ville

  • Ode à Kinshasa

    Pin it!

    Crédit Photos : Debout Kinshasa, La Ruche Production , France TV

     

    La BD "Mbote Kinshasa", dans les rayons des meilleures librairies 

     

    Après deux années d'un travail acharné . Ce ne fut pas un long Fleuve tranquille.

    Ça avait plutôt l'air d'un affrontement avec le relief accidenté du Fleuve Congo approchant des Cataractes.

    Mais le coeur de Sébastien Maitre, y croyait, celui de ses soutiens , de ses ami(e)s de sa famille élargie. Et quelle famille  !  La Ruche Production, et puis France TV,  bien entendu. 

    Il y croyait aussi fort que la poussée phénoménale de ce Fleuve mythique, partant du dessous de l'Equateur, pour passer en boucle au dessus et se jeter dans l'océan dessous lui. Unique n'est-ce pas ? Comme la foi en son oeuvre de Sébastien Maitre. 

     

    L'amour d'une ville , l'Ode à Kinshasa 

    Un projet qui lui trotte dans la tête depuis qu'il posa le premier pied sur la terre kinoise. Pris par le charme de cette ville envoutante et si vivante. C'est ce qu'il a voulu montrer, ce qu'il a voulu écrire et filmer. Régisseur sur des longs métrages à succès "Rebelle", "Kinshasa Kids" et d'autres ... Sébastien Maitre voulait depuis le début créer, et faire vivre à sa manière et avec sa sensibilité à lui, cette ville. 

     

    Le projet cours depuis plus de deux années. Il est devenu réalité. Plus même. Il est décliné sur différents supports. Un film moyen métrage, une Bande Dessinée, un DVD.

    Deux années ont suffit pour que "Debout Kinshasa" de Sébastien Maitre, soit enfin sur les écrans , dans les kiosques à BD et DVD. 

     

     

    "Pas de souliers vernis, pas d’école.

    Dans Kin la belle, Samuel 10 ans,

    va découvrir le royaume de l’embrouille.

    Article 15 Papa !" 

     

     

    Lire la suite

  • Des vies de papiers : Ode à la Littérature

    Pin it!

    Photo : @DanyMasson Des vies de papier et Narguile 

    Parlons de l'auteur :

    Rabih ALAMEDDINE

    Rabbin Alameddine peintre et romancier est né à Amman en Jordanie de parents libanais.  Sa vie est partagée  aujourd’hui entre San Francisco et Beyrouth. Son roman Les Vies de papier a été finaliste du National Book Award 2014 et du National Book Critics Circle Award 2015, et lauréat du California Book Award 2015. 

     

    Son livre, le livre fis je envie d'écrire : 

    Ecriture en dentelles, phrases ciselées brodées, écritures arrondies avec des finesses extrêmes. Un ouvrage littéraire extraordinairement fin. Beyrouth pour décor. La belle Beyrouth, Aaliya Saleh vit a l'ombre de on appartement. 

    Aallya à 72 ans, vient de rater une teinture, se retrouve avec des cheveux bleus. Elle se raconte, ainsi que ses voisines, sa famille, sa ville. La Guerre entre Israël et la Palestine. 

     

    Lire la suite

  • Des Pokemon au Burkini : les vacances râleuses

    Pin it!

    Crédit Photo    :    @DanyMasson

    Légende de la photo d'illustration

    J'étais devant elle avec mon appareil

    Sans dessus pour couvrir mon torse nu

    Ses yeux ne me regardaient pas. Elle n'

    était pas à l'aise. Bien sure les Marins 

    et les pêcheurs de la Côte sont aussi nu

    du haut,

    Ils sont noirs. Elle me dit "Mendele stp

    pourquoi me parles tu comme ça. Nu. Je

    suis une femme non ? Je suis respectable.

     

    Elle accepte de me parler mais toujours et

    encore gênée. Je l'indispose. Elle sait notre

    mode de vie. je ne suis pas le premier. Mais

    elle ne s'habitue pas.....

     

    Muanda 2012, R.D.C.  

     

     

     

    Les vacances touchent à leur fin
    Et le soleil, la plage, le repos, les touches en bout de lignes le long des rivières , les touches en bord de mer, ou à la terrasse d un café en ville.

    Bref, ce court instant de répis pour nos esprits et le soin de nos corps. Bientôt fini. Balayé bientôt par septembre.

    Lire la suite

  • Love Lock : La Mue de la Belle Liégeoise

    Pin it!

    Love Lock, Belle Liégeoise, La Belle Liégeoise serait elle entrain de muer en "Passerelle des Amours"

    Love Locks in Liege 

     

     

     

     

     

    "Le premier que j'ai vu" 

     

     

     

    Images de @DanyMasson 

     

     

     

     

     

    Lire la suite

  • Ismaël Lo : Africa.  

    Pin it!

    La Musique pour

    Mémoire

     

    Tout droit(s) réservé(s) ©DanyMasson

    Crédit Photo : Dessin : Shegge Dance de Barly Baruti

    Lire la suite

  • Kinshasa, le calme semble revenir

    Pin it!

    Image 17-11-14 at 15.27.jpgLes incertitudes d'hier jeudi semblent levées, ce vendredi est marqué par un retour au calme qui se généralise dans la capitale et sur l'ensemble du pays.

    Hier, alors que l'on pouvait s'attendre à un regain de tentatives de manifestations, suite au débat qui devait avoir lieu au Sénat à propos du report des élections, les magasins, pas tous, mais certains, ont rouverts leurs portes, les banques aussi. Le business et la vie économique reprenaient doucement ses droit. 

    Après des pertes de vies dans les différentes lignes, manifestants et forces de l'ordre, on parle de plus ou moins 45 morts, les appels au calme de personnalités, tant congolaises comme Monseigneur Monsengwo, mais aussi des députés de l'Opposition et des Responsables du Pouvoir, semblent avoir été entendus.

    Crédit Photo : ©DanyMasson 

    Belle et Bonne journée, Belles et Bonnes Lectures, aussi !

     

  • BBerryPola, Kinshasa & Muanda

    Pin it!

    Il y avait les "Polas" à partir desquels nous pouvions tirer des

    instantanés, des épreuves incorrigibles. L'intitulé BBerryPola

    fait référence à cet esprit de prises de vues mais à partir d'un

    smart-phone. Même esprit saisir l'instantané brut à partir de la

    voiture, ou d'ailleurs ... Moments saisis à Kinshasa et Muanda

    une des options les plus libres existante et qui livrée brute  sur

    papier ou sur la toile (seulement virée au Noir et Blanc) laisse

    place à la découverte et au voyage de ceux qui regardent les

    images ainsi livrées.

     

    BBerryPola
  • 21 août 2006, lendemain de la proclamation du scrutin

    Pin it!

    Il est 8,30 heures, la ville est calme. Quelques taxis mais pas plus. Les gens restent chez eux. Le personnel de maison est arrivé à l'heure, mais par d'autres moyens que les taxis tradidionnels. Il faut dire que les événements de la soirée d'hier et les tirs qui ont eux lieu dans le centre ville entre 18,45 heures et 23 heures, ne sont pas pour favoriser les sorties matinales. Chacun reste chez lui et attend 9 à 10 heures pour évaluer la situation. Ville morte ou pas ce lundi? Ce n'est pas dit. Je suis entrain de me préparer pour me rendre en ville afin de prendre le poul de la situation et j'espère pouvoir ouvrir le magasin et faire tourner les activités. Mon personnel sera en retard, c'est certain.