tirs

  • Les tirs ont repris ce matin

    Pin it!

    Le point à 11,10 heures à Kinshasa. Les tirs ont repris ce matin aux abords de la Résidence de M. JP Bemba. Il semble que les militaires se cherchent entre eux et que des arrestations ont lieu au seins même de l'armée. Mon contact me dit "ils (les militaire pro JP Bemba) se fondent dans la masse des civils et quittent leurs uniformes, ils savent qu'ils sont pourchassés". Je n'ais pas pu vérifier cette information, la chose est sûre, c'est qu'un des deux camps voire les deux principaux protagonistes désignés, veut abréger le déroullement du procesus entamé. Communauté Internationalle ou non, les combats ont biens lieux, dans l'immeuble assiégé hier, étaient rassemblés les membres du CIAT (Comité International d'Accompagnement de la Transition), les ambassadeurs des USA, de Belgique, de France, de la MONUC et d'autres encore. Comment est ce que çà a pu commencer ? Diverses informations font état de la prise en captivité ce matin là, de deux militaires de la Garde de M. J. Kabila par les gardes de JP Bemba, c'est ce qui aurait mis le feu aux poudres. Peut ont croire ce prétexte ? Justifiait - il l'utilisation des armes lourdes et un siège de plus de 6 heures ? Quoi qu'il en soit, pour le moment c'est calme du côté de Kintambo et de Ngaliema. Les gens sont chez eux. Nous sommes dans l'attente que quelque chose se passe. En congé forcé, sans savoir quelle issue à ces événements. Inquiétude de mon côté pour mes affaires. Le Magasin et les bureaux sont en ville, il y a du stock. Will see, comme disent les anglophones. Attendre, attendre, rien d'autre à faire pour le moment.

  • Situation de tension et tirs à la Gombe

    Pin it!

    Il est 16,55 heures, des tirs nourris ont lieu depuis plus d'une heure à la Gombe aux environs des bureaux de M. JP Bemba. Sur Haut Commandement, au Rond Point Mandela et tout le quartier aux abords de l'INSS et du Cimetière de la Gombe, çà chauffe. Une vingtaine de belges sont au Cercle de Kinshasa derrière le cimetière et bloqués. Pas moyen de bouger pour le moment. Ce n'est pas conseiller d'ailleurs. Des blindés viennent de descendre de Kintambo vers la ville.

  • Kinshasa, le 20 aoüt 06, attente des résultas...

    Pin it!

    Il est 19,45 heures local, lorsque j'écris et je viens de recevoir un appel téléphonique de Barumbu, "Est - ce que c'est vrai qu'on tire en ville ?" , je n'en sais rien. Autre coup de fil, "have you hear the shoots in the town ?" méme réponse, non. Je m'informe car mon gsm commence à chauffer. Le service de sécurité de l'Ambassade de Belgique, rappel les consigne normales de sécurité. "Ne bougez pas de vos habitations". Renseignez les membres de votre pyramide de sécurité. L'Ambassade de Belgique utilise la canal Radio FM 98,8 Mhz, et fait des rappels de consignes en boucle,chaque demi heures. J'envois un sms à plus de 30 personnes. Les uns et les autres me remercient pour les infos.Ce serait des événements isolés à hauteur de la CEI (Commission Electorale Indépendante) aux abords de l'Ambassade de Belgique et au Rond POint Forestcom que des tirs auraient été entendus. Le matin tout était calme mais les résultats officiels n'avaient pas encore été divulgués officiellement.L'annonce d'un second tour pour fin octobre devrait appaiser et resterindre les risques de réactions.J'avertis mes amis et connaissances et leur demande de rester à l'écoute de la radio.Il est 20,35 heures, j'arrête d'écrire et je reviens s'il y a du nouveaux.