sarkozi

  • De bric et de broc

    Pin it!

    De bric et de broc pour dire de tout et plus encore
    pour dire entre autres merci aux visiteurs et à leurs
    commentaires, a l'assiduité de certain(e)s et aux autres
    de passage, toujours biens venus dans ce carnet.

    De bric et de broc pour expliquer aussi qu'après les
    événements du mois de mars 2007 à Kinshasa, la vie reprend
    ses droits, c'est normal, mais que la vie elle même reste
    difficile pour des millions de personnes et de ménages et
    pour des centaines de sociétes qui tentent de résister à la
    la crise ambiante. Car c'est de çà aussi qu'il s'agit, d'une
    période où rien d'important ne se décide et qui porte les
    gens à la prudence, l'économie et l'attente de jours
    meilleurs ou plus exactement d'un signe du Gouvernement
    vers la population en guise d'information et de réconfort.

    De bric et de broc pour expliquer mon point
    de vue quant à l'issue du second tour des élections au pays
    des lumières, du vin et du boursin. Expliquer en quelques
    mots simples, que lors du débat télévisé du 2 mai
    2007, Monsieur Sarkozi ne tiendra pas la distance contre Mme
    Royal.

    Pas que Nicolas Sarkozi ne soit pas intelligent et capable
    d'être Président un jour mais parce que son programme ne
    tient pas la route des espérances de changements qu'attendent
    les français et les françaises de l'hexagone et des Dom Tom.

    C'est un programme "Win-Win Solution", Gagnant gagnant;
    et de citoyenneté contre un programme d'appareil et
    sécuritaire de surcroit.

    La seule chose à éviter, à mon sens est le langage de la
    langue de bois du "TSS", Tout sauf Sarkozi.

    Mais tout ceci ne sont que des notes partagées avec des
    personnes que je ne connais pas et qui ne sont pas forcément
    de cet avis ou d'accord de ce qui est écrit ici.

    C'est peut être çà aussi la culture de la différence et de
    l'accepation d'idées et de personnes différentes sans en
    faire un débat d'idées. Des notes, rien que des notes.

    En parlant de note, le prochain poste, fera écho du dernier
    concert donné par les En-Chanteurs au Cercle Culturel Français
    vendredi dernier en présence des Ambassadeurs Français de
    Kinshasa et de Brazzaville. Quelle soirée...

    De bric et de broc, nous quittons le carnet de notes, sur
    la pointe des doigts.

    Chuuuuuuut.