sarkozy

  • Mal en France, Mal de Front

    Pin it!

    Crédit Photo : @DanyMasson / Nuage sur la Concorde

     

    Réveil, Mal de Front

    Le Ni-Ni fait son nid équivaut à Oui

    Oui – Oui pauvre Petit bonhomme

    Qui ne pense à la France que par lui

    Lire la suite

  • Le choix de Sarkozy

    Pin it!

    Sarkozy_1535097c.jpgLe choix de Sarkozy, ne pas choisir. Ou faire semblant de ne pas choisir.

    C'est bien connu, "choisir c'est renoncer". Et, Nicolas Sarkozy n'a pas

    envie de renoncer à une partie de l'électorat du Front National. Dont

    on sait très peux de chose en fait en terme de profil. Si ce n'est que

    se sont des personnes qui sont toutes et tous déçus. Des aigris de la

    politique qui leur est proposée par les partis dits traditionnels.

     

    Allant des ouvriers et cadres, aux indépendants, agriculteurs, chômeurs,

    étudiants, le panel complet de ce que compte une société qui vit et qui

    agit.  La fuite à l''Extrême Droite, n'est pas la solution.  On a  beau  le  

    dire et l'expliquer mais plus on explique et moins  la  formule  perce les  

    couches des électeurs. A croire qu'il n'y a plus que l'Effet  Passion qui  

    réussi. Et que la réflexion et l'histoire sont mis en quarantaine.  On réagit

    avec EMOTION (voir les attentats) ... et puis après on oublie tout. 

     

    Alain Juppé et Nathalie  Kosciusko-Morizet ne sont pas suivi dans leur analyse

    de la situation et du vote à la Droite Extrême qui affiche et continue  d'afficher ses

    vues RACISTES. Alain Juppé veut faire barrage et craint la victoire en fin de

    compte du F.N. lors d'élections encore plus importantes. Dans le Doubs, la France

    joue une partie de son avenir. Alain Juppé a changé depuis qu'il avait dit qu'il

    voterait blanc en cas d'une confrontation P.S. / F.N. Il sait  qu'ici on n'est plus dans

    la configuration de 2008, onde 2010 et 2012. Après tout, il n'y a que les cons qui 

    ne changent pas d'avis et qui n'ajustent pas leur analyse à une situation donnée, 

    un contexte donné à un moment bien précis. 

     

    Est ce la guerre des Chefs ? 

    L'U.M.P. subit sa première onde  de choc  depuis la reprise en main du Parti

    par Nicolas Sarkozy. Défaite dans le  Doubs   et   des  divergences de  vues 

    qui s'affichent publiquement. Nicolas Sarkozy rappelant à l'ordre Alain Juppé

    justement, après la réunion du Comté National,et via Tweeter. "Il  aurait  dû 

    attendre la fin de la réunion avant de publier son avis"... Alain Juppé avait 

    fait savoir son analyse via son blog.. 

     

    C'est encore une fois le NI-NI qui gagne. A ce rythme, la France qui aime 

    tant parler d'esprit républicain, risque de perdre les fondements mêmes des

    Lumières et de la Démocratie tout court.

     

    Juppé veut barrer la route au FN, Sarkozy préfère  user de  vieux adages 

    "explosion", "Fracture" possible de l'UMP et justifie de cette manière, sa non

    position, qui est en fait bien plus. Une position sans solution(s). Et çà c'est 

    pire que tout. 

     

    Belle et Bonne soirée, Belles et Bonnes Lectures , Aussi ! 

     

  • Ont ils fait le bon choix ?

    Pin it!

    Une question qui revient de plus en plus, que le conflit s'enlise en

    Côte D'Ivoire.

     

    Le  4 janvier 2011, dans ces colonnes  ont  se  posaient déjà des

    questions . Colette Braeckman, le 8 avril, titre....   "Le souvenir du

    Rwanda rode sur Abidjan" http://blog.lesoir.be/colette-braeckman/ 

     

    Quant à Patrick N'Gouan, il dit dans une lettre ouverte parue reprise

    dans  le  Figaro. http://www.lebanco.net/banconet/bco4933.htm  et

    intitulée "Alassane Ouattara ne devra pas oublier que c'est le peuple

    qui l'a porté au pouvoir.

     

    Les humanitaires appellent au secours, à la fin des combats, à la

    mise en  place d'un couloir humanitaire, même momentané. Des

    appels au secours viennent de partout pour que cesse cette guerre.

     

    Un autre témoignage, poignant, celui du député Français Monsiieur

    Dominique  Paillé, député du Centre Droit, proche de M. Borloo......

    http://spip.mai68.org/spip.php?article2642M.

    Monsieur Paillé relate les sévices subit par le fils d'un de ses amis

    proche.

     

    Sans parler des voix qui se font entendre au sein de l'hémicycle

    du Parlement Européen.

     

    Les guerres pour la Paix .. est ce que çà existe ? La Communauté

    Internationale à fait un choix. Etait ce le bon ?

