tintin

  • Parler comme à Kinshasa

    Pin it!

    Une sagesse bantoue dit que la langue ressemble à un cours d'eau, qui s'écoule 

    qui se densifie au fur et à mesure, et qui s'enrichit des alluvions  ramassées  au

    au passage ainsi que de ses confluents et affluents.

    André Yoka Lye Mudala : Préface Le Parler Kinois

    Le Cri / Buku

     

    Et, si parler le lingala ou la swahili est une preuve d'intégration congolaise, il 

    en est tout autant du Parler Kinois, qui authentifie directement de Matonge à 

    Bruxelles, à Matonge Kinshasa , que ceux - ci ou celles- la, sont bien de Kin 

    la Belle et de nulle part ailleurs. Le parler Kinois, c'est en quelques sorte une

    marque de fabrique, un AOC, une Appellation d'Origine Contrôlée. 

     

    Crédit Photo : @DanyMasson / De Matonge à Matonge BCDC Kin.

     

     

    Lire la suite

  • Objectif Lune, Vos souvenirs, vos avis

    Pin it!

    C'était en 1953, Hergé mettait en scène Tintin avec pour

    objectif la Lune. Il y a 40 ans, jour pour jour, Armstrong

    mettait le pied sur la Lune et on se rappelle (les vieux)

    cette phrase, "Un petit pas pour l'Homme, un grand pas

    pour l'Humanité."

    Moon

    Qu'en penser ? Que dire de cet événements 40 années 

    après ? Vous souvenez vous de ce que vous faisiez ?


    Ici, pour la première fois, c'est aux lecteurs et lectrices,

    de commentez et de donner leurs avis.


    Bonne journée et bonne lecture !


     

  • Quelques devantures de magasins

    Pin it!

    En Afrique et à Kinshasa en particulier, ce qui frappe le visiteur non initié, c'est entre autres,
    les devantures des magasins dans les cités de la ville et même dans les quartiers
    commerçants de la ville.

    La poésie qui s'en dégage, les croyances, l'humour, tout est fascinant. Et ici, plus encore que dans d'autres
    pays, ce qui interloque le visiteur, ou ceux et celles qui viennent pour s'installer, c'est l'humour
    au second degré dont est capable le congolais. Il suffit pour çà de voire les reproductions
    en bois de Tintin, les reproductions en tableaux de la couverture de "Tintin au Congo". Quand on pense que ces bandes
    dessinées ont été le symbole d'un colonialisme sans partage et dévastateur. Il faut le faire.
    Mais çà fait partie de la vie et de l'histoire des congolais et pour une récupération commerciale s'en est une. Super.

    Nous viendons encore ici avec des photos qui caractérisent la vie de tout les jours mais aussi
    sur des "expressions" des "phrases" employées. Très imagées et qui font aussi l'enrichissement de la francophonie.
    Les linguistes puristes ne seront pas d'accord, ok, et puis alors.

    Un exemple parmis d'autres que nous verrons, l'expression "Bon aller" doit faire hérisser les cheveux des pures
    des pures de la langue de Molière. Mais çà veut bien dire ce que çà veut dire. Bon retour.
    Alors, bienvenue, Karibu.

    Cliquer sur les photos

    Titres des photos;
    Bar Nouveaux Testament
    Dieu voit tout Kin
    L'échec comme volonté de Dieu
    Peinture