostique, de la nomination du MAL, que l'on décide

    du traitement.

     

    Que l'on attaque les causes et pas seulement les effets.

     

    Ce qui ne figure pas sur Facebook : Définition du terme 

    Réfugié

     

    « Le terme réfugié s’appliquera à toute personne (…)

    qui, craignant d’être persécutée du fait de sa race 

    [son origine], de sa religion, de sa nationalité, de son

    appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions

    politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité

    et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se

    réclamer de la protection de ce pays ; ou qui, si elle n’a

    pas de nationalité et se trouve hors du pays dans lequel

    elle avait sa résidence habituelle à la suite de tels événements,

    ne peut ou, en raison de ladite crainte, ne veut y retourner. »

     

    Le Mot "Migrant" n'est il pas péjoratif ou à  connotation qui

    prête à confusion ?  

     

    Ne recoupe t-il pas trop de situations

    diverses et variées ? 

     

    N'est ce pas pour cette raison , (n'en déplaise au HCR, et à

    des Organisations Professionnelles de  la question  de  ces

    cas de Réfugiés, justement ), que l'on ne décide pas ? 

     

    Combien de camionnettes banalisées  et  transformées  en 

    chambres à gaz mobiles ? Combien de bateau(x) chavirés ? 

    Combien de morts ?  Combien de photos d'horreur faudra t -

    il donc encore ?  Pour que les Chefs de Gouvernements et

    leurs Ministres des Affaires Etrangères prennent les décisions

    qui s'imposent ? 

     

    Contre les réseaux de "Passeurs" donneurs de rêves et voleurs

    d'argent , de Vies !  

     

    Entre autres ... 

     

    Pour une Politique de traitement humain de demandeurs d'

    asiles, qui, à ce que l'on croit comprendre du patronat Allemand,

    n'effraye pas  les marqueurs  économiques, que du contraire.  

     

     

     

    Bonne et Belle Soirée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s) 

    Aussi !

     

  • Catholiques , Indignons nous !

    Pin it!

    catholique,msgr. rey,fn,le pen,nazi,collaborateurs,france,charlie,juppé,hollande,lustigier,indignons nous,vichy

    Invitant Marion Maréchal - Le Pen à son Université Catholique d'Eté, Monseigneur Rey, Evêque de Toulon nous renvois à des  années troubles, aux vieux démons de la collaboration ou de  l'indifférence de l'Eglise, d'une grande partie des institutions de la France sous Vichy. 

     

    L'Indifférence la Pire des Attitudes !

    (Stéphane Hessel in Indignez vous !)

     

     

     

     

    Pas envie de devoir me justifier un jour 

    Que Pie XII et l'Eglise aient donné en des temps horribles

    leur bénédiction aux Bénito, Adolfe ou Franco çà ne nous 

    à  pas  rapproché du tout de Notre Dieu de Miséricorde. 

     

    Je n'ai pas envie , de faire mentir par exemple Charb quand

    il disait,.... 

     

    "Demande t'on à un Catholique s'il est "Modéré" ou

    extrême comme on le fait des avec les Musulmans ? " 

     

    Si çà continue, et si  nous ne disons rien, c'est ce qui risque 

    d'arriver plus vite que nous ne le pensons. 

     

    Parler, ne pas Rester silencieux .... 

    Sommes nous, Nous Catholiques, des bergers ou des Moutons ?

    A en croire, les organisateurs de la rencontre, "on ne peut plus 

    ignorer cette formation politique, vers laquelle  se tournent  de 

    nombreux Catholiques..."

     

    L'Eglise de France ou en tout les cas de la Région PACA, serait

    plus Suiveuse que Guide. Elle va dans le sens du non sens.

     

    Nous ne contribuons pas à la diabolisation  

    Il faut réfuter cette affirmation. C'est le F.N. ses thèses, ses idées 

    qui sont diaboliques !

     

    Le FN est discriminatoire, qui est raciste, qui ne partage pas ce que

    nous avons de commun avec le Christ en qui nous croyons.  Qui

    nie les théories relationnelles pour persévérer  dans la  voie  des

    négationnistes de tout poils. L'éviction de Monsieur Jean - Marie 

    Le Pen du Front ne doit pas nous  détourner d'une  analyse  plus

    lucide de la politique proposée par la F.N. 

     

    J'ouvre une parenthèse des causes et des effets ... 

    Que le modernisme veuille que l'on appelle "Migrants" des hordes

    de REFUGIES, qui affluent vers les pays européens, dénote aussi

    d'un approche sémantique grave. On part d'un concept qui ne s'

    aplique pas. Et on évite de traiter les causes, de décider sur les 

    causes, et on se focalise sur les effets. Des  photos  atroces de 

    gens qui fuient, qui se REFUGIENT. L'émotion. Et après. On ne 

    décide rien dans le Grand Hémicycle de l'Europe, nos peurs sont

    alimentées, nous sommes détournés des vraies causes. 