     

    laurent-gbagbo1.jpg              AFP_110408_00j21_alassane_ouattara_8.jpg                                   

     

    Bonne journée et bonne lecture !


  • Ils ont votés...

    Pin it!

    « Et puis après » chantait Léo Ferré. Mais par les temps qui
    courent c’est un salut respectueux vis-à-vis des citoyens
    qui s’impose. Un taux de participation record dans un pays
    qui n’oblige pas la population de voter, c’est magnifique.

    Pourtant, dans ce carnet de notes, c’est plutôt à la candidate
    Ségolène Royal qu’allait la sympathie voire plus. Donc, vous
    pouvez être surpris de ce « magnifique citoyens ».

    Reste à tenter de comprendre ce qui s’est passé. Ce qui a fonctionné
    et n’a pas fonctionné dans la campagne « La France Présidente.

    C’est peut être un des éléments de réponses d’ailleurs que le
    leitmotiv de cette campagne.

    Qui de cette participation record ? Acte citoyen ou rejet de la
    politique participative ? Acte de responsabilisation ou vote
    massif pour quelqu’un qui a les réponses sur tout, pour le Chef.

    C’est un peux de çà et d’autre choses aussi, certainement. La
    Position ambiguë des « ténor » socialistes, Fabius, le NON à
    L’Europe, Dominique Strauss Khan le OUI à l’Europe, le OUI
    au Centre, les pieds lourds des deux en tout cas dans la campagne.

    Pas facile d’être candidate d’un parti contre le Parti. Pas évident de
    donner un coup de pied dans la fourmilière et de faire sauter ainsi
    les « baronnies » des dits « Eléphants.

    S. Royal aura eu le mérite et l’a encore d’ailleurs d’avoir fait le
    ménage dans les idées véhiculées et faites de passé certes glorieux
    mais l’avenir est l’avenir.

    Faire le ménage ne veut pas nécessairement dire renier. Mais çà,
    c’est encore à comprendre par quelques uns et unes.

    Cette campagne du fait de la qualité de ces deux derniers concurrents
    fut probablement une des campagnes les plus captivante en tout sens.

    Il n’est pas moins vrai que le clavier sous mes doigts se demande encore
    Quid du grand écart que M. le Président Nicolas Sarkozy devra faire pour
    à la fois satisfaire ses amis, ceux de la France profonde et ceux de chez
    Lepen qui croient dure comme fer qu’il fera le ménage contre l’immigration,
    dans les banlieues, dans les entreprises contre les délocalisations économiques
    ou encore de faire travailler plus les français… Il y a eu de son côté, il faut le
    quelques propos poujadistes ou populistes en dessous de la ceinture pour un
    homme d’une telle envergure, (ne voyez la aucune ironie de notre part.) Mais
    les voies çà se pêchent. N’est pas ?

    Ils ont votés et puis… d’autres voteront dans un autre contexte plus au nord,
    donc plus froid dans les débats, non plus sobres. Plus loin de la belle parole
    bien prononcée dans un français policé, moins grandiloquent et surtout moins
    nombriliste que celui d’outre Quiévrain. Il s’agit des élections belges qui se
    profilent au 10 juin de cette année.

    Le débat est lancé depuis un certain temps déjà. Quid du futur Premier Ministre ?
    francophone ou néerlandophone ? Ouf quelle chute ! Mais pour les belges c’est
    aussi important. Le dernier francophone qui fut Premier en Belgique remonte à
    1961 avec Edmond Leburton. Le temps de l’indépendance du Congo.

    Trèves de plaisanteries, il ne s’agira pas que de çà mais ce sera un des enjeux de
    ce scrutin belge, avec comme partout ailleurs, le travail, l’immigration, les
    impôts…

    On ne se soucie pas trop sur la participation puisque le vote est obligatoire mais,
    les votes blancs, les votes vers l’extrême droite qui avait connu un recul et qui
    repointe le bout de ses idées faciles et démagogiques.

    p>Ils voteront avec toutefois des échos et des relents de la campagne victorieuse de
    M. Sarkozy, il suffit d’écouter la radio et lire les journaux pour s’en apercevoir.
    Ils ont votés et ils feront sans doute des petits au nord ou alors les belges ont une
    idée de la politique. Comme par exemple la main mise par les français sur la
    Constitution européenne par Giscard, alors que Dehaene, et je n’ai pas d’affinité
    spéciales avec ce Monsieur en est la cheville ouvrière. Mais bon c’est une autre
    histoire et je mélange tout. Un carnet de notes n’est pas fait pour çà ? Tout mélanger
    et puis trier, relire, élaguer, jeter, garder. Acteur et spectateur au sens propre du terme
    sans calculs ni prétentions que celle de partager.

    A vous de dire ce que vous pensez !

    Segosphère

    Sarkozy de biais

  • Nicolas et Ségolène... Les Musclés pour rire

    Pin it!

    Rappelez-vous Dorothée.
    C'est génial et çà fait
    du bien aux zygos

    Cadeaux.

    Attendez le chargement complet de la vidéo
    ensuite, rejouez la, via, play.

    Ca prend du temps mais çà vaut la peine