     

    "N'ayons pas peur des Autres. L'autre c'est nous, mais d'ailleurs, 

    d'ici, ou de plus loin, il subit, nous subissons, ils résistent, comme

    nous résisterions." 

     

     

    Ces gens la, Madame , Monsieur, ne sont pas des Migrants,

    mais des Réfugiés. 

     

    Je ferme la parenthèse.... 

     

    L'Eglise de France, et la France ont mal, Attention Danger ! 

    Les Evêques de France se posent des questions. Répondons leurs !

    Un communiqué aurait été le bien venu de la part de la Conférence

    des Evêques. 

     

    Il n'en est rien.  Indignons nous ! 

     

    Indignons nous au nom de Notre Foi

    Indignons nous au nom du Christ 

    Indignons nous au nom des déportés

    Indignons nous au nom d'une église Vivante 

    Indignons nous au nom d'une Eglise Moderne

    Indignons nous au nom d'une Eglise Humaine

    Indignons nous contre le Repli sur soi

    Indignons nous contre tout les Fanatismes

    Indignons nous des Alliances contre Nature

    Indignons nous de ne pas traiter les Causes mais les Effets

    Indignons nous contre le Suivisme 

    Indignons nous contre l'indifférence 

    Indignons nous contre la Banalisation des idées

    Indignons nous contre le Révisionnisme 

     

     

    Ne prions pas du bout des lèvres, prions avec 

    Notre Coeur, avec notre Foi, avec la certitude 

    de nos incertitudes. Sauf, celle qui nous unis

    à Notre Dieu de Miséricorde.

     

     

     

     

    Belle et Bonne Journée 

    Belle(s) et Bonne(s) Lecture(s)

    Aussi ! 

  • Il y a un mois

    Pin it!

    Il y a un mois, Charlie Hebdo était attaqué et subissait un attentat 

    contre la liberté d'expression. L'impertinence  était punie  par une 

    tuerie, et une mise à mort décidée, l'irrévérencieux se voyait puni

    et condamné à mort. Et dans la suite, une cavale sanglante, une

    prise d'otages dans un Super Marcher Juif en plein Paris, en plein

    jour.

    13675410-j-ai-passe-10-ans-a-charlie-hebdo.jpg

     

    Il y a un mois, douze personnes perdaient la vie. Un Hyper Chabbat

    ce samedi a été programmé par les Juifs  de France, en  hommage 

    à l'attaque de l'Hyper Casher de la Porte de Vincennes. 

     

    Nous y pensons, nous en parlons. Cette tragédie est en nous. Pour 

    beaucoup d'entre nous, c'est un deuil. Plus qu'une émotion. Charb,

    Cabu, Tignous, Wolinski et Honoré, et les deux policiers de Charlie,

    avec eux une partie de nos libertés s'en sont allées. 

     

    Et puis après ?

    Après, les ventes de Charlie sont dopées. Plusieurs millions d'exemplaires 

    de l'édition spéciale en France et à l'étranger. `Il y a ceux qui "Sont Charlie"

    et il y a ceux qui disent "ne pas être Charlie". 

     

    Un grand questionnement quant aux religions  dans l'Europe entière. Et

    la pus grande Manif. que la France ai connue. Avec des Chefs d'Etats qui

    se sont déplacés de partout. Des images qui restent gravées elle aussi. Un

    acte barbare, un acte de plus et de trop, qui fédère plus qu'il ne divise. Qui 

    fédère les gens, qui fédère la réflexion quant aux solution. Et puis les dangers

    à éviter. Stigmatisation, évasion, abandon, radicalisation entre autres... 

     

    Attention danger(s) !

    Les actes anti musulmans se font de plus en plus fréquents. Amalgames

    faciles. Les actes anti juifs aussi.

     

    Des actes qui étaient suivis par les Services de Polices et dont on en sait 

    un peu plus maintenant. Je veux parler de la radicalisation de personnes

    d'ici et d'ailleurs qui "sombrent" dans le Djihadisme. Les jeunes sont des 

    proies faciles dans les villes et banlieues d'une Europe qui a du mal avec 

    l'emploi, l'intégration, les propositions d'avenir à des générations  qui se 

    sentent perdues ou abandonnées. 

     

    La aussi, nous voyons une mobilisation des forces politiques mais aussi de

    la Société Civile pour réfléchir ensemble sur les solutions à apporter. Et faire

    en sorte que cette génération prenne conscience qu'elle est notre  avenir, est

    l'avenir de l'Europe.

     

    Ces forces vives de la population, non résignées, font en quelques sortes, leur,

    la citation  du  jour, de Jules Verne qui  disait "C'est à force de répandre le bon 

    grain qu'une semence finit par tomber dans un sillon fertile."

     

    Belle et Bonne Journée, Belles et Bonnes lectures, Aussi